Réponse à un de mes anciens élèves, qui s’inquiète de ma “dérive raciste”

Publié le 31 janvier 2011 - par

Voici le commentaire que l’un de mes anciens élèves vient de poster sur mon blog. Je vous invite à le lire ainsi que ma réponse, car il est emblématique de ce qui se passe en France, où le déni de réalité s’accompagne inévitablement de l’accusation de racisme.

Madame Tasin, comment en êtes vous arrivé là? Comment pouvez-vous dire des choses pareilles, des inepties totales? Vous qui dans mes souvenirs avait été une prof de français tellement géniale, qui ne laissait aucun élève perturbés sont cours, mais qui le faisait dans la bonne humeur, avec humour.

Pas de sévérité, avec humour vous reteniez l’attention de vos élèves. Avec la découverte de vos vidéos, je suis choqué de voir qu’une prof qui était resté dans mes souvenirs durant de longues années, puisse avoir perdu la raison à ce point là.

Je suis ni arabe, ni musulman (vos propos pousse d’ailleurs à l’amalgame) ni juif, ni chrétien. je suis profondément athée mais profondément choqué par vos propos. Je suis très loin d’accepter la souveraineté d’une religion sur l’Homme, je pense que la religion en soit est un mensonge. Mais je ne tolère pas que ma pensée d’athée soit bafouée par des propos aussi mensongers, xénophobes et racistes que les vôtres.

Au nom de qui et de quoi vous vous proclamer républicain? Vous n’avez aucune idée de ce qu’est la république. Vous la mépriser et la piétiner en pleurnichant et en accusant l’islam de tous les maux de la planète. Vous êtes nombriliste, j’ai vraiment pitié de vous, vous récitez votre texte, comme si vous faisiez une leçon, un cours, vous mélangez votre xénophobie à la pédagogie, c’est à vomir. J’espère que vous avez cessé d’enseigner.

Comment peut on défendre la république quand votre discours se résume à une cause = une conséquence. C’est bien plus compliqué que cela. A mes yeux, vous êtes aussi dangereux que les extremistes musulmans que vous dénoncer tant. Car vous avez exactement les même propos remplis de haine et de rengaines que les talibans et autres guignols extremistes de toute religions confondues. Votre religion à vous c’est la haine. Vous devriez bien vous entendre finalement.

Je pense que mon commentaire ne sera pas publié, mais je le signe et je vous laisse mon adresse mail, peut être auriez vous envie de répondre à un de vos anciens élèves du collège des Lentillères qui vous a considéré comme une des meilleures profs de français de sa scolarité. Vous êtes désormais la pire que j’ai jamais eu.

Simon Gadrey

REPONSE DE CHRISTINE TASIN

Simon,

Je suis ravie que tu aies laissé ce commentaire (qui change avantageusement des “ta gueule sale facho” et autres menaces et de mort et de sévices que m’envoient ceux que tu défends si ardemment) sur mon blog et je te réponds par une “lettre ouverte” car vous êtes nombreux à penser et à dire la même chose que toi.

Je suis beaucoup moins ravie, c’est le cas de le dire, de constater que j’ai échoué dans l’une des missions de professeur qui m’étaient confiées, développer l’esprit critique (en sus de la transmission d’une orthographe parfaite ;-)).

Je suis atterrée de te voir enfourcher sans réflexion et sans argumentation le cheval des idées reçues et de prétendre me donner, à moi, des leçons sur ce qu’est la République.

L’élève intelligent et plein d’humour dont j’ai gardé le souvenir est-il entré dans une secte qui l’aurait décervelé ?

L’élève intelligent et plein d’humour dont j’ai gardé le souvenir est-il à ce point intoxiqué par la propagande officielle qu’il n’est pas capable de regarder objectivement une video ? Si c’était le cas tu aurais vu qu’aucun propos raciste ne peut m’être imputé, aucune xénophobie, et je suis triste de constater que, toi aussi, tu méconnais la langue française au point de faire semblant de croire que l’islam est une race ou une personne et non un système que l’on peut critiquer, comme n’importe quel autre système. Je t’invite à lire cette petite mise au point que j’ai faite il y a déjà un certain temps.

Je te mets au défi de me prouver que mes propos sont et racistes et xénophobes et mensongers, tout simplement, coran en mains, et à m’accompagner pour une promenade dans les rues parisiennes ou dans celles de Dijon (que j’ai quitté depuis longtemps mais dont j’imagine qu’il doit ressembler à tous les centres ville de France, avec son quota de femmes voilées ou emburkinées), et un vendredi rue Myrrha pour voir tous ces gens qui arrivent de banlieue, en métro ou en voiture, pour occuper l’espace public sous prétexte que la mosquée du quartier serait trop petite.

Je t’invite, aussi, à regarder cette video, notamment l’épisode qui commence vers la 27e minute, qui montre, en plein Paris, une femme se faisant bousculer et agresser obligée de fuir sous les Allah Akbar parce qu’elle a eu l’outrecuidance de parler de sa peur des islamistes en Tunisie…

Si tu me lisais et écoutais bien tu saurais que l’islam n’est pas responsable de tous les maux de la planète, il en est un des principaux et est utilisé par les deux autres principaux maux de la planète que sont la mondialisation financière et la disparition de notre souveraineté, confisquée par Bruxelles pour faire disparaître tout ce qui, jadis, te faisait vibrer.

Tu as tout oublié, Simon, et notamment le sens de la Res publica : l’intérêt commun. Il n’est de République sans cela. Ose dire qu’il est de l’intérêt commun qu’au nom d’une prétendue religion les filles soient agressées en banlieue quand elles sont en jupe. Ose dire qu’il est de l’intérêt commun que les petits garçons, en maternelle, ne donnent plus la main aux petites filles. Ose dire qu’il est de l’intérêt commun que les femmes soient battues 5 fois plus dans les quartiers et villes islamisées que dans le reste de la France, parce que le Coran non seulement l’autorise mais le prescrit (et c’est Malika Sorel, née en Algérie, qui le dit, une raciste elle aussi ?) Je pourrais en ajouter beaucoup mais malgré la considération que j’ai pour toi, je n’ai pas le temps ni l’envie d’écrire à nouveau ce qui est disponible sur mon blog, sur Riposte laïque, sur le blog de Résistance républicaine…

Et puis à quoi bon ?

Mon seul espoir, c’est que tu ouvres les yeux, cela arrivera forcément un jour, je te souhaite que cela n’arrive pas trop tard.

P.S. Je te laisse aussi réfléchir, toi qui prétends dénoncer les amalgames faciles, à la pertinence de lier le passé professionnel de quelqu’un qui a toujours veillé à ce que ses engagements politiques soient complètement absents de ses cours à ses engagements privés actuels…

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi