« Promets moi », Un film politiquement incorrect de Kustarica

Publié le 1 octobre 2008 - par
Share

On aime ou on n’ aime pas le style complètement déjanté de Kusturica. Le scénario est toujours un peu le même : un jeune garçon innocent qui tombe amoureux d’une jeune fille ravissante dans un monde de brutes armées de kalachnikovs et autres lances mortiers, sur fonds de musique tzigane.

L’imagination délirante de Kusturica est au rendez vous. Et après bien des péripéties loufoques c’est le happy end. Mais ce qui est plaisant c’est toutes les petites vannes contre l’union européenne ou les américains.

En VO, on en rate quelques unes, les spectatrices serbes devant nous étaient mortes de rires. Kusturica a visiblement la nostalgie d’un monde qui n’est pas celui de la mondialisation et du libéralisme forcené. Et ça fait du bien. Je n’en dis pas plus car je n’aime pas qu’on dévoile l’histoire des films. Mais allez y ! Un film qui fait du bien au moral.

Gabrielle Desarbres

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.