Sélection de quelques réactions

Publié le 19 août 2008 - par
Share

REACTIONS PETITION FANNY

Bonjour et bravo pour ce superbe édito !

J’habite à Nancy et vais essayer de rameuter des troupes pour aller manifester un soutien moral à Fanny Truchelut le jour de son procès. Connaîtriez-vous déjà la date ? Je connais aussi depuis mes années d’université Gérard Welzer l’avocat de la voilée et je peux dire avec tout le respect que je lui dois que c’est un sale con, toujours à l’affût d’une affaire bien juteuse pour se faire de la publicité. Il appartient aussi à cette frange du PS viscéralement communautariste, anti-républicaine et adepte des horaires séparés dans les piscines pour les musulmanes, bref, du beau linge !

Avec mes salutations les plus cordiales

Jean Loup Bidot

Les sous…

Il serait sans doute de penser à organiser une collecte de fonds auprès des signataires pour permettre à Fanny Truchelut de payer son amende si, par malheur, elle était confirmée.
Salutations républicaines.

Freddy Dumont

Vous vous livrez à une manipulation qui vous déshonore

Bonjour, je suis partisan de la laïcité mais il ne faut pas s’ en servir pour manifester de l’islamophobie.

La musulmane qui à réservé dans le chalet porte le voile volontairement et non sous la contrainte, donc lui demander de le retirer parce que pour la propriétaire des lieux cela représente un signe de soumission est totalement arbitraire et en contradiction avec la laïcité.

La justice française n’ est pas islamophile et comparer cette affaire avec celle de l’ extrémiste qui refuse qu’ un homme osculte sa femme ou celle de Redecker est une manipulation et discrédite totalement votre site.

Bien à vous.

Igor Dracul

La gauche française est tout sauf laïque

J’ai signé la pétition et au moment de valider ma signature mon ordinateur m’a signalé un risque majeur… j’ai passé outre mais je crains que ce genre de bug n’incite certains à ne pas valider. Peut être à vérifier. Merci pour votre action, mais attention à ne pas dérailler. La gauche française est tout sauf laïque et s’ils se régalent à cracher sur les curés et autre catho (combat d’un autre siècle) ils sont les premiers à prendre partie pour la « liberté de culte » des plus dangereux.

Danièle Para

Réaffirmer des valeurs

Bonjour Cyrano,

On devrait faire de l’obeissance a nos lois , la condition sine qua non de toute autorisation de sejour en France et expulsion du territoire immediate pour infraction a ces lois.

C’est intolerable que nos ancetres se sont battus pour nos droits et que des etrangers tribaux et ignares se permettent de les mettre en question et de les attaquer.

Ce n’est pas seulement l’obtention de la nationalite mais toute autorisation de sejour qui doivent automatiquement exiger le respect sans conditions a nos lois.

Quels sont ces juristes qui pratiquent l’angelisme, au detriment de nos valeurs et de nos lois?

Le debat sur la loi de la laicite doit imperativement reprendre.

Les valeurs civiques doivent etre incluses dans les cursus scolaires .

Toutes demandes de sejour doit automatiquement s’accompagner d’un engagement a respecter les lois de la Republique.

Des femmes comme Rachida Dati et Fadala Amara doivent prendre la tete de file du respect des lois et du debat sur la laicite.

Il faut reiterer sans relache la separation Etat-Eglise.

Il faut porter le debat sur la scene europeenne.

Il faut donner la parole aux dissidents, Mohamed Larfaoui, Ayan Hirsi Ali, Irshad Manji et les autres.

L’exces de tolerance n’est que decadence.

Il faut rompre avec le laxisme couard des annees 80 et 90. Il y va de la survie de notre civilisation, qui en depit de ses faiblesses , a demontre sa superiorite en reconnaissant l’individu et ses droits.

Daniele Kemp

A Cuba, ils ne se compliquent pas la vie !

Entendu cette nuit du 15 au 16 Août, partiellement, une longue émission sur Europe1, entre 3 et 4 h du matin, consacrée aux chambres d’hôtes, dont une Française travaillant à Cuba. Titre de l »émission: « Esprit d’aventure ».
Certains intervenants font partie d’une chaîne, d’autres sont indépendants, tous disaient leur volonté d’être libres de disposer de leurs chambres et avoir mis à la porte certains clients « incompatibles ». L’un même a dit l’avoir fait « à 2 h du matin avec valises sur la voiture ».
Il serait interessant de vous faire communiquer le texte de cette émission. Il y a, peut-être , du grain à moudre pour votre procès.

P. Barisain

Monrose 83700

Je vous rappelle quelques lois

Boujour,

La France est un pays de droit positif, la Constitution du 04/10/1958 et la déclaration de droits de l’homme de 1789 protège autrui quant au choix de sa religion.

L’Islam est une religion de paix, refuser l’acte commercial pour raison de religion, couleur, … est un acte profondément raciste et inacceptable.

De plus, un voile n’est aucunement offensant et la laïcité n’est pas l’amalgame de réseaux contre l’Islam.

Cette femme voilée avait le droit de vivre comme toutes les autres femmes non voilées.

Nous sommes dans le cadre de l’Union Européenne et un citoyen français ne peut aller à l’encontre des articles de sa constitution.

Je ne peux soutenir un mouvement laïque qui cautionne un acte purement raciste à l’égard d’une consommatrice musulmane qui était en paix.

Malheureusement, en France, on essaie de dramatiser les musulmanes qui sont des femmes pieuses.

Cordialement,

Amari

N’oubliez pas les élus

Bonjour Monsieur,

je viens de signer la pétition de soutien en faveur de Fanny TRUCHELUT.

Pourquoi ne pas solliciter l’intervention médiatique de nos élus pour médiatiser l’affaire.
Je pense nottamment à Philippe de Villiers qui avait évoqué le cas de cete personne pendant sa campagne présidentielle. Bien évidemment il ne faut pas se limiter à Villiers et solliciter toutes ceux qui de près ou de loin partagent nos idéaux et ont à coeur de les défendre.

Salutations

Alexandre Brundo

Je ne signe pas, et je vous explique pourquoi

Bonjour,

Je reçois par le réseau de mes amis une invitation à signer la pétition de soutien à Mme. Truchelut. Je comprends parfaitement les motifs qui soutendent cette initiative, comme l’émoi provoqué par un jugement qui peut paraître engagé. Et cela d’autant, que j’ai partagé un temps ce point de vue, avant qu’il ne devienne le vôtre. Avec pour conséquences à l’époque, celles d’être traité de « réactionnaire », de « raciste » ou de « facho », par la plupart de ceux-là mêmes qui signent aujourd’hui cette pétition ! Comme quoi l’Arche des Zozos n’a pas l’exclusivité des inconséquents les plus inconstants !
Dont acte.
En vous positionnant d’abord « à gauche » (mais pas seulement, pour la bonne mesure), vous vous agglomérez à un courant de pensée internationaliste que j’estime être – pour partie – à l’origine des turpitudes que vous dénoncez maintenant ! De fait et entre autres, si vous avez institué le Droit du Sol, vous deviez quand même vous attendre à devoir respecter également le Droit de l’Occupant ! Sauf horesco référens à le discriminer…en lui imposant pour des motifs divers d’autres pratiques culturelles que les siennent. Et cette réduction ethnocentriste me semblerait peu compatible avec vos hautes considérations humanistes. Pas facile je vous l’accorde, de sortir de certains dilemmes qui relèvent de la quadrature du cercle.
Discrimination qui me semble être le cas pourtant, lorsque je constate les différences de traitement « au nom de la laïcité » entre la mésaventure anecdotique de Mme. Truchelut, et les démonstrations massives de pélerinages (JMJ, Lourdes, voyages du Pape, Sanch, cérémonies dans tous nos ports,…) dont personne ne s’émeut du prosélytisme agressif affiché publiquement dans nos rues, nos écrans et nos journaux.

J’attends avec impatience d’évaluer les réactions de certains, lorsque le Muezzin viendra très logiquement revendiquer ses droits à l’appel public à la prière comme le font les cloches de nos églises…

C’est pour quelques unes de ces raisons que je suis dans l’impossibilité de signer cette pétition, et vous m’en voyez sincèrement désolé.

Patrick SUCH

Europe et laïcité ?
Bonjour,

J’ai signé la pétition hier en faveur de Fanny Truchelot, comme vous pourrez le vérifier dans la liste des signataires mais je suis intrigué par le fait que la dernière photo illustrant la pétition représente une jeune femme en train de passer devant un panneau électoral de ‘Non à l’Europe’..j’espère, je VEUX CROIRE que ce n’est pas le combat de Riposte Laïque.

De plus, je ne vois aucun rapport entre ces deux sujets…c’est-à-dire combattre l’Europe et défendre la laïcité.

Merci de me rassurer sur ce point dans un prochain article ou commentaire..

En attendant, je souhaite vraiment que la justice de notre pays relaxe Fanny Truchelot qui ne faisait que défendre ses principes de laïcité en demandant à ses hôtes de retirer leur voile dans les parties communes de son établissement.

Bien sincèrement

David Harari

La justice française m’écoeure

Bonjour,
Un petit mot pour vous dire que j’ai signé la pétition en guise de soutien à Fanny Truchelut qui mérite sincèrement d’être tirée de là (je suis choquée de ce qui lui arrive et surtout de la justice française qui m’écoeure autant que ces gens du MRAP qui luttent pour imposer des lois musulmanes dans notre pays au lieu d’aller simplement faire le choix d’aller vivre dans des pays musulmans, ce qui serait tout de même plus cohérent).
SVP je ne suis pas très bonne en informatique, donc j’espère que j’ai bien signé la pétition. J’ai cliqué sur “valider” mais ensuite je n’ai pas vu mon nom sur la liste donc je compte sur vous pour me dire si ça n’a pas marché, je recommencerai.

Merci d’avance!

Helene Lombardo

Merci pour tout ce que vous faîtes

Bonjour Cyrano,

J’ai ajouté ma signature avant même d’avoir lu ce courrier…et j’ai bien entendu fait suivre auprès de tous mes contacts.

Merci aussi pour le sympathique petit mot manuscrit : oui, je continuerai à suivre et soutenir Riposte et son équipe dans leur lutte contre tous les fondamentalismes et/ou atteintes aux libertés fondamentales ou tout autre forme de régression.

Amicalement,

Martine Dh

Ce que vous faites est grave pour les libertés

Bonjour monsieur , madame
C’est grave pour la libérté d’interdire à cette damme de porter un chiffons sur la tête du moment qu’elle ne fait du mal à personne
je pense que ce chiffon ne menace pas la libérté il y a d’autres menaces beaucoup plus sérieuses pour la libérté.
Avec tout mon respect pour votre opinion et votre jugement sur ce sujet.

Sarah Laghour

On est avec vous

Nous soutenons de tout coeur la pétition en faveur de Fanny Truchelut et
nous nous insurgeons contre ce procédé.

Yvette Bosquet

Quel rapport entre l’Europe et la laïcité ?

Je viens de signer la pétition pour Fanny Truchelut, à qui j’avais d’ailleurs envoyé un chèque l’année dernière.

Mais je constate que la dernière photo illustrant la pétition représente une jeune femme en train de passer devant un panneau électoral de « NON A L’EUROPE » . Je ne vois pas le rapport avec la laïcité ?

Je compte vous envoyer un de ces jours un texte intitulé « LA GAUCHE ET L’ISLAM » dont la 1ère phrase sera: « Un spectre hante la gauche européenne, c’est l’Islam ».

Merci pour votre carte manuscrite.

Jean NEGRE

AUTRES REACTIONS

Commentaire sur un article de Radu Stoenescu

Voici un commentaire sur une partie de l’excellent article
« Déjouer quatre rhétoriques classiques des défenseurs de l’Islam »,
qui manque sa cible dans son passage sur la « contextualisation »,
en prétendant que les Islamistes contextualisent leurs textes religieux…

(vous verrez que j’abonde dans le sens de l’auteur Radu Stoenescu, mais pas avec la même
analyse que lui sur ce point de la contextualisation)

Voici l’URL de l’article :

http://www.ripostelaique.com/Dejouer-quatre-rhetoriques,1212.html

Et voici le commentaire, que je vous autorise, bien entendu, à publier, même si mon
nom n’y figure pas (je vous autorise aussi à contacter l’auteur Radu Stoenescu, qui peut
reprendre mes arguments -voire mes mots- pour modifier son article, s’il est convaincu
par mon commentaire ) :

Commentaire sur le passage intitulé « contextualisation » :

Certes, les Islamistes ont pour référence l’époque de Mahomet et de ses compagnons, Mahomet étant selon le Coran lui-même « le beau modèle » (cf Sourate 33, verset 21) que le croyant doit s’efforcer de suivre –d’où les Hadiths de la Sunna (tradition), qui sont censés rapporter les actes et paroles de Mahomet et des croyants qui étaient ses proches-.

Il est donc vrai que l’Islam reste tourné et crispé vers le passé, n’était-ce son but de s’étendre et de convertir ou dominer le monde.

Cependant, on ne peut pas parler pour autant de « contextualisation » effectuée par les Islamistes. Car une véritable démarche de contextualisation consisterait à examiner dans le passé le contexte où d’une part le Coran est apparu et s’est fixé, et d’autre part les actes, attitudes et paroles de Mahomet, dans le but de montrer que ce qui n’est pas normal ni acceptable aujourd’hui pouvait mieux être compris (pas forcément approuvé) si l’on tient compte de la culture en vigueur dans l’Arabie des 7e et 8e siècles, ainsi que des conflits d’intérêts et des rapports de force d’alors.

Ainsi, « contextualiser », c’est étudier un contexte et engager à partir de ce dernier une réflexion dévoilant, avec un maximum de réalisme et d’objectivité, une pluralité de points de vue ; et c’est voir ce qui convient le mieux à notre époque sans pour autant mépriser superficiellement ce qui est inadapté au monde moderne.

Les Islamistes n’ont pas une telle démarche. Leur point de vue reste unique et, pour tout dire, totalitaire, au sens où il prétend s’imposer aux multiples facettes évolutives de la réalité. Leur but, c’est non pas mieux comprendre, mais justifier l’apparition et l’expansion de l’Islam, et prendre les actes et paroles de Mahomet comme autant d’exemples à suivre.

Aussi bien, le problème reste l’absence de contextualisation en Islam. En effet, l’Islam ne peut pas vraiment évoluer –comme il le devrait pourtant-s’il refuse de contextualiser ses concepts, sa vision de lui-même, de l’être humain et du monde, et enfin ses lois et ses mots d’ordre…

Donc « ceux qui dénoncent les intégristes comme de « faux musulmans » parce qu’ils sortiraient des versets de leur contexte » ont tort, non parce que les intégristes feraient une contextualisation, mais parce que les intégristes sont fidèles à leur religion, qui prescrit implicitement de ne pas faire de contextualisation quand on lit le Coran ou la Sunna (d’ailleurs le dogme de l’inimitabilité du Coran -et de l’archétype céleste du Coran- s’oppose aussi à la prise en compte des aspects temporels, c’est-à-dire qu’il écarte toute contextualisation, en percevant la révélation coranique comme étant au-delà de tout contexte –ce qui est paradoxal au vu de certains textes du Coran, qui relatent tels ou tels récits étant supposés être arrivés à un endroit et une époque données ; une partie des mots d’ordre coraniques semblent aussi bel et bien contextualisés. Hélas ! Seulement « une partie » ! Hélas car il est dommage et dangereux que certains versets agressifs, intolérants, voire appelant à la violence physique ne soient pas clairement contextualisables à la simple lecture du Coran, ce qui en fait des mots d’ordre éternellement valables, ou toujours applicables « par (prétendue) analogie » entre les situations-).

C’est donc l’Islam qui n’a pas évolué, restant prisonnier d’un contexte dépassé, et ce sont ses adeptes qui refusent de voir cela en face, et d’y remédier par une contextualisation associée à une prise de distance (la plus officielle possible) d’avec ce qui apparaît dépassé, surtout si c’est condamnable au regard des Droits de l’Homme, ou de l’ordre public (précisons que l’existence d’une minorité musulmane dans un pays ne saurait justifier une lutte pour la création d’un Etat indépendant, car l’Islam est une religion et non une identité nationale, et les Musulmans forment une communauté religieuse, mais pas un peuple) ou encore d’une juste paix internationale.

Nicolas

La trahison des élites prêtes à sacrifier leur civilisation

Bravo pour l’édito sur le voile, où j’ai cru reconnaître votre plume. Les problématiques y sont parfaitement circonscrites.
Ceci dit, je pense que si les édiles transnationales sont si pro-islamistes, c’est d’une part en effet parce qu’ils ont peur de l’Islam. Mais aussi parce, politiquement (c’est-à-dire, selon la logique folle qui sous-tend l’intégrisme économique), ils ont fait le choix concerté de l’Islam contre le christianisme. Parce que l’Islam est inégalitaire (comme le néolibéralisme) et sociétaliste (légalement inférioriser sexe féminin et certaines catégories sociales permet au plus humble des hommes du champ dominant de se soulager de ses frustrations : celà coûte infiniment moins cher que les revendications économiques du prolétaire occidental…).

Autrement dit, les féodaux-mafieux de l’économie mondiale considèrent que l’Islam est plus compatible avec leurs visées de domination que les valeurs égalitaires qui sous-tendent le christianisme.
L’Islam est le moyen le plus efficace pour museler les peuples. Sans aucun doute le plus efficace pour effacer la démocratie qui constitue un obstacle à la sauvegarde du capitalisme financier (qui est la phase cancéreuse et terminale du libéralisme).

C’est pourquoi les attaques contre les moeurs occidentales par le soutien juridique des institutions à l’Islam s’accélèrent. Ils veulent faire vite car le moment de bascule lié à la crise pétrolière et financière est imminent.

Ajoutons à cela que (la croyance comme tous les refoulés, revenant au galop…) les « gouvernances », croyants qui s’ignorent parce qu’ils vénèrent le Dieu Ploutos, croient s’être élevés au dessus de leur propre culture, qui pourtant les a façonnés. Ils fantasment de lui substituer une autre, fut-elle la plus rétrograde, parce qu’ils la croient plus compatible avec ce qui donne sens à leur vie (le profit) eu égard au fait qu’elle prétend dans ses textes sacrés légitimer la jouissance…

Ainsi s’enorgueillissent-ils de sacrifier sans état d’âme leur civilisation, l’héritage judéo-romano-hellénique, cet héritage occidental chrétien, deux fois millénaire, dont ils ont été les plus gourmands bénéficiaires…
Aveuglés par leur immense orgueil, ces « gouvernances » constituées des rejetons de la génération soixante-huitarde, gâtée et immature, ennivrés par l’exercice du pouvoir et l’afflux d’argent de la finance mondiale, se sont ainsi transformés en véritables criminels, traîtres et sacrificateurs des peuples (et de leurs descendance), qu’ils sont censés représenter.
Amitiés.

Véronique Hervouet

Vous reflétez la pensée majoritaire en France

Bonjour,

c’est avec grand intérêt que je lis les éditos de riposte laïque. Je suis 100% d’accord avec vous et vous reflétez la pensée d’une grande majorité de Français. Le combat contre les islamistes est difficile non parce que ceux-ci sont valeureux mais parce qu’ils sont soutenus par la classe politique française. Cette classe politique qui par lacheté n’ose pas aborder le problème mais préfére traiter de racistes et de xénophobes ceux qui ont le courage d’affronter cette réalité. Les Français sont muselés sur cette question. Est-il trop tard pour réagir à ce problème (certainement le plus difficile à traiter par la France) ou bien aurons nous l’énergie, le sursaut pour faire face à ce défi majeur pour notre civilisation? Car c’est bien de cela qu’il s’agit et ce combat doit rassembler tous les Français qui refusent l’islamisation de leur pays.

Félicitation pour votre courage.

Bien cordialement

Freddy RONDA

Pour l’interdiction des signes religieux dans la rue

Je suis entièrement d’accord avec votre analyse: j’ai envoyé votre texte à de nombreux contacts.
Je voudrais ajouter deux exemples:

-des femmes entièrement voilées, y compris les yeux, circulent dans mon quartier de Villeurbanne, telles Belphégor!!!
L’une d’elle a même poussé le cynisme en habillant sa fillette, âgée environ de 6 ans d’un costume semblable au sien, mais le visage non voilé!!

– à un forain qui vend des voiles sur le marché, j’ai demandé pourquoi le voile? Suis-je coupable d’impudeur en ne me voilant pas? Il m’a répondu:

 » Quand vous avez un objet précieux chez vous, vous avez peur qu’on vous le vole, alors vous le cachez, vous le mettez dans un coffre fort »!!!

!La femme est donc bien un OBJET qu’il possède…

-je faisais du vélo dans le parc naturel de la Feyssine, réservé aux piétons et aux cyclistes, ce qui est très agréable, surtout pour une femme de 73 ans: on ne risque pas d’être accroché par les voitures. J’ai été doublée par deux très jeunes garçons ( environ 14 et 16ans) qui m’ont demandé une direction que je leur ai indiquée: ils portaient une KIPPA! pour faire du vélo! à la synagogue , oui mais n’est-ce pas aussi de la provocation d’afficher ainsi ses convictions religieuses dans l’espace public qu’est ce parc??

Alors interdisons tout signe voyant de religion dans la rue, et tous les espaces publics

Josette Imbert

Laïcité et pédagogie

Bonjour,

Lecteur assidu de Riposte laïque depuis plusieurs mois, je lisais récemment dans un magazine grand public cette phrase d’une jeune responsable d’une association d’éducation populaire : « de toute façon la république laïque c’est une coquille vide »…

Cette affirmation m’a choqué et depuis, je m’interroge sur la manière de transmettre l’idéal d’une république laïque émancipatrice.
L’éducation civique aurait dû être le bon moyen, mais quand on observe le désintérêt d’un grand nombre ou pire de telles positions en opposition frontale, on se dit que l’éducation nationale a là encore failli.

Vos articles sont vifs, clairs, pertinents, profonds, riches, mais parlent-ils à celles et ceux qui ne possèdent pas la culture laïque ?
Cette interrogation je me la fais à partir de quelques échanges effectués dans mon entourage. Les arguments que vous utilisez parlent-ils au grand nombre ?

Je me doute bien que vos 22 000 abonnés ne sont pas une fin en soi. Il en faudrait diablement plus pour faire évoluer positivement la situation de notre pays. Alors par où commencer ?

Permettez-moi de vous soumettre deux idées.
1 – Serait-il possible d’ajouter à votre site une rubrique intitulée Références, dans laquelle le lecteur curieux ou dérouté pourrait retrouver une liste d’ouvrages ou de sites dédiés à la vulgarisation des principes qui fondent votre action ?
2 – Penseriez-vous utile de créer une autre rubrique dans laquelle les différents thèmes évoqués dans vos articles seraient repris de manière didactique ?

Peut-être connaissez-vous d’excellents sites proposant déjà ces deux sources d’information. Serait-il alors possible d’ajouter une rubrique Références dans votre rubrique Liens ?

L’objectif que je vise en vous adressant ce message est simple, tenter d’élargir et de pérenniser votre audience auprès du grand nombre d’internaute qui doivent le découvrir, parfois par le plus grand des hasards, et sont peu familiers des sujets et du vocabulaire qu’ils y trouvent.

Convaincre un petit nombre de personnes « éclairées » n’est peut-être pas suffisant pour peser sur le cours des choses. Internet peut être un bon moyen pour diffuser les Lumières.

Merci de votre implication et d’une éventuelle prochaine réponse.

Maurice Le Pesant

Pour interdire le voile et la burqa en France

Bonjour, merci pour votre envoi.
Je suis personellement pour que le port du voile et de la burka soit interdit dans les rues de France. Il y a en outre une grave entorse à la securité, due au fait qu’on ne sais pas ce qu’il y a en dessous…
Bon courage et bonne journée.

J.DELLACQUA

Je tente de vous faire partager mon travail d’une vie de recherche

Cher Cyrano,
D’ac, la démocratie existe encore, mais elle est bien pervertie, bien pâle, à la veille même de mourir dans l’indifférence tant elle est truandée. J’espère tout de même que nous nous en servirons le jour où un parti politique aura mis à son programme de dénoncer le monétarisme.
Pour l’instant tout est organisé pour qu’aucun cerveau n’ai l’idée de le faire. Le Centre et le PS ont voté Maastricht et ne sont pas encore aperçus qu’ils avaient perdu le pouvoir. Quant au PCF et la LCR, leurs cellules cérébrales ne connaissent rien d’autre que la politique politicienne ; ils ne savent même pas que le système économique collectiviste a éxisté jadis.

Je tente de vous faire partager mon travail de recherche sur la vie sociétale, sa composition, ses hiérarchies. Nos pères avaient fait un pas en avant voici 2 siècles. Depuis le monde a changé et s’est surtout complexifié. Ce qui était valable, il y a 2 siècles, ne l’est peut-être plus aujourd’hui. Le retour du religieux et son importance m’a contraint de lui trouver des accointances tant il est lié à la domination d’une caste sur le reste de l’humanité. La religion est un outil de cette caste, voilà pourquoi il revient en force et que vous n’y pouvez rien.
Il vous submergera. Or cette doination est le fait du système économique. Voilà pourquoi le choix du système économique est crucial.
On avait commencé à l’amender après le crash de 1929. On pouvait très bien faire la mondialisation sur ce système en poursuivant son amendement, son humanisation, sa civilisation. Nous avons fait le choix inverse, et le religieux en est l’outil privilégié et indispensable à son fonctionnement. Je crois que c’est toi qui m’a fait redécouvrir La Grande Relève. Ils rêvent d’un système financier idéal, mais sont incapables de voir l’existence du monétarisme.

Je crois que de tous les groupes laïques, tu es le seul capable d’assimiler cette notion. Avant de sombrr dans la grande vieillesse, car je suis maintenant très âgé et je perds la vue, je t’ai remis mon travail de recherche comme on jette une bouteille à la mer. Tu es le plus proche de nos ancêtres, La séparation République / Religieux est dépassée, voilà pourquoi la déferlante vous passe au dessus de la tête.
Cela, je l’ai découvert autant au CREAL qu’à l’UFAL. Prends le temps de lire mon travail ; ce n’est pas de l’universitaire, mais il est peut-être plus incarné dans la réalité.

Bonnes vacances à toi aussi. Pour ma part je déménage en vue de ma dernière étape.
Bien cordialement.

Pierre Bellenger

Notre discours est rationnel, donc incompréhensible par nos adversaires

Je me permets de vous faire part de la réflexion d’un chauffeur de taxi que je pris un jour.
Je pensais cet homme-d’environ une quarantaine d’années-français.
Surprise de l’entendre parler un aussi beau français-eh oui,les français eux-mêmes en grande majorité ne savent plus leur propre langue,mais ceci est un autre débat-je le lui dis en le complimentant.
Il me remercia et me dit qu’il était étranger,à ma grande surprise.
M’excusant de commettre une indiscrétion,je lui demandai d’où il venait.Il me dit alors qu’il était Iranien.Nous parlâmes de la Rose d’Ispahan,de la nostalgie de l’Iran d’autrefois,aujourd’hui malade de l’Islam.
Cet homme me dit alors qu’il avait fui son pays,où il avait une remarquable situation,pour sauver sa fille unique et adorée de cette abominable religion,qui devrait être interdite.Il ajouta que les jeunes musulmanes nées en France étaient inconscientes de porter le voile,et qu’elles devraient aller dans leur pays d’origine pour voir les supplices imposés aux femmes qui montrent une mèche de cheveux,dans l’espoir qu’elles comprissent que le sujet est grave.Je lui demandai pourquoi il ne tentait pas de parler à certaines d’entre elles,et il me répondit que cela ne servirait à rien, car il se ferait tuer.La charia existe bel et bien en France.
A méditer.
Je vous signale également que,lorsque l’Ayatollah Khomeiny arriva au pouvoir,je fus effarée,en tant que femme occidentale,et dis à mes amis et connaissances que ce qui arrivait était catastrophique,car le phénomène ferait tache d’huile.Tout le monde me rit au nez.L’on voit le résultat aujourd’hui.je tiens à préciser que je ne suis nullement d’extrême droite,loin de là,mais que j’avais un père qui avait fait la guerre de 39 et m’a appris à réfléchir sur le comportement et le fanatisme des humains,quels qu’ils soient.
Tout ceci pour vous dire que les Français sont idéalistes et utopiques,et qu’ils prennent leurs désirs pour des réalités.
L’on ne peut tenir des discours ou faire des lois de tolérance avec des gens qui ne le sont pas et qui ne comprennent pas et ne comprendront jamais nos codes occidentaux, qui sont basés,eux,qu’on le veuille ou non, sur des références morales judéo-chrétiennes.
Nos discours et points de vue, qui nous paraissent rationnels,ne le seront jamais aux yeux des musulmans,voilà la triste réalité.
Je suis désolée de dire que je sais que j’ai raison.
Cordialement,

Mme Haas

N’oublier les françaises converties

Bonjour, tout à fait en accord avec votre édito…
cependant une remarque : vous ecrivez : « enfin le refus du pays d’accueil, dont elles acceptent les principes d’accueil tout en refusant d’en accueillir les principes ! »

Il faut savoir que les premières femmes en France à avoir pris le voile :le hijab, sont en très grande majoritè des femmes franco-françaises qui se sont converties en épousant un musulman… donc déjà française. Elles ont été inconsciemment utilisées par les Islamistes pour culpabiliser les femmes traditionnellement musulmannes …. Je constate parmi les femmes cotoyant les Mosquées, une vénération et une idéalisation des femmes voilées,en particulier celles qui portent la burqa, vues comme des femmes courageuses, faisant honneur à l’islam…. voilà les idées vehiculées, l’état d’esprit de la musulmanne désirant être obéissante aux preceptes islamiques ,et ce ,pour ne pas être responsable donc coupable des problèmes ou difficultés subis par la famille (perçus comme des punitions de Dieu)
Cela a commencé, à mon avis il y a une vingtaine d’années, periode où les musulmans ont commencé à demander à leur épouse française de se convertir…. les couples mixtes plus anciens respectaient la religion de chacun… les femmes portant la burqa que je rencontre dans ma ville sont des franco française nouvellement converties pour mariage, elles sont souvent très jeunes … J’en connais une qui était mineure au moment du mariage, les parents n’ont pu s’opposer pour ne pas être considérés comme racistes et islamophobes.
Pour moi il s’agit de situation d’emprise psychologique ,de manipulations mentales basées sur la culpabilité induites chez ces femmes.
il faut souvent de l’experience ,de l’observation et beaucoup de dialogues ainsi que du recul pour en prendre conscience.

J’ai été témoin d’une de ces jeunes femmes (franco française) portant la burqa, refusant d’être controlée par un homme, agent des transports en commun de la ville ,au nom de sa religion qui lui interdirai de montrer son visage à un homme … pour moi c’est du sexisme. Elle a exigée une contrôleuse…

Pourquoi alors ? Honte d’être Française, idées de negativité et de culpabilité de la France instrumentalisées à des fins de « politique « partisanne…..?…… en tout cas beaucoup de manipulations et d’ignorance mêlées parfois à de la révolte voire de la souffrance (par maltraitance familiale).

Je fais la difference quand je rencontre une femme voilée entre la femme et l’idéologie du voile ; je combat l’idéologie du voile en tant que sexiste, raciste, ségrégationniste, objet de discrimination, de proselitisme intégriste….. de manipulation mentale … c’est grave de conséquences pour l’humanité et la femme en est inconsciemment la victime … mais l’homme aussi finalement.

Courage et solidarité envers tous ceux qui osent parler de ce sujet tabou. MERCI à Taslima Nasreen, Mohamed Sifaoui… tous les hommes et femmes de confession musulmanne qui osent sortir du mutisme.

Veronique Meziane

Les limites du discours de Charlie Hebdo

Bonjour

J’avais cru comprendre que Riposte Laïque ne publierait plus avant septembre. Et c’est donc à ce mois que j’ai conseillé à mes amis, dont beaucoup sans doute ne connaissaient pas encore RL, de s’y porter pour trouver ou retrouver un site dont l’existence est particulièrement précieuse. Dommage ! Je vois qu’en cette fin juillet un nouveau texte est présent sur RL. J’espère qu’il sera toujours là, et en bonne place, en septembre.

Concernant Charlie Hebdo on a trop peu remarqué que, si utile et courageux qu’il fut, le dessin de Cabu sur l’affaire des caricatures danoises (Mahomet « débordé par les intégristes » disant « C’est dur d’être aimé par des cons… ») était à côté de la plaque. Depuis, de nombreux documents de toutes sortes ont montré et démontré, sur Internet et ailleurs, que le problème n’est pas celui « des cons » qui auraient mal compris leur prophète. Il est dans les nombreux appels de Mahomet lui-même, bien réels, à exercer au nom de Dieu des violences de toutes sortes, comme il en a exercé lui-même. C’était d’ailleurs le sens très clair du dessin danois le plus critiqué, celui qui montrait le prophète avec, dans son turban, une bombe. La bombe était, certes, un symbole actuel de la violence, mais celle-ci était très bien évoquée comme constituant D’ORIGINE de l’islam.

J’ai remarqué une ambiguïté du même type chez Caroline Fourest. Elle luttait fort justement contre le sens malhonnête donné au mot « islamophobie » par des tricheurs comme Mouloud Aounit, Doudou Diène, Sarkozy et tant d’autres, mais elle semblait le faire surtout PARCE QUE la définition malhonnête avait d’abord été utilisée par les pires théologiens musulmans violents. Dès lors, les dérives ultérieures de Caroline n’étaient pas surprenantes.

C’est indépendamment de l’usage qui en est fait, et plus encore indépendamment des auteurs de cet usage qu’il faut combattre les bases de la violence religieuse, et les tricheries dont on les fait suivre. C’est pourquoi, pour ma part, je ne cesse de dénoncer la conception criminogène de Dieu chez des croyants DE TOUTES les religions. Par exemple, je répète inlassablement que les catholiques ont à débarrasser leur religion de cette épouvantable conception TOUJOURS DÉFENDUE, même si c’est indirectement, PAR LE PAPE ACTUEL (alors que, par exemple, le musulman atypique Soheib Bencheikh, ancien grand mufti de Marseille, la rejette de plus en plus clairement… comme notre ami Pascal Hilout).

On trouvera des exemples explicites dans mes deux principaux textes publiés sur Internet :

« La décennie « au profit des enfants du monde » va finir en catastrophe »

« Quand la communauté Sant’Égidio ajoute à l’hypocrisie catholique »

Ou encore dans mes :

« Neuf propositions pour sortir de la violence religieuse »

Copiez et collez ces titres sur un moteur de recherche comme Google et vous aurez un accès immédiat.

