Quand sÅ“ur Marie-George et les compassionnels de gauche demandent presque pardon aux siffleurs…

Publié le 21 octobre 2008 - par
Share

Mardi soir, les haineux de la République s’en donnent à cœur joie, sifflent l’hymne national et les joueurs français. Quasi unanimité de la classe politique et des Français pour condamner sauf, évidemment, la gôche compassionnelle qui, comme d’habitude, instrumentalise et désinforme pour continuer à exister, ou du moins faire semblant.

En tête du Palmarès de la mauvaise foi, la secrétaire nationale du PC, qui a choisi, une fois de plus, de justifier, expliquer, comprendre et donc, forcément, encourager ce type de comportement…

D’abord, mercredi matin, sur France Inter, la compassionnelle de service d’y aller de son couplet d’aquaboniste :  » A quoi bon dire qu’on est scandalisé ? A quoi bon interrompre le match » ? Puisque rien ne sert à rien, ma bonne Dame, acceptons tout et, béats, avalons les étrons que vous voulez nous faire manger !

Ensuite, dans le Parisien, puisqu’il faut bien un responsable, ce sera Sarkozy :  » Le chef de l’Etat fait son matador, il devrait se poser la question de savoir pourquoi des milliers de jeunes dans un stade sifflent la Marseillaise … »

Evidemment, notre bonne soeur pleurnicheuse se penche avec onction sur ces jeunes : « il faut se demander pourquoi ils se sentent si mal en France », « entendons cette colère »…

Il est vrai que Sainte Marie-George, quand elle était au gouvernement, a fait ce qu’il fallait pour éviter cela. Faut-il rappeler à notre ex-ministre des Sports que c’est elle, qui, en 2001, a usé de toute son influence pour organiser le match amical France-Algérie au Stade de France ? C’était le premier d’une série où « l’amitié », pour un public issu de l’immigration mais si ravi de vivre en France que personne n’envisage de retourner sur les terres des ancêtres, exige que la France perde et soit humiliée, sur le terrain et dans les gradins(3)…

Elle est où la perversité, sœur Buffet ? N’oubliez pas que le compassionnel qui vous meut a envoyé le gouvernement de gauche dans le mur à cette occasion… N’oubliez pas qu’à vouloir justifier la haine gratuite vous vous coupez des classes populaires et faites le jeu de l’extrême droite. N’oubliez pas que de moins en moins de gens votent pour le Parti Communiste, demandez-vous pourquoi et n’oubliez pas que les plus choqués des Français, devant la Marseillaise sifflée, sont les électeurs du Parti Communiste, à 92 % (1) ! On croirait que vous vous souciez de vos troupes comme de votre première cornette ! Quand il y a une telle dichotomie entre la tête et les jambes, il est bon que la tête change. Quand on est de gauche, on croit en la démocratie et on veille à ce que chaque militant, chaque sympathisant puisse se reconnaître dans les prises de position des dirigeants… On en est bien loin !

D’ailleurs, Madame 1,94%, vous avez une fois de plus montré parfaitement que votre finesse d’esprit était en phase avec votre score aux présidentielles… Vous osez terminer votre interview au Parisien en expliquant les sifflets par les charters d’Hortefeux ! Lamentable, sœur Marie-George, quand vous étiez dans le gouvernement Jospin, personne n’a été expulsé par avion ?
Mais le reste des idiots utiles de la gôche n’est pas en reste !

La palme au PS qui ose réclamer, sans crainte du ridicule, la tête de Bernard Laporte pour « propos racistes et xénophobes »(6)… il est vrai que le Secrétaire d’Etat au sport y est allé fort, il a osé demander que l’on joue en province les matchs à risque pour avoir un « public sain » !!!
Sans doute que pour le PS, des jeunes qui crachent sur les symboles républicains, qui conspuent les Français qui jouent sont d’un équilibre psychologique extraordinaire et sont un modèle pour tous ! Sur ce terrain, l’animateur de l’aile gauche, Benoît Hamon, en quête d’existence et de reconnaissance, sans doute, cravache à qui mieux mieux le ministre des sports, pauvre Bernard Laporte pour ses propos anodins : Laporte c’est un des ministres les plus honteux de ce gouvernement. Il s’illustre dans la caricature, l’outrance. C’est vraiment un nul(7) Mais notre jeune politicien tape en touche quand on lui demande si un nouveau match France-Maroc devait avoir lieu, s’il faudrait le jouer au Stade de France ! Et dire que c’est lui qui va faire élire Martine Aubry, la maire préférée de l’UOIF, à la tête du PS ! Et la plus ridicule, comme d’habitude, c’est la Madone de la grande Muraille de Chine, qui trouve la cause de tous les maux et le remède miracle : ce qui fait défaut c’est l’éducation civique à l’école (8)! Pas un pour remplacer l’autre, au P.S., ils sont irredressables !

On savait que le PS, chambre d’enregistrement du libéralisme et de l’européisme, n’avait plus rien à dire ni à proposer depuis longtemps … Mais qu’il en soit réduit, pour exister dans les medias, pour exister tout court, à demander la tête de ceux qui ont un peu de bon sens est affligeant. Carton rouge pour le PS. Je demande la démission des éléphants et l’intronisation de provinciaux, des militants sains… il doit bien en rester quelques-uns !

