Pour préparer la Résistance, retrouvons notre liberté de parole !

Publié le 21 septembre 2009 - par

Nous sortons ce numéro dans un contexte particulier. Avec une violence inouïe, nous subissons, depuis plusieurs semaines, des attaques diffamatoires graves, de la part de sites laïques ou féministes, qui somment le Mrap de porter plainte contre nous ! Nous savons qu’à chaque numéro, ceux que le Résistant André Dufour appelait les « cafards du net » épluchent chaque mot de notre journal, et, tels des snipers, attendent le bon moment pour appuyer sur la gâchette.

Ainsi, peut-être pour se faire la main, l’organisation présidée par Mouloud Aounit a décidé de poursuivre Ni Putes Ni Soumises, et sa présidente Sihem Habchi, devant les tribunaux. Comble du ridicule, elle pointe du doigt le président de l’Olympique de Marseille Jean-Claude Dassier, parce que ce dernier a osé dire qu’il ne serait pas un président « à la libanaise, ou à l’Africaine ». Dassier au tribunal ?

Anne Zélensky parlait, la semaine dernière, du retour de « Big Brother ». Nous vous recommandons donc particulièrement l’essai, en ligne, de l’éditeur et journaliste Jean Robin. Le titre : « La nouvelle extrême droite » (1). L’auteur, qui condamne sans ambiguïté le parti de Jean-Marie Le Pen, veut démontrer, souvent de manière audacieuse, qu’une nouvelle extrême droite, politique et associative, dirige ce pays, et qu’elle répond totalement aux critères de l’ancienne (refus de la démocratie, autoritarisme, vision raciste de la société, complicité avec l’intégrisme religieux). Une façon pertinente de détricoter le discours de ceux qu’Elisabeth Levy appelle « Les maîtres censeurs ».

Nous approfondissons, dans notre rubrique « Débats laïques », des sujets incontournables, que la montée de l’islam, l’affaire Fanny Truchelut, et la mission parlementaire ont mis sur le devant de la scène. Pour nous, cette rubrique, même longue, est capitale. Nous prenons acte des divergences que nous avons avec la Libre Pensée, l’Ufal, Prochoix, Henri Pena-Ruiz, Respublica, Mohamed Sifaoui et d’autres. Plutôt que de répondre aux injures de quelques-uns, ou de contre-attaquer sur ce que nous savons de quelques détracteurs, nous avons choisi de valoriser le débat, dans la transparence. Mais l’importance de ce débat dépasse les divergences de RL avec quelques contradicteurs. Nous sommes heureux de publier chaque semaine des contributions de fond, écrites par des lecteurs, sur la question laïque.

Notre collaborateur Hubert Sage, auditionné mercredi dernier au Parlement, nous explique les clivages qui traversent aujourd’hui le monde des laïques. Nous ne cherchons pas, dans ces débats, à convaincre la direction de la Libre Pensée, de la Ligue de l’Enseignement, de la LDH ou celle de l’Ufal, ce serait peine perdue. Mais nous savons que beaucoup de leurs militants ne se retrouvent pas dans les positions de leurs directions, et nous lisent attentivement, ce à quoi nous sommes sensibles.

Nous constatons, n’en déplaise à Mohamed Sifaoui, que la période du ramadan, en France et dans d’autres pays européens, provoque des tensions graves. Nous lisons même avec plaisir dans « Le courrier International » qu’un éditorialiste égyptien va encore plus loin, sur ce terrain là, que notre amie Lucette Jeanpierre (2). Et, ne reculant devant aucune provocation islamophobe, notre collaborateur Pascal Hilout ose ironiser sur le cochon, le jour de la fin du ramadan !

Nous avons encore, cette semaine, en lisant Roger Heurtebise, la confirmation que les médias occultent totalement des événements graves, dont les agressions qu’ont connues de nombreux participants à la Techno Parade. Ils furent frappés et dépouillés par des bandes venues faire leur marché, de la même manière que les manifestants du CPE, en 2006, ou certains lycéens. Naturellement, pas un mot sur l’origine, pourtant fort visible, des agresseurs. Qu’aurait-on dit si une fête, ou des manifestations, avaient été attaquées par l’extrême droite lepéniste ? Là, c’est une autre extrême droite, un autre racisme, qui se met en place, dans la violence et dans la haine de notre pays. Nicolas Sarkozy avait été élu en raison de la détermination de son discours, sur une question totalement négligée par la gauche. Deux ans après, ces événements montrent que son action est un véritable fiasco. Ce gouvernement est aujourd’hui incapable de protéger nos concitoyens, et les petites frappes continuent à faire la loi, comme si les socialistes étaient au pouvoir.

