Quick halal : les Français ont tout compris, ce sera l’islam ou la République !

Publié le 24 février 2010 - par - 539 vues
Share

Certains s’étonnent de l’impact de l’affaire du Quick Halal de Roubaix, qui fait la une de l’actualité : 72 % des Français interrogés se déclarent hostiles à l’ouverture de tels restaurants. Tout aussi simplement que l’électeur suisse lambda, les citoyens de notre pays, bien plus lucidement que leurs leaders politiques, n’hésitent pas à exprimer, dès qu’ils en ont l’occasion, leur ras-le-bol devant l’arrogance de militants politico-religieux qui ne cachent même plus leurs intentions : contraindre les Français à s’adapter à l’islam.

ll suffit de prendre connaissance du dossier que Riposte Laïque a constitué, autour du halal, depuis une année, pour prendre la mesure de la réalité de cette agression quotidienne que subissent les Français, par un communautarisme politico-religieux qui veut imposer le halal partout où cela est possible.

http://www.ripostelaique.com/Ce-que-RL-a-ecrit-sur-l-offensive.html

L’écran de fumée des médias, cherchant à relativiser en permanence la gravité de l’offensive islamique et le discours édulcorant des formations politiques traditionnelles n’y suffit plus. A travers le scandale Quick, les citoyens de ce pays ont compris qu’une nouvelle étape était en train d’être franchie.

Plusieurs signaux inquiétants sont agités, depuis vingt ans, dans notre pays.

– Le voile à l’école, depuis 1989. Dans notre livre, « Les dessous du voile », nos rédacteurs ont démonté les mécanismes qui, à partir de cet épisode, aboutissent, depuis vingt ans, en France et en Europe, sous différentes formes, à l’offensive du voile.

– Le voile dans la rue. Comment ne pas voir la prolifération de ce phénomène, depuis dix ans, dans toutes les villes de France ? Comment ne pas y voir, non pas un simple signe religieux, mais l’uniforme de l’islam politique (pléonasme) contre le droit des femmes et la laïcité ?

– L’apparition, depuis quelques années, du voile intégral, dans de plus en plus de quartiers.

– L’école de la République n’est plus capable, dans un nombre croissant de quartiers, de transmettre un savoir. Le rapport Obin, publié en 2004, n’a pas dissimulé le rôle de l’islam dans l’attitude de nombreux élèves endoctrinés, qui refusent de se soumettre à l’autorité des enseignants, et encore davantage à celle des enseignantes, comme l’a montré le film « La journée de la Jupe ».

– Nos hôpitaux sont confrontés à des agressions de maris islamisés qui n’acceptent pas qu’un homme puisse examiner leur femme.

– Nos universités subissent le voile d’étudiantes islamisées, et des intellectuels laïques qui devraient s’en offusquer, comme Catherine Kintzler ou Caroline Fourest, trouvent cela normal, au nom de la liberté des adultes !

– Nos écoles sont envahies par le voile des parents islamisés, qui siègent dans les associations de parents d’élèves, et se battent souvent pour que le porc soit interdit, et la viande halal imposée dans les cantines ou les fêtes de fin d’année.

– Nos entreprises subissent, tous les ans, les conséquences du ramadan, suivi par toujours plus de salariés, ce qui désorganise gravement le travail.

– Nos formations politiques, associatives et syndicales sont infiltrées, souvent de manière complaisante, par des militants de la diversité, qui réclament des accommodements raisonnables en faveur de ces diversités, dont celle de l’islam, évidemment.

– Nos rues, à Paris, Marseille, Puteaux, Montreuil, Clichy (et combien d’autres ?) sont bloquées, en toute illégalité, par des prières musulmanes, tous les vendredis, comme le montre cette vidéo de Maxime Lépante.

http://www.ripostelaique.com/Video-choc-l-UMP-le-PS-et-les.html

– Ponctuellement, à travers certains faits divers (la condamnation de Fanny Truchelut, un mariage illégal pour cause de non-virginité, la réfection d’hymens, un gymnase municipal réservé aux femmes pour suivre un match de basket féminin intermosquées, instauration de piscines communautaristes…), les citoyens découvrent la gravité de la situation qui mine leur pays depuis vingt ans.

Dans ce contexte, que croyez-vous qu’aient compris les Français quant au scandale de la viande halal ? Que la stratégie des islamistes est de plus en plus claire. Ils commencent à réclamer des restaurants uniquement halal. Ensuite, ils intimideront tout ce qui n’est pas halal, jusqu’à ce qu’ils soient seuls sur le marché. En toute logique, ils exigeront que la viande sacrée pénètre dans les écoles. Il faudra veiller à ce que la fourchette de l’élève n’ait pas été souillée par de la viande impure, la veille. Ensuite, le porc devra être interdit dans ces écoles, pour ne pas insulter les musulmans. Puis tout le monde devra manger halal. Et, bien sûr, quand le rapport de forces aura permis cela, les hommes et les femmes devront êtres séparés. C’est donc un apartheid religieux qui se met en place, méthodiquement, dans notre pays.

Que comprennent les Français, bien plus largement ? Que depuis vingt ans, une politique irresponsable d’immigration, sous la conduite de l’UMPS et de leurs satellites, a définitivement transformé notre pays. La période glorieuse, pendant laquelle la France a accueilli des strates de travailleurs étrangers, issus de l’Europe de l’Est, de pays latins ou du Maghreb, en les intégrant, par le travail, est terminée. Dans une période de chômage de masse, on a remplacé une immigration de travail par une immigration de peuplement, majoritairement issue de pays islamisés. On n’a pas exigé d’intégration, encore moins d’assimilation, mais au contraire encouragé des droits particuliers et le repli identitaire, essentiellement sous les coups de boutoir de militants islamistes, qui exigent que notre laïcité s’adapte à leur archaïsme moyen-âgeux.

La République n’a cessé de reculer, minée par le travail de sape de ceux que notre collaborateur Hubert Sage appelle férocement les « néo-pétainistes ». A cause de leur discours de fils de colonisateur culpabilisé, les élites de notre pays, souvent de culture post-soixantehuitarde, n’ont eu de cesse que de salir notre pays, de distiller un discours de repentance, d’en saper les édifices. Ce sont ces élites qui, à la tête de partis politiques, ou de rédactions bien-pensantes, mettent en avant la discrimination positive, et continuent à réclamer la même politique d’immigration et de régularisation de tous les sans-papiers. Ils sont incapables de comprendre que la France, qui est le pays d’Europe qui a le plus de population issue des pays musulmans sur son sol (estimation autour de 10 % de la population), ne peut plus et ne doit plus accueillir tous ceux qui veulent imposer leurs croyances et leur culture à la République. Il ne peuvent pas comprendre que le coût de cette fausse générosité plombe dangereusement les caisses solidaires nationales et les finances des communes ou départements.

Un Nicolas Sarkozy, ou un Eric Besson, sont incapables de proposer autre chose que de continuer à accueillir près de 200 000 nouveaux immigrés, tous les ans, et 140 000 nouvelles naturalisations, sans tenir compte de l’explosivité de la situation actuelle. Plus grave, nous sommes dans un pays où on accorde la nationalité française à des femmes qui viennent la chercher avec un voile sur la tête, où on tolère des manifestations de clandestins, et où on expulse une jeune étudiante de 19 ans, frappée par son frère, parce qu’elle veut vivre à l’occidentale !

Dans un pays dirigé par des gens responsables, soucieux de l’avenir de leurs enfants et petits-enfants, on se poserait quelques questions.

– La France peut-elle continuer, pendant les vingt ans qui vont venir, à mener la même politique que celle de ces vingt dernières années ?

– Peut-il y avoir un islam de France ? L’islam est-il seulement une religion, ou un projet politico-religieux totalitaire et conquérant ? Si la bonne réponse est la deuxième (du moins c’est ce que nous pensons), quelles mesures faut-il prendre pour sauver le pays ?

– Faut-il continuer à accepter le voile islamique, intégral ou pas, et la symbolique du message qu’il véhicule ? Pourtant, Mustapha Kemal ou Bourguiba ne se sont pas posé de questions, pour l’interdire, dans des pays dont l’islam était pourtant la première (pour ne pas dire la seule) des religions !

– Faut-il continuer à construire des mosquées, au nom de la laïcité, ou bien faut-il considérer que toute nouvelle édification religieuse est une victoire symbolique pour les musulmans ?

– Qu’enseigne-t-on dans les écoles coraniques ? Le livre sacré, et ses sourates racistes, sexistes, homophobes, antisémites, appelant au meurtre des mécréants, est-il compatible avec nos valeurs ?

– Est-il normal qu’une ville comme Roubaix soit peuplée de 49 % de musulmans ? Avons-nous envie que dans une génération, il y ait des dizaines de Roubaix, et que des élus de la République soient le produit d’une pression politico-religieuse relayant des discours venus des théocraties musulmanes ?

Si notre pays était dirigé par des élus responsables, ils réfléchiraient à la manière de mettre hors d’état de nuire ceux qui, à l’instar des militants de l’UOIF, se comportent en véritable cinquième colonne, visant à mettre à bas notre modèle de société, ses conquêtes démocratiques et émancipatrices, le droit des femmes, la laïcité, la République et ses principes égalitaires, dont nos services publics.

Dans un pays dirigé par des élus responsables, on s’interrogerait, quand les policiers ne peuvent plus mettre les pieds dans de nombreux territoires perdus de la République, quand le chantage à l’émeute fait plier les ministres de l’Intérieur de droite comme de gauche, quand l’hymne du pays est insulté, quand les insultes anti-françaises et anti-blancs, se multiplient, quand des rappeurs distillent la haine, quand le drapeau français est brûlé, à Toulouse, et remplacé par le drapeau algérien, quand des quartiers se communautarisent, que les commerces traditionnels disparaissent au profit de commerces imposant les interdits religieux (porc, alcool), et la viande sacrée, quand le chômage de masse progresse, quand notre école publique continue de s’enfoncer … on oserait s’interroger sur les conséquences, dans ce contexte alarmant, mais réel, d’une forte immigration sans intégration. Georges Marchais, dès 1981, avait le courage de demander, dans une France qui ne comptait pas 2 millions de chômeurs, l’arrêt de l’immigration, au nom de la défense des cités ouvrières et de la qualité de vie de ses habitants.

Quand-le-PCF-demandait-l-arret-de-l-immigration.htm

Mais nous sommes dans la France de l’UMPS, du politiquement correct, et de la dictature de la bien-pensance médiatique.

– Celle où il faudrait dire que l’islam est une religion de paix, de tolérance et d’amour, pervertie par quelques méchants islamistes qui n’ont rien compris au message de paix du Prophète.

– Celle où il faudrait dire que l’immigration islamisée des années 2010 est toujours une chance pour la France.

– Celle où il faudrait dire que notre école publique est plus performante que jamais, puisque 85 % des élèves de terminale ont été reçus au baccalauréat l’an passé !

– Celle où il faudrait dire, comme a osé le faire Yazid Sabeg, qu’il n’y a pas de problème d’insécurité dans les quartiers !

– Celle où il faudrait dire que notre pays a une dette vis-à-vis de tous les nouveaux arrivants, à qui elle devrait réserver des droits particuliers, au nom de la discrimination positive.

– Celle où il faut décréter le métissage obligatoire, autrement dit une politique multiculturelle relativiste qui tourne le dos à l’assimilitation, qui anéantit notre spécificité, et nivelle les savoirs par le bas.

– Celle où le seul racisme qui existe serait celui des vilains blancs nostalgiques des colonies et de l’esclavage.

– Celle qui devrait renoncer aux plus belles pages de son Histoire, et notamment à son hymne national, jugé trop guerrier, pour ne retenir que Vichy et l’Algérie.

– Celle qui devrait remercier tous les jours Bruxelles et l’Union européenne de la protéger du libéralisme sauvage (défense de rire…).

– Celle qui doit accepter que des émeutes comme celle de 2005 s’attaquent à tous les symboles de la République et que notre police soit impuissante dès qu’une émeute urbaine, souvent déclenchée après l’arrestation d’un délinquant, ne détruise un quartier construit avec l’argent des contribuables.

– Celle qui devrait disparaître, parce que les élites ont décidé que la mondialisation libérale était incompatible avec les Nations, et encore davantage avec le modèle républicain dont notre pays est porteur.

Quoi de mieux, pour faire disparaître ce modèle, que de changer un peuple, trop fier, trop organisé, avec trop d’acquis sociaux ?

Quoi de mieux, comme l’expliquait notre lecteur Victor Hallidée, que d’introduire, de manière massive, un communautarisme conquérant, dont le fer de lance est l’islam, pour remplacer les solidarités sociales par les revendications particulières, dont la viande halal n’est qu’un aspect, aujourd’hui sous les projecteurs.

http://www.ripostelaique.com/En-misant-sur-une-immigration-non.html

C’est cela que les Français comprennent petit à petit, c’est cela que les électeurs suisses, en refusant les minarets, ont intégré, c’est cela que les électeurs hollandais, qui votent de plus en plus pour Geert Wilders, ont assimilé.

C’est pourquoi ils attendent désespérément le Oskar Freyssinger, ou le Geert Wilders, qui, en France, osera parler de l’islam et l’immigration, en défendant les principes laïques et républicains. Pour l’instant, trop peu entendent la remarquable Malika Sorel, pur produit d’une assimilation qui fait la fierté historique de la France, dire des vérités que les politiques sont incapables d’énoncer, de peur d’être médiatiquement lynchés, alors qu’ils auraient le peuple avec eux s’ils avaient les tripes de les énoncer.

http://www.ripostelaique.com/Malika-Sorel-Longtemps-anesthesies.html

Ils n’attendent plus rien d’un Sarkozy qui confond islamophobie et antisémitisme, ou des Juppé-Gaudin qui sont fiers de laisser les musulmans construire des méga-mosquées conquérantes dans leur ville. Ils ne comptent pas davantage sur une gauche Aubry-Besancenot-Mamère-Buffet capable de manifester avec les fascistes islamistes , ou de se vendre à l’islamiste Amar Lasfar (dont nous rappelons l’histoire dans ce numéro) dans le Nord. Et ils n’espèrent pas davantage de laïques qui confondent la mini-jupe avec la burqa, et crachent sur les vrais résistants comme Fanny Truchelut ou Geert Wilders.

