Riposte Laïque, ou Riposte Sioniste, ou Riposte anti-communiste ?

Publié le 11 octobre 2010 - par
Share

La résistance s’organise en ces temps d’islamisation de la société française et de racisme militant comme l’a justement nommé A.Finkelkraut.
Doit on envisager cette lutte du strict point de vue de la défense de la laïcité ou comme intervention dans le champ du politique?

Est-il possible de séparer les deux car enfin, l’islamisation découle de l’immigration qui est elle même le résultat d’une politique à combattre. Le fait d’avoir mis sur pied deux organisations « Résistance Républicaine » et « Riposte Laïque » indique bien l ambiguïté de l’entreprise.

On ne peut séparer les deux qui sont liées et prendre la cause pour l’effet. Le déferlement migratoire est délibéré et ses effets escomptés. En même temps qu’un fait économique, il s’agit de détruire la nation française, diviser définitivement son peuple, revendicatif et de tradition révolutionnaire. Le balkaniser, pour l’intégrer dans une fédération européenne de régions sous l’emprise de nouvelles féodalités loin du Pouvoir.

Nous sommes en plein dans les luttes politiques.

Substituer à la lutte des classes la lutte des communautés, voire la lutte des races, dont on voit régulièrement les effets dans les ratonnades racistes provoquées par des bandes de voyous d’origines sahélienne et maghrébine.

L’immigration a donc un objectif de division politique. Sarkozy et le PS qui sont ou ont été aux manettes l’ont voulue ou /et poursuivie. La stratégie d’envahissement est bien à l’oeuvre depuis que Giscard le père de cette constitution, qui a été rejetée par la majorité du peuple français contre la volonté de l’UMP, du PS et des Ecolos, l’a initiée en ouvrant les vannes de l’immigration de peuplement dès 1974.

Pour tenter de dissimuler cette stratégie le pouvoir se livre à des simulacres d’expulsions (souvent odieuses) 15.000 en métropole qui ne doivent pas faire illusion car le solde est énorme , environ 400.000 entrées par an selon M.Tandonnet ou les RG.

Des « idiots utiles » (qui assimilent immigré et prolétaire, comme Mmes Dati, Yade et autres ?) accréditent cette feinte posture de lutte contre l’immigration par leur soutien indéfectible et aveugle à tout ce qui touche aux immigrés.

Une nouvelle alliance, contre les travailleurs de France, les plus vulnérables principalement, (dont en premier lieu les immigrés faiblement qualifiés) s’est constituée, qui rassemble la plèbe des petits bourgeois libertaires qui ont abandonné le terrain de la lutte des classes, auxquels il faut ajouter les nouvelles bourgeoisies communautaires négro-maghrébines (affamées de Pouvoir et de postes lucratifs dans l’Appareil d’Etat) qui ont investi des organisations démocratiques, affublées du masque de l’anti racisme (mais qui ne sont jamais intervenues contre le racisme anti français et anti blanc) ou se réclamant des « droits de l’homme », destinées à la culpabilisation du peuple qu’on est en train de dissoudre au bénéfice du capitalisme financier.

Cette politique de mise en concurrence ultra libérale résultant de l’immigration est accompagnée d’une manoeuvre de pourrissement des services sociaux, sécurité sociale, système de santé, caisses de retraites, etc. Qui veut noyer son chien l’accuse d’avoir la rage comme on sait. Eh bien qui veut remettre entre les mains du privé (avide de nouveaux marchés juteux) tous les services sociaux, les laisse pourrir par le creusement des déficits jusqu’à la menace de faillite, après quoi on les déclarera incapables de faire face aux « nouveaux défis » et autres formules toutes faites pour les besoins de la cause .

C’est là que l’immigration entre dans ce jeu par son coût annuel qui va de 35 milliards d’euros à 200 selon les auteurs. Cette charge (qui devrait être compensée par le patronat bénéficiaire de l’immigration) est répartie sur les divers services sociaux et les rend de plus en plus incapables de jouer le rôle pour lesquels ils ont été créés.

Il s’agit d’accoutumer la population a ce nouvel état de choses et de la préparer à la grande braderie. Les mêmes qui favorisent les flux migratoires lui laisseront entendre que les immigrés en sont la cause et non leur système capitaliste ultra libéral. Excellent mon cher Watson ! Et la catégorie de Français qui paient tout, se diront que finalement autant que tout soit personnalisé, privatisé pour ne pas avoir à payer pour d’autres qui soit dit en passant les détestent très largement.

Pourrissement ou diversion, les responsables se sont toujours les mêmes, ce sont eux qu’il faut dégommer tant qu’il n est pas trop tard, s’il n’est pas trop tard !

Il ne faut donc pas se tromper d’adversaire, l’ascension de l’islam et des islamistes radicaux dans la société et le communautarisme sont les rejetons de cette politique que nous combattons.

Les alliances et les choix politiques

Dans cette lutte nous avons besoin de rassembler tout ceux qui, se réclament du matérialisme philosophique anti-religieux et qui sont les victimes de cette politique inhumaine de chômage délibéré dont notamment les anciens du PCF dont on a coutume de dire ironiquement qu’ils sont le plus grand parti de France. C’est pourquoi je m’étonne que chaque livraison d’email comprenne régulièrement un ou deux articles d’un anti-communisme anachronique qui insulte, qu’on le veuille ou nom, ceux qui se sont battus contre l’occupant et leurs enfants, voire qui ont été déportés pour faits de résistance. Dernier en date la pitoyable interview d’un certain Wilders (d’extrême droite) qui assimile nazisme et communisme dans la veine de son modèle ultra réac Reagan dont il fait l éloge.

A quoi rime la publication de cette resucée de la guerre froide ? Qui est l’adversaire ? Riposte Laïque ou Riposte anti-communiste ? Résistance Républicaine ou Résistance anti marxiste ? il ne faudrait pas tomber dans les pièges de l’idéologie bourgeoise qui feint de confondre communisme et stalinisme (Lénine se retournerait dans sa tombe !) les révisionnistes néo staliniens du PCF, les divers gauchistes et le Léninisme. Je rappelle que les trotskystes se sont opposés à l’application de la taxe « Tobin » (à la satisfaction de l’oligarchie mondiale) alors même que Sarkozy se déclare aujourd’hui en sa faveur. Plus à droite que ce représentant de la droite ultra libérale !

Mais il n’y a pas que ces attaques répétées, on y découvre tout aussi régulièrement un éloge de la politique israélienne. Un ultra sioniste, un certain Landau va jusqu’à soutenir que l’islamisme est le nouveau communisme ! Il fallait oser ! Tout le monde semble oublier que le chef du likoud israélien, Netanyahou gouverne avec l’extrême droite dans la personne de son ministre des affaires étrangères Lieberman ! Que dirait on si Marine Le Pen était ministre de Sarkozy (ce qui ne saurait tarder de toute façon) ? Louerait on cette alliance ? J’aimerais qu’on me dise ce que ces articles ajoutent à la Riposte Laïque et Républicaine ?

Voudrait on se rallier le lobby pro israélien ou lui donner en douce des gages ? Riposte Laïque ou Riposte Sioniste ? Personne n’ignorant que Sarkozy est au mieux avec ce milieu, où va-t-on ?

Anti communisme d’un côté et éloge de la « démocratie » israélienne de l’autre ? Ca ressemble fort à l’offensive ultra libérale du condominium israélo américain et au choc des civilisations appelé par la finance internationale et qui prépare les nouvelles guerres destinées au pillage énergétique et à constituer l’union sacrée autour d’elle pour faire oublier les effets de la crise de son système !

Pas avec moi alors !

Georges Politzer

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.