Nous sommes ravis que des contributeurs comme Hamid Zanaz, Jean-Pierre Lledo, Lucien Samir Oulahbib viennent compléter le discours de Pascal Hilout. Nous nous retrouvons dans leurs propos, qui épousent, sur la réalité de l’islam, ceux d’Ayaan Hirsi Ali, de Taslima Nasreen, de Wafa Sultan, de Chahdortt Djavann et de tous les libres-penseurs qui osent sortir du politiquement correct, du laïquement correct. Le problème numéro un, celui qui menace nos valeurs, notre culture, c’est l’offensive de l’islam. Ce mouvement politico-religieux totalitaire est parti à l’assaut de l’Europe, et de la France. Nous sommes heureux de publier, sur cette question, des articles d’une grande qualité, qui contribuent à faire prendre conscience de cette réalité effrayante à un maximum de nos concitoyens.

Cela ne nous empêche nullement d’épingler les sectes, qui viennent de bénéficier d’une honteuse procédure parlementaire pour protéger l’Eglise de Scientologie. Nous avons également toujours plaisir à publier des textes de bouffeurs de curés. Nous le faisons en respectant la foi des croyants, mais en défendant mordicus le droit à la libre critique de tous les dogmes, donc de toutes les religions.

Après trente ans de dictature d’une pensée unique totalitaire, nous préparons la Résistance. Elle passe forcément par la reconquête de la liberté de parole, d’expression, de pensée. Elle passe par la victoire des esprits libres contre la dictature du politiquement correct. Elle passera par de nouvelles alliances, qui dépassent un clivage gauche-droite qui n’est plus opérant, vue la dérive communautariste qui sévit dans les deux camps. Bien que d’une culture de gauche, comme André Gérin, nous nous sentons plus en phase avec un vrai laïque comme Jacques Myard qu’avec Martine Aubry et ses piscines communautaristes, Marie-George Buffet et sa laïcité ouverte, Olivier Besancenot et ses co-manifestants du Hamas, ou Daniel Cohn-Bendit, qui incarne à lui tout seul une société dont nous ne voulons pas. Les véritables alliances se feront entre ceux qui, de droite ou de gauche, veulent encore défendre la Nation, la laïcité et la République, et ceux qui veulent continuer à casser la France que nous aimons, en utilisant notamment l’islam.

Nous ne craignons pas d’aborder des sujets comme l’immigration, l’intégration, l’insécurité, l’islam, l’Europe, la souveraineté nationale, la République, la laïcité… Sommes-nous condamnés à entendre que l’immigration, en 2009, est une chance pour la France ? Devons-nous subir un discours communautariste, contraire à celui de l’intégration ? L’Europe est-elle un horizon indépassable ? Etre pour la souveraineté de notre pays, est-ce être un affreux nationaliste d’extrême droite ? La République est-elle un modèle dépassé et ringard ? La défense de la laïcité, aujourd’hui, est-ce le discours de Marc Blondel, qui compare l’interdiction de la burqa à celle, par les colonels grecs, de la mini-jupe ? Il faut détricoter tous ces discours, pour en reconstruire un autre.

Nous assumons totalement notre esprit gaulois. Nous savons que cette liberté de ton, d’expression, de pensée, de débat qui est reconnue à RL séduit de nombreux lecteurs. Nous avons voulu que notre livre, « Les dessous du voile » soit un outil au service des citoyens, pour qu’ils sachent que l’offensive islamiste en France est grave, et que lui résister n’est ni raciste, ni réactionnaire. Faites-le lire, offrez-le à nombre de vos amis, c’est un outil utile, nous l’écrivons sans fausse modestie.

Cette bataille des idées se veut aussi tournée vers l’action. Nous venons d’envoyer notre dernier stock d’autocollants, nous attendons la nouvelle livraison de notre imprimeur, dans les heures qui viennent. Nos premières conférences vont débuter, ce week-end, à Vichy et à Clermont-Ferrand (voir notre agenda). Nous acceptons les invitations de tous ceux qui veulent nous écouter, voire approfondir avec nous certaines questions.

Nous aimons le symbole que représentent Jacques Myard, le gaulliste, et André Gérin, le communiste. Mais nous sommes en 2009, et la Résistance que nous appelons de tout coeur passe déjà par la reconquête de notre liberté de penser, de parler et d’écrire.

Faites-nous confiance pour ne pas mollir, et pour rester nous-mêmes, la lecture de ce numéro vous le confirmera.

(1) http://tatamis.blogspot.com/2009/09/la-nouvelle-extreme-droite-livre.html

(2) http://www.courrierinternational.com/article/2009/09/17/les-exces-du-ramadan

SIGNER LA PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

https://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html

COMMANDER LES AUTOCOLLANTS

https://www.ripostelaique.com/Tous-a-vos-autocollants-voile-et.html

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Nous vous recommandons, pour cela, sur notre site, l’interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal.

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi