2. Questions à Monsieur Serge Poinsot, maire UMP de Vigneux

Publié le 17 juin 2008 - par
Traduire la page en :

La rédaction de Riposte Laïque cherche, en vain, à joindre le maire UMP de Vigneux au téléphone. Elle décide de vérifier cette information, et lui envoie donc ce message, le jeudi 12 juin, à 17 h 39. Elle informe de sa démarche notre lecteur et quelques associations féministes et laïques.

monsieurlemaire@mairie-vigneux-sur-seine.fr

Monsieur le Maire,

Je vous fais parvenir cette information que l’Association Culturelle des
Musulmans de Vigneux envoie à ses réseaux, et qu’un lecteur nous a fait
suivre.

Nous confirmez-vous que la mairie de Vigneux est au courant de cette
initiative, qu’elle en partage les objectifs, et les règles fixées quant à
son déroulement ?

Si oui, pensez-vous qu’il soit compatible avec la loi de séparation des
Eglises et de l’Etat, qu’une municipalité prête un gymnase à une association cultuelle ?

Pensez-vous qu’il soit compatible avec les valeurs de la République et la
mixité, que l’accès d’une rencontre sportive, dans un local public, soit
interdit aux hommes ?

Connaissez-vous bien les objectifs du Comité de Bienfaisance et Secours
palestinien (CBSP), et ses relations internationales ?

Si vous étiez en désaccord avec le message ci-joint, quelles dispositions
comptez-vous prendre ?

Notre journal, “Riposte Laïque”, vous remercie par avance de répondre à nos interrogations, dans les meilleurs délais, si possible.

Salutations laïques et républicaines,

Pierre Cassen

Animateur de Riposte Laïque

Ces questions sont restés sans réponse, ni écrites, ni téléphonique, en 96 heures, à l’heure où nous bouclons ce numéro

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi