Sélection de quelques réactions

Publié le 21 octobre 2008 - par
Share

COURRIERS DEFAVORABLES A RIPOSTE LAIQUE

Oui, j’ai le droit de siffler la marseillaise si je veux

Cessez votre paternalisme.
Contrairement à ce que vous affirmez gratuitement, bénéficier des
quelques miettes de la République celà ne doit pas faire taire. Bénéficier des soit-disant avantages, qui sont en fait des droits, et n’ont rien de cadeaux, n’autorise pas les français De Souche à imposer aux autres leur vision de la société et de la nation.
Non, la République ce n’est pas celle d’une fraction de blanc athé qui eux seuls auraient le droit à la critique.
Nous revendiquons pour nous tous les mêmes droits, et ce ne sont ni des
cadeaux, ni des avantages accordés, c’est ce qui nous est DU.
Et je ne vois pas le rapport entre la laïcité et vos propos fleurant bon
le paternalisme à 2 francs 6 sous. Sauf que la Marseillaise a perdu son sens, elle est devenue le symbole du nationalisme chauvin et ethnique français. L’extrême droite chante la Marseillaise avec joie, n’ont-ils pas compris son message ? Non, ils l’ont simplement intégré comme symbole de la nation telle qu’ils l’entendent.

Bader Lejmi

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Je vous conseille d’aller faire un tour en Iran, en Algérie, au Maroc ou en Arabie Saoudite pour appécier ce que vous appelez des « miettes de la République » : liberté d’expression, égalité homme/femme, sécurité sociale, liberté d’aller et venir, aide et protection, aides sociales multiples, retraite, allocations chômage, RMI et RSA, logements d’urgence, droit à l’instruction, mortalité néo-natale quasi inexistante, réseau de transports en commun très dense, droit d’asile… Et en sifflant la Marseillaise vous crachez sur tout ça, appelant de fait un régime dictatorial ou une théocratie.

Non, vous n’avez pas le droit de siffler la Marseillaise car elle ne vous appartient pas, elle représente l’héritage de l’histoire de la révolution française, plébiscitée par le peuple français.

Votre individualisme, votre égoïsme et votre inculture historique sont tels que vous vous prétendez capable de juger et de décider de ce qui est le mieux pour un peuple. Seul le suffrage universel, réservé aux citoyens français, a le droit de le faire. C’est ça la démocratie. Peut-être qu’un jour le peuple décidera de changer ses symboles, ses valeurs ; en attendant, chacun se doit de respecter la volonté commune. Sauf à tomber sous le coup de la loi, et c’est votre cas.

Christine Tasin

Je suis professeur de Français, et j’ose dire à Christine Tasin que son article est immonde

Je trouve votre texte d’une étrange et singulière banalité,aucune solution n’est apportée,à part ne légitimation de la haine…Quelle est l’origine de la haine? Pourquoi suis je traitée de sale arabe (attention c’est toujours fait de manière pseudo intelligence,en fait une grande hypocrisie)Qui sont les barbares ,qui ne trouvent pas de logement pourquoi ne dites vous pas que peut être que les parents qui reçoivent les allocations et autres prestations(souvent illicites,vente de drogues,vous ne croyez pas qu’il est possible de vivre avec 400euros (rmi) par mois,pourquoi ne dites vous pas que ses parents maltraitent tout simplement leur enfants en les élevant avec cruauté…

Pourquoi ne dites vous que vos parents vous ont élevé avec cruauté puisque vous n’avez aucune empathie et que vous publiez encore un torchon pour abréagir votre haine…J’ai un bac plus 5 ,j’étudie les lettres modernes ,j’aime et j’enseigne le français et je suis née dans un taudis avec des rats (oui je suis née en 1973 ,cela ne fait pas si loin)et l’indifférence de gens comme vous qui haïssaient encore et toujours la gauche et moi qui déteste la marseillaise et l’hymne d’ Algérie parce que comme tous les hymnes nationaux sont générateurs ou en tous cas accentuent la haine(39 45 ,cela vous dit quelque chose…Non je e suis pas d’accord avec Péguy,je ne veux pas que l’on me dise autre ,je suis votre semblable…Votre article est immonde,oui il y a de quoi avoir honte d’avoir colonis ,dominé ,humilié un pays quel qui soit,si vous ne condamnez pas cela ,alors je vous retourne le compliment ,vous êtes une barbare…

K. S.

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

D’abord, une inquiétude, est-il normal que quelqu’un avec bac plus 5, qui étudie les lettres modernes, fasse des fautes d’orthographe et de syntaxe ???

Ensuite, moi qui ne suis pas de votre génération, j’ai été élevée dans la misère la plus noire, sans eau courante ni électricité, dans la promiscuité et les fins de mois très difficiles. Alors ce n’est pas à moi que vous la jouerez « pauvre victime » ! Etonnamment ni ma mère ni moi n’avons jamais dealé ni volé. Nous n’avons jamais sifflé les symboles républicains sous prétexte que la République nous abandonnait, à une époque où il n’existait ni allocations familiales, ni allocations logement, ni aides en tous genres que perçoivent les bénéficiaires du RMI et qui, cumulées, font bien plus que 400 euros par mois. Vous le savez fort bien. Mais c’est tellement plus facile de cracher dans la soupe et de chercher un bouc émissaire pour expliquer qu’on est mal dans sa peau et incapable de se prendre en main pour réussir sa vie et profiter de ce que la République française vous propose. Je l’ai fait, malgré mes origines, et je suis agrégée de lettres classiques, grâce à l’école républicaine, grâce à la France, grâce aux valeurs françaises, mais aussi grâce à ma volonté et à mon travail.

Pleureuses, passez votre chemin. Je me fous de savoir que mes ancêtres ont colonisé il y 270 ans l’Algérie ou d’autres pays, je n’en suis pas responsable et il n’y a aucune raison pour que je renonce aux acquis républicains (dont vous profitez bien !) à cause d’eux et à cause de ceux qui, comme vous, ne vivent que dans la haine et le ressentiment.

Les barbares ne parlaient pas grec, ils ne connaissaient donc pas les bienfaits de la démocratie et de la civilisation grecque. Ce n’est pas mon cas. C’est donc bien vous la barbare, dans toute son horreur. Je vous plains.

Christine Tasin

Spécial procès Fanny Truchelut

Bonjour,

Ce petit message, seulement pour vous demander d’arrêter de m’envoyer vos propagande pro-lepeniste pro-devillieriste. Si vous êtes des spécialistes de la laicité, vous devriez savoir que celle-ci confère le droit à chacun de pouvoir vivre dans un espace donné, son pour autant être menacée pour son appartenance à une religion, quelle qu’elle soit. Vous n’êtes pas laiques, mais plutôt, intégriste-extrémiste-furieux-fasciste-athée, ouf … rien que ça. De quel droit un individu va imposer son point de vu à un autre sous de faux prétextes. En un mot, la fanny ( c’est comme ceci que l’on interpelle le bestiaux … ) n’aime pas la tenue vestimentaire de quelqu’un, aller hop, elle exige que celle-ci soit ôtée. Mais où allons nous ?! la fanny devrait bien s’entendre avec les talibans, vu qu’elle partage les mêmes idées qu’eux ( mais pas le même mobile apparement …). Mais bon, forcer une femme à porter le « voile » ou la contraindre à l’enlever, revient au même. Est-ce que quelqu’un choisit la couleur de la culotte que fanny va porter ? ( si elle en porte une, avec ces détraqués là on ne sait jamais …), je ne pense pas, alors qu’elle ne choisisse pas la tenue vestimentaire des autres. Ce genre de personnage n’inspire que le mépris, et c’est « bien fait » pour elle, en espérant que les prochains petits « hitler » comme elle soient plus lourdement condamnés, avec de la prison ferme : ils sauront que notre liberté s’arrête où commence celle des autres. Enfin, si vous n’aimez pas voir des femmes habillées pudiquement, fermez les yeux quand vous en croisez …

En espérant ne plus vous relire, adolf doit vous manquer, de même que le  » temps béni des colonies » …

Dorgelès Koffi Ismael

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Monsieur,
Les exagérations disqualifient leurs auteurs. Le «pro-lepeniste-pro-devillieriste- intégriste-extrémiste-furieux-fasciste-athée» et même nostalgique d’«Adolf» que je suis à vos yeux risque de vous corrompre par ce seul échange épistolaire ! Je crois cependant que vous n’avez pas compris ce qu’est la laïcité : la preuve en est que vous défendez le port public du voile, alors que la laïcité distingue à bon droit le public du privé, et ce, dans l’intérêt de tous, car les oppositions dogmatiques du monde religieux ne sauraient favoriser le vivre-ensemble.
A regret,

Maurice Vidal

Votre chère Fanny

Si vous comptez continuer à consacrer tous vos numéros à votre chère Fanny, vous pouvez me rayer de votre liste de destinataires parce qette histoire commence à me sortir par les yeux.
J’avais pourtant signé la 1ère pétition en sa faveur bien que son attitude m’ait semblé excessive (je reconnais que ma carrière dans le commerce ne m’a jamais confrontée à ce genre de situation) et que la contre- attaque était effectivement insuportable.
Maintenant, ça suffit : la laïcité a d’autres combats à mener et celui-ci les occulte totalement par le mouvement de recul qu’il provoque à la longue.
Je ne suis pas la seule, croyez-moi, même si les autre zappent sans vous le faire savoir.
Désolée…

Marie-Astrid SAVARY

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Marie-Astrid,

La laïcité n’a pas d’autres combats à mener que ceux qu’elle mène, et celui de Fanny Truchelut est fondamental, car c’est aussi le vôtre, pour peu que vous soyez de celles et ceux qui entendent éviter qu’à tout moment, dans toutes les situations, à propos des moindres faits de la quotidienneté, les prosélytes islamiques utilisent les ressources d’une démocratie et d’un Etat de droit qu’ils ne reconnaissent pas pour imposer à notre espace public la présence de leurs lois rétrogrades et de leurs coutumes obscurantistes.

Cordialement,

Maurice Vidal

COURRIERS FAVORABLES A RIPOSTE LAIQUE

Fallait-il siffler la Marseillaise ?

Comme d’habitude, on veut minimiser le fait en lui opposant tout un arsenal de bonnes raisons. Il n’est pas politiquement correct de condamner les comportements d’incivilité républicaine dans ce pays.
Tous les meilleurs arguments sont servis sur un plateau par les
islamo-gauchistes courroucés, qui voient avec compassion de pauvres jeunes( issus de l’immigration est-il précisé) délaissés par la République française, (ce qui n’est pas totalement faux) accusés, au fond, de quoi? De siffler l’hymne national ? C’est quoi ce truc, l’hymne national ? Pas grave déclarent-ils, et normal. On ne les respecte pas (sic), pourquoi devraient-ils respecter la République? (re-sic). Et puis, les jeunes , faut bien qu’ils jouent un peu…pour ennuyer Sarkozy ajoute-t-on, interviews à l’appui. On se demande si, à l’image du port du voile dans un gîte, c’est réellement un jeu , ou une provocation finement organisée et encouragée par d’habiles manipulateurs ?!
Rien de grave, on commence par attaquer les symboles, ensuite on montera d’un cran, comme ça, pour voir si ça fonctionne. Pas de réaction, OK la voie est libre. Réactions favorables, OK on brûlera les effigies, on violera l’espace public,etc…et qu’on ne me dise pas que c’est uniquement propre à l’ambiance du 9-3. Faudra-t-il dès lors, penser que toutes les occasions sont bonnes un peu partout, pour créer par les islamophiles des fronts de combat contre la démocratie et la République (française en particulier).

Quand allons-nous nous secouer la mémoire des malheureux et lamentables épisodes du colonialisme ? Doit-on, comme je l’ai entendu affirmer, remonter aux croisades ?
(Je suis depuis plus de quarante ans homme de sensibilité de gauche,
proche du Che, mais cela ne permet en rien de donner du champ à ceux qui ont juré la perte des valeurs démocratiques et républicaines, quitte à passer pour ringard, ou pire, ce qui serait un comble !).

Paul Ramon

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Paul,

Je vous donne raison, malheureusement : l’intégralité de l’article que je consacre, dans le Riposte Laïque de ce jour, à notre hymne national scandaleusement sifflé le 14 octobre dernier, dit bien ce que vous dites : « On commence par attaquer les symboles, ensuite on montera d’un cran, comme ça, pour voir si ça fonctionne. Pas de réaction, OK la voie est libre. Réactions favorables, OK on brûlera les effigies, on violera l’espace public,etc… ». Il en faudra alors fort peu pour que tout s’embrase : on appelle cela une guerre civile !
Bien à vous,

Maurice Vidal

Port de la burqa dans un lieu public

Bonjour je vous signale un simple fait qui se passe de commentaire
FNAC-WILSON à TOULOUSE VE 19 Sept 2008 15 h 30 environ une femme en attente de son mari à la caisse, en djellaba :personne ne moufte devant cette femme integralement « bachèe » sous une burqua sans meme une fente pour le regard. Ma compagne les larmes aux yeux me dit « :sortons,j’ai peur . »
BRAVO pour votre combat .

Georges Dumond

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Merci de votre témoignage qui fait froid dans le dos. Il est effectivement urgent de réagir, et peut-être que si se multipliaient les réactions citoyennes comme la vôtre, consistant à quitter un endroit où se trouve une voilée intégrale, cela obligerait les politiques à se pencher très vite sur la question….

Christine Tasin

Proviseur du lycée Louise-Michel

Ce proviseur est tout simplement un imbecile ou un lache dont il faut demander et obtenir l’exclusion immediate de la fonction publique. Parallelement il serait bon que la police et la juctice s’occupent comme il faut des coupables. Il semble que trop de chefs d’etablissement et d’enseignants cedent a une peur indigne. Il est temps de les sanctionner tout en prenant toutes les mesures necessaires vis a vis des eleves et des autres elements coupables.

Gaskenaz

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Je ne crois pas que l’on puisse sanctionner un proviseur qui protège son agresseur, il en est de sa responsabilité individuelle… Cela n’arrange pas les choses, j’en suis d’accord, mais c’est en dénonçant, en obligeant les gens à réfléchir qu’on pourra les faire évoluer. Du moins espérons-le.

Merci de votre commentaire.

Christine Tasin

Lettre aux députés

Bonjour,

Je viens de mettre à la poste la lettre type adressée à mon député, Jean Tibéri.
Je vous tiendrai au courant d’une éventuelle réponse.
Je vous poste aussi un – petit – chèque pour contribuer à aider Franny Truchelut.

Bon courage et merci pour tout,

Cordialement

Névine Marchiset

Interpeller les députés

Merci pour cette première action.

En interpellant mon député Georges Mothron, je me suis senti utile et prêt pour une seconde action.

Bon courage.

Christian Ogez

Affaire Truchelut

Importance : Haute

Très bonne idée que d’envoyer cette lettre à tous les députés ! Je viens de commencer et l’enverrai à toute l’assemblée nationale. Cela prend du temps mais en vaut la peine, devant les dangers qui menacent la laïcité dans notre pays. Je vais essayer de persuader le plus de monde possible de faire de même, en comptant sur l’effet boule de neige.

Bien cordialement

Jean-Loup Bidot

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Névine, cher Christian, cher Jean-Loup,

Vos initiatives respectives sont fort pertinentes : la politique concerne chacun de nous, et si chacun de nous inondait de courrier ses responsables politiques directs, peut-être que ces derniers n’agiraient plus à l’encontre de l’intérêt général, comme il peut leur arriver de le faire.

Bien à vous trois,

Maurice Vidal

Déni de justice

Bonjour,

Fidèle lecteur de RL, je me permets de vous transmettre ce communiqué de presse relatant la position inquiétante du TA de Montpellier qui risque de faire jurisprudence.

cordialement

Jean-Claude Pétard

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Claude,

La meilleure chose que je puisse faire est de publier votre document, et de rappeler à qui veut bien m’entendre qu’il faudra tôt ou tard interdire le port du voile partout en France, excepté à la mosquée et chez soi.

Cordialement,

Maurice Vidal

Montpellier, le 8 octobre 2008

Lourde facture pour les contribuables

La décision du Tribunal administratif doublerait l’aide du Département aux collèges privés

Le Département ira en appel de la décision du tribunal administratif (TA) qui le condamne à payer 11 M€ aux OGEC (collèges privés). C’est dans le cadre d’une action nationale que ce regroupement essaie d’obtenir de l’argent supplémentaire des départements afin de combler ses difficultés financières. Le département de l’Hérault est le premier département à recevoir cette douche froide !

L’argument des représentants des collèges privés ? Un traitement inéquitable par rapport aux collèges publics.

Que dit la loi ?

La loi stipule que les départements ont la compétence des seuls collèges publics pour l’investissement (depuis la loi Falloux du 15 mars 1850) et du financement du fonctionnement des classes tant pour les collèges publics que privés. Le patrimoine privé est donc obligatoirement financé par des participations privées (la contribution payante des parents des élèves ou les ressources propres du propriétaire).

Le département a toujours respecté la loi. A la date des comptes jugés (2002), les collèges privés recevaient une aide de 168€/élève par année contre 160€/élève dans les collèges publics.

Pour arriver au chiffre de la condamnation, le juge administratif ajoute au forfait d’externat que paie déjà le département (168 €), les frais de personnels qu’occasionne sa responsabilité de propriétaire et constructeur de collèges publics (ingénieurs, techniciens, administratifs).

Ce déni de justice coûterait 11 M€ au Département, soit l’équivalent de 370€/élève par an pour la période de 1998–2002. Si la décision est maintenue, le secteur privé recevrait plus que le double de l’aide accordée au secteur public, une facture qui sera payée par les contribuables !!!

Démission du Proviseur du Lycée Louise Michel à Grenoble

Ce qui m’ inquiète ce n’ est pas le Proviseur , qui devant son comportement mérite qu’on l’ai tabassé, mais les membres de son personnel qui , si un jour ils se retrouvent dans la même situation que lui n’ ont pas beaucoup à espérer qu’ il prenne leur défense.

Laurent Roldos

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Effectivement, sa réaction en dit long sur sa conception de la responsabilité !

Christine Tasin

Quelle triste plaisanterie que cette « laïcité » d’en haut et soumise au néolibéralisme

Il est critiquable de voir certains camarades laïques croire féministe Me Badinter, représentante du grand capital, elle qui affirmait dans le journal hautement féministe « Elle » – entre deux oukases à
l’amaigrissement et un sujet sur les crèmes beauté- que le harcèlement sexuel est une vue de l’esprit, et qu’une femme « importunée » – je cite le terme qui vaut son pesant de signification-par son supérieur pouvait le gifler pour le remettre à sa place. La condescendance de la grande bourgeoise pour la situation des dizaines de milliers de femme violées, détruites, humiliées, menacées par leurs patrons démontre déjà unhaut degré de progressisme…

Pour le reste, Me Badinter, qui ne doit pas connaître véritablement la situation des HLM et des classes populaires d’origine immigrée- à moins qu’elle en ait eu quelques bribes entre deux caviars par la très cosmétique et Solférino-funded NPNS?-, devrait s’interroger sur le pourquoi de ce refus de l’identité française par les voilées et surtout pourquoi ce refus trouve des oreilles complaisantes au-delà des partisans de l’islamofascisme. Si la France refuse de publier des statistiques par communauté ou par ethnie- et c’est à l’honneur de notre République,encore que Mr Sarkozy et Edwige bis y veillent!- il est évident que les immigrés et leurs descendants, mais aussi les noirs antillais et les réunionnais, sont largement au bas de l’échelle sociale. Destruction du mouvement ouvrier par le néolibéralisme et la gauche bobo «libérale-libertaire », relégation socio-économique dans les ghettos périurbains, école de plus en plus sélective et tournée vers la reproduction du système- les gosses de profs ne sont pas les derniers à en profiter- tout cela a fait le lit du divorce entre la République tenue pour responsable de cette souffrance et les immigrés, notamment musulmans, mais aussi des Français de souche issus des Dom-Tom. A cela s’ajoute une police poussée par le pouvoir à faire du chiffre, abandonnant la prévention pour la répression des nouvelles « classes dangereuses »,l’humiliation au faciès, les discriminations massives au travail et au logement, la dérive d’une gauche islamophile prête à toutes les excuses pour parachever la défaite du mouvement ouvrier. Le discours bourgeois et conservateur n’a pas changé depuis que les républicains ont du s’y confronter: aux riches les douceurs de la civilisation, aux pauvres l’opium du peuple et la matraque des sbires du Capital. Il est désormais relayé par une certaine « laïcité » des beaux quartiers,rappelant aux pauvres basanés et « pas de chez nous » les bienfaits dela libération féminine et de la République tout en se désintéressant complètement des questions socio-économiques, pourtant à l’origine de la ghettoïsation. Marx est-il devenu si politiquement incorrect ? A force de rappeler la laïcité sans rappeler l’exigence sociale et progressiste qui la fonde, ces moralisateurs des beaux quartiers ajoutent à leur victoire néolibérale la bonne conscience de la bourgeoisie éduquée, qui a toujours méprisé les classes populaires perçues comme réactionnaires et dotées de toutes les tares morales.

La lutte contre l’islamisme, mouvement assimilable au fascisme- rappelons nous le syndicat créée par FIS algérien en 1990: « en terre d’islam, pas de lutte de classes »…- et dangereux pour les conquêtes du mouvement ouvrier et républicain, passe aussi par le rétablissement de cette confiance dans la République sociale et laïque. A force de cogner sur les « musulmans », pays et populations indistinctes, sans aussi rappeler cette relégation néolibérale entérinée, hélas!, par les socialistes depuis les années 1980, certains républicains font le jeu du sarkozysme : diviser les classes populaires entre « de souche » et « les autres », briser l’Etat providence, et pour gérer les conséquences du capitalisme débridé, un discours mêlant habilement « ordre et autorité » passablement xénophobe et un communautarisme débridé. Désolé d’être un peu long, mais il me semble que le combat laïque est historiquement un combat social. Rappeler l’exigence laïque aux musulmans – j’allais dire, les pauvres d’identité musulmane- sans rappeler l’exigence sociale à la bourgeoisie française, c’est priver le combat républicain de sa crédibilité. Et n’attendons pas E.Badinter, héritière comblée par la politique de casse sociale de N.Sarkozy et de G.Bush, féministe des pages mode d’Elle, n’ayant jamais mis les pieds dans une usine ou devant les femmes du peuple, le fasse. C’est à nous, laïques, de rappeler que la Sociale n’est pas un gros mot mais une espérance qui a fait reculer les obscurantismes, catholique hier, islamique aujourd’hui.

Salutations laïques et républicaines, et bon courage pour la suite!

Chamil Ferhat

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Merci de votre message qui me donne l’occasion de mettre quelques points sur les i. Considérer Elisabeth Badinter comme une bourgeoise dans sa bulle témoigne d’une méconnaissance absolue de son oeuvre.

Je n’en citerai que deux : Elisabeth Badinter a eu le courage et le talent d’écrire « L’Amour en plus : histoire de l’amour maternel », qui prend précisément à contre-pied toutes les valeurs bourgeoises, et surtout l’idéal de la « bonne mère », but et idéal de la femme dans les milieux conservateurs. Par ailleurs, elle a été capable également de prendre à contre-courant les « féministes intégristes » que l’on trouve, aussi, souvent, dans les milieux intellectuels de la petite bourgoisie dans « Fausse Route ». C’est une femme libre. C’est un esprit libre. C’est cela qui vous choque ??? Et vous croyez qu’en lui mettant une étiquette infamante de « bourgeoise » vous allez renier et remettre en cause une vie exemplaire ??? Quand et où avez-vous cette philosophe parader sous les projecteurs, faire les couvertures de Gala ou de Paris Match ???

Quant à lui reprocher de donner des interviews dans « Elle » c’est, délibérément, lui reprocher de se mettre à la portée, précisément, de TOUTES les femmes, de tous les milieux sociaux. Lui reprocher que son interview côtoie des publicités pour maigrir est de la provocation gratuite. Et vous, à chaque fois que vous allumez votre télé, votre radio ou que vous ouvrez un magazine, considérez-vous que vous participez à la décervelation organisée par les publicitaires ??? D’ailleurs le procès que vous lui faites sur le fond lui rend hommage, elle est une femme de mesure, elle ne hurle pas avec les loups, elle ne considère pas, comme un certain nombre de gauchistes hystériques, que le procès et l’esclandre soient la réponse nécessaire à un geste ambigu. Oui, la gifle ou l’humour peuvent être utilisés avec des patrons, parce qu’il y a, en France, des lois qui protègent mais aussi parce que les patrons ne sont pas tous des dictateurs ou des Seigneurs avides d’utiliser leur droit de cuissage ! C’est du simple bon sens.

De la même façon, votre couplet sur les causes du refus de l’identité française (et donc du voile) reprend tous les poncifs que nous dénonçons à longueur de Riposte Laïque. Je ne les reprendrai donc pas. Le raisonnement ne tient pas, c’est exactement comme si vous disiez qu’il faut ouvrir toutes les portes des prisons et relâcher tous les prisonniers parce que, comme les immigrés, ils ont, forcément, une histoire, un passé, qui expliquent -et excusent!!!!- ce qu’ils sont devenus. Faut-il vous rappeler que tous les habitants des ghettos ne volent pas, ne font pas du trafic de drogue, n’obligent pas leurs filles à se voiler et ne brûlent pas la voiture de leurs voisins dans la mouise… Faut-il vous rappeler que l’école de la République serait performante si les petits acceptaient de fournir les efforts nécessaires, respectaient les professeurs femmes et acceptaient la culture du pays où ils vivent ?

Vous confondez comprendre et excuser. Vous confondez être responsable et être coupable. Vous confondez accepter et subir. Vous confondez la dénonciation du libéralisme et la responsabilité de l’individu.
Pire encore, relisez-vous, vous encouragez les incivilités, vous encouragez ceux qui ne voient dans la police que répression, vous refusez tout ce qui fonde la nation et le vivre ensemble. Vous utilisez tous les poncifs de la gauche compassionnelle et irresponsable qui a fait en sorte que bien des cités deviennent des zones de non droit.
Et vous, le donneur de leçons, vous vivez dans un de ces quartiers où l’on dort mal, à cause du bruit permanent, où l’on n’ose pas sortir, à cause des agressions ou des injures ?

Réveillez-vous, Marx est mort et l’analyse des marxistes, en ce XXI° siècle, en cette époque de consumérisme et de poubelles pleines, ne suffit pas à expliquer le refus de la France, des Français et des valeurs républicaines. N’oubliez pas, surtout, que ce ne sont pas ceux qui fréquentent les « Restos du coeur » qui font la fête toute la nuit, ce ne sont pas eux qui brûlent les voitures ou dealent devant les collèges…. Tirez-en les conséquences qui s’imposent, revoyez votre grille d’analyse et cessez de croire qu’une femme au chômage est une femme prête à se voiler pour compenser !

Salutations républicaines.

Christine Tasin

Elisabeth Badinter à RTL

Qu’elle soit grandement remerciée pour ce qu’elle a dit, je viens del’écouter. Je suis allée la semaine dernière au marché de la ZUP à Aix-en-Provence où j’habite. Il y avait beaucoup de femmes couvertes de
la tête aux pieds, on voyait leur visage, c’est vrai, mais il y en a de plus en plus, et je me sens de plus en plus mal à l’aise. L’une de ces femmes s’est approchée de moi à un étal, après quelques secondes d’hésitation je lui ai tendu une corbeille pour mettre les légumes, elle m’a dit merci, je suis consciente que chez moi la politesse l’a emporté sur ce que j’éprouvais à ce moment là, mais ce ne sera pas toujours ainsi. Comment ne pas voir le danger! Je vais écrire à ma députée.
Merci de nous tenir au courant.

Jacqueline Fichet

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Jacqueline,

Merci de ce témoignage qui dit si bien à quel point le voile menace non seulement la dignité féminine mais aussi la paix sociale et le sens de la fraternité dans notre pays. Non, devant Belphégor, on n’a pas envie d’être aimable ; oui, devant Belphégor on a envie de défendre des siècles de luttes des femmes et… oui, on peut devenir agressif ! J’ai presque envie de dire qu’il s’agit de légitime défense ! Mais les idiots utiles trouvent tellement plus simples de parler de racisme, au risque de laisser l’extrême droite récolter les fruits de l’exaspération quotidienne !

Christine Tasin

Jours fériés pour fonctionnaires, pour des fêtes religieuses hors des jours fériés légaux

Au sujet de votre article intitulé « L’hypocrisie d’Alliot-Marie et Queyranne sur les dérogations de fonctionnaires pendant le ramadan » du n° 59 et de votre commentaire suivant : « on sait aussi que des administrations donnent des congés pour des fêtes religieuses tombant en dehors des jours fériés légaux ».

Me demandant si, comme vous sembliez ignorer la charte de la laïcité dans les services public du 13/04/2007, vous n’ignoriez pas également une réglementation non seulement anti laïque mais aussi tout bonnement discriminatoire pénalement qui consistent à accorder des congés supplémentaires sous forme d’autorisation d’absence (pourtant généralement refusée même pour de courtes visites médicales !) aux agents publics (chargés de respecter la laïcité !) à raison de leur appartenance à une religion.

C’est pourquoi, je me permets de vous envoyer la dernière circulaire en vigueur qui est très publique et largement diffusée et en aucun cas soumis à quelque confidentialité publique que ce soit confirmant l’officialisation généralisée à toutes les fonctions publiques, à défaut de légalisation en droit, de cette pratique illégale et anti laïque.

Vous pourrez y constater que ce sont les croyants juifs qui bénéficient (ou plutôt peuvent bénéficier !) d’une sixième semaine de congés payés, la plupart des autres croyants de trois jours et les bouddhistes d’un seul.

Ces congés sont augmentés le cas échéant des délais de route dans la limite de 48h (soit jusqu’à triplement et six jours de plus !) si la fête religieuse se passe à plus de 200kms (c’est peut être le cas pour les islamiques du massif central, la plupart étant « obligés » de faire les grandes fêtes plus loin que d’habitude, et que dire des bouddhistes qui n’ont pas de lieux de culte festifs forcément près de chez eux comme sans doute les Arméniens dont j’ignorais qu’ils avaient une religion propre).

Bien évidemment, les chrétiens, agnostiques et athées ou autres « laïcards » n’en ont pas un seul.

Vous constaterez aussi que ces discriminations pénales sont une tradition « républicaine » de plusieurs décennies puisqu’en 1967 il ne s’agissait déjà que d’un simple rappel !

Bien sur, personne, et surtout pas les syndicats républicains de salariés n’ont déposé un seul recours judiciaire contre cette abjection.

Les agents publics, terrorisés par leurs autorités publiques successives et les sanctions illégales qui les menacent, non plus.

Alors, si le cœur vous en dit !!!

En effet, comment une justice intègre ne pourrait-elle pas condamner une telle discrimination pénale d’autorités publiques laïques incitant les vacanciers à adhérer à certaines religions plutôt qu’à d’autres et en accordant moins de droit à d’autres exclusivement à raison de leur appartenance ou non appartenance religieuse qui en l’espèce devrait être recensée, voire contrôlée, en toute illégalité.

Le fichage totalement illégal des religions des agents publics a donc ainsi toujours existé.

Je ne comprends donc pas l’effroi qui a subitement saisi MAM et Queyranne qui comme les autres autorités publiques, l’ont toujours pratiqué !!!

(D’ailleurs, à l’armée, depuis bien longtemps, je suis fiché religieusement, ainsi que tous les Français, comme catholique alors que j’ai revendiqué mon agnosticisme, mais c’est le baptême forcé qui légalement primerait !)

Par ailleurs, seul le président Chirac (on va finir par le regretter !) avait fait interdire le recensement racial, totalement illégal, dans la République française.

La gauche, elle, y a aussi toujours été favorable, tout en affirmant par ailleurs que les races qu’on recense n’existent d’ailleurs pas ???!!!(On préfère généralement les termes d’ethnie ou d’origine mais race figure bien au même titre dans le code pénal dont se servent tant nos ennemis jusqu’à assimiler une croyance intellectuelle (si on peut dire !) à une race physique humaine qui n’existe même pas selon les scientifiques !

Eozen

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Vous lirez un texte de notre collaboratrice, Brigitte Bré Bayle, sur cette question.
Cordialement,

Cyrano

Lettre d’information du site Riposte Laique

La laicité est une valeur de la République incontournable. Depuis la débacle de 1940, les cathos n’ont pas cessé de grignoter son influence. C’est pas seulement l’école, mais, le dimanche Matin sur <> la matinée est réservée aux émissions religieuses, sans équivalentpour les organisations et courants de pensée laïcs.

Les fondamentalismes religieux ne sont pas qu’islamiques,et tous doivent être combattus dès lors qu’ils empiètent surla sphère publique. Mais un fondamentalisme <> lorsqu’il s’en prend à la Halde, à la Ligue des Droits de l’Homme ou au MRAP dessert la Laïcité.

L’offensive Islamiste doit être combattu sans concession. Dans le cas particulier de Fanny et de son gite rural, je ne connais pas les attendus de l’arrêt, mais sa condamnation me semble inéquitable et le coût financier très lourd. J’ignoresi, il conviendrait d’engager un recours en cassation, sur la base
des faits où Fanny a demandé à des militants islamiste notoires (excuse de la provocation) de retirer leur foulard dans les parties communes du gîte, manifestations religieuses ostentatoires, et ne la pas mis en demeure de choisir entre enlever le foulard ou quitter le gîte.

