3. Questions de l’Ufal de Strasbourg au maire de Vigneux

Publié le 17 juin 2008 - par
Traduire la page en :

Tournoi de basket ball réservé aux femmes exclusivement

A l’attention de Monsieur Serge Poinsot,

Maire de Vigneux sur Seine

Monsieur le Maire,

Le 29 juin 2008 aura lieu au gymnase Delaune-Vigneux-Sur-Seine un tournoi de basket ball féminin inter-mosquées dont l’entrée est exclusivement réservée aux femmes, et au profit du Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens.

En tant que citoyen attaché à la laïcité et à l’égalité entre les femmes et les hommes, je me joins aux inquiétudes de mes concitoyens membres et sympathisants de l’Union des Familles Laïques de Strasbourg :

Ø Comment peut-on dans notre république qui dispose d’un puissant arsenal de lutte contre les discriminations, fournir des biens publics (gymnase dans ce cas), pour des activités ouvertement discriminantes –seules les femmes ont droit d’entrée- ?

Ø Comment peut-on dans notre république laïque, octroyer des moyens publiques pour une activité franchement cultuelle, l’affiche mentionnant clairement que c’est un tournoi réunissant exclusivement les mosquées du 91 ?

Au moment où nous nous réjouissons qu’à Montpellier, le tribunal administratif a annulé (le 15 mai dernier) une subvention pour des locaux maçonniques au prétexte que ceux-ci avaient un caractère exclusif (notamment parce qu’ils ne recevaient pas les femmes), nous serions heureux que vous rappeliez à vos services les principes de séparation et de non discrimination dans la sphère publique.

En attendant votre réaction que nous ne manquerons pas de diffuser auprès de nos membres et sympathisants, je vous prie de croire, Monsieur le Maire en mes respectueuses salutations,

Kébir JBIL

Président de l’UFAL Strasbourg

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi