Sélection de quelques réactions

Publié le 14 octobre 2008 - par

COURRIER FAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE

J’ai mis votre texte sur notre blog

Bonjour,

Par la présent mail je tiens à vous préciser que je me suis permis de diffuser votre texte concernant Fanny, publié dernièrement sur votre site. Responsable jeune local du mouvement de M.Dupont-Aignan je suis défenseur de la laïcité dans les lieux publics et par conséquent me permet de relayer votre message.

j’ai mis votre texte sur le blog www.debout-les-jeunes-nord.over-blog.com

Cordialement

Rémi Berger

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher ami,

Merci de cette initiative, nous encourageons tous nos lecteurs à faire connaître autour d’eux notre réaction face à la scandaleuse condamnation de Fanny. Nicolas Dupont-Aignan, qui a signé une de nos pétitions, fait partie des élus sur lequel nous comptons pour proposer des lois qui empêcheront que de nouvelles Fanny Truchelut ne se retrouvent au tribunal demain.

Cordialement,

Cyrano

Procès Fanny Truchelut

Tout comme vous, je suis triste de cette piteuse décision.

Bravo pour votre analyse : elle est malheureusement parfaite.

Continuez ce digne combat.

Yves Clément

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Yves,

Il est souvent douloureux d’avoir raison, car c’est blesser la raison que de refuser de l’entendre. Fanny Truchelut a raison ! Ceux qui pensent le contraire ou bien n’ont toujours pas compris le danger qui menace la République, ou bien veulent la fin de la République !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Emeute de Romans

Bonjour,

Au mois de septembre, un motard de la police a tué une dame sur un
passage protégé à Paris. Quand j’ai appris la nouvelle à la
télévision, je me suis dit : “Heureusement que cet accident ne s’est
pas produit à Stains ou dans le 93 !” Dans ce cas en effet, on aurait
assisté à des nuits d’émeutes. Le policier a été mis en examen car il
roulait trop vite et n’avait pas respecté les droits du piéton sur un
passage protégé. Normal dans un État de droit.
Sans doute mal éduqué, quand un policier me demande mes papiers, je
les lui donne. Quand un gendarme me demande de m’arrêter sur la
route, je m’arrête.
Je constate du reste que dans les pays musulmans, le comportement
des personnes est identique à cet égard, elles ont du reste une plus
grande crainte de la police que nous.
Alors, arrêtons de jouer au martyr après avoir volé une voiture et la
conduire sans permis.
Rien que la loi, mais toute la loi.

Gérard Patrimonio

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Gérard,

Vous avez raison, et c’est bien cela qui est inquiétant. Une nation qui ne respecte plus l’autorité n’a plus d’autorité en tant que nation, et ne se respecte plus ! Elle peut donc être conquise !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Quelques mots

Bonjour

Cela fait quelques temps que je vous lis. Autant j’apprécie votre combat, autant je me sens meurtri de ce que je constate au quotidien dans les banlieues ou je vis et ce devant la fuite des politiques, autant un certain nombre de points me choquent tout de même et auquel je pense vous gagneriez en force en mettant un peu plus de pare feu.

– vous parlez souvent de gauchistes, je suis plutôt de gauche, aussi, ce mot est choquant et hors de propos, il vous donne une connotation impliqué politique a droite, c’est d’ailleurs le même mot utilisé par ailleurs par l’extrême droite. La droite par clientélisme n’a pas fait mieux, pire, elle pactise a des fins électorale ce qui n’est pas idéologiquement moins noble que l’utopie de la gauche sur ce sujet. Veillez donc a bien rester en réserve de cela ou une grande partie des gens de gauche ne pourront adhérer a vos écrit, et dieu sait(jeu de mot) qu’il existe une tendence a se moquer du pape et un embaras le plus absolu dès qu’on parle d’Islam.

– la cocarde bleue blanc rouge, hélas, conforte cette idée nationnaliste. Soit c’est le but de votre site…sic… soit il faut un peu penser qu’au dela du combat qui vous habite, il faut prendre tous les gardes fous pour qu’une fois de plus on ne vous assimile pas , ce qui est un classique, aux thèses d’extrème doite qui vous déservirait forcément, et ce point est fort peu souligné. tout mec de gauche qui aveugle ne voudra pas voir, vous dira que cela cottoie des thèses nauséeuses

– le cas de fanny est certes interessant, mais je pense que vous en faites un peu trop sur cet épi phénomène, que dire du quotidien de banlieue ! du corrant diffusé au porte voix dans le parc de la courneuve, du preche appelant au meurtre sur beuf fm.

– vous ne parlez pas de la dangerosité de la burqua, j’ai failli être percuté récemment a goussainville (un des fief de la burqua, je vous invite a y voyage) par une voiture ou la femme ne voyait que par 2 petits tous… enfin une femme qui peut conduire.. c’est deja un soupçon de liberté me direz vous…

Voila, j’espère que la teneur de mon message ne vous choquera pas, mais je suis un ardent défenseur(et bien seul) de la condition féminine, mais ce combat pour être méné a bien, nécessite au dela de la passion, d’afficher une complète absence d’appartenance a un clan politique quelconque, une transparence pour être a la mode… Si vous me répondez que vous n’êtes attachés a aucun parti, c’est bien, mais cela veut dire que malheureusement pour certains lecteur, ce n’est pas aussi visible que cela.

J’en ai personnellement marre que les athées soit perpétuellement bafoués et que la religion réussisse a s’inviter dans le débat politique au plus haut du décisionnel, qu’en nous appelant a la tolérance, on ne fait que donner de la force a des gens bien mal intentionnés

Cordialement

Eric Lamoureux

Libre penseur

REPONSE DE RISPOSTE LAIQUE

Cher Eric,

Vous nous dites qu’«un certain nombre de points vous choquent», et vous avez le mérite de nous indiquer lesquels. Nous allons donc en parler.

Un gauchiste est un inconditionnel de la gauche, comme un islamiste est un inconditionnel de l’islam. Cette inconditionnalité amène bien souvent au déni de réalité. Nous combattons cette mauvaise vue, qui côtoie la mauvaise foi. Peu importe que cette myopie soit de gauche ou de droite, ou qu’elle appartienne au religieux. Nous voulons être libres de critiquer tout ce qui nous paraît critiquable. Nous aimons dire que nous sommes des «deux rives», alors même que la plupart de nos idées et de nos collaborateurs sont de gauche, car nous nous voulons ouverts à toute idée favorable à la laïcité et au respect de la République, seraient-elles formulées par des responsables de droite. Mon récent article en faveur de la proposition de loi du député UMP Jacques Myard en est un exemple. Si, pour ces raisons, «une grande partie des gens de gauche ne peuvent adhérer à nos écrits», c’est qu’ils minimisent la force de l’esprit critique, sans laquelle la vie politique verse dans l’alignement. Nous ne nous alignons que sur nous-mêmes, et nous nous donnons le droit de changer !

Nous défendons la France laïque et républicaine. Que cela nous fasse passer, aux yeux de nos détracteurs, pour des extrémistes de droite, est inévitable, car il est plus facile de jeter de la boue sur autrui que d’en combattre les thèses par une solide argumentation. Quand nous soutenons Fanny Truchelut, nous oeuvrons pour que la République reste républicaine. Il ne s’agit nullement d’un «épiphénomène», sauf à désigner par ce terme la partie émergée de l’islam radical, dont vous avez conscience par les terribles exemples que vous citez, comme le Coran diffusé au porte-voix dans le parc de la Courneuve, où les prêches «appelant au meurtre sur beuf fm». Nous condamnons sans la moindre hésitation le port de la burqa, y compris le port du voile, car nous voulons que l’égalité des sexes soit respectée dans notre pays. Nous n’avons pas besoin d’appartenir à un clan : nous sommes avec tous les Français capables de dire «non» au racisme, à l’antisémitisme, au négationnisme et à l’islamisme. Comme vous, nous ne voulons pas que la religion puisse «s’inviter dans le débat politique», et a fortiori «au plus haut du décisionnel», car nous sommes avant tout «laïques», mais aussi parce que nous savons qu’en «appelant à la tolérance, on ne fait que donner de la force à des gens bien mal intentionnés».

