SOS-Racime est déjà islamisé par le sommet

Publié le 21 juin 2010 - par
Share

Avant mon débat télévisé ce jeudi 17 juin 2010 face à M. Guillaume Ayné (1), je croyais naïvement que l’islamisation concernait les fameux territoires perdus de la République, des converti(e)s bien circoncis ou hermétiquement bâchées et que le gros des troupes était constitué de « born again » parmi les nés de parents musulmans. Je dois déchanter et avouer mon erreur de diagnostic.

Il faut que je me fasse à l’idée que l’islamisation des esprits est autrement plus avancée que je ne pensais. Cette maladie infectieuse qui se nomme hypocrisite aiguë atteint désormais le sommet de SOS-Racisme. Elle s’est directement attaqué aux méninges de son élite.

Je crains que Mohamed Sifaoui n’ait réussi à diffuser les germes de cette terrible maladie, endémique en terre d’islam. Elle se manifeste par des contorsions visant à ne pas toucher ou laisser toucher à l’islam, c’est à dire aux prescriptions du Coran et aux pratiques les plus basiques héritées de Mahomet. C’est que ces prescriptions et pratiques permettent, au quotidien, de consolider des ghettos communautaires au sein de la Cité. Elles renforcent les liens au sein de la communauté transformée ainsi en isolat qui fait plus ou moins tache. A la Goutte d’Or comme ailleurs.

Oui, je suis aujourd’hui en mesure de dire que M. Sifaoui, éminent membre de SOS-Racisme, a fini par convaincre ses dirigeants qu’il fallait s’occuper des feux de diversion nommés islamisme, intégrisme, extrémisme, entre autres « ismes », et qu’ils devaient épargner l’essentiel qui lui tient tant à cœur : l’islam, source des germes pathogènes et de tous nos ennuis.

Malgré toutes les intimidations de SOS-Racisme & organisations Consœurs, je dénoncerai toujours l’islam, l’islamisation des esprits et l’islamisation de vastes territoires de notre beau pays. Nos anciens ont su et nos jeunes sauront donner un bon coup de pied dans le derrière des religions et des bigots plus ou moins déclarés. SOS-Racime & organisations Complices peuvent toujours faire semblant de s’attaquer aux extrémismes identitaires et autres, je ciblerai imperturbablement les métastases de l’islam afin d’en guérir les musulmans et ceux qu’ils ont réussi à contaminer. Et Allah sait qu’ils sont nombreux en ce début du XXIe siècle !

La guerre sans merci est aujourd’hui déclarée à cette infection qui atteint une bonne partie de mon pays. Que dis-je ?! de mon Afrique natale ET de mon pays d’adoption et de cœur : la France.

Et que vive la Résistance Républicaine !

Pascal Hilout
——————————

(1) France – Islam: l’apéro provocation (1ère partie)

France – Islam: l’apéro provocation (2ème partie)

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.