Bien cordialement

Pierre Régnier

Qu’Allah m’éloigne de la haine de mes ennemis

C’est gentil de nous informer, mais encore faudrait-il que cela se fasse de façon démocratique, impartiale et surtout sans haine à l’égard de celui qui est différent. Votre haine de l’islam vous enlève toute crédibilité.
Imaginez une dame dans la rue avec des chaussures à talon, habillée d’une mini jupe au ras des fesses, sans culotte, la poitrine débordante.
En seriez-vous offusquées de la même façon que vous l’êtes à l’égard des dames musulmanes en hijab qui veulent seulement par respect d’elles-mêmes se couvrir le corps.
La laïcité est censée ne pas reconnaitre les cultes, elle est aussi censée ne pas rentrer dans les affaire de ces mêmes cultes. Toute personne à droit de vivre, de s’habiller comme il l’entend à condition de ne point porter préjudice à autrui. En quoi les dames en hijab sont censées troubler l’ordre public?
C’est aussi gentil de dénoncer l’extrémisme, vous y gagnerez en crédibilité si vous vous délestez de votre intolérance pour ne pas dire votre incitation à la ségrégation et votre haine des musulmans.
Conclusion, parlez de moi en bien ou en mal, l’essentiel et que vous parlez car cela démontre que j’existe.

On peu informer, et éventuellement dialoguer sans sombrer dans la paranoïa.
Qu Allah me protège et m’éloigne de la haine, même à l’égard de mes pires ennemis.

Salah Merabti

Qu’a à voir mai 68 avec la laïcité ?

Mais qu’est-ce que la laïcité avait à voir avec Mai 68.
Mai 68 fut la révolte contre des hiérarchies obscurantistes.
Une dictature Gaullisten télévision, radios sous contrôle à 100%
De Gaulle n’a pas fait semblant de partir, il a déserté lâchement et n’est revenu que sur l’injonction de Massu qui lui a garanti l’appui de l’armée.
Moscou/PC étaient hostiles à tout ce qui ressemblait à du socialisme et Moscou a ouvertement soutenu De Gaulle contre le PS/PSU.
Les syndicats CGT en tête n’ont emboité le pas aux étudiants que lorsqu’ils n’ont pas pu faire autrement.
La récréation s’est arrêtée lorsque Moscou a sifflé la fin.
Demandez à Séguy son avis .

Raymond Roze

Je vous propose de jeter un coup d’oeil sur le forum du NPA

http://forum-anticapitaliste.org/comments.php?DiscussionID=273&page=1#Item_0

http://forum-anticapitaliste.org/comments.php?DiscussionID=265&page=1#Item_0

sur lequel je viens d’être censuré à propos de la question de l’antisémitisme et de l’extrême-gauche ainsi que sur la question de l’islamisme; deux discussions que j’y avais initié.

Il me semble que le NPA, malgré des sourires racoleurs envers les libertaires, ne supporte ni esprit critique ni débat ouvert sans censure. C’est dommage car il me semble qu’il y avait là un rendez-vous de la gauche avec l’histoire pour créer ensemble une alternative à la domination humiliante d’aujourd’hui.

J’avais certes évalué que mon intervention rencontrerait certains a priori mais pas au point d’imaginer une censure, ni des réponses aussi obtues (trop naïf encore ?)…

J’ai un âge pour lequel extrême-gauche rime avec lutte contre l’antisémitisme et engagement laïque. Le NPA se fera sans moi ! à moins d’un renversement de tendance, ce qui est mal engagé avec la position des dirigeants LCR !

Se pose le problème de faire naître une véritable force d’extrême-gauche laïque ou de la rassembler.
C’est un objectif essentiel si nous voulons éviter la dissolution des forces de gauche et éviter des alliances avec les religieux tout prêts à récupérer le désespoir qu’engendre un capitalisme de plus en plus autoritaire et cynique.

J’espère que nous serons de plus en plus nombreux à nous rassembler en ce sens.

Peut-être pouvez-vous nous y aider ?

bien à vous

Salutations libertaires

Jean

Pardon de douter

Bonjour à tous,
Je me permets une remarque pour la seconde fois en temps que libre penseur et j’espère ne pas me retrouver agressé comme la dernière fois. Je viens de relire la synthèse de Valentin Boudras-Chapon – avec difficulté d’ailleurs tellement le texte est alambiqué – et j’admire le ton péremptoire de ceux qui pensent détenir la vérité. Moi, je doute, toujours. Audiard disait: « Les cons ne doutent jamais de rien, c’est à cela qu’on les reconnaît ». Moi, je doute, toujours. Je doute par exemple d’imposer une interdiction vestimentaire. Cela me rappelle le temps des colonels grecs qui avaient débuté leur dictature en interdisant les mini-jupes et les cheveux longs. Je ne me fixe pas dans la nostalgie de mai 68 (Il est interdit d’interdire) mais je me méfie de l’uniformité, d’abord source d’ennui, mais surtout moule de la pensée unique qui plombe la société française actuellement pour le pas dire la société mondiale. Pardon pour ce doute. Amicalement.

Gérard Duvallet

Salut, Cyrano!

Excellent édito consacré au voile. Tout est dit! oui, il faut l’interdire partout au nom de l’égalité des sexes. Merci à RL de le dire et le redire. J’envoie un mail de soutien à Fanny et à Mohamed Sifaoui, mais c’est si peu…je me sens un peu ridicule avec seulement qques mots amicaux… Ah! j’ai aussi envoyé un mail de soutien à Siné. Il vient de se faire virer par Val, suite à sa chronique du 2 juillet dans Charlie, concernant la conversion du fils Sarkosy au judaïsme. L’indécrottable mécréante que je suis soutient Siné à fond, et la vieille et fidèle lectrice de Charlie est très déçue par Philippe Val!!! oui, je parle de moi à la 3ème personne, maintenant….. !!! bisous, ne partez pas en vacances, j’ai besoin de vous lire, moi!!! amitiés à toute l’équipe.

Annie Lecomte-Billard

Formidable, continuez !

Bonjour,

Je diffuse souvent vos articles auprès de collègues ou de « féministes »; je n’ai pas connaissance en Belgique de newsletters ou de publications qui relaient REGULIEREMENT les dangers de l’islamisme politique quant à l’égalité des genres et aux progrès de la laïcité merci et bonnes vacances

Marie-Christine EXSTEYL

Et Pena Ruiz ?

Dans votre synthèse sur la laïcité, où vous indiquez quelques ouvrages et auteurs importants, pourquoi ne rien dire de Henri Pena-Ruiz, de son travail inlassable et de ses ouvrages à la clarté peut-être trop aveuglante?

Frédéric CABY – Paris

Indignation sélective

Bonjour,

Je viens de lire l’article comparant le voile islamique et le voile d’une religieuse catholique.
Je trouve votre indignation sélective.La religion catholique discrimine aussi les femmes: c’est une femme Eve qui a commis le péché irréparrable excluant les humains du paradis, culte de la virginité avec la Vierge qui enfante, règle de la virginité avant le mariage, femmes exclues de la célébration des messes et la hiérarchie de l’église catholique, etc….Pour moi,ce n’est qu’en faisant reculer l’église catholique qu’on en est arrivé à l’émancipation des femmes en France.Et il faut les faire reculer toutes dans l’espace privé.Les religieuses catholiques doivent elles aussi respecter l’espace public et s’habiller comme tout le monde quand elles vont à l’université ou sortent dans la rue.D’ailleurs il y a des ordres qui le font.On ne peut pas condamner l’expression de sentiments religieux dans l’espace public pour les uns et l’avaliser pour d’autres, sous prétexte que le sens en est différent.Qu’elle soit catholique ou musulmane, si une femme cache ses cheveux et son corps en général, c’est que sa religion lui enseigne que c’est honteux de les montrer. L’idée est toujours la même: la femme est un péché ambulant.Peut-être est-ce cette sélectivité de votre indignation contre le voile que le juge a sanctionné… Cordialement,

Claire

Le niqab et plus répendue que la burqa

Bonjour,

Fidèle lectrice et adversaire déclarée du voile, je tiens à vous signaler que je suis gênée par l’utilisation abusive du mot burqa pour désigner tous les voiles « intégraux » ou presque. Ce n’est pas qu’une question de vocabulaire, c’est indentifier plus facilement l’ennemi qui se cache sous le voile.
La burqa (grillage devant les yeux), afghane ou yéménite n’est pas très courante.
Par contre le niqâb (tout noir, juste une fente devant les yeux), le sitar (ou citar, voile noir recouvrant la tête par dessus le niqab), et la forme plus découverte jilbab qui cache le menton sont la panoplie des salafiste. je recommande les sites http://niquab.ifrance.com/siteniqab.htm
et www.salafs.com pour saisir les nuances, et voir comment nous autres mécréants sommes considérés. Que de tels sites subversifs qui incitent à la haine (de nous autres mécréants), et à la violence (sur les femmes) puissent exister en France en dit long sur la tolérance vis-à-vis de ces terroristes. Et que dire de la protection des jeunes enfants, que ces mères promènent ? Quels traumatismes doivent-ils subir en voyant leur mère en Belphégor ?
Merci pour vos excellentes et courageuses informations.

Agnès Lequime

Gare aux Charles Martel de l’extrême droite !

Bonjour,
Je ne veux pas me substituer aux interlocuteurs français, premiers concernés, mais en tant qu’algérien, vivant cette situation, je sais trop bien que ce que le voile, et autres accoutrements ostentatoires représentent pour les islamistes. Je ne sais si cette dame à la burka en est consciente ou non mais elle est partie prenante et active d’une offensive dont les principales conquêtes sont l’islamisation du quotidien français, par les femmes. Volontairement ou non, ces dernières participent à une volonté de destabiliser la société française en ruinant un de ses fondements: la laïcité. Ce n’est pas un hasard si le CFCM, organisation dominée par les fondamentalistes(1), a poussé des cris d’orfraie après la décision du Conseil d’Etat et s’en est pris ouvertement à la laïcité. Curieuse façon de respecter les valeurs françaises pour des gens arrivés en France sous un déguisement et qui ressortent aujourd’hui leur garde robe naturelle: burkas, niqabs, djilbabs et virginité pour les femmes, barbes hirsutes et gandouras pour les hommes. L’intégration pour ces gens là, elle a un autre sens: elle signifie intégrer la france dans la mouvance islamiste et non pas s’intégrer à la France, avec ses lois et ses règles de citoyenneté. En attendant d’en avoir les moyens, ils pratiquent la « Taqia » ou la dissimulation, acte justifiable et même louable, en « Maisons de guerre », c’est à dire dans les pays non musulmans. Il est évident que cette dame, voilée par son mari, n’a pas été brieffée sur la « Taqia » sinon elle aurait tranquillement attendu d’avoir sa carte d’identité française avant de se (dé)masquer. Elle aurait pu prendre exemple sur les membres du CFCM qui observent encore la « Taqia », en ce qui concerne l’avenir spirituel de la France. Pourquoi ne pas les soumettre au détecteur de mensonges avant d’accepter leur candidature? On en apprendrait certainement de belles mais la gauche qui s’accroche encore à l’illusion de l’islamisme modéré y dénoncerait une atteinte aux libertés. Au lieu de s’impliquer dans la lutte contre l’intégrisme islamiste, générateur de violence, la gauche préfère laisser les « Charles Martel » de l’extrême droite s’en charger. Et ceux là sont aussi dangereux que ceux d’en face.

Ahmed Halli

Soigner le mal par le mal !

Réflexion faite, et devant l’impuissance de nos dirigeants à imposer le non-port du voile, je me disais qu’on pourrait « soigner le mal par le mal »… Afin que ce « voile » soit anéanti et n’ait plus de raison d’être et de se démarquer, ne serait-il pas astucieux d’inclure ce voile dans la mode ? j’imaginais qu’en relançant la mode du foulard à la façon « Grace Kelly », de beaux foulards bien français portés élégamment ou de façon drapée à l’indienne, avec lunettes de soleil, pourrait loyer dans la masse le fameux voile des musulmanes… enfin, c’est une idée comme ça !!! c’est bien dans un tas d’épingles qu’une épingle paraît la plus commune…

Véronique Guillaud

Ecrivez à tous les partis

Bonjour,

Je pense que la majorité des français sont d’accord avec ces positions, mais svp envoyez vs systématiquement vos lettres d’infos au Président de la République sur son site Internet, idem à l’UMP et à tous les partis ?

cordialement

Katy

Pourquoi cette « dénonciation sélective »?

Pourquoi ne pas aborder les autres dérives des autres religieux … IL Y EN A ET DES PLUS INSUPPORTABLES ( VOUS NE VOYEZ PAS?)

Je vous lis depuis longtemps en ma qualité de républicaine viscéralement attachée à la LAÏCITE…

Vos deux poids deux mesures vous rendent « suspects » et agaçants.

ABORDEZ le reste des coups de butoir portés à la République avec autant de zéle et je m’instruirai de vos analyses impartiales.

Une citoyenne AGNOSTIQUE

Zineb Tamene

J’ai un athéisme libertaire

Bonjour,

Je viens de découvrir votre site et vous félicite de la teneur de ses articles.
Je me pose la question : peut on réagir a la teneur de ceux-ci, et si « oui » comment ?
Par exemple à l’article intitulé Et si un athée vous avait demandé de retirer le crucifix….
Personellement je suis athée et si d’aventure je dois avoir recours à une clinique, quelle que soit l’obédience religieuse à laquelle elle appartient, je ne me permettrais pas d’intervenir sur les signes religieux qui ornent ses murs. Les mythes religieux sont ce qu’ils sont, je viens chercher des soins et peu me chaut les symboles religieux. Donc réaction zéro dans ce registre de ma part. La liberté de croyance/non-croyance est une des bases fondamentale, pour moi, de l’athéïsme. J’ai un athéïsme libertaire et non inféodé à une quelconque idéologie politique (stalinisme, maoïsme et tout autre « isme » déclinables passés, présents et à venir).
Dans l’attente de votre réponse je vous envoi mes cordiales salutations.

François Frugier

La publicité pour une religion me pose problème

Bonjour à tous,

Je me permets d’intervenir pour souligner un point que personne ne semble avoir relevé. En tous les cas, je n’ai trouvé aucune trace de l’argument que je vais exposer.

Je suis pour l’interdiction de tous les signes religieux « ostentatoires » (j’insiste sur l’adjectif « ostentatoire ») dans les établissements publics, pour la raison suivante :

Pour être simple : De mon point de vue l’effet d’un signe « ostentatoire » peut être comparé à l’effet d’une publicité.

Pour aller plus profondément dans la réflexion (je conceptualise) : Je dirais que le caractère « ostentatoire » du signe (ex: le foulard) confère à l’idée (le « mème ») qu’il représente un caractère « viral ». Je précise que le terme « viral » ne doit pas être pris dans son sens premier, lié à la biologie. J’utilise le terme « viral », dans le sens que lui donne le « marketing viral » (CF définition à la fin). Le terme « mème » vous est sans doute inconnu. Ce terme est issu de la mémétique (CF définition à la fin).

