Qui arrêtera l’endoctriment islamiste de jeunes nés en France ?

Publié le 29 novembre 2010 - par
Share

Mais qui arrêtera le massacre du cerveau de nos enfants ?

« Il y a la loi de Dieu et il y a la loi des hommes» c’est par ces mots qu’une jeune femme récemment convertie à l’islam a expliqué sa position, et surtout son entêtement, quand la sanction est tombée. Elle vient d’être licenciée par l’Académie de Toulouse car, enseignante en primaire à Tournefeuille, elle a refusé d’ôter son voile islamique dans l’école. Sanction terrible, lourde de conséquences pour celle qui avait fait des études et réussi à un concours difficile au début des années 2000. Que lui est-il arrivé pour renoncer définitivement et délibérément, en cette période de crise, à enseigner dans le cadre de l’éducation nationale ? Qu’est-il arrivé à cette femme pour qu’elle renonce à une vocation et peut-être à une carrière, pour qu’elle fasse fi des lois et du respect qu’elle devait à notre République laïque et à son creuset démocratique et neutre qu’est l’école ? N’a-t-elle pas compris ce qu’était la laïcité ? Il est fort vraisemblable qu’elle a dû y grandir dans cette école laïque et qu’elle en connaissait les règles : « pas d’affichage ni de prosélytisme religieux à l’école. » Non, certainement elle savait tout cela, alors qu’y-t-il d’autre ?

Ce qu’il faut sans doute analyser, c’est sa conversion à l’islam, elle seule peut expliquer cela ! Comme il en est du beaujolais, l’islam nouveau est arrivé et sévit en France depuis vingt ans! Il se transmet et s’impose grâce aux nouveaux imams barbus qui pistent les petits Français et surtout les petites Françaises, qui les attirent dans leurs filets sectaires ! Quand on est pris dans les poils de ces barbes là , dans les rets de ces filets-là, on se noie comme le relatait Mathilde Leseigneur dans le dernier numéro de RL, comme d’autres se noient dans d’autres sectes.

Petite histoire sur l’islamisation des jeunes de nos contrées…

Lors de son intervention auprès des députés en juillet 2009, Sihem Habchi, présidente des Ni putes ni soumises, expliquait très bien la manière dont ces personnes procèdent auprès des jeunes : « vos parents ne pratiquent pas le bon islam, nous, on sait et on va vous dire comment être un bon musulman » inculquant ainsi, aux jeunes, l’idée qu’ils deviennent maintenant bien supérieurs à leurs parents. C’est aussi le même discours que tient l’imam spécialiste du halal, dans l’émission Teum Teum de France 5 afin de convaincre les 6 millions de musulmans de tous manger halal, sinon pensez donc « on ne va pas au paradis ! ». Les Euros tombent ainsi dans les caisses bien garnies de ces braves religieux Dieu merci ! Quelle belle parole divine que celle-là permettant religion et business!

http://blog.france5.fr/TeumTeum/index.php/2010/11/17/229438-a-voir-et-revoir-teum-teum-le-halal-un-business-une-identite

Alors, les enfants de culture musulmane peuvent, peut-être, résister à cela si leurs parents les mettent en garde contre ces charlatans, mais nos jeunes Français tombent à pieds joints dans le panneau, plus royalistes que le roi, ils veulent faire mieux que les autres. Qu’a-t-on raconté à cette jeune Véronique ? Lui a-t-on, à elle aussi, bourré le crâne avec la peur de l’enfer ? Croit-elle que si elle ne porte pas le voile, elle ira y griller pour toujours ? Croit-elle que les petits garçons de sa classe pourraient succomber à son charme, qu’elle les tenterait si elle leur montrait la beauté de sa chevelure ? Ou bien est-elle sous l’emprise de ces gourous qui inculquent aux nouveaux croyants l’idée suivante: la France est une terre chrétienne, Dieu nous ordonne d’en faire une terre musulmane et nous avons besoin de vous, voulez-vous nous accompagner dans ce grand projet ? Victime des gourous ou Militante prosélyte ? L’islam est vraiment un truc bizarre ! Mais là où ça dépasse les bornes c’est quand il demande à ses nouvelles converties de vouloir imposer à notre société la loi islamique, imposant de fait la charia à notre République ! Le recteur a tranché : « C’est non ! » et tant mieux ! De même pour le halal à la cantine il faudrait aussi la même fermeté et la même réponse : NON !

Combien ces intégristes en prendront-ils dans leurs filets, comme cette jeune Véronique, quand ils prêcheront dans les 2000 mosquées et médersas françaises bâties aux frais des contribuables ? Combien de nos enfants tomberont victimes de cette pseudo-religion relookée à la sauce Ramadan ?

Avec l’affaire de Chanteloup-Les-Vignes on sent bien qu’il y a là, délibérément, un combat contre notre République, démarrant très tôt, à partir de la crèche et des tout-petits enfants, volonté d’imposer ce nouvel islam à toute la jeunesse française, musulmane ou pas. Nos enfants sont des proies, comme des cibles à atteindre, sortes de trophées d’une guerre sainte qui ne dirait pas nom !
Pétition de soutien à la crèche Baby-Loup de Chanteloup-les-Vignes …
10 nov. 2010 … L’association Baby-Loup de Chanteloup-les-Vignes est la seule crèche ouverte 24
heure sur 24 et 7 jours sur 7 en France.

J’imagine bien ce dialogue entre prêcheurs: « moi j’en ai repéré un (ou une), je crois qu’on pourrait l’attraper, j’y travaille, il n’y en a plus pour longtemps avant que je le,(la), convertisse, je vous tiendrai au courant ! ».

Quel est le groupe politique qui prendra la mesure du danger, quel est l’homme, ou la femme, politique qui prendra le problème à bras le corps afin de protéger d’autres Véronique de futurs lavages de cerveau ? Ça devient de la plus grande urgence !

Chantal Crabère

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.