Cordialement,

Maurice Vidal

Vous allez trop loin

J’attends demain la décision de la Cour d’Appel concerant Fanny Truchelut,
mais de là à écrire que le MRAP et la LDH sont des dignes collaborateurs
des islamistes, je ne vous suis pas.

Salutations

Waingart

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher lecteur,

C’est au fruit qu’on reconnaît la vraie nature de l’arbre. Si vous préférez, les amis de mes ennemis sont mes ennemis !

Respectueusement,

Maurice Vidal

Cela se passe à l’université, en France

Bonjour,

Afin d’apporter une illustration (une de plus !) de la démission de la France face au voile, je me permets de vous rapporter l’expérience qu’à fait ma fille à la fac (Paris V), l’an dernier.

En TP de biologie, la prof a exigé des étudiants qu’ils ôtent leur couvre-chefs (casquettes, capuches et … bonnet). Marie, ma fille portait, par coquetterie, un bonnet de laine qui enfermait une partie de ses cheveux.

Cette exigence n’avait aucun fondement légal ou légitime.

En effet, elle ne s’appuie sur aucun règlement.

Mais ce qui a le plus choqué ma fille, c’est que cette demande a été assortie de l’autorisation suivante (s’adressant aux voilées) : “bien entendu, vous, Mesdemoiselles, vous n’êtes pas concernées !”

Cerise sur le gâteau, elles ont été autorisées (leur “déguisement” les gênant) à ne pas enfiler les manches de leur blouse (obligatoire) et de l’attacher par un bouton !
Marie a tout de suite senti que si elle intervenait, elle serait ultra-minoritaire … et qu’elle en a marre de se faire traiter de raciste… et de perdre ses combats.

De plus, dans notre système éducatif, on dépend directement des enseignants qui ont tous les pouvoirs sur nous.

Il eut fallu en faire un clash … et suivre ses balles… après. Elle n’en a pas eu la force ce jour-là.

Et voilà comment ça se passe à l’université !

Ces pseudo saintes-ni-touche passent pour des modèles !

Remarque annexe : on pourrait trouver une logique et une justification dans un cours de biologie, à exiger que les cheveux soient emprisonnés dans une “charlotte”, par exemple. Bien entendu, dans ce cas, cela concernerait l’ensemble des étudiants et des enseignants.

Cordialement,

Hélène Zanier

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Hélène,

«Et voilà comment ça se passe à l’université !», écrivez-vous : le pire est que cela se passe partout en France, ou presque, parce qu’il est plus facile de céder que de résister. Le discours du professeur précisant que l’interdiction de tout couvre-chef ne s’appliquait pas aux étudiantes voilées entre dans les fameux «accommodements raisonnables». Ces derniers sont d’ailleurs si «raisonnables» qu’ils risquent de nous conduire tout droit à la guerre civile !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Oui notre pays s’engage dans des voies inquiétantes dans tous les domaines et il risque d’ici peu de le regretter mais il sera hélas, trop tard ! Il ouvre la voie à toutes les dérives dont nous serons tous victimes comme pour l’économie quand on s’en désintéresse . Combien de victimes faudra-t-il après Fanny ? Je vis dans un quartier d’Aix-en-Pr. où fleurissent de plus en plus les voiles . Je pense qu’une étape a été franchie . Ces femmes (et les hommes derrière) essaient de tester jusqu’où elles peuvent aller sans que personne ne bouge .

A l’école maternelle près de chez moi on ne servira plus de porc à la cantine !!! Une gamine du collège proche portait un tea shirt sur lequel on pouvait voir une carte de France avec un drapeau algérien à l’intérieur et l’emplacement de Marseille avec l’inscription “Algérie” !!

Salut à vous tous et à votre combat

Marie-Claude Piris

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Marie-Claude,

La réponse que je puis vous faire est celle que j’ai adressée à Hélène Zanier. Ce que vous dites est criant de vérité. Dans de nombreux établissements scolaires, on peut lire sur les murs des formules comme : «Afrique vaincra » ; «Vive le Maroc» ; «Algérie à vie» ; «Nique la police» ; «Nique la France» ; « Les Français, on vous aura» . Cela me rappelle les propos rigoureusement authentiques de ce garçon de seconde qui se vantait auprès de l’infirmière scolaire en lui faisant remarquer que ses coreligionnaires venaient d’obtenir une cinquième mosquée, et qu’ils auraient bientôt la sixième. Et l’élève d’ajouter, geste à l’appui : « On vous le mettra comme ça, m’dame ! ».

Bien à vous,

Maurice Vidal

Comme en Suisse

Il faudrait comme en Suisse faire un référendum à ce sujet. Pour moi je suis révulsé lorsque je croise ce genre d’accoutrement.

Jean Claude Duflo

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Claude,

Soyez rassuré : vous n’êtes pas le seul qui, dans son for intérieur, rejette le voile. Si la France avait le courage d’organiser un référendum sur ce sujet, quatre-vingts pour cent des votants diraient «non» au voile, quelle qu’en soit la forme ou la couleur !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Je suis outrée de la décision de justice infligée à Fanny.
Je suis humiliée en tant que femme et en tant que citoyenne laïque.
Je voudrais pouvoir agir concrètement contre ce fléau. Comment faire ?
Avec tout mon soutien.

Cécile Blumental

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Cécile,

Vous pouvez, si vous le souhaitez, aider financièrement Fanny Truchelut. Mais vous pouvez aussi sensibiliser votre entourage au danger qui nous guette en en parlant chaque fois que cela vous paraît propice, sans avoir peur des réactions hostiles ou incrédules que vous ne manquerez pas de recevoir. Le courage de chacun fait la force de tous.

Je vous embrasse.

Maurice Vidal

Aplatventrisme : négocier avec la barbarie ?

Aplatventrisme : négocier avec la barbarie ?

J’apprends par le Journal de Montréal (Québec) que cinq femmes (trois sœurs de 16 à 18 ans, leurs mère et tante), au Pakistan, parce que les trois sœurs voulaient épouser l’homme de leur choix mais non des cousins que la tribu voulait leur imposer, ont été déchiquetées par une pelle mécanique, puis jetées agonisantes, dans une fosse commune pour les enterrer vivantes.

Pendant ce temps-là, le premier réseau de tribunaux islamiques a été agréé en Angleterre ! Grâce à une loi sur l’arbitrage adoptée en 1996, des tribunaux de la charia (application stricte du Coran) ont maintenant pignon sur rue. Rowan Williams, chef de l’Eglise anglicane a tempéré : « il faut approcher la charia avec ouverture d’esprit. Il est possible de trouver un arrangement constructif avec certains aspects de la loi islamique… ».

Si tant est qu’il puisse y avoir des degrés dans la barbarie, nous devons nous demander s’il y a une différence entre les sauvages qui accomplissent l’inconcevable comme l’exemple cité ci-dessus ou un pays soi-disant humaniste qui conçoit que notre civilisation puisse accepter l’« accommodement raisonnable » ?

L’Angleterre est dans l’U.E..

Qui sait ce qui nous attend demain ?

Johann Soulas

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Johann,

Si l’U.E. suit le chemin de l’Angleterre, elle est vouée à disparaître. Si elle ne veut pas disparaître, autrement dit si elle veut conserver ses valeurs humanistes, elles doit adopter des mesures draconiennes pour sauver les Européens de tous ces irresponsables qui, à l’instar de Rowan Williams, demandent à l’eau de pactiser avec le feu !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Bonjour, cher Cyrano

Je serai parmi vous le 12 octobre au centre Vercingétorix, j’habite dans le coin. Je viens de lire, après RL bien sûr, le dernier article du blog de Mohamed Sifaoui, et je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement entre 2 affaires: des Algériens ont été condamnés fin septembre 2008 à 4 ans de prison ferme et l’équivalent de 1000 euros d’amende pour non-respect du ramadan: ils mangeaient dans les rues de la ville de Biskra. L’autre affaire, évidemment, c’est le voile, le gîte et Fanny, condamnée à 4000 euros d’amende et 2 mois de prison avec sursis. La France, notre belle France laïque, s’est couchée devant les talibans français. Oui, honte à celles et ceux, qui n’ont pas soutenu Fanny, c’est-à-dire la France entière SAUF RIPOSTE LAIQUE. Ma mère a résisté, jeune institutrice dans un petit village d’Eure-et-Loir, elle a caché une petite fille juive … Je dis que Fanny, elle aussi, a résisté, seule face à l’offensive islamique. MERCI à ces 2 femmes libres, j’en ai les larmes aux yeux…

Annie Lecomte-Billard.

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Annie,

Je vous remercie de tout coeur pour votre témoignage et votre lucidité. Oui, comme votre mère hier, comme Fanny Truchelut aujourd’hui, nous devons faire barrage à la montée de l’inacceptable, si nous voulons que vivent nos valeurs républicaines.

Bien à vous,

Maurice Vidal

Le monde à l’envers

Affaire Fanny TRUCHELUT ; condamnée en appel à deux mois de prison avec sursis, pour discrimination religieuse.

Condamnée sur quels critères religieux.

Un islam modéré.

Un islam fondamentaliste.

Un islam laïc, ouvert et républicain.

Un islam féministe.

Foutaises.

C’est dans chacun des cas prélever en les isolants des versets « pour les besoins de la cause ».

Quelques versets invitent à la tolérance, mais en suivant d’autres plus nombreux aussitôt les contredisent par des versets racistes ; des versets qui légitiment le crime, le meurtre, la violence, la haine et le mépris.

C’est vouloir faire accroire, par une lecture fragmentaire du coran (1), que l’islam peut-être une religion tolérante.

Remettre dans un contexte prétendu historique l’appel à massacrer les juifs, ne fait pas disparaître l’antisémitisme ; ne pas condamner pendant des siècles des textes haineux et racistes l’enracine dans les esprits et créent chez ces croyants-là une pathologie…

Histoire « de rire » et de justifier la pédocriminalité, certains parle d’un islam féministe, leur prophète qui a mis dans son lit une fillette de neuf ans (2), « féministe » parce qu’il l’aidait dans ses tâche ménagères.

.

Ici je ne m’intéresse pas « au coran sait tout, avant même que les scientifiques n’aient commencé la plus petite recherche »… [RIRE]

.

Je m’étonne que le MRAP, la Licra, SOS racisme, la Ligue des droits de l’homme (3) ne poursuivent pas en Justice ceux qui publient ou les « clergés » qui se servent de ces textes pour maintenir cette idéologie (2) faite d’appels racistes, du mépris de tout ce qui n’ait pas musulman, d’appel au crime, à l’assassinat, d’homophobie et de sexisme.

.

Claude Bouvard

(1) Ces remarques à propos du Coran valent aussi pour tous les textes judéo-chrétiens.

(2) Si vous ne l’avez pas encore fait regardez dans les yeux une fillette de neuf ans…

(3) Et non pas des droits de la femme.

(2) Cela vaut aussi pour des textes similaires dans la Thora ou le Nouveau testament.

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Claude,

Il y a longtemps que le Coran existe comme livre sacré. Le critiquer consiste à s’en prendre au sacré. Cela est sans effet pour l’islamiste, et même pour le musulman modéré, car le sacré relève de l’intouchable. C’est pourtant les musulmans qu’il faudrait persuader en ce domaine, une critique musulmane de leur livre saint pouvant se révéler bénéfique pour le monde entier. Mais pourquoi critiquer ce qui est «saint» ? Voilà les raisons pour lesquelles, il faut, en France comme en Europe, appliquer fermement les lois laïques et républicaines, car on n’obtiendra pas la révision du Coran !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Dehors les Imans

Mauvais jour….

Déjà, et sans aller dans le compassionnel qui ne nous convient guère,
que pouvons-nous faire pour aider Fanny Truchelut ?

Face à ce genre de trahison, il y a toujours une interrogation, des
salauds ou des cons ? pour cette fois aucun doute n’est permis, les
acteurs théocratiques de ce procès sont les deux.

Oui honte à eux, Juges futurs laudateurs d’un néo-Pétainisme enturbanné,
qui bien sur, comme leurs aînés de 40 jugerons, la main sur le coran (le
livre saint de l’ignorance Bédouine comme chacun sait) fidélité au cheik
Ramadan.

Désolé de le dire (cf. une autre intervention) mais nos alliés en la
circonstance sont les catholiques républicains, après tout Jules Ferry
ne s’en est pas privé.
L’islam est insoluble dans la République. Il n’y a donc, puisque
l’intégration est devenue impossible, que la démigration : plus nous
attendrons et plus nous nous rapprocherons de solutions d’où la violence
ne sera pas absente.

C’est dramatique, mais c’est ainsi.

P.S. à quand l’excision remboursée par la S.S. ?

G. Couvert

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher lecteur,

Vous maniez aussi bien le cynisme que la révolte, et ce, avec beaucoup de lucidité. Je n’en veux pour exemple que ce passage : «L’islam est insoluble dans la République. Il n’y a donc, puisque l’intégration est devenue impossible, que la démigration : plus nous attendrons et plus nous nous rapprocherons de solutions d’où la violence ne sera pas absente».

Bien à vous,

Maurice Vidal

Bravo pour votre soutien à Fanny Truchelut

Mais il me vient une grosse amertume en lisant vos propos, ainsi que ceux d’Albaredès sur l’immigration.

Il y a des gens qui disent la même chose et annoncent la catastrophe depuis 30 ans….On aurait pu les écouter au lieu de suivre le mouvement en les traitant de racistes. J’ai la vague impression d’avoir été manipulée. Par qui ? Certes Le Pen est un repoussoir à lui tout seul, mais… il faut convenir que ce qu’il disait arrive peu à peu.

Je crains que nous n’allions droit à une guerre civile tôt ou tard, pour défendre nos convictions et notre identité. Alors qu’il aurait été si simple d’éviter cette invasion musulmane si l’on n’avait pas tout mélangé volontairement: vouloir faire respecter son identité n’est pas du racisme. C’est un peu tard pour s’en apercevoir.

Les tibétains sont ils racistes ???

Cordialement et bien amèrement.

Jacqueline Blanc

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Jacqueline,

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, dit-on : c’est le moment de mettre en pratique la sagesse populaire qui, dans le silence des chaumières, dénonce ce que vous dénoncez. L’excès d’immigration rend toute intégration impossible. Si je m’installe en Louisiane, où les Français sont très nombreux, je parlerai le français et non l’américain ; si je m’établis à El Paso, aux Etats-Unis, près de la frontière mexicaine, où les Espagnols sont plus que majoritaires, je parlerai l’espagnol, et non l’américain. C’est simple, n’est-ce pas ?

Quant à l’argument qui assimile la race à la culture, il est tellement insidieux qu’il faut le combattre sans relâche, si l’on ne veut pas voir bientôt flotter le drapeau des islamistes sur le fronton de l’Elysée !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Interrogations

Bonjour,

Je suis un jeune citoyen, de gauche, et je prenais plaisir à lire régulièrement le site Respublica.
Je viens de lire, sur votre site Riposte Laïque, l’article concernant la condamnation de “Fanny”. En l’espèce, il y aurait matière à discussion, mais disons que je suis globalement assez d’accord avec vous, et de toute façon je suis moi aussi un défenseur de la laïcité.
Pour autant, un passage de l’article m’a intrigué :
“Dans quel pays sommes-nous, quand, quotidiennement, des délinquants pourrissent la vie de leur quartier, et qu’il leur faut plusieurs infractions, souvent violentes, pour avoir une première condamnation ?”
Oui, ce passage m’interroge. Quel est donc réellement votre positionnement ? Car ce n’est pas exactement le genre de phrase qu’on a l’habitude de lire sous la plume de gens de gauche et c’est un raccourci qui me semble pour le moins ambigu. Pouvez-vous m’éclairer ?
Merci.
Cordialement,

Laurent

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Bonjour Laurent,

Comme vous pourrez l’écouter sur l’interview de Pierre Cassen, nous ne craignons pas le «politiquement incorrect».

Bien que de gauche, nous ne pouvons accepter que la délinquance, de plus en plus juvénile, gagne du terrain dans les quartiers populaires.

Nous pensons qu’il est suicidaire de laisser ce terrain à la seule extrême droite, et que c’est cela qui a provoqué le 21 avril 2002.

Nous regretterions que cela nous rende suspects à vos yeux.

Cordialement,

Cyrano

Procès Fanny Truchelut

Formidable votre article. Juste une question : pourquoi est-il impossible de le copier-coller. Je suis prof dans un Collège Ambition Réussite, dans le XIXème, avec 83% de musulmans, et je voulais faire ce texte en Education Civique….et merde!!! C’est trop con!!
Sinon, bravo pour votre action….

JPH GOLDSCHMIDT

Professeur D’Histoire-Géographie au Collège Georges Rouault, paris XIXème

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Professeur,

A problème technique, solution technique : il est possible de copier-coller nos textes en les mettant sous Word. Ne vous découragez point !

Merci pour votre soutien.

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Madame, Monsieur,

Je constate comme vous que les libertés publiques en Europe reculent
devant l’intégrisme religieux.

Une fois de plus, la preuve est faite que les tribunaux politiques
français d’extrême gauche tentent de museler la population française
et de l’empêcher de revendiquer et défendre ses valeurs laïques,
républicaines, etc…

Cette tyrannie qui s’installe peut tenter d’empêcher la population de
s’exprimer et d’agir en France, mais ils ne pourront JAMAIS empêcher
les gens de penser ou d’agir à l’étranger et depuis l’étranger CONTRE
cette “nouvelle” France.

C’est pour cela que ma société qui édite www.molynary.com est au USA,
seul pays de la liberté.

Si vous êtes, ou plutôt quand vous serez en France censuré et
persécuté pour votre combat qui est mon combat, je vous mettrai en
ligne aux USA comme je le fais déjà… Et vous serez donc TOUJOURS
visible en ligne quoi que tente le régime tyrannique en France….

Personnellement, je boycotte la France islamiste pour mes affaires.

Cordialement

Denis

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Denis,

Deux fois merci pour avoir la gentillesse de diffuser notre journal aux Etats-Unis, et pour nous proposer une porte de sortie si, d’aventure, la liberté d’expression venait à disparaître de France.

Bien à vous,

Maurice Vidal

Bonjour à mes camarades de combat de Riposte Laïque

Je vous remercie de nous informer de toutes ces tentatives prosélytes islamiques en vue de nous imposer un style de vie qui ne me convient pas du tout (pour rester réservé). Il y a longtemps que je souhaite intervenir ; ce verdict lamentable me fait penser que, nous, les laïcs les plus combatifs devons attaquer les prosélytes musulmans en utilisant aussi le droit, comme nos adversaires l’ont fait à propos de ce procès.

Je pense en effet qu’il faut réagir de façon plus offensive, car il s’agit d’un véritable combat culturel dans lequel nous sommes engagés ; il faut en effet faire connaître à l’écrasante majorité ce qu’est vraiment l’islam, en tant que religion. Y compris aux personnes de culture musulmane qui souvent ignorent les aspects malsains de leur croyance. C’est un combat culturel, à l’image de celui qu’ont mené nos anciens durant le XIX° siècle dans leur opposition à un christianisme voulant tout régenter.

Aussi, pour faire bref, parmi ces offensives d’idées à mener, il est temps de montrer que l’intolérance n’est pas du côté de notre courageuse Fanny, mais plutôt du côté des enfoulardées, et barbus ou colliers bien soignés qui les cornaquent. En effet, il faut montrer, montrer et remontrer tous les ferments d’intolérance de l’islam, contenus dans de nombreuses sourates. Et puisque le terrain des média ne nous est pas ouvert, du fait d’une nouvelle forme de censure nommée “politiquement correct”, utilisons l’outil du droit.

N’étant pas un spécialiste du droit, je ne peux vous indiquer que quelques vagues pistes : à défaut de pouvoir attaquer en justice un livre comme le Coran, ne peut-on pas attaquer en justice des associations qui font l’éloge du Coran en les accusant d’incitation à la discrimination religieuse ; il suffirait d’évoquer des sourates comme celles qui prônent la guerre contre des non-musulmans, celles qui disent qu’il ne faut pas prendre pour amis des juifs ou des chrétiens ; etc…

L’avantage de cette offensive juridique est double, c’est qu’elle permettra de faire connaître, via les média, la vraie nature de l’islam, et donc pour tous ceux qui ne connaissent pas le sujet d’échapper au conditionnement “religion d’amour, de paix et de tolérance” ; ils auront ainsi des arguments pour échapper à d’éventuelles tentatives de conversion ; de même, cela permettra-t-il à des personnes de culture musulmane d’acquérir les outils pour pouvoir avoir un regard critique sur ce qu’on leur a martelé durant leur enfance.

Et enfin, cela aurait le mérite de renverser les rôles : la “pauvre malheureuse victime musulmane” * se révélerait être ce qu’il est réellement, à savoir le contempteur d’un être fondamentalement intolérant : Mahomet.

Je compte ainsi sur vous pour explorer les différentes possibilités d’interventions juridiques ; cela provoquerait ainsi un sacré tohu bohu médiatique et permettrait donc un réel déballage des arguments sur la place publique ; et là à armes médiatiques égales à nous d’être les plus convaincants.

Laïquement vôtre.

* en l’occurrence, les associations ou individus refusant toute critique de l’islam et qui utilisent les tribunaux pour museler les laïcs, en se faisant passer pour des victimes.

Jean Pavée

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean,

Votre lettre particulièrement brillante mériterait une large diffusion. Nous la publions donc sans hésiter, et vous demandons, si vous le pouvez, d’agir de même de votre côté. Ce qui fait plaisir en vous lisant, c’est de constater que vous avez vraiment compris la nature de notre combat, et celle de nos adversaires.

Bravo !

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Bonsoir,

Comme vous, je suis scandalisé et inquiet devant un pareil verdict. Il montre à quel point jusqu’aux juges de notre République, ils sont nombreux et influents les représentants de nos “élites” qui se laissent prendre à la victimisation à outrance des nazis verts.

Pour ma part, j’habite à Paris, dans le 20è arrondissement, en bordure de Belleville, un quartier où la bienpensance à la sauce Mrap et écolos-extrême-gauche s’en donne, si j’ose dire, à coeur joie.

Et pourtant, combien de vieux Bellevillois me disent leur “espoir” de… “mourir avant de voir où”tout cela” va nous mener”. Oui, nous en sommes là : à Paris, actuellement, des personnes âgées, de vieux natifs et natives de Belleville (celui de Perec, du Ajar de “la vie devant soi”, etc) souhaitent mourir au plus vite non à cause de la solitude ou du chômage mais à cause de la passivité de nos dirigeants devant la montée de l’envahissement musulman.

Face à la menace que représente cette répugnante idéologie qui s’appelle elle-même “soumission”, véritable traduction du mot “islam” (charmant programme, n’est-ce pas, pour les héritiers de Jeanne d’Arc, de Gavroche, de Manoukhian, de Jean Moulin et du Général De Gaulle !!!), nos hommes politiques ont tort de mépriser le désespoir qui gagne nos aînés et la colère sourde mais grandissante des autres citoyens.

J’ai lu que Fanny Truchelut sera à Paris dimanche 12 et je souhaiterais savoir où précisément car je veux lui dire mon admiration et mon soutien… et (si collation il y a) lui faire goûter de certain gâteau à l’orange que (d’après les on-dit) je ne réussis pas trop mal.

Bien entendu, je suis également partant pour participer à un soutien financier (recours éventuel en cassation, paiement des amendes).

En tout cas, bravo pour votre lettre d’information et tous mes encouragements à Mme Truchelut.

A bientôt.

Jean-Pierre JEREMIE

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Pierre,

Comme nous, vous êtes de ceux qui sont inquiets et scandalisés suite au procès de Fanny Truchelut, et les raisons que vous donnez sont aussi pertinentes que sont émouvants les exemples vécus dont vous nous faites part.

J’espère que vous pourrez réconforter personnellement Fanny le 12 octobre, et lui dire combien nous sommes avec elle.

Avec mes meilleures pensées.

Maurice Vidal

Importance : Haute

Bonjour,

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre éditorial et l’entretien que Fanny Truchelut a accordé à Pierre Cassen et je suis comme vous indigné par la décision de la ” justice ” qui n’a pas manqué une fois de plus de se déshonorer. Je sais que la tradition veut que l’on ne commente pas une décision de justice, mais ne serait- il pas opportun de faire circuler une pétition nationale dans laquelle nous pourrions dire notre indignation devant cette décision ? J’espère que les républicains n’attendront pas que se produisent en France les mêmes phénomènes qu’en Grande-Bretagne où désormais des cours islamiques de justice peuvent siéger en toute légalité, pour se rassembler et lutter contre le danger représenté par la montée d’un islam politique fascisant, raciste ( pour moi, le racisme anti-blanc et tout aussi intolérable que le racisme anti-noir ou l’antisémitisme ) qui prospère à l’ombre d’hommes politiques
inconscients ou complices – il n’y a qu’à voir ceux qui par des moyens détournés aident à la construction de ces foyers d’obscurantisme médiéval que sont les mosquées – et qui représente un danger dont on n’a pas encore pris toute lamesure, pour nos valeurs, nos lois et notre culture. Mais comment faire ? La pire chose serait de laisser ce combat à l’extrême droite et d’ailleurs l’on sait qu’en Europe les
relations entre islamistes et néo-nazis peuvent être très cordiales, comme l’avait révélé en son temps un article du Spiegel. Evident, puisqu’ils partagent tant de choses : la haine de la démocratie et l’antisémitisme. C’est aux républicains, et il y en a à gauche comme à droite, de se réveiller pendant qu’il est encore temps .

Avec mes meilleures salutations

Jean Loup Bidot

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Loup,

Bravo pour vote analyse, à laquelle je n’ai rien à ajouter, sinon la joie qu’elle m’a donnée en la lisant. Le combat contre l’islamisation de notre République doit être mené sans hésitation, car hésiter serait dire qu’on n’en comprend pas l’enjeu. Or, l’enjeu est celui-ci : être ou disparaître ! C’est donc aux républicains «des deux rives» de se réveiller pendant qu’il est encore temps.

Bien à vous,

Maurice Vidal

Bonjour,

Je suis révolté par la décision du tribunal à l’encontre de Fanny Truchelut. Les islamistes ont gagné une bataille.
Que faire face à cette situation? J’ai l’impression que nous sommes face à un mur d’indifférence ou de complicité de la part de nos responsables politiques et de nos élus. Je pense transmettre la proposition de loi du député MYARD au député local (UMP) en lui demandant de la soutenir. Est-ce que ce sera efficace? Je vous tiendrai au courant de sa réaction.
Recevez mes encouragements cordiaux.

Jean-Marie Largeau-Abad

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Marie,

Nous sommes sur la même longueur d’onde : il faut agir à notre échelle, comme nous le faisons dans le cadre de notre journal. J’ai moi-même appuyé la proposition de loi de Jacques Myard, et je vous invite à agir dans ce sens en l’envoyant à votre député local.

Avec mes remerciements,

Maurice Vidal

De Fanny aux mosquées

Cette condamnation est une Honte et une insulte à cette femme ainsi qu’à tous les Français.
Les juges seraient-ils tous à la botte des islamistes qui pourrissent notre pays ?

A Poitiers une mosquée de 4 étages ainsi qu’un minaret de 25m est en construction mais aucune indication sur le permis de construire ni le type d’édifice qui est construit les islamistes seraient-ils exemptés des règles FRANCAISES !!!
Cette mosquée de 1,5 millions d’euros financée par qui ?? le maire leur a déjà donné une subvention de 150.000€ et voulait leur redonner autant.
Je fais une information sur Poitiers avec une action SITA mais je me sens bien seul avec pourtant la rage contre ces envahisseurs et ils se sentent de plus en plus en force car des femmes voilées apparaissent de plus en plus et tout le monde trouve cela normal !!!
Aurions-nous perdu notre engouement pour la liberté !!!
Les femmes qui se sont battues pour leurs liberté ne réagissent pas beaucoup au vue de ces femmes voilées.

Allez les POITEVINS : réagissons !!!

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher lecteur,

Il faudra bien qu’un jour le problème de la construction des mosquées soit posé à l’Assemblée nationale, car la France des mosquées ne peut plus être la France, comme ne serait plus l’Arabie Saoudite une Arabie Saoudite couverte d’églises ou de synagogues. Il en va de même pour le voile, ce qui revient à dire qu’une France où les femmes seraient voilées ne serait plus la France.

Bien à vous,

Maurice Vidal

COURRIER DEFAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE

Faites attention à vous !

Je vous demande de cesser tout envoi à mon attention; ceci est un rappel d’une demande déjà effectuée par le passé. En effet, je ne souhaite plus être polluée par vos écrits pseudo-laïques. Vous pensez sans doute que, donner libre cours à sa haine soit plus acceptable sous couvert de laïcité, d’autant plus lorsque celle-ci est particulièrement ciblée; vous faîtes partie d’un nombre grandissant d’individus qui n’assume pas ses opinions extrémistes et qui pense légitimer ses aboiements en y accolant la caution “laïque”. Permettez-moi de vous dire que, par vos positions, vous désservez ce prétenduement pour quoi vous vous battez; vos réelles motivations ne dupent personne et, en particulier, pas moi. Libre à vous de penser ce que vous voulez, à condition de ne pas vouloir à tout prix imposer ce que vous tenez pour être LA Vérité. Vous vous trompez de méthode, ce qui n’est pas
étonnant vu votre difficulté à cerner les véritables menaces qui planent sur la laïcité et notre république.

Leila Selhaoui

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Leila,

Vous pouvez vous désinscrire : c’est on ne peut plus facile, puisqu’il suffit de le vouloir. Par contre, il ne vous sera guère facile d’accepter l’évidence selon laquelle vous nous ressemblez dans la mesure où vous tenez pour vrai ce que vous écrivez contre nous. Et c’est normal, puisque nous divergeons sur l’idée que nous nous faisons, vous comme moi, des «véritables menaces qui planent sur
la laïcité et notre république». C’est cela une démocratie… à la condition toutefois de ne pas animaliser le contradicteur en lui prêtant je ne sais quels «aboiements» !

A regret,

Maurice Vidal

Merci de bien vouloir me désabonner !

Je ne suis pas d’accord avec votre laïcité très orientée….

Jean-Jacques Schuler

Militant laïque

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Jacques,

Nous aurions aimé connaître les raisons de votre désaccord : peut-être nous auraient-elles permis de nous amender sur tel ou tel point. Dommage !

Maurice Vidal

Torchon !

Je souhaite ne plus recevoir la news letter de riposte laïque qui pour moi représente une aberration, je suis en total désaccord avec vos idées, il faut savoir vivre avec son temps.

Cela fait plusieurs fois que je demande de ne plus avoir à recevoir ce torchon.

merci de votre compréhension.

Jeanne Debout

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Jeanne,

Si notre journal est un «torchon», comment pouvez-vous continuer à vous salir ainsi alors que vous avez la liberté de vous désinscrire ? Sachez tout de même, pour vous être agréable, que la réponse à cette question est dans la formule «Il faut savoir vivre avec son temps», que vous citez comme une évidence indépassable. Fallait-il vivre avec son temps sous l’Occupation ? Faut-il vivre avec son temps en Tchétchénie ? Faut-il vivre avec son temps dans la tempête boursière qui secoue le monde ? A l’heure de la République une et indivisible, faut-il vivre AVEC ceux qui veulent la diviser, ou CONTRE eux ? La liberté ne s’agenouille devant rien, sans quoi elle entre dans des contradictions qui la condamnent à être prisonnière d’elle-même, comme vous l’êtes vis-à-vis de vous, à votre insu, évidemment !

Maurice Vidal

Et les autres ?

Allez vous supporter aussi bien l’interdiction du port de la soutane, la kippa, le turban sikh et de tout autre signe et symboles d’appartenance religieuse?

Omar Mehenni

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Omar,

Si vous lisez régulièrement Riposte Laïque, vous savez très bien que nous défendons la laïcité contre toutes les atteintes qu’elle peut subir, de quelque religion que ce soit, car ce sont les atteintes qui nous gênent, non les religions.

Cordialement,

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Ne déformez pas la réalité, la liberté de culte existe, RESPECTONS LA !!!

Sakina Arnaud

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Sakina,

La liberté de culte est le «droit de pratiquer la religion de son choix», autrement dit d’en célébrer le culte. Il y a des endroits pour cela : ce sont les établissements religieux, ou le domicile personnel – si le propriétaire le veut. Il n’y en a point d’autres : la rue n’en est donc pas un, et les établissements publics non plus.

Respectueusement,

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Vous êtes d’une violence inouïe que je n’arrive pas à comprendre !

nous sommes tous d’accord pour faire vivre ensemble différentes communautés, qu’elles soient différentes au nivau culturel, religieux, modes de vie, âge, sexe…

vous êtes vous posé la question sincèrement en essayant de l’analyser sur le fait que la religion musulmane ait pris plus d’ampleur en france, que de nombreux jeunes français d’origine maghrébine, africaine ou turque se revendiquent aujourd’hui avant tout musulman, et non pas français ou algérien, turque, kurde ou sénégalais…

Ne croyez vous pas que vous enfoncez le clou au lieu d’ouvrir des perspectives en reconnaissant le droit de croire et de pratiquer à tous sans être stigmatiser ?

Vous êtes, comme moi, plutôt à gauche, voilà une des raisons mais pas la seule – votre laïcardisme extrémiste – qui fait que Sarkozy a gagné les élections présidentielles

cordialement

Djamila Sonzogni

ex-conseillère municipale de Mulhouse

Conseillère Régionale d’Alsace

Les Verts

présidente d’ALDA Association de lutte contre les discriminations

ps en espérant que même si vous êtes des laïcards extrémistes vous êtes restés des démocrates et que mon message sera diffusé sur votre liste

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Djamila,

Si toutes les «violences inouïes» se limitaient à la nôtre, le monde ne connaîtrait ni viol, ni meurtre, ni assassinat, ni attentat, ni bombardement aérien ou terrestre, ni carnage ! Riposte Laïque ne veut la mort de personne : nous sommes contre la peine de mort ! Nous nous demandons donc ce que nous pouvons faire face à ceux qui utilisent la violence objective pour combattre les valeurs de la République. Nous nous interrogeons également sur le fait que, selon vos propres mots, «de nombreux jeunes français d’origine maghrébine, africaine ou turque se revendiquent aujourd’hui avant tout musulman, et non pas français ou algérien, turque, kurde ou sénégalais… », car le pacte républicain consiste à être d’abord citoyen français avant d’être juif, chrétien, musulman ou athée. Si nous nous posons des questions devant l’ampleur qu’a prise en France la religion musulmane, c’est bien à cause de ce que vous dites !

Respectueusement,

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Messieurs, mesdames,

J’aurais par ailleurs été curieux de savoir si dame fanny peut demander à une religieuse de son pays de ne pas porter de crucifix dans une circonstance analogue?

Je ne me souviens pas m’être abonné. Mais si tel est le cas, merci de me désabonner urgemment, car si je puis partager vos idées, je n’en accepte pas le ton, ni les sous entendus.

Albert Lieke

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Albert,

Pourquoi ne parlez-vous pas de notre «ton» qui vous est si désagréable ? Qu’attendez-vous pour éclairer tous nos lecteurs en dévoilant nos «sous-entendus» ? Pourquoi vous cachez-vous derrière des mots ?

N’oubliez pas, puisqu’il ya urgence, que vous pouvez vous désabonner !

A regret,

Maurice Vidal

Le voile n’a plus rien de religieux, il n’est pas ressenti par les femmes comme une marque de soumission à l’homme, il est vécu par tous, hommes, femmes, jeunes, vieux, comme une revendication d’identité.

Pour cette raison il est impossible de l’endiguer en l’interdisant. Nous ne pouvons qu’en limiter les excès en interdisant le voile intégral et le port du voile dans certains lieux et pour les plus jeunes.

Il y a bien longtemps que les religieux et les religieuses de l’église catholique ne vont plus travailler en habit et que les prêtres ont des signes religieux discrets quand ce n’est pas inexistant. Il faut qu’il en soit de même avec la religion musulmane.

Pour le reste il nous faut analyser cette revendication d’identité et voir comment il est possible d’éviter que cette revendication ne devienne pas un facteur de violence et de lutte sociale. Comment faire en sorte que les citoyens s’acceptent mutuellement et arrêtent de s’agresser.

Seul le dialogue devrait permettre d’améliorer la situation mais ce ne sera pas facile

Cécile Marchal

Avocate honoraire

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Cécile,

Vous écrivez que «Le voile n’a plus rien de religieux, il n’est pas ressenti par les femmes comme une marque de soumission à l’homme, il est vécu par tous, hommes, femmes, jeunes, vieux, comme une revendication d’identité». Ca alors ! Pas «religieux» le voile ? Pour quel motif croyez-vous que Fanny Truchelut a été condamnée, sinon pour «discrimination RELIGIEUSE» ? A vous lire, le voile serait vécu par TOUS comme une «revendication d’identité» ! Ah bon ? L’identité serait-elle d’essence religieuse ? Que faites-vous des agnostiques, des athées et des indifférents ? Que faites-vous, par ailleurs, des croyants non-musulmans ? Vous ajoutez qu’il faut limiter les «excès» relatif au port du voile «en interdisant le voile intégral et le port du voile dans certains lieux et pour les plus jeunes». Donc le port du voile est en lui-même excessif, n’est-ce pas ? Croyez-vous qu’il ne le soit que «pour les plus jeunes» ? Ne l’est-il pas pour quiconque entend qu’on respecte la femme dans sa dignité ? Cette dignité n’est-elle pas la même que celle de l’homme ? Si vous pensez que seul le dialogue peut permettre d’améliorer la situation actuelle de la France face à ce problème majeur, vous êtes bien naïve, car la France dialogue avec les partisans du voile depuis l’affaire de Creil en septembre 1989 : quel en est le résultat ? Vous l’avez sous vos yeux dès que vous sortez de votre domicile ! Il faudra donc bien qu’une loi endigue ce phénomène contraire à nos valeurs, car le port du voile est déjà «un facteur de violence».

Respectueusement,

Maurice Vidal

Procès Fanny Truchelut

Bonjour,

Je trouve votre édito inquiétant…
Même si je ne connais pas réellement l’histoire jugée, je peux comprendre qu’on ressente une indignation et qu’on l’exprime. Mais je vous avoue qu’à la lecture de votre édito, j’ai été pris d’un réel malaise. Vos mots sont animés et véhiculent une violence, à mes yeux, remplie d’amalgames qui donnent le sentiment que votre colère à l’égard d’une personne et d’une situation singulère
se transforme en une hostilité plus large, visant toute une communauté…
Le manque de sang froid peut être légitime sous le coup de l’émotion…mais, dans un, édito, ça me dérange…
Je vous demandrais donc de me retirer de votre mailing list,

Merci,

Ali Kolly

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Ali,

L’argument de l’«amalgame» est aussi facile que celui de la «récupération» : on appelle cela le «politiquement correct». Nous n’en avons cure ! La liberté de penser et de parler a d’autres horizons.

NOUS NE VISONS PAS LA COMMUNAUTE MUSULMANE : NOUS DEFENDONS LA REPUBLIQUE !

Je vous ferai remarquer, par ailleurs, que vous n’avez pas employé l’adjectif «musulmane» après le mot «communauté»: vous lui avez préféré les points de suspension. Je trouve cela «inquiétant» ! Quant à l’emploi du terme «communauté», il est plus inquiétant encore, car il souligne la difficulté – ou pire : le refus ! – qu’éprouvent certains musulmans à accepter les valeurs de la République.

A regret,

Maurice Vidal

COURRIER GROUPE ADRESSE A RIPOSTE LAIQUE

A propos de Fanny Truchelut

Bonsoir Cyrano,

Je partage votre colère. Je suis tout à fait d’accord avec vous.

Cordialement,

Marc Rozenbaum

Procès Fanny Truchelut

Bravo et merci pour cette réponse enflammée.
Cordiales salutations,

Annick Riani

Procès Fanny Truchelut

Je crois qu’il faut préparer un texte en PDF que tout le monde pourra imprimer afin d’inonder l’Elysée de lettres (pas de timbres) pour dire à Sarko ce qu’on pense de l’affaire Truchelut : une honte pour la France. Si tous les abonnés de Riposte laïque envoient une missive …ça peut faire du bruit…

Devant la carence de nos politicards et de notre justice de merde …. Aux armes citoyens …!

cordialement

Jean-Yves

Procès Fanny Truchelut

Je pense qu’un pourvoi en Cassation s’impose afin de changer d’environnement et se retrouver devant des magistrats parisiens !!!

C’est impossible de laisser une telle décision en l’état.

Comment la smala a-t-elle payé les frais de son Avocat ? avaient-ils l’aide juridictionnelle ??? ce procès a-t-il en plus été payé par les deniers du contribuable français ??? J’aimerais bien savoir…

L’inscription “liberté égalité fraternité” devrait être remplacée sur le front des mairies… et notre drapeau bleu blanc rouge s’affubler d’un croissant de lune puisqu’on l’a dans le Q !

Véronique Guillaud

Procès Fanny Truchelut

Je reçois votre lettre à l’instant.

c’est honteux, honteux !

je suis anéantie..

Et tellement désolée…

Dans quel pays vivons nous ? Comment, après cela, oser dire, je suis française.

je ne m’exprime pas aussi bien que vous… mais je me retrouve dans la plupart de vos propos…

Que dire, sinon, Pardon ! pardon à Fanny. Qu’avons nous fait, ou pas fait, pour en être arrivés là.

Akosia

Condamnation de Fanny

Bien chers Amis,

Catalan exilé dans les Vosges depuis 45 ans pour raisons alimentaires,
et bien intégré dans cette région, j’avais confiance dans certaines
personnes qui se sont jadis montrées les défenseurs des droits de
l’Homme, c’est-à-dire qui avaient un discours en phase avec les idées
qu’ils étaient sensés défendre. Aujourd’hui , je suis gagné par un
profond dégoût, en apprenant que le monde tourne à l’envers, et qu’ils
se conduisent comme les derniers des derniers. Soyons heureux que nous
ne soyons plus en 1942, on aurait vu où se trouvaient les vrais
défenseurs de la Liberté. Honte à eux !!
Nous ne devons pas baisser les bras pour autant, et ce n’est pas le
départ de Fanny qui va permettre d’entrer en réelle résistance. Nous
devons au contraire l’aider, par nos paroles d’abord, puis, et pourquoi
pas en lui apportant une aide financière qui l’invite à poursuivre son
activité dans les Vosges.
Ouvrons un compte, envoyons lui nos participations, aussi minimes
soient-elles.
Cette mesure inique, cynique, et significative, doit être un exemple
qu’il ne suffit plus de méditer.
Pendant ce temps,….on rigole bien, ailleurs.
Courage Fanny.

Paul Ramon

Procès Fanny Truchelut

Un scandale éhonté ! ça pue !!

Une lâcheté cradingue…digne du syndicat de la magistrature et de ses idéologues sourds et aveugles, comme je le pressentais !!

Surtout pas de vagues…les petits contrats en terres d’Islam sont trop juteux…

Ils s’en sont pris là à un petit agneau bien innocent et bien impuissant…

Lorsque la justice ne joue plus son rôle, c’est l’anarchie qui règne et le tout-venant avec…

puis vient l’auto-défense…et enfin le totalitarisme…

On y va ! On y court !

Riposte existe mais nous sommes encore bien seuls…

Pauvre Fanny !
Pauvre France !

PS : N’y a t-il aucune possibilité de pourvoi en cassation ??

Martine DH

Soutien à Fanny TRUCHELUT

Bonjour,

Je souhaiterais apporter à Madame TRUCHELUT tout mon soutien et toute mon amitié solidaire.

Comment faire pour lui dire que nous sommes de tout coeur avec elle ?

J’ai des convictions personnelles, mais il s’agit de la défense de la laïcité et de la République et là, il ne faut pas transiger.

Comment faire pour lui dire que ce n’est pas parce que nous voulons la laïcité que nous avons de la haine pour les gens qui pratiquent cette religion.

C’est une parodie de justice et une honte pour la république de capituler ainsi devant le fanatisme politico-religieux.

Vive la République et vive la France libre et indépendante.

Amitiés laïques.

Anne Chapon

Fanny Truchelut

Bonsoir à tous,

Je viens de lire le verdict du procès en appel de Fanny Truchelut et
j’en suis complètement écoeuré et révolté !

Que la justice (laïque ?) de notre pays (laïque ?) ait pu traiter Fanny de juive après l’avoir traitée de catho intégriste dépasse l’entendement. La France et sa justice caricaturale s’enfoncent dans une ignominie et une veulerie sans borne. Pourtant, dans le même temps, nous prétendons avec force défendre nos “valeurs”… du moins
en Afghanistan, très loin de chez nous, car chez nous on punit qui se réclame de notre république laïque tandis qu’on est plein de mansuétude pour les crypto-talibans de la religion d’amour et de paix (1400 ans d’arriération) ; comparer pour démonstration la condamnation de Fanny à celle du zélote de Mein Koran qui a proféré des “menaces de mort aggravées” contre Robert Redeker… Tolérer
l’intolérable est un comportement suicidaire que la psychiatrie seule doit être en mesure d’expliquer. Comme dit justement Fanny : “Pour défendre la laïcité et la république, c’est appliquer la loi de 1905. Je suis pour interdire tous signes d’appartenance à toutes les religions, idéologies ou sectes, ce, partout. Je respecte les croyances de chacun, mais je veux que l’on respecte mon athéisme aussi.” Oui ! oui ! oui ! comme elle a raison !

Transmettez à Fanny mon soutien et ma sympathie, même si c’est peu de
chose dans cette épreuve qu’à part Riposte Laïque, elle a dû affronter bien seule.

Michel Tonarelli

Procès Fanny Truchelut

Je sais que les frais de cassation sont élevés mais ne serait-il pas possible de s’adresser à ce tribunal car ce jugement est évidemment scandaleux. Toutes les époques ont leurs aberrations et la vérité et les dérives n’apparaissent que plusieurs années après et malheureusement les victimes ne peuvent en bénéficier ne serait-ce que moralement.

Notre république islamique ne mérite que de s’effondrer et d’être submergée par l’islam. Heureusement comme toujours ceux qui ont été les col”alla”borateurs zélés seront les premiers à disparaître. Les exemples identiques ne manquent pas dans l’histoire.

Je suis content de pouvoir rediffuser vos propos très courageux et vous remercie de prendre la défense des vraies victimes.

L’avenir vous donnera forcément raison.

Bon courage

Jean Claude Duflo

Procès Fanny Truchelut
Nom d’un chien c’est encore pire qu’avant. Je ne décolère pas en lisant ça ! Je sens qu’on va entrer en résistance.
La mort atroce des 5 femmes au Pakistan ne passe déjà pas du tout.
non plus.
C’est comme si les gens ne voyaient pas ce qui se passe.
Cordialement

Véronique Chanudet

Procès Fanny Truchelut

Suite au résultat du procès de Fanny, je n’ai pas de honte car la honte je la laisse aux juges qui se sont déshonorés, mais j’ai soudain une haine terrible et un besoin d’agir encore plus grand. Ayant signé la pétition et soutenu – bien peu, 30 euros – Fanny je suis bien entendu prêt à récidiver, mais surtout j’espère que des manifestations seront organisées auxquelles je pourrais participer, car nous n’avons plus d’autre solution que de descendre dans la rue.

Seules des manifs UNITAIRES, sans exclure PERSONNE pourront faire bouger les choses.

Dominique Durand

Fanny Truchelut

Bonjour !

Je viens de vous envoyer un virement de 30 euros pour vous exprimer mon soutien. J’avais cru comprendre à lire l’interview de Fanny Truchelut qu’elle organiserait quelque chose à Paris ce Dimanche, et j’aurais aimé en profiter pour lui fournir une petite aide pécuniaire. Mais sans point de chute, c’est difficile ! Etant un incorrigible optimiste, je suppose trouver bientôt dans Riposte Laïque une possibilité de transformer mes intentions en actes.

En attendant, soyez remerciés de m’avoir redonné le goût de la solidarité.

Dominique Durand

Procès Fanny Truchelut

Bonjour à tous,

Colère partagée pour cette triste affaire. Aujourd’hui, force est de constater que le fanatisme politico-religieux pavoise partout avec une agressivité sans complexe. Désormais es “batman, vampirella et autres corbeaux” tous voiles dehors ose désormais se pavaner, provoquer et arguer dans des lieux où l’on n’avait pas l’habitude de les voir : grands magasins, universités… Des gamines déguisées en nonnes.

Il y a quelques années un Imman de la région lyonnaise prônait le droit de frapper les femmes. Sauf erreur, il avait été chassé de France puis rétabli dans ses droits par le tribunal administratif de Lyon, ava,nt être de nouveau chassé.

Mes questions :

– peut-on connaître la composition des tribunaux qui ont condamné Fanny Truchelut ? Qui sont ces juges-inquisiteurs ?

– à la manière des inquisiteurs on aurait argumenté autour de sa supposée appartenance à une religion, juive ou catholique. Argument spécieux discriminatoire, attentatoire. Est-il possible d’attaquer en diffamation ?

Enfin, remarque toute personnelle : connaissant la Sicile, je puis vous affirmer que là-bas le MRAP… et la horde des barbus et voilées ne tiendrait pas plus de 24 heures. Est-ce la raison pour laquelle on ne trouve toujours pas trace de cette espèce en voie d’expansion ?

Cordialement à vous et tenez bon.

Emile Dufaud

Fanny Truchelut, et maintenant ?

Un jugement inique!

Merci à Madame F. T. De tout coeur avec elle.

Et merci à R L, notre indispensable lien.
Mais la chaleur sensible des rédacteurs du journal, leurs textes les plus élaborés, leurs raisonnements les plus limpides, les informations les mieux étayées, ça ne suffit plus. Les actions courageuses d’individus isolés comme F. T., ça ne suffit pas.

Bouillir de rage devant son écran, ça ne sert pas à grand-chose. Que d’énergie perdue!
Nous avons de plus en plus besoin de rassembler nos forces. Mais comment?
Fraternité laïque

Claude Ketelaers

Procès Fanny Truchelut

Vous me rassurez.

Merci.

Je pense que nous devons être plusieurs à vouloir l’accompagner dans cette ignominie qu’elle subit.

Il serait peut-être également que vous jouiez le “facteur” pour lui transmettre nos mails de soutien.

Et au final : merci d’exister !!!!

Pour info, voici le type de lettre moyenne que nous recevons par dizaines.

Jol

Procès Fanny Truchelut

Quelle honte. le Mrap, la L.d.H., les ” juges” laïques!!!! ont condamné Fanny et une infime partie de l’opinion publique est en émoi après ce verdict. Que faire? Comment réagir? Je me sens impuissant, dépourvu de moyens, seul. Heureusement que vous êtes là.

Ilios Yannakakis

Fanny

Je partage tout à fait vos sentiments au sujet de cette affaire.

Rien sur le Parisien ni à la radio (RMC) …. c est vrai que la bourse phagocyte les infos .

Je vous envoie 2 chèques de 15 € .

1 pour aider Fanny et l ‘autre pour vous soutenir.

Espérant que beaucoup de petits ruisseaux fassent une grande rivière.

Continuez !

Guy Torriero

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chers Marc, Annick, Jean-Yves, Véronique, Akosia, Paul, Martine, Anne, Michel, Jean-Claude, Dominique, Emile, Claude, Jol, Ilios, Guy,

Bien chers lectrices et lecteurs,

L’avenir donnera raison à vos propos. Votre indignation souligne votre excellente santé laïque et républicaine, et vos dons, joints à votre désir d’action, prouvent que la France peut faire face au terrible défi que lui impose l’islamisme. Oui, l’islam trouve un allié objectif dans la lâcheté de nombreux responsables français ! Oui, Fanny Truchelut a eu raison de ne pas accepter le voile dans les parties communes de son gîte, comme aura – enfin ! – raison la loi qui en interdira le port dans la sphère publique ! Oui, l’inégalité hommes/femmes est une ignominie ! Oui, la religion doit rester séparée de la politique, parce qu’elle ne s’adresse qu’aux croyants alors que la politique s’adresse aux citoyens, et que les citoyens représentent tous les croyants tandis que les croyants ne représentent pas tous les citoyens ! Oui, les livres religieux contiennent des passages d’une rare violence, et cette violence peut se révéler mortelle, au sens propre du terme, pour toute l’humanité !

Oui, nous pouvons accepter des idées de gauche comme de droite, pourvu qu’elles consolident la laïcité partout où cette dernière est menacée, et refuser des idées de gauche comme de droite dans le cas contraire. Oui, nous tenons absolument à la liberté d’expression, sans laquelle votre courrier comme le mien ne pourrait voir le jour, et hors laquelle l’homme ne serait qu’un pantin existentiel ! Oui, nous sommes une nation à vocation universalisante, parce que l’universel implique sa continuelle construction, et que cette construction est le propre de tout homme, qu’il soit d’hier, d’aujourd’hui ou de demain. Oui, Riposte Laïque est votre parapluie, comme vous êtes le sien, ce qui implique l’ouverture, parce qu’il en est du parapluie comme de l’esprit, chacun ne pouvant servir qu’à la condition d’être ouvert ! Oui, nous sommes libres, comme vous, et voulons le rester, comme vous !

Avec toute notre gratitude,

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi