Précisions sur les prières musulmanes illégales à Puteaux et à Clichy

Publié le 8 février 2010 - par - 1 210 vues

Prières musulmanes illégales à Puteaux

Le 2 novembre 2009, dans le numéro 108, nous avons publié un article révélant que, chaque vendredi, dans la ville de Puteaux (92), des musulmans priaient sur la chaussée de la rue Saulnier, après que celle-ci ait été barrée avec des barrières par la police municipale, avec l’autorisation de la mairesse de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (UMP), ancienne suppléante de Nicolas Sarkozy à l’Assemblée nationale. (1)

Nous illustrions cet article avec quatre photographies prises dans la rue Saulnier, montrant la prière illégale sur la chaussée de cette rue, photographies qui figuraient sur le site Internet de la mosquée de Puteaux. (2) Nous y donnions aussi le lien vers la vidéo qui figurait sur ce site, vidéo qui montrait des centaines de musulmans priant sur la chaussée de cette rue. (3)

Depuis la parution de cet article, nous avons été avisés par un de nos lecteurs, qui a cliqué sur le lien que nous donnions dans notre article, que ces photographies et cette vidéo ont disparu du site Internet de la mosquée, et ont été remplacées par l’avis suivant :

« Nous vous informons que, par une décision commune de la préfecture et de la mairie, la prière dans la rue n’est plus possible depuis le début de l’année 2009.

Bon nombre de fidèles sont obligés de ce fait, d’aller prier ailleurs, ou de rentrer chez eux. » (4)

Attachés à l’exactitude des informations que nous livrons à nos lecteurs, nous avons mené l’enquête, et nous avons découvert que, depuis juillet 2009, un arrêté préfectoral interdit aux fidèles de la mosquée de Puteaux de prier dans la rue (et non « depuis le début de l’année 2009 », comme le prétend mensongèrement la mosquée de Puteaux). Nous avons aussi découvert que cela faisait 7 ans que les musulmans de la mosquée de Puteaux étaient autorisés à prier sur la voie publique, et que la rue Saulnier était bloquée sur plusieurs dizaines de mètres par les forces de l’ordre afin de permettre à ceux restés dehors de prier illégalement sur la chaussée de cette rue ! Nous avons enfin découvert que les musulmans de la mosquée de Puteaux continuent aujourd’hui, en février 2010, à prier illégalement sur la voie publique, la différence étant qu’à présent ils ne prient plus sur la chaussée, mais sur les trottoirs de cette rue ! Bref, malgré cet arrêté préfectoral, les musulmans de Puteaux persistent à occuper illicitement le domaine public !

Dans un article publié sur le Bondy Blog, on peut lire quelques témoignages de riverains, victimes de ces occupations de la rue Saulnier par les musulmans : « Évidemment que nous sommes gênés, déclare Pascal, propriétaire d’un garage rue Saulnier. Lorsque la rue était complètement bloquée, j’ai perdu des clients et encore aujourd’hui, lorsqu’ils prient dans la rue le vendredi, on est un peu gênés ». Un autre riverain, Michel, qui habite la rue depuis des années, et qui a vu certains des riverains partir, déclare : « C’est normal. Ils n’en pouvaient plus. Il y a même eu des pétitions qui ont été signées. Cette situation est gênante au niveau du bruit, de la circulation. Les gens ont du mal à garer leur voiture. Et si un jour un incendie se déclarait, les dégâts seraient considérables. Cette situation dure depuis trop longtemps et j’espère qu’une solution au problème sera vite trouvée. » (5)

La solution est simple : il faut appliquer strictement la loi, qui interdit les manifestations religieuses dans les lieux publics, sauf autorisation exprès de la Préfecture (loi de 1905, article 27) – et ne pas se contenter de cette demi-mesure, qui consiste à interdire aux musulmans de voler la chaussée de la rue Saulnier chaque vendredi, mais à leur permettre de voler ses trottoirs !

Nous invitons nos lecteurs à écrire à la mairesse de Puteaux, pour demander que les trottoirs de la rue Saulnier soient enfin libérés de ces occupations illégales :

Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud,

Mairie de Puteaux,

131 rue de la République,

92800 Puteaux.

Prières musulmanes illégales à Clichy

Le 14 décembre 2009, dans le numéro 114, nous avons publié un article révélant que, chaque vendredi, dans la ville de Clichy (92), en face du centre commercial Leclerc (167 boulevard Victor-Hugo), dans la rue Madame de Sanzillon, des musulmans placent des barrières sur la chaussée pour réquisitionner l’équivalent de trois places de parking, déroulent des grands tapis sur le trottoir, et prient ensuite, pour une centaine d’entre eux, en plein domaine public. (6)

Nous avons aussi mis en ligne trois vidéos tournées le vendredi 11 décembre à Clichy, qui montrent ces prières illégales. (7)

Dans cet article, nous parlions de la « salle de prière musulmane clandestine » de la rue Madame de Sanzillon, devant laquelle ont lieu ces prières illégales, car cette salle de prière n’est pas signalée sur Google Maps, ni dans l’Annuaire des mosquées et salles de prières. (8)

De plus, lorsque nous étions passés devant cette salle, juste avant le début de la prière, nous n’avions vu aucune plaque, sur la maison, indiquant qu’elle serait un lieu de culte.

Depuis la parution de cet article, un lecteur de Riposte Laïque, résidant à Clichy, nous a informés que cette salle de prière ne serait pas clandestine, mais louée par la mairie à des musulmans de Clichy.

Si tel est le cas, trois questions se posent : la mairie de Clichy exige-t-elle, pour la location de cette salle aux musulmans, un loyer conforme aux prix pratiqués sur le marché ? Et, si la mairie loue cette salle aux musulmans, pourquoi n’utilise-t-elle pas ce fait comme moyen de pression pour obliger ces derniers à ne plus prier illégalement sur le trottoir de cette rue ? Enfin, qu’attend la mairie de Clichy pour demander à le Préfecture de prendre un arrêté préfectoral interdisant la prière sur le trottoir de cette rue ?

Nous invitons nos lecteurs à écrire au maire de Clichy, pour demander que les trottoirs de la rue Madame de Sanzillon soient enfin libérés de ces occupations illégales :

Monsieur Gilles Catoire,

Mairie de Clichy,

80 boulevard Jean Jaurès,

92110 Clichy.

Agissons contre les prières musulmanes illégales dans les rues de France

Une fois de plus, nous demandons à nos lecteurs qui auraient connaissance de telles occupations illégales de rues par des musulmans le vendredi, de nous prévenir, en nous envoyant un message ici :

ripostelaique@orange.fr

Ce phénomène se multiplie dans les rues des villes de France. Nous devons lutter contre sa propagation, afin de protéger la République française, démocratique et laïque !

Maxime Lépante

(1) Prières musulmanes dans la rue à Puteaux (92)

https://www.ripostelaique.com/Prieres-musulmanes-dans-la-rue-a.html

(2) Mosquée Ar-Rahma,

Association de la Solidarité Islamique de Puteaux,

32 Rue Saulnier,

92800 Puteaux.

(3) Cette vidéo peut à présent être visionnée sur YouTube :

http://www.youtube.com/watch?v=OB2f6tbaJzw

(4) Voici le lien vers cette page du site Internet de la mosquée de Puteaux, sur laquelle figuraient les quatre photographies et la vidéo en question, remplacées à présent par cet avis :

http://www.mosquee-puteaux.fr/content/view/93/99/

(5) Voir les trois derniers chapitres de l’article :

La mosquée de Puteaux : enjeu électoral et frictions de voisinage

http://yahoo.bondyblog.fr/news/200909070001/la-mosquee-de-puteaux-enjeu-electoral-et-frictions-de-voisinage

(6) Après Barbès, Puteaux et Marseille, prières musulmanes illégales à Clichy

https://www.ripostelaique.com/Apres-Barbes-Puteaux-et-Marseille.html

(7) Prières musulmanes illégales à Clichy (11 décembre 2009) – Avant la prière

http://www.youtube.com/watch?v=IX_wCQMdKdI

Prières musulmanes illégales à Clichy (11 décembre 2009) – Pendant la prière

http://www.youtube.com/watch?v=2WQNtfnlan4

Prières musulmanes illégales à Clichy (11 décembre 2009) – Après la prière

http://www.youtube.com/watch?v=jspsgX7sqdA

(8) http://www.portail-religion.com/FR/dossier/islam/lieux_de_culte/index.php

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi