Quand Peillon et le PS ont la nostalgie du stalinisme…

Publié le 18 janvier 2010 - par - 273 vues
Share

Il est fier de lui, le stalinien en herbe. Il a fait « un coup » terrible. Il a fait annoncer en direct qu’il ne participerait pas au débat, déjà commencé, avec Eric Besson et Marine Le Pen, malgré ses engagements.
Nous n’épiloguerons pas à plaisir sur ce manque de courtoisie et ce reniement de la parole donnée, indigne d’un élu de la République.

Nous nous interrogerons plutôt sur les raisons qui ont pu pousser un Peillon, qui avait pourtant la réputation d’un laïque, qui a eu le courage de dénoncer la présence imposée de Royal(1) à Dijon, qui a osé faire campagne pour le non au referendum sur le TCE de 2005 à non seulement poser un lapin injustifiable mais à, en prime, exiger la démission d’Arlette Chabot et de la direction de France 2. Rien que ça. Leur crime ? Avoir prévu que le représentant du deuxième parti de France interviendrait en DEUXIEME partie de soirée, APRES le duel Besson-Le Pen. Crime de lèse Peillon, crime de lèse PS. On a la susceptibilité vengeresse, dans ce qui fut le deuxième parti de France mais qui perd du terrain, peu à peu, incapable de se renouveler, s’enferrant dans ses vieilles lunes, ceci explique peut-être cela …

Si encore Vincent Peillon se contentait de faire un caca nerveux… Mais non, dans le pur style stalinien il demande des têtes. Arlette Chabot et sa hiérarchie ont commis un crime de lèse-majesté. L’animal fait irrésistiblement penser, alternativement, à Louis XIV et à Staline. Le pouvoir absolu, il en rêve. On se prend alors à cauchemarder : que se serait-il passé si la gauche avait gagné en 2007 ? Imaginez un Vincent Peillon au Ministère de la Culture et de la Communication… Des animateurs aux ordres, le petit livre rose dans la poche, des plateaux de télé épurés, des débats aseptisés… au secours !!!!

Et tout à coup… mais c’est bien sûr ! Tout s’explique !

Je ne pouvais me défaire d’un certain malaise en lisant les insultes et les basses attaques dont Riposte et ses rédacteurs font l’objet depuis quelque temps. Non que cela me touche, mais cela me rappelait quelque chose… Peu d’argumentation, mais des procès en sorcellerie et des anathèmes, comme ceux que l’on retrouve dans la bouche d’un Roland Dumas pour un forcément « vichyste » Copé qui s’insurge contre le port de la burka, chez un Kouchner s’interrogeant sur le bien-fondé de la démocratie en réaction au vote suisse sur les minarets, chez le militant socialiste de base qui me traite de fasciste parce que je veux continuer à trouver du jambon dans les restaurants et cantines, et chez le bobo qui crie sa haine contre ceux qui prétendent que les sans-papiers n’ont pas gagné, sous prétexte qu’ils seraient dans l’illégalité, le droit d’être régularisés.

A présent, je sais. Il y a, dans la culture socialiste, un vieux relent de stalinisme mal digéré. « On » sait, « on » fera le bonheur du peuple malgré lui, et malheur à ceux qui osent s’élever face à « nos » prétentions. Des images hallucinées défilent devant mes yeux quand j’entends Peillon réclamer la tête d’Arlette Chabot : Soljenitsyne au goulag, avec plusieurs MILLIONS d’autres traîtres à la patrie, la Terreur rouge en Chine, ses intellectuels aux champs et près d’un MILLION de morts, la traque aux intellectuels effectuée par les Khmères rouges et ses près de deux millions de victimes, les Talibans dynamitant les statues de Bouddha en Afghanistan et interdisant école et soins médicaux aux filles…

Oui, Vincent Peillon et son chef, qui l’approuve, me font penser à toutes ces horreurs. Vous allez me dire, bien sûr, qu’il ne faut pas comparer, que j’exagère. Voire.

Parce que même un Malek Boutih(2) ose livrer une analyse sans concessions sur son parti qui, selon lui, n’a pas fait sa révolution démocratique, parce qu’un tradition stalinienne l’empêche d’accepter les vrais débats (3).

Parce que ce qui se passe depuis des années, de façon larvée, au PS, c’est exactement la même idée : il faut éradiquer les opposants et supprimer la culture bourgeoise. Le PS, même au pouvoir, n’a jamais eu celui de tuer ses opposants parce que, par bonheur, nous sommes dans une démocratie, mais il s’est attaché à saper, peu à peu et en se cachant les fondements de notre civilisation.

Pour cela, il a utilisé ses réformes de l’école. En effet, le PS, aidé de son allié l’UMP, a donné de nombreux coups de pouce aux pédagogistes (il n’y a pas de justice, c’est sur les listes des Verts que Meirieu se présente aux régionales !(4) pour, peu à peu, éradiquer la culture, considérée comme trop bourgeoise, de l’école, et donc, du peuple. Nos statues de Bouddha s’appellent Racine, chassé du collège parce que trop difficile, Montherlant parce que trop à droite, Clovis et Charlemagne, remplacés par la Chine des Hans(5) ; nos autodafés s’appellent disparition du Lagarde et Michard, symbole de la culture bourgeoise et ô combien décrié mais qui était le seul manuel propre à donner une vue d’ensemble de la littérature française, de son évolution, remplacé par des « séquences » sur des « objets d’étude »…

Quid de Molière, du baroque, du romantisme ? Ce sont des « objets d’étude sur « théâtre et représentation », « argumenter et persuader », « le registre comique ou pathétique »…. Le pathétique, hélas, est dans le résultat : des lacunes, plus que des lacunes, des trous immenses dans la culture littéraire de nos jeunes. Nous voyons disparaître la culture commune d’une classe d’âge à l’échelle de la nation, puisque chaque professeur a le droit de piocher dans une liste très vaste pour établir ses séquences, fabriquées le plus souvent encore, fort heureusement, dans l’intérêt de l’élève, pour qu’il ait un minimum de culture commune mais parfois aussi pour répondre à la passion d’un enseignant pour un auteur faisant partie des illustres inconnus. Allez encore trouver le moyen de leur faire découvrir Pascal ou Breton (bien trop difficiles pour l’élève moyen que l’on nous demande de fabriquer dans le meilleur des cas) dans cette mêlée !

Tout a commencé avec Jospin et sa calamiteuse loi de 1989, la création des IUFM etc… et ça ne s’est jamais arrêté, l’UMP au pouvoir s’engouffrant avec jubilation dans une brèche qu’ils n’auraient jamais osé ouvrir par eux-mêmes.

Le résultat dépasse leurs espérances : par haine de la culture bourgeoise et des valeurs catholiques, le PS a fait en sorte qu’il y ait de moins en moins d’élite capable de s’opposer à lui. Voyant que, malgré tout, quelques dinosaures de l’ancienne école ou formés à l’étranger se lèvent face à lui, il perd les pédales, il menace, il exige que tombent les têtes… Pas joli-joli, tout ça.

Quant à l’UMP, qui soutient un gouvernement qui vient de pondre une réforme honteuse dans les lycées, faisant diminuer de façon impressionnante le nombre d’heures de français et d’histoire-géographie, les remplaçant par des travaux inter disciplinaires dont tout le monde sait qu’ils ne servent à rien… il faut croire qu’il voit avec jubilation se presser sur le marché du travail des diplômés du supérieur réduits à accepter de petits boulots mal payés mais bien incapables d’utiliser leur formation intellectuelle ratée pour se défendre…

Décidément, tout cela ne nous réconcilie pas avec l’UMPS ! Politique éducative lamentable. Pouvoir régalien de faire tomber la tête des Préfets ou des journalistes qui ne sont pas aux ordres, querelles de préséances dignes de la maternelle…
Y a-t-il un républicain dans la salle ???

Christine Tasin

http://christinetasin.over-blog.fr

(1) [http://wikiwix.com/cache/?url=http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/La-tornade-Segolene-ravage-Dijon-150563/->http://wikiwix.com/cache/?url=http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/La-tornade-Segolene-ravage-Dijon-150563/]

(2) [http://www.youtube.com/watch?v=3auHU9Pg38A->http://www.youtube.com/watch?v=3auHU9Pg38A]

(3) [http://www.ripostelaique.com/Nous-aimons-la-beaute-democratique.html->http://www.ripostelaique.com/Nous-aimons-la-beaute-democratique.html

(4) [http://christinetasin.over-blog.fr/article-au-secours-meirieu-tete-de-liste-aux-regionales-41302474.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-au-secours-meirieu-tete-de-liste-aux-regionales-41302474.html

(5) [http://www.fdesouche.com/articles/92739->http://www.fdesouche.com/articles/92739]

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.