Quand les gens intelligents ne veulent pas comprendre…

Publié le 21 juin 2010 - par - 218 vues
Share

« Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu’ils y réussissent mieux que les sots.  » C’est André Gide qui disait cela et pour enfoncer le clou je dirai moi que les bobos parisiens et nos dirigeants médiatico-politiques sont encore plus sots et aveugles quand il s’agit de la question islamiste. Voir dans l’opération «apéro-saucisson » du racisme et de la haine et en même temps ne pas vouloir voir le problème que posent les prières musulmanes dans les rues de Paris est tout simplement de la lâcheté intellectuelle. Cette occupation illégale dans une république laïque nous pose réellement un problème de droit et d’ordre public mais pour l’administration préfectorale c’est l’apéro-saucisson qui peut troubler l’ordre public. On marche sur la tête !

La haine de tous ces bien-pensants à l’encontre de « Riposte Laïque » qu’ils veulent faire passer pour une organisation d’extrême droite est franchement écœurante. Cette haine est proportionnelle à leur lâcheté et leur irresponsabilité car c’est bien des élus de la nation qui autorisent en toute illégalité les prières dans la rue, qui cautionnent l’interdiction du cochon dans certaines cantines de l’école de la république, qui favorisent l’installation de territoires entiers soumis à la loi islamiste.

Donc le saucisson et le pinard qui font parties des traditions culinaires françaises sont interdits dans les quartiers musulmans sous prétexte qu’ils seraient discriminatoires et insultants pour les populations pratiquant les rites halals. Comme l’est déjà la minijupe ou autre tenue « indécentes »…

Vouloir organiser un « apéro-saucisson » dans un quartier musulman est donc provoquant. Par contre les musulmans qui investissent les rues de Paris pour leurs prières ce n’est pas de la provocation. Les musulmans qui insultent des jeunes filles pour leurs tenues « indécentes » ce n’est pas de la provocation. Les musulmans qui exigent de la nourriture hallal dans les cantines ce n’est pas de la provocation. Mais qui pratique la provocation ?

L’islamisation de la France n’est pas un fantasme. Il n’y a pire sot que celui qui ne veut pas voir et la majorité de nos élus sont bien des aveugles et des sots, au pire des lâches. Il n’est pas normal que dans notre pays laïc on tolère qu’une religion envahisse la sphère publique, que des quartiers entiers soient soumis et contraints aux dictats religieux.

L’opération « apéro-saucisson » a atteint son but : démontrer la lâcheté des pouvoirs publics devant l’offensive islamiste. Cette action est bien un acte de résistance qui doit s’amplifier. Que l’extrême droite, avec toutes ses arrière pensées politiques, s’engouffre dans cet acte de résistance ne doit pas nous faire reculer. Et de toute façon il ne faut pas leur laisser la primeur du drapeau français et de la défense de nos valeurs laïques. Ce que malheureusement ont fait depuis longtemps la plupart de nos élus républicains. Ils ont beau jeu après cela de traiter Riposte Laïque de mouvement d’extrême droite.

En multipliant des actes de résistances contre l’offensive islamiste on exprime le ras-le-bol d’une grande partie de notre population et on fait une action citoyenne et républicaine. Laissons les « professionnels » médiatico-politiques à leurs délires anti-racistes mais répondons toujours fermement à leur attaques en continuant le combat !

Continuons le combat !

Claude PICARD

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.