Retraites, voile intégral, Grenoble…

Publié le 19 juillet 2010 - par

Union Européenne

La Commission Européenne entend accélérer et durcir les réformes des retraites projetées dans les différents pays de l’Union. Elle les exhorte notamment à généraliser le recul de l’âge de la retraite jusqu’à 70 ans d’ici à 2060.
Par ailleurs, à l’initiative de 3 commissaires dont Barnier, a été lancée une « consultation » des citoyens de l’Union ouverte jusqu’au 15 novembre 2010. La Commission « analysera ensuite toutes les réponses et déterminera la meilleure manière d’agir dans l’avenir pour traiter cette question ». La Commission affirme par ailleurs que les Européens sont mûrs pour accepter les mesures que prendront les gouvernements en présentant le résultat d’un sondage selon lequel « 73% des citoyens de l’Union prévoient clairement une baisse de leur retraite ou pensent qu’ils auront à travailler plus longtemps ou à économiser davantage pour leurs vieux jours »
Alors, gouvernements, qu’est-ce que vous attendez, foncez, les salariés Européens sont prêts à accepter la destruction de leurs système de protection sociale, c’est nous, de Bruxelles, qui vous le disons.
Si vous n’y arrivez pas, on vous fournira d’autres armes légitimées par les résultats de la consultation que l’on présente démocratique puisqu’elle est ouverte à tous.

Voile intégral

La loi interdisant le port du voile intégral a été adoptée en première lecture à l’Assemblée Nationale à l’unanimité des suffrages exprimés moins 1 voix contre.(cf analyse du scrutin) C’est un pas significatif de fait dans le blocage d’un des axes de l’offensive de l’activisme musulman.
La voix contre est celle de Monsieur Daniel Garrigue, député de la Dordogne , fondateur du club « les français pour l’Europe » qui a rejoint le parti de Mr De Villepin.
On notera l’absence, à cette étape, de réaction négatives de personnalités du monde musulman. Du coup, c’est Barak Hussein Obama qui s’y est collé.

Guerilla urbaine

Grenoble . « Tout ce qui est européen on va tirer dessus ».Les journaux télévisés ont largement montré les actes de destruction et de violence perpétrés par « des jeunes lourdement armés » sic en représailles à la mort d’un braqueur, déjà passé 3 fois aux Assises, qui avait ouvert le feu contre les policiers qui voulaient l’interpeler. Ce dimanche, les forces de police ont été à nouveau visées par des tirs d’armes à feu.
Les responsables de l’Etat semblent, enfin, vouloir réagir pour restaurer l’ordre républicain avec l’intervention de pelotons de gendarmerie et d’unités du RAID et du GIPN.
On notera que la mère du braqueur, sans doute bien conseillée, a décidé de porter plainte contre la police.

Jean Théron

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi