Quelques précisions supplémentaires sur le financement de SOS Racisme

Publié le 9 août 2010 - par - 598 vues
Traduire la page en :

Bonjour,

Je suis parvenu à mettre la main sur le bilan comptable de l’association SOS Racisme.

Ci joint le lien du site internet : http://www.journal-officiel.gouv.fr/publications/assoccpt/pdf/2009/3112/335186631_31122009.pdf

A la page 3 figure un récapitulatif des dons, adhésions et subventions assez instructif.

Le montant des subventions est impressionnant :

Ministère de l’Education nationale : 80 000 €

Ministère de la jeunesse et des sports : 46 000€

Mairie de Paris : 40 000€

Conseil régional IDF : 35 000€

Conseil Développement CDVA : 30 000€

FASILD/ACSE : 348 000€ (!)

TOTAL SUBVENTIONS : 579 000 € (!)

Parmi les donateurs, on remarque la présence de Pierre Bergé (100 000 €), nouveau propriétaire du Monde, et la Ford Foundation (72 724€), célèbre organisation philanthropique américaine.

Il semblerait également que certains frais soient anormalement élevés :

Développement site internet : 10 000 €

Frais de R&D : 10 000 €

Matériel de bureau : 114 489 €

Matériel informatique : 10 000 €

Frais de séminaire :33 930 €

Frais de voyages : 60 290 €

Facture téléphones portables et box internet : 77 796 €

Autre élément cocasse : “Au cours de l’exercice 2009, votre association a pris en charge des contraventions au code de la route pour un montant de 1 608 €. La nature de cette dépense ne doit pas être imputée à votre association.”

En ces temps de crise, je pense que les Français seront ravis de savoir pourquoi ils se serrent la ceinture…

Cordialement,

Alain Lefran

Lire également l’article de Catherine Ségurane, paru sur Agoravox et sur Riposte Laïque, la semaine dernière.

https://www.ripostelaique.com/Qui-finance-SOS-Racisme.html

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi