Provocation islamogauchiste, contre la société de transports toulousaine Tisséo

Publié le 16 mars 2009 - par - 291 vues
Share

La lecture de cette vidéo, qui dure 12 minutes, montre jusqu’où sont prêts à aller les islamistes, et leurs alliés gauchistes, pour monter des
provocations visant à imposer le voile à toute la société française.
Résumé du feuilleton.

http://tvbruits.org/spip.php?article1157

Chapitre un : Le règlement intérieur de l’entreprise précise que les abonnés doivent avoir la tête nue sur les photos et être identifiables, pour que leur demande de carte de transport soit acceptée.

Chapitre deux : La petite soldate de service, qui a déjà été abonnée une fois (donc, sans son voile) vient avec une photo voilée. On la refuse, respectant le règlement intérieur.

Chapitre trois : Les vaillants défenseurs du voile et de l’orphelin, alertés par la voilée, (qui a su les trouver !) entrent en action, montent une véritable opération contre l’entreprise, avec caméra au poing. Ils arrivent en nombre et harcèlent sans vergogne les employés.
Ils utilisent toutes les ficelles et toutes les menaces possibles pour intimider leurs interlocuteurs et mettre la pagaille dans une entreprise qui ne demande qu’à travailler : agressivité, discours victimaire, rhétorique du racisme, menace judiciaire… il est clair que le but c’est la guerre des nerfs, ils espèrent que, de guerre lasse, un employé
ou un responsable, pour éviter la perte de temps et/ou le scandale, n’accepte leur demande, ce qui créerait un précédent… ils auraient gagné !

Chapitre quatre : Une personne a le courage d’intervenir. On peut ne pas être d’accord avec ses positions, son exaspération des grèves à répétition, mais il a le courage de dire tout haut au groupe ce que tout le monde pense tout bas : il en a marre de leurs pratiques, il en a marre du voile, il en a marre de leur cinéma. Bien évidemment, il est agressé verbalement, menacé de poursuites juridiques par des personnes qui n’ont que le mot France et République à la bouche !!! Il faut remarquer que l’auteur du film, qui a flouté certains visages, laisse le visage de cet homme parfaitement net, et donc parfaitement identifiable. Pur hasard ?

Chapitre cinq : les responsables de l’entreprise, exaspérés, finissent par appeler la sécurité, qui les sort de l’entreprise avec délicatesse. Il est intéressant de lire, sur le site des défenseurs du voile, le mépris dans lequel ils tiennent des salariés payés pour faire respecter les lois.

Chapitre six : la provocation a été bien montée, il ne reste plus qu’à la mettre sur un site, et à montrer que l’entreprise toulousaine de transports Tisséo est raciste, et hors la loi.

Après la propriétaire d’un gîte de montagne dans les Vosges, la gérante
d’une auto-école à Pavillons-sous-Bois, le propriétaire d’une salle de
sports en Moselle, cette entreprise de transports sera-t-elle une nouvelle
victime du harcèlement du voile islamiste, orchestré par les petites
soldates de l’islam et leurs complices gauchistes qui leur donnent la main ? Que dire également de la télévision associative qui héberge sur son site la video et les commentaires lamentables qui l’accompagnent ?

C’est l’association « Génération spontanée », qui milite contre l’islamophobie qui a organisé cette action. Ils organisent dans les jours qui viennent un festival contre la guerre « Foutez-leur la paix ».

A cette occasion, le mardi 17 mars, ils proposent une projection du film « Un racisme à peine voilé », suivi d’un débat sur l’Islamophobie, le tout co-organisé avec l’UNEF. Rappelons que ce film, monté par les amis des « Indigènes de la République », veut démontrer que la loi contre les signes religieux à l’école est une loi raciste.

Le programme était annoncé par le réseau de salles de cinéma l’Utopia:

http://www.cinemas-utopia.org/U-blog/toulouse/index.php?post/2009/02/19/Un-festival-contre-la-guerre

Il n’y a pas de hasard à retrouver ce genre de vidéo sur un média qui se veut alternatif et dont la ligne politique est ouvertement gauchiste. Sur le forum, des personnes réclament que la vidéo soit mise en ligne sur des sites islamistes comme www.oumma.com et http://www.capislam.com.

Bref, encore une fois, la mouvance gauchiste joue, à Toulouse comme ailleurs, en toute connaissance de cause, le rôle de complice d’une offensive politico-religieuse contre la laïcité, avec le voile islamiste en figure de proue.

En montant de telles provocations, ils ne peuvent pas ignorer qu’ils exaspèrent la population, et surtout qu’à force de crier au racisme dès qu’on s’oppose au voile, il vont finir par créer, par leur outrances, les conditions pour qu’un vrai racisme se développe en France. Ces apprentis sorciers, souvent des petits bobos de gauche ou d’extrême gauche, sont irresponsables.

A quand un message politique clair de la République ? A quand la suppression des subventions municipales pour de telles associations ? A quand un discours fort du gouvernement, donnant les moyens aux petites entreprises de s’appuyer sur leurs règlements intérieurs pour ne plus subir les menaces et provocations des islamistes et de leur complices, qui veulent imposer le voile dans tous les secteurs de la société française.

A quand des élus courageux ?

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.