René Galinier en prison ! Quelque chose ne tourne plus rond dans notre pays

Publié le 17 août 2010 - par
Share

Un retraité de Nissan-lez-Ensérune (Hérault) René Galinier, est en prison depuis une semaine parce qu’il a tiré avec un fusil de chasse sur deux jeunes cambrioleuses entrées en effraction chez lui, blessant grièvement l’une d’elle. Motif de la garde à vue et de la mise en examen : « tentative d’homicide involontaire » et le procureur enfonce le clou en déclarant « Monsieur Galinier avait semble-t-il mille autres solutions que de tirer en direction des deux jeunes femmes qui ne le menaçaient pas au moment où il a fait feu ». On marche sur la tête et de plus en plus ! Ce procureur ne sait donc pas que les voyous ne sont plus aujourd’hui de simples prédateurs de biens mais sont capables de la pire violence ? Mais dans quel monde vit-il ? Décidemment quelque chose ne tourne plus rond dans notre pays.

Un monsieur âgé de 73 ans, déjà cambriolé à deux reprises, donc fragilisé, pris de panique devant l’intrusion chez lui de malfrats, pas des visiteurs anodins, mais bien des malfrats, se retrouve en prison parce qu’il a eu l’audace de se défendre ? N’avait-il pas le droit de défendre sa propriété, de défendre sa vie ? (Rien ne laisse supposer que ces cambrioleuses n’auraient pas usé de violence)

Et pendant ce temps-là des voyous (souvent multirécidivistes) sont relâchés après une petite garde à vue de 24 heures (le plus souvent moins !)

Et pendant ce temps-là les petits caïds de Grenoble qui tiraient à balles réelles sur les policiers et les menaçaient de mort courent toujours. Dernier triste bilan de notre ministre de l’intérieur contre cette racaille : une dizaine d’arrestations, tous relâchés sauf un, accusé d’incendie de voiture ! Lamentable ! Visiblement l’opération a mal ciblé les voyous. Avec tous les moyens dont il dispose le moins que l’on puisse dire c’est que ce ministre est un incapable et l’inefficacité de notre gouvernement et des responsables policiers doit également nous interpeller. Toujours de belles paroles mais jamais d’actes concrets. Sauf la chasse aux Roms ! Evidemment ils sont moins dangereux que les petits caïds de banlieue ! Encore que…il n’y a toujours pas de reconduite à la frontière.

Quant à la gauche, silence radio : « nous préparons un projet de contre-proposition sur l’insécurité » nous dit Martine Aubry. Donc le Parti Socialiste n’a pas pour l’instant d’idée sur la question. On rêve ! Le propre d’un parti politique c’est d’avoir un projet sur toutes les questions fondamentales de la société et d’avoir une réponse appropriée au gré de l’actualité. Je dis bien « projet » et « réponse » et non programme. Cela est une autre histoire…

La gauche est minable sur le problème de l’insécurité et ça, Sarkozy le sait et il en use et en abuse de toutes les façons possibles. La gauche est toujours embarrassée sur le problème de l’insécurité comme sur le problème de l’immigration. Elle a perdu les élections en 2002 à cause de cela et n’a toujours rien compris. Il est à craindre qu’elle perde encore en 2012.

En attendant, l’exaspération des français en matière d’insécurité est à son comble, et des affaires « Galinier » il y en aura malheureusement de plus en plus. Il faudrait peut-être changé la notion même de « légitime défense » et admettre que dans certains cas d’intrusion avec effraction sur une propriété privée on a le droit de se défendre par n’importe quel moyen. Vu le contexte actuel de violence et l’augmentation des agressions sur les personnes on peut légitimement se poser la question.

Claude Picard

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.