Riposte Laïque, cela marche bien

Publié le 15 septembre 2007 - par
Share

Voilà donc le numéro trois, quinze jours après l’envoi de notre premier numéro. Nous tenons le cap que nous nous sommes fixé : un numéro par semaine, pas plus de quinze papiers, de préférence pas trop longs, en publiant prioritairement des textes de la rédaction, et des contributions de lecteurs. Le nombre de nos abonnés progresse chaque jour, nous avons déjà dépassé les 10.000. Je parie un restaurant à n’importe quel lecteur que nous aurons dépassé les 20.000 avant la fin de l’année.

Il faut croire, en effet, que les deux premiers numéros ont répondu à une attente. Nous sommes submergés de contributions, auxquelles nous mettons un point d’honneur à répondre. Au-delà des injures classiques, fort peu nombreuses par ailleurs, nous avons également des critiques, émises, amicalement, par certains de nos amis, qui pensent qu’en attaquant aussi vigoureusement l’extrême droite islamiste, nous sortons des travées habituelles du combat laïque. C’est bien évidemment un débat de fond, que nous n’occulterons pas.

Mais l’énorme majorité de vos écrits, au contraire, nous encourage à continuer nos publications dans l’esprit des deux premiers numéros, en maintenant le cap d’un journal ouvert, indépendant, refusant tout sectarisme et tout clivage inutilement diviseur pour la cause laïque. De nombreux lecteurs, se reconnaissant dans les valeurs de la gauche, nous disent leur remerciement de voir enfin écrit noir sur blanc ce qu’ils ressentent depuis des années, mais n’osent exprimer, de peur de se faire traiter de racistes, ou de supporters de Le Pen ou Villiers.

Nous entendons démystifier le discours désastreux et culpabilisateur de toute une gauche compassionnelle et d’une extrême gauche communautariste qui, depuis des années, stigmatisent les laïques et les républicains, et pervertissent le combat anti-raciste. Aucun des rédacteurs de ce journal n’a de leçons à recevoir sur le combat anti-fasciste, ou le combat contre le racisme. Tous ont participé, d’une manière ou d’une autre, à la lutte contre le Front national et ses thèses. Nous n’oublions pas qu’il y a trente ans, en France, des fous de Dieu mettaient le feu à un cinéma, tuant une personne, et qu’il y a dix ans, des commandos anti-IVG terrorisaient les femmes qui voulaient avorter, dans les hôpitaux.

Mais aujourd’hui, dans ces mêmes hôpitaux, ce sont plutôt d’autres intégristes qui défraient la chronique, en refusant que leur femme soit examinée par un homme, parfois en agressant le personnel. Aujourd’hui, en France et dans toute l’Europe, les sociétés civiles, à de rares exceptions comme en Pologne, ont imposé un rapport de forces qui a mis l’Eglise catholique sur la défensive. L’offensive réactionnaire vient d’ailleurs, elle est menée par les islamistes. Elle est surtout tournée contre les citoyens de culture arabo-musulmane qui veulent s’émanciper de l’obscurantisme et vivre comme des citoyens européens. Ce sont les laïques, les féministes et les progressistes, qui, dans plusieurs pays européens, sont menacés de mort, et doivent vivre sous haute protection policière, vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

C’est pourquoi nous préférons donner la parole à des personnes comme Mohamed Sifaoui, dont vous lirez dans ce numéro une passionnante interview, recueillie par Pierre Cassen, réalisée pour Riposte Laïque. Ce n’est pas nous qui, tels ces dirigeants d’Attac en 2003, déroulerons le tapis rouge à Tariq Ramadan, invité d’honneur d’un FSE qui restera une des grandes hontes du mouvement altermondialiste avec celui de Londres, deux ans plus tard. Ce n’est pas nous qui, tel ce député UMP, Grosdidier, réclamerons l’extension du statut cultuel d’Alsace-Moselle à la religion musulmane ; nous voulons au contraire mettre fin à cette insupportable exception de la République une et indivisible.

Nous ne ferons pas davantage partie de ceux qui sont prêts à abandonner une citoyenne courageuse, Fanny Truchelut. Seule, elle a pris la décision de refuser, dans son gîte, l’entrée à deux femmes qui ne voulaient pas retirer leur voile dans les parties communes. Nous espérons, à travers l’article d’Anne Zelensky, convaincre les hésitants que la priorité est d’infliger une défaite aux petites soldates prosélytes de l’islam politique.

Nous vous recommandons enfin, sans que cela ne soit restrictif, l’article de Christine Tasin sur la défense du statu quo pour les jours fériés, celui de Jocelyn Bézecourt, qui, avec sa plume acérée, dit ce qu’il pense de la pression du ramadan, celui de Pierre Baracca qui continue sa réflexion sur l’œcuménisme autour des sans-papiers et celui de Guylain Chevrier qui analyse les dessous du squatt d’Aubervilliers et les contradictions du PCF et de toute la gauche anticapitaliste sur la question de l’immigration.

Lisez aussi Mireille Popelin, Jean-François Chalot, Pascal Hilout, des noms que vous retrouverez régulièrement tout au long de nos numéros. N’oubliez pas les réactions de nos lecteurs, et un agenda, les rendez-vous laïques et féministes, qui commence à se remplir. Nous sentons que nous devons nous améliorer, mais qu’il nous faut garder ce style, et ces axes.

Riposte Laïque est déjà sollicité, à plusieurs niveaux : écriture d’articles sur la laïcité, conférences sur la laïcité, réunions publiques, invitations à des congrès, contacts téléphoniques. Notre appel pour nous aider à faire face à nos dépenses, en demeurer indépendants, en ne devant rien à personne, si ce n’est à nos lecteurs, nous ont valu les arrivées d’une quinzaine de chèques de soutien, qui vont faire des petits, nous en sommes certains. Des sites amis, que nous remercions, parlent de nous, diffusent nos articles, font des liens avec notre site.

Pendant les deux prochains numéros, nous amènerons bien sûr tout notre soutien à Fanny. Ce jugement sera un test pour toute la société française.

Riposte Laïque, avec votre aide, aimerait déléguer un envoyé spécial, pour vous faire connaître le déroulement d’un procès ô combien symbolique, le 2 octobre prochain, à Epinal. Dans l’avenir, si nous en avons les moyens, nous aimerions couvrir des événements importants, en France ou à l’étranger.

Même si nous ne pouvons pas publier tous les articles qui nous parviennent, ni ouvrir aujourd’hui un site de discussion qui nous demanderait trop de temps pour le gérer (nous sommes tous bénévoles et salariés par ailleurs), n’hésitez pas à nous écrire, à nous faire parvenir des adresses, à inviter un de nos collaborateurs à vous proposer un article pour une revue, une intervention sur un thème, etc. Passez une bonne semaine, lisez-nous, et faites nous lire.

N’hésitez pas à nous envoyer vos soutiens à « Riposte Laïque », 81, rue de Bernardy, 13001 Marseille

Contact : ripostelaique@orange.fr

Site : [www.ripostelaique.com->www.ripostelaique.com]

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.