J’ai conscience que tous les lecteurs ne s’intéressent pas au marketing viral et à la mémétique. Aussi, je vais abandonner ce terrain conceptuel, et utiliser un vocabulaire, et des concepts, plus communs :

De mon point de vue (celui d’un athée), un signe ostentatoire, affiché par des individus, transforme ces individus en vecteur de diffusion des valeurs représentées par ce signe.

Le sac plastique sur lequel il est marqué en gros le nom du magasin transforme l’individu qui porte le sac en un « panneau publicitaire ambulant ». L’individu participe ainsi à la diffusion de la marque.
Le TShirt sur lequel est écrit « NIKE » en gros, transforme la personne qui le porte en un « panneau publicitaire ambulant pour la marque de chaussure ».
Les chaussures NIKE, sur lesquelles est inscrit le nom de la marque en gros, transforment la personne qui les porte en un « panneau publicitaire ambulant pour la marque de chaussure ».

Et, plus subtil : Une personne qui utilise un téléphone portable, montre son téléphone portable (il le met à l’oreille) à chaque fois qu’elle l’utilise. En ce sens, le téléphone portable transforme son utilisateur en un « panneau publicitaire » qui fait de la publicité pour la téléphonie mobile.

Voyez-vous où je veux en venir?

La publicité pour des marques ne pose pas de problèmes… En tous les cas de mon point de vue. Mais la publicité pour une religion pose un sérieux problème, surtout dans un état laïque. C’est le signe ostentatoire pour une religion qui pose problème, dans un état laïque.

Note : Dans le texte qui suit, je parlerais du foulard islamique, car c’est le signe ostentatoire qui a généré le plus de bruit. Mais mon propos n’est pas de m’attaquer à la religion musulmane en particulier. Vous pouvez remplacer le mot « foulard » par les mots « croix » ou « kippa »… Peu importe.

Un état laïque ne peut pas tolérer que l’on fasse (consciemment ou non) de la publicité dans les lieux qui sont sensés représenter cet état. J’insiste sur le terme « consciemment » : Les femmes qui portent le foulard n’ont certainement pas conscience qu’elles font de la publicité pour leur religion. Toujours est-il qu’elles font de la publicité pour leur religion, et ça, ce n’est pas tolérable dans un état laïque comme le nôtre.

J’ai déjà entendu l’argument suivant : « Il n’y a pas de danger… Pourquoi interdire quelque chose, si cela n’est pas dangereux? »

À cela je réponds : Une interdiction n’est pas motivée uniquement par des critères de « dangereusité ». Si tel était le cas, alors on pourrait pisser sur les pots de fleurs de la voisine… Ce n’est pas dangereux de pisser sur des fleurs.

En ce qui concerne l’éducation nationale :

« Il n’y a pas de danger… Pourquoi interdire quelque chose, si cela n’est pas dangereux? »

Mais n’y a-t-il réellement aucun danger? Personnellement, je ne le pense pas. Une religion, en soi n’est pas dangereuse. Par contre, ce qui est dangereux, c’est l’instrumentalisation de la religion. Et, force est de constater, que les religions sont TOUJOURS instrumentalisées. De tout temps, des personnes mal intentionnées ont utilisé (et utilisent encore) les croyances religieuses pour manipuler les individus non éduqués.

Le remède contre la « manipulation par les croyances religieuses », c’est « l’instruction athée » : Les mathématiques, les sciences (physique, biologie), la grammaire, l’orthographe, l’histoire, la géographie… sont des disciplines « athées » dans le sens où il n’est pas nécessaire de faire intervenir Dieu dans ces disciplines :

2+2=4, que Dieu existe ou pas.
La loi de la gravité est vrai que Dieu existe ou pas.
La France est dans l’hémisphère nord, que Dieu existe ou pas.

En cela, le caractère athée de l’éducation nationale est particulièrement important. Il est absolument indispensable que l’école conserve son caractère laïque.

Cordialement,

Arnaud

Définitions et liens :

Marketing viral : Le marketing viral est une forme de publicité à la diffusion de laquelle le consommateur contribue (http://fr.wikipedia.org/wiki/Marketing_viral).

Mème : Un mème (de l’anglais meme ainsi que du français même) est un élément culturel reconnaissable (par exemple : un concept, une habitude, une information, un phénomène, une attitude, etc.), répliqué et transmis par l’imitation du comportement d’un individu par d’autres individus. L’Oxford English Dictionary définit le mème comme « un élément d’une culture pouvant être considéré comme transmis par des moyens non génétiques, en particulier par l’imitation » (http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A8me).

Je réagis à l’article de Pierre Barracca

Je ne savais pas qu’une partie de français parlaient le flamand à la maison quotidiennement en 1990. J’ignorais que des mouvements flamants (nébuleuses soi-disant culturelles) agitaient les environs de Dunquerke mais l’analyse que Pierre Barracca en fait me paraît extrêmement pertinente et inquiétante. Il se fait que j’ai habité 18 ans à Bruxelles (arrivée en 1973 au moment de la mort D’Edmont Le Burton et fuyant le climat délétère en 1990).

Je voudrais juste vous dire que les flamants luttent contre les francophones de manière brutale, avec persévérance et manient le chômage comme moyen de paupériser la population parlant français.

Les moyens ont été pervers.(victimisation) Au nom de l’égalité de la justice et de la dignité ils ont imposés des examens de flamant pour l’obtention de tout job (petit et grand). Bruxelles était à l’époque (en 1973) une ville habitée par des francophones à 90% ou plus. Ces examens de langue flamande ont très bien fonctionné. Les francophones ont perdu leurs emplois, leurs quartiers se sont abîmés, les communautés européennes s’installaient à l’époque (1973). Ils ont acheté à vil prix les maisons abîmées, les quartiers

Que les propriétaires ne pouvaient plus entretenir. Les francophones ont du partir en banlieue. Aujourd’hui ils vivent en enfer.

Le français n’est plus toléré dans la plupart des communes dites « à facilité » (ce qui signifiait que les deux langues étaient tolérées), les francophones de la périphérie ne peuvent plus remplir de papiers administratifs en français, ils ne peuvent plus voter pour un parti francophone, ils ne peuvent plus recevoir TF1 sur leur système de télévision par câble (ni d’autres chaines francophones).

Les flamants attaquent toute la Belgique et l’église catholique la plus réactionnaire (est-ce qu’il existe réellement des catholiques romains progressistes ???) les accompagnent dans leur combat contre la laïcité, le français, et militent pour l’Europe des régions.

Je ne suis pas étonnée mais pas optimiste non plus. L’Europe des régions est un des plans les plus « allemands » pour mettre l’Europe sous sa coupe et les flamants en Belgique ont des liens « privilégiés » avec les allemands qui comme chacun le sait sont

Le peuple le plus démocratique et le soutien des libertés individuelles dont la Laïcité. (je plaisantais bien sûr)

Bref, j’espère que les français du Nord de la France vont résisté et protégé le principal du collège LUCIE AUBRAC.

Bonne nuit

Salutations Laïques et féministes

Evelyne

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.