Pourquoi Riposte Laïque est tout le contraire de l’extrême droite

Publié le 20 avril 2009 - par
Share

Bonjour Cyrano

Tu trouveras, en pièce jointe, une proposition d’article pour le prochain Riposte Laïque. J’en ai plus que marre de certains amalgames qui ne visent qu’à dicréditer Riposte Laïque et, derrière, le principe de laïcité. J’en ai plus que marre des « pensées » simplistes et réductrices qui ne prennent pas en compte la notion de complexité. Mais, ce qui est le plus énervant c’est que tout cela relève d’une stratégie, voulue par les communautaristes de tous poils, dans laquelle tombe bon nombre de gens, notamment « de gauche » et soi disant républicains. Je deviens de plus en plus pessimiste et je crains de plus en plus que nous nous dirigions vers une société à l’anglaise, concernant les communautés religieuses. En effet, il me semble que la justice et la trop fameuse et informe « opinion publique » deviennent de plus en plus favorables à cette communautarisation, sous couvert de non discrimination. C’est quand même un comble que cela soit les laïques qui passent pour des intolérants alors que c’est le contraire qu’exprime le concept de laïcité en posant des règles du bien vivre ensemble en société.

Merci d’avance

Salutations républicaines

Hervé BOYER

Pourquoi Riposte Laïque est tout le contraire de l’extrême droite

Dans bon nombre de courriers des lecteurs, il est pointé qu’il y aurait des accointances entre l’extrême droite et Riposte Laïque. Au mieux, c’est un fantasme et au pire, c’est un mensonge, soit pas méconnaissance, soit en toute connaissance de cause pour discréditer le journal. Il me semble que la dernière hypothèse est la plus valide.

En effet, c’est maintenant et malheureusement devenu un grand classique : toute critique de l’islam est pointée comme du racisme et se trouve donc assimilé, ipso facto, aux thèses de l’extrême droite. Ce type de pensée, si l’on peut encore appeler cela comme ça, relève du café du commerce et de l’amalgame. En effet, assimiler la critique d’une religion à une haine des peuples qui la pratiquent est une escroquerie intellectuelle qui fait appel à la pulsion plutôt qu’au raisonnement.

Riposte Laïque critiquant toutes collusions entre toutes les religions, l’Etat et ses représentants, il faudrait en conclure que la pensée de l’ensemble de la rédaction relèverait d’un « racisme universel » qui serait alors encore plus jusqu’auboutiste que l’extrême droite. Et, comble du comble, critiquer la religion catholique relèverait d’un racisme anti français émis par des gens de même nationalité. Ne parlons même pas du cas de figure où, par exemple, un français est musulman car là cela pourrait devenir trop compliqué pour ces gens dont la « pensée » ne dépasse pas le niveau du cerveau reptilien. Comment pourrait-on être raciste envers ses propres concitoyens ? Sans réfléchir outre mesure, nous voyons bien qu’il s’agirait là d’une aporie, d’une impasse logique.

Alors, venons en au front national qui peut être considéré comme un « éminent » représentant de l’extrême droite. Récemment, lors de sa convention de lancement de la campagne pour les élections européennes, ce parti de la droite extrême est revenu à ses fondamentaux politiques. Effectivement, les thèmes qui avaient fait son succès sont à nouveau apparus au premier plan. Les cadres de ce parti évoquent « les racines chrétiennes de l’Europe », ils défendent « l’Europe des cathédrales et pas celles des centres islamistes … l’Europe de la civilisation chrétienne et pas celle submergée par les nouveaux barbares ». Jean Marie Le Pen, dans une synthèse mortifère, fait état « des apprentis sorciers … tous contraints de croire à la vulgate anti raciste. »

Les choses sont claires, l’extrême droite et le front national ne défendent pas la laïcité, principe selon lequel l’Etat doit mettre en œuvre la même neutralité vis à vis de toutes les religions quelles qu’elles soient. Nous sommes donc bien face à une volonté guerrière opposant la « bonne » religion chrétienne aux « barbares » islamistes.

Quand cette même droite extrême défend une Fanny Truchelut, en fait elle défend la chrétienté (seule religion qui vaille) contre les autres en général et contre l’islam en particulier. Et puis, les liens entre le front national et les fondamentalistes chrétiens sont bien connus et ne sont plus à démontrer.

Alors, ne nous y trompons pas, le fait d’assimiler Riposte Laïque aux thèses de l’extrême droite relève d’une volonté affichée de discrédit et de calomnie dans un but évident de dévalorisation. Comme le dit le dicton populaire « calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ». En l’espèce, il s’agit de la stratégie bien connue maintenant et mise en place par la LICRA, le MRAP, les indigènes de la République et consors.

Se faire traiter de raciste est une des pires insultes qui soit et, qui plus est, tombe sous le coup de la loi. Nous voyons bien où tous les « bas du front » veulent en venir : discréditer la principe de laïcité aux yeux de l’opinion publique en faisant passer ses tenants pour des extrémistes obtus et judiciariser à outrance tout ce qui y touche, pour un jour réviser la loi de 1905, sous couvert de cette ignominie qu’est la laïcité dite « positive », et y introduire tous les « accommodements raisonnables » possibles, soi disant pour acheter la paix sociale. Ils n’ont pas compris que c’est l’inverse qui va se produire.

Alors, ne leur pardonnons pas car ils savent ce qu’ils font, ils sont en train d’assassiner la République.

Hervé BOYER

Conseiller municipal d’opposition à Golbey, membre de Parti de Gauche

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.