On fera quand même un sort particulier à Malek Boutih (2), secrétaire national du PS en charge des questions de société et cofondateur de SOS-Racisme qui a osé dire : Je considère que les hommes politiques ont une grande responsabilité dans ce qui s’est passé hier soir. Les supporters aussi, c’est vrai. Mais, à l’issue de la rencontre, c’est un partout ! Le public des matches de foot, ce n’est pas le public de l’opéra. Et comme les hommes politiques vont plus à l’opéra que dans les stades, ils ne se rendent pas forcément compte des problèmes profonds qui existent au sein de certains groupes de supporters. Et voilà, la politique revisitée par le petit bout de la lorgnette par frère Malek, nos hommes politiques ont pour rôle de se pencher sur les « problèmes » (ah! supprimez ce mot de notre langue, on n’en peut plus !!!!) des groupes de supporters ! Il est vrai que cohabiter dans un stade, se déplacer en bus et siffler en même temps nécessiterait au moins deux commissions d’étude payées par le contribuable !

Quant aux associations antiracistes, elles persistent et demeurent au purgatoire : évidemment, elles crachent hardi tiens bon sur les politiques, grands responsables devant l’éternel, en appellent à Allah et à tous ses saints, dégainent leurs armes favorites « racisme, xénophobie »… parlent de « compréhension, repentance », colonialisme »… Peu nous chaut. On ne les entend même plus tant leur discours est convenu. Et on ne me fera jamais croire qu’il est normal de siffler l’hymne du pays qui vous nourrit (plus ou moins bien mais pas si mal quand même) sous prétexte qu’il y a deux ou trois siècle les ancêtres des Français –qui n’y sont pour rien – ont été colonisateurs. Et on ne me fera jamais croire qu’il est normal de siffler l’hymne du pays qui vous nourrit sous prétexte qu’il y a et du chômage et des RMIstes parmi les descendants d’immigrés et des sans-papiers non régularisés… Cessez de tout mélanger, frères Aounit et autres convers !

Même Bayrou, pas tout à fait à gauche aux dernières nouvelles, se rue sur l’incident pour le récupérer en critiquant… la récupération de l’incident par le gouvernement et faire oublier la crise ! Il est fort, Sarko, il a réussi à soudoyer des milliers de jeunes pour qu’ils sifflent la Marseillaise, pile poil quand il fallait parler d’autre chose … Mais après tout, il ne faut pas s’étonner, Bayrou n’est ni un amoureux de la nation ni un laïque convaincu : une femme voilée trônait en bonne place sur le site Internet de sa campagne, c’est un partisan convaincu de l’Europe libérale antinationale et communautariste, de l’Europe des Régions… Ça l’arrange bien que l’on siffle les symboles nationaux, c’est une bonne raison pour les faire disparaître avec la nation !

Que dire enfin de ceux qui, sur Oumma, « le premier site musulman de France » nient l’évidence(4) et osent dire que sifflets et quolibets sont la norme ? « Jouer contre l’ex-champion du monde et d’Europe pour les supporters d’une « petite nation » du football suscite un engouement et une passion particulière » : ainsi retrouve-t-on l’analyse, débile et revancharde d’une partie de la gauche : quand on fait partie des petits, quand on fait partie d’une minorité, on aurait un droit (un devoir ?) de revanche et les sifflets en feraient partie… On peut encore y lire ceci : « Qui dérape ? Supportrices et Supporters de la Tunisie qui soutiennent leur équipe en sifflant le symbole de l’équipe adverse ou celles et ceux qui attisent les ressentis et les haines par la violence et la démagogie de leurs propos ? » Qui prononce ces paroles pleines d’apaisement ? Soeur Claire Villiers, qui fut choisie par les collectifs antilibéraux, et soutenue par le Parti communiste, les Alternatifs et l’Alternative citoyenne, comme candidate de rassemblement aux législatives de 2007, sous l’étiquette Gauche alternative 2007, sur la 2e circonscription des Hauts-de-Seine, étonnant, non ?

Oui, frères et sœurs compassionnels, c’est vous qui attisez la haine et le racisme, vous qui ne rendez service à personne en refusant de condamner l’inexcusable, en vous faisant les complices de ceux qui conchient la République. Vous êtes responsables du manque de repères, du sentiment de solitude, du sentiment de haine qui se développent à l’égard des « autres », ceux que les Indigènes de la République appellent « les Souchiens » et qui justifie que, même au chômage, même déshérités, on leur pourrisse l’existence, qu’on brûle leur voiture et qu’on empêche leurs enfants de tirer parti de l’école… Oui, vous devriez savoir que si vous favorisez le repliement identitaire, dans les stades ou dans les cités, vous ouvrez toutes grandes les portes du séparatisme ethnico-religieux. Mais peut-être est-ce ce que vous souhaitez, désireux de récupérer des voix, sur l’autel où vous aurez sacrifié Marianne ?

Avec une gauche pareille, Sarkozy et ses ministres peuvent se frotter les mains.

Christine Tasin

(1) Sondage C.S.A. pour Le Parisien du 15-10-08

(2) http://www.lepoint.fr/actualites-societe/interview-marseillaise-sifflee-boutih-ps-la-responsabilite-des/920/0/282729

(3) http://www.lefigaro.fr/sport/2008/10/16/02001-20081016ARTFIG00326-siffler-la-marseillaise-c-est-obligatoire-.php

(4) http://oumma.com/Les-supporters-tunisiens-sont-ils

(5) http://oumma.com/Carton-rouge-aux-demagogues

(6) http://fr.news.yahoo.com/63/20081017/tpl-marseillaise-siffle-le-ps-veut-la-dm-5cc6428.html

(7) http://www.marianne2.fr/Benoit-Hamon-Laporte,-c-est-la-droite-bete-_a92293.html?preaction=nl&id=2952704&idnl=25537&

(8) http://www.lepost.fr/article/2008/10/15/1289193_marseillaise-sifflee-le-gouvernement-en-fait-il-trop.html#xtor=AL-235

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.