Un Pat Condell, dans ses vidéos, crie son dégoût pour les dirigeants européens qui abandonnent leur peuple, et capitulent devant les islamistes.

http://dotsub.com/view/c796a996-bbd7-45cb-b153-cfb2c0541d81

Nos concitoyens, à l’instar d’un Maurice Vidal et de son livre, « La colère d’un Français », serrent les poings. Ils font ce qu’ils peuvent tels ces habitants de Pessac, avec les moyens que leur donne la loi, pour empêcher leurs élus UMPS de vendre notre laïcité pour un plat de lentilles halal, sous la pression des organisations musulmanes locales…

Il n’y a qu’une seule solution, aujourd’hui. Il faut construire la Résistance. Cela ne se décrète pas en appuyant sur un bouton. Il faut que, partout où cela est possible, les républicains et les laïques qui ont compris les enjeux s’organisent, quelles que soient leur appartenance. Nos conférences – mais nous ne prétendons pas être les seuls – peuvent aider, localement, les citoyens de ce pays à se rencontrer, se connaître, s’organiser, agir localement, pour commencer. C’est notre seule chance, dans le paysage actuel.

Il faut être aveugle pour ne pas voir la réalité : une guerre, menée par les adeptes de l’islam, se met en place, en France et en Europe, avec une cinquième colonne, qui progresse en nombre, tous les ans, grâce à la complicité des élites politico-médiatiques.

Certes, et heureusement, tous les arabo-musulmans de ce pays ne veulent pas être dirigés par les islamistes. Ce n’est pas pour autant qu’il faut attendre d’eux des actes de résistance face au fascisme, comme l’expliquait cet autre lecteur fidèle de RL, Vincent Maunoury. C’est seulement notre détermination qui les fera basculer du côté de la démocratie et de la laïcité, contre la barbarie.

http://www.ripostelaique.com/Si-les-islamistes-radicaux.html

Il suffit de regarder cette vidéo, montrant comment les islamistes, en Belgique, tels de vrais fascistes, tiennent la rue, et intimident la population, personnel scolaire compris. C’est cela qui nous attend, si nous laissons la logique de Quick halal triompher.

reportage-musulman-en-belgique

Partout en Europe, les islamistes sont en conquête, et se préparent à la guerre sainte.

Il ne pourra y avoir qu’un seul vainqueur.

Ce sera la République ou l’islam, la démocratie ou le fascisme, les Lumières ou l’obscurantisme.

COMMANDER LA COLERE D’UN FRANCAIS

Il est en vente au prix de 15 euros, plus 4 euros de frais de port.

Pour le commander, il suffit d’envoyer un chèque de 19 euros à Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.

Vous pouvez le commander chez votre libraire, qui nous contactera.

Sur Amazon :

http://www.amazon.fr/Col%C3%A8re-dun-Fran%C3%A7ais-Maurice-Vidal/dp/2953604200/ref=sr_1_4?ie=UTF8&s=books&qid=1267025083&sr=1-4

——————

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/

————-

LES CONFERENCES RIPOSTE LAIQUE

Jeudi 18 mars 2010

20 heures

Paris

Le Local – 92, rue de Javel, 75015 Paris

A l’invitation du Cercle Aristote

Comment défendre la laïcité en 2010 ?

avec Pierre Cassen, animateur de Riposte Laïque

————-

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Identité nationale, votation suisse, mission parlementaire sur le voile intégral, débouché politique : entretien de 1 heure avec Pierre Cassen par Radio La Luette.

http://luette.free.fr/spip/spip.php?article271

http://fr.sevenload.com/videos/Cr8ztj1-Pierre-Cassen

Interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal (aller sur notre site, à droite, sous la présentation du livre « Les dessous du voile ».

Audition de Pascal Hilout, à la mission parlementaire sur le voile intégral, le 2 décembre 2009.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/voile-integral-20091202-3.asp

Conférence Pierre Cassen à Saint-Leu

1re partie
2e partie
3e partie

—————-

LES CONFERENCES PROPOSEES PAR RIPOSTE LAIQUE

Comment défendre la laïcité en 2010 ?

La laïcité, un rempart contre le communautarisme

La laïcité et le féminisme, alliés naturels

Identité nationale, République laïque et Nation

Les conséquences de la votation suisse

L’islam est-il compatible avec la laïcité ?

La laïcité est-elle une spécificité française ?

Laïcité et athéisme

Comment défendre la laïcité face à l’offensive islamiste ?

PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html

VIDEOS DE RIPOSTE LAIQUE

http://www.youtube.com/user/ciceropicas

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.