Je crois qu’il faut distinguer, les étrangers faisant un court séjouren France et ceux qui ont fait le choix de vivre dans notre République.

Ce qui est choquant, c’est que les parents avaient accepté de s’intégrer,mais ce sont les jeunes né(e)s en France, victimes de discriminations diverses qui revendiquent un statut dérogatoire inacceptable.

Cordialement.

l waingart

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher lecteur,

La laïcité est à la fois incontournable et incontestable : c’est le sens même que nous avons à donner aux luttes qui ont abouti à la loi de 1905. Il semble que la Halde, la Ligue des Droits de l’Homme et le MRAP aient oublié cela, au vu de leurs prises de position pro-voile. Quant aux jeunes immigrés de la deuxième et de la troisième génération, qui bénéficient des aides sociales que l’on sait, ils ne sont jamais que ce qu’autorise leur nombre. Et comme leur nombre ne peut aller qu’en augmentant…

Avec mes sentiments les meilleurs,

Maurice Vidal

On va payer le chauffage de l’église !

Bonjour,

Je viens de recevoir ce jour un courrier adressé par le député UMP Meslot (Territoire de Belfort) aux habitants de Beaucourt, petite ville du sud Territoire de Belfort.

A l’heure où les caisses de l’Etat sont vides, je suis surpris de constater qu’en violation manifeste de la loi du 9 décembre 1905 il se trouve un député capable de trouver des sous pour rénover le chauffage d’une église ! Les pauvres qui auront froid cet hiver n’auront qu’à aller se réchauffer dans l’église catholique et romaine de cette petite ville franc comtoise. Quoi ? C’est impossible ? Ah oui, c’est vrai, les églises sont fermées en dehors des cultes. Bon, alors ils n’auront qu’à faire du jogging, comme ça ils seront pauvres, ça oui, mais au moins en bonne santé…

Etonnant, non ?!

Salutations Laïques et Républicaines,

Stéphane Wolf

Lettre d’information du site Riposte Laique

Bonjour,

Je ne suis guère étonnée de voir ce résultat, il n’y a pas de justice en France, la politique étant ce qu’elle est influence grandement la justice! en plus ce sont des êtres humains qui font » justice » donc des gens susceptibles de balancer entre une version où une autre! et de plus la « discrimination » soit disant envers ces gens est considérée plus valable que notre idée de la laïcité, c’est honteux! mais tant que le peuple Français n’aura pas pris en compte qu’il faut lutter contre toute cette politique, nous connaîtrons encore des Fanny Truchelut!

Courage donc et luttons !

Nicole Pley

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Nicole,

Ne pas comprendre qu’il faut lutter contre «cette politique» qui condamne les défenseurs de la laïcité, c’est effectivement encourager la multiplication des affaires comme celle de Fanny Truchelut. D’où la nécessité de tenir bon.

Cordialement,

Maurice Vidal

Voile, toujours et encore !

Bonjour,
A lire dans bondyblog.fr du 14-10-08: Un prof de la Sorbonne ne veut pas d’une étudiante voilée. J’ai été ravie de rencontrer quelques rédacteurs de RL, et ainsi, de mettre des visages sur des noms.

Bisous,

Annie Lecomte-Billard.

Incroyable!

Blog de Mohamed Sifaoui le 14-10-08: Les hommes, condamnés le 29-9-08 par le tribunal de Biskra-Algérie- pour avoir mangé pendant le ramadan, ont été libérés. Revenons en France: le procès de Fanny a duré 2 ans et elle a été condamnée. Les bras m’en tombent…. mais Caroline Fourest et Nadia Geerts vont m’expliquer, à moi qui ne suis qu’une laïcarde bornée et féministe ringarde!!!

Annie Lecomte-Billard.

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Annie,

Comme le montre la lettre de Jean-Claude Pétard relative à la décision du Tribunal Administratif de Montpellier, nous n’en avons point fini avec le voile, et pourtant, il faudra bien en finir ! Cela dépend de tous ceux qui veulent le respect absolu des sexes dans une égalité de conditions et de droits. Mais est-ce bien la volonté de Caroline Fourest et de Nadia Geerts ?

Amicalement,

Maurice Vidal

Lettre d’information du site Riposte Laïque

J’ai lu la déclaration d’E. Badinter sur le port du voile. Comme d’habitude, ce qu’elle dit est très juste et sensé. Je vous propose de prendre à défaut ceux qui nous accusent d' »intégristes cathos ». Il faudrait leur rétorquer : »et si cela était, ça ne vous inquièterait pas de voir s’affronter des intégrismes ? Scénario qui risque de se reproduire, cette fois-ci de façon réaliste et surtout plus violente. C’est bien ce que vous mettez en place, sans la moindre hésitation, n’est-ce pas ? »

Je crois qu’il faudra biaiser avec ces gens-là pour les prendre à défaut .

Hier j’ai vu, pour la première fois, une gamine de 8/9 ans , voilée…quel choc !!!

Bon courage à vous et que la lucidité finisse par les éclairer ces indécrottables « APPRENTIS SORCIERS » .

Marie-Claude Piris

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Marie-Claude,

La réalité quotidienne va prendre de vitesse tous les «indécrottables», car la multiplication des voiles islamiques n’est pas une invention de Riposte Laïque ! J’ai, moi aussi, vu une fillette voilée, sur un parking de supermarché, un peu avant l’été : je vous fais grâce du choc que j’ai ressenti ! Ce que je puis vous dire, en revanche, c’est que nous n’avons pas besoin de biaiser pour dénoncer l’inacceptable.

Bien à vous,

Maurice Vidal

Lettre aux députés

Bonjour.

Je doute fort de l’efficacité de cette lettre à la Réunion, où Huguette Bello défend le voile comme protection de la femme et où Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général, à l’occasion de la fin du ramadan passe au J T avec un voile sur la tête !

Salutations laïques.

Myriam Kissel

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Myriam,

Rien n’est efficace en soi, mais la répétition d’une même action peut se révéler efficace. C’est pourquoi nous répétons inlassablement qu’il faut défendre la laïcité si nous ne voulons pas perdre ce que nous avons mis tant de temps à conquérir, et qui n’est autre que la séparation de l’Eglise et de l’Etat, avec la paix sociale qu’elle seule permet.

Bien à vous,

Maurice Vidal

Immigration frauduleuse

Bonjour.

Je viens de consulter votre site et vos commentaires concernant l’immigration et la fraude qui y est attachée .
A ce jour il est très mal vu de mettre en cause le prosélytisme des associations gaucho – droits de l’hommistes qui protègent cette fraude et prônent une immigration sans bornes ; il est très difficile également de trouver un « politique » courageux qui s’élève contre ces fraudes , malgré les discours martiaux c’est plutôt : courage , fuyons !
Il est à ce jour une fraude bien réelle niée malgré l’évidence par les responsables que ce soit dans l’administration la police , les élus de tous bords … C’est la fraude au mariage ET JE NE PARLE PAS DE MARIAGE DE COMPLAISANCE mais de ce qui est appelé en coulisse : mariage gris !!! La formule est simple , un étranger séduit une française (quelle que soit son origine mais ayant la nationalité convoitée) c’est aussi une femme qui séduit un français – le naïf (français) est instrumentalisé par le candidat à l’immigration qui se montre si empressé et si bien de sa personne que naturellement le mariage est envisagé . Sitôt après le mariage et carte rose (récépissé de demande de carte de séjour) en poche le fraîchement « régularisé » abandonne le domicile conjugal et laisse sa victime dans un désarroi qu’on a peine à imaginer : souvent perte du travail , ressources à zéro , quelquefois perte du domicile , dépression et parfois suicide . Et je n’exagère rien , ce sont des milliers de victimes ainsi en France chaque année (la Belgique est aussi concernée – là où on parle le français et les candidats à cette immigration frauduleuse proviennent des ex-colonies d’Afrique , françaises ou belges) .
Aujourd’hui la séduction est devenue une filière d’immigration crapuleuse , la MOINS risquée et la plus méconnue car niée pour ne pas avoir à la reconnaître comme telle.

Je ne sais pas si le sujet vous intéresse , les médias n’osent pas en parler (ainsi JL Delarue : sujet politiquement trop délicat – ça résume tout !) il existe un forum où les victimes peuvent trouver aide et conseils : c’est le seul du genre et sa création est récente : www.mariages-gris.leforum.eu
Merci de m’avoir lu.

Cordialement.

Jean Bidel

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=m69a_lemag&video_number=0

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean,

Je ne doute point de ce que vous dites et vous remercie d’en informer notre journal. Le triste de ces pratiques frauduleuses est qu’elles sont la conséquence d’une tolérance irresponsable qui s’ouvre à tout comme on s’ouvre les veines ! Le résultat risque donc de nous vider de nos valeurs !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Réflexion personnelle

Bonjour,

J’ai lu avec un certain intérêt votre « riposte laïque 59 ».

Mais, au regret de vous décevoir, c’est un peu tard. Depuis le retour des nôtres d’Algérie et des harkies (à juste titre), le mal est plus profond.

« Ils » sont là, bien dans la place même au faîte de certaines hiérarchies même politiques. Leur rôle ? Islamiser la France à outrance. Et, personnellement, je suis bien placée pour le savoir.

C’est trop tard, sauf à « dictatorer » les entrée sur le territoire et, aussi et surtout, à rejeter en force et sans vergogne ceux qui doivent en sortir. Sans compter ceux qui s’installent légalement sur notre territoire à dominance judéochrétienne qu’ils piétinent quotidiennement, au vu et au su du tout à
chacun, avec l’aval de nos politiques, quoi qu’ils en disent. Le discours sur la place publique n’est pas celui tenu en coulisses.

Car, pour enrayer un tel FLEAU, encore faut-il avoir des … En avoir quelque part si vous préférez.

« ILS » sont là, parmi nous, partout. Retournez-vous ; il n’est pas un espace de notre bonne vieille terre qui ne soit couverte par ces entités. Non qu’à la base que cela me dérange, mais trop c’est trop. Et, en terre d’accueil, on a au moins un minimum de respect pour celui qui vous tend la main. Et là, il y aurait beaucoup à dire. Alors tous vos discours laxistes sans lendemain, désolée. C’est trop tard.

Je vous souhaite bon courage. Dans qq années, et ce n’est pas si loin, vos filles porteront le voile aussi, à moins qu’elles ne servent de putain pour leurs mâles.

Bon courage.

Jibe Joce

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère lectrice,

Les peuples sont imprévisibles : certains sont courageux, d’autres lâches, mais aucun ne vit longtemps sous l’éteignoir. Notre journal s’appelle Riposte parce qu’il répond à une attaque. Nous ne sommes pas les seuls à réagir ainsi. Regardez la réaction indignée de 80 % des Français lorsque la Marseillaise fut sifflée mardi dernier !

Voilà une raison d’espérer. Au fond, il n’y a pas de situations désespérées : il n’y a que des hommes qui désespèrent des situations !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Delanoë donne quitus au communautarisme religieux dans sa motion pour prendre la tête du PS

Outre sa pratique de maire de Paris contraire à la laïcité en matière d’écoles, de crèches ou encore de lieux de culte (http://www.lepost.fr/article/2008/10/11/1285786_bertrand-delanoe-et-la-laicite-un-double-jeu.html) Bertrand Delanoë, favori pour prendre la tête du 1er parti de gauche, affirme, dans sa motion, Clarté, Courage, Créativité, que « le communautarisme aussi respecte les différences en les juxtaposant », le tout dans un chapitre consacré à la laïcité.

Il faut à mon avis dénoncer cette dérive assumée… Les événements violents récents dans le 19e arrondissement en montrent l’urgence.

Cordialement !

José-Raphaël Levy

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher José-Raphaël,

Monsieur Delanoë n’a toujours pas compris qu’on ne fabrique pas une nation en juxtaposant des communautés. Se souvient-il seulement des violences qui ont opposé Maghrébins et Gitans en plein centre de Perpignan dans la nuit du 29 au 30 mai 2005 ? Sait-il qu’un responsable de son rang se doit de préférer le civisme aux tolérances identitaires, car on ne crée pas une République «une et indivisible» en créant des archipels sur lesquels chacun vivrait ses propres valeurs dans le parallélisme des identités, comme si ces parallèles-là pouvaient rester parallèles ! Le communautarisme porte en lui ses propres limites, car en n’offrant que des solutions communautaristes, il ne peut donner à chaque individu sa véritable place dans la société. Si monsieur Delanoë faisait consciencieusement son travail de maire, il s’en tiendrait à la loi républicaine dont le triptyque est « Liberté, Egalité, Fraternité », et non « Clarté, Courage, Créativité ».

Bien à vous,

Maurice Vidal

LETTRES A PART

Jean-Luc Mélenchon

Bonjour

Fidèle lecteur de votre envoi et des textes des différents participants, j’ai été un peu amusé par la lettre de Chantal Crabère a propos de Jean-Luc Mélenchon.

En effet, j’ai un peu sursauté en lisant ceci :

En sortant de la conférence, je suis déçue je pense aux milliers de jeunes filles et jeunes femmes d’Algérie, son pays d’origine, …../……

Auriez vous l’amabilité de transmettre a cette dame une petite rectification ? M. Mélenchon n’est pas originaire d’Algérie… mais du Maroc… et en particulier d’une ville qui était largement laïque, si j’ose dire, Tanger, où se sont cottoyées comme vous ne l’ignorez peut être pas toutes les religions et toutes les conceptions de celles ci y compris celles qui considèrent qu’il ne doit pas y en avoir.

Par ailleurs c’est sans doute le fait d’avoir grandi, comme moi, car j’ai partagé les bancs du Lycée Regnault avec Jean Luc, dans cette ville multi confessionnelle et internationale, qui permet d’avoir une vision autre sur ces questions et en particulier sur ce voile qui fait débat.

Le Maroc en effet n’a jamais été l’Algérie même si en retournant a Tanger on peut y voir autre chose que ce que l’on y connaissait, mais qui plus que religieux est une expression d’années de pauvreté et d’abandon de la part des dirigeants marocains. Les religieux ont tôt fait de récupérer cette situation d’abandon pour y faire revenir par la grande porte une expression de « foi » qui est plus un moyen de défense qu’une expression de croyance.

Plus ces jeunes sont formées, scolarisées, ouvertes a la société moderne, avec ses défauts et qualités, moins le voile est porté.

Ceci dit il n’y avait pas sans doute pas de bourqas, à Tanger, mais la djellabah traditionnelle, portée non pas par la généralité et les jeunes femmes en général, mais par les femmes plus âgées attachées a leurs us et coutûmes. Les paysannes descendant avant et maintenant des villages aux alentours pour vendre leurs récoltes sur les marchés ne le portent pas plus maintenant qu’avant.

Jamais un seul voile n’a fait son apparition dans la cour du Lycée, même maintenant des jeunes filles habillées et agissant a l’occidentale est courant, que ce soit dans l’enseignement, dans les administrations ou dans l’entreprise.

On y voit une certaine augmentation du voile, oui, mais bien plus par coquetterie et mode si j’ose dire que par contrainte ni expression de foi profonde tirée de prescriptions que la plupart de celles qui le portent connaîtraient réellement. Colorés, multicolores, multiformes, bien autres que ceux que l’on peut voir d’ailleurs si l’on va faire ses courses au Carrefour de banlieue près de chez moi.

J’arrête là car je me laisse emporter, désolé, mais si vous pouviez faire parvenir a Mme Crabère cette rectification, je pense que cela ne serait pas mauvais pour information tout simplement.

Merci d’avance et merci aussi de votre publication encore une fois.

José F. Garcia

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Vous avez raison sur le lieu de naissance, M Mélenchon a dit qu’il était né en Afrique du nord et très certainement précisé sa naissance au Maroc, c’est une erreur de ma part de ne pas avoir retenu cette chose là. La direction de riposte laïque a d’ailleurs immédiatement supprimé cette information de ma réflexion. Si maintenant on réfléchit, sur le fond. Je ne doute pas qu’il y a quarante ou cinquante ans la communauté de vie était comme vous le dites tout à fait multiculturelle et conviviale au Maroc, et nous devons souhaiter qu’il en soit ainsi sur le sol de France aujourd’hui. Entre temps, il y a eu, me semble-t-il un durcissement, dans les positions des fondamentalistes musulmans qui refusent l’émancipation des femmes (dramatiques assassinats de femmes algériennes allergiques au voile). Ne commettons pas l’erreur du nuage de Tchernobyl, en pensant qu’il soit impossible qu’il se manifeste en France. Les attributs de soumission conseillés par les imams (voile et burqa) pour que les femmes s’affirment en « bonne musulmane » dans notre espace commun de société laïque choquent et inquiètent bon nombre de nos concitoyens. Vous reconnaissez, vous même, que les voiles que vous rencontrez dans les super marchés sont bien tristes. On finit, dans notre vie courante, par nous obliger à entrer dans cette affirmation religieuse qui peut nous paraître violente. On force le passage, pour imposer son appartenance, comme par exemple ce qui s’est passé dans le gîte des Vosges. Ceci n’a pas d’équivalent dans l’affirmation d’aucune autre croyance religieuse. De nombreuses Françaises musulmanes souhaitent faire bouger les lignes à l’intérieur de leur religion. Il faut les aider. Pour cela elles ont besoin d’une laïcité efficace et de l’application rigoureuse de l’égalité républicaine. Ces signes discriminatoires vont être en débat avec plusieurs projets de loi au parlement, je ne doute pas un seul instant que M Mélenchon prendra toute sa part dans ce débat là. Puisse-t-il ne pas oublier que sous ce voile, sous cette burqa, sous ce masque, comme il a dit, il y a une personne qui bizarrement…. «est toujours une femme »!

Chantal Crabère

Je suis très surpris de la publication de la lettre d’Yvon Huet

Bonjour à toute l’équipe,

Je viens de découvrir le RL de la semaine, à la lecture du sommaire mon regard fut attiré par l’article d’Yvon Huet et je suis assez surpris qu’un tel article ait été publié par votre site.

On y trouve tous les poncifs et contre vérités chers aux bobos défenseurs aveugles d’un multiculturalisme débridé et acceptant tout et n’importe quel comportement sous prétexte de tolérance.

Concernant l’islam, Monsieur Huet fait particulièrement preuve de mauvaise foi, à moins que ce ne soit, et je le préfèrerais amplement, de l’ignorance.

Contrairement à ce qu’il prétend :

Le Coran contient bel et bien :

1. La différence d’égalité juridique entre l’homme et la femme. (voir entre autres le verset 4:34)

2. Le non respect des personnes autres que musulmanes (voir entre autres le verset 1:7 qui est une véritable insulte envers les juifs et les chrétiens, mais aussi le pacte d’Omar, rappelons également que la rouelle est une invention islamique)

3. L’athéisme et l’agnosticisme sont des concepts totalement étrangers à l’islam

4. L’islam s’est quasi exclusivement propagé par les faits d’arme des musulmans en conformité avec les injonctions coraniques (2:191, 3:28, 9:5, 9:29, 9:123, 47:4 etc)

5. Sur les apports, beaucoup d’apports attribués à l’islam sont en fait antérieurs ou le fait de juifs ou de chrétiens en zone islamisée, rappelons donc que ce que nous appelons les chiffres arabes sont d’origine indienne, que la poudre et le papier viennent de Chine, alors qu’ils sont parfois attribués aux arabe, que la médecine islamique est un copier-coller de la médecine Galienne etc ad nauséam)

Monsieur Huet peut-il nous citer l’exemple d’un seul curé, pasteur ou rabin ayant appelé au meurtre de ceux qui ne partagent pas sa foi ?

Monsieur Huet sait-il que l’islam est la seule religion que ne comprend pas de commandement similaire à la règle d’or (Ne fais point à autrui ce que ne voudrait point qu’on te fit, la seule équivalence que l’on trouve dans l’islam vient d’un hadith, un élément dogmatiquement moisn fort que le Coran, et encore ne concerne-t-il que le comportement des musulman entre eux voir (malheureusement en anglais, mais assez abordable) : http://www.religioustolerance.org/reciproc.htm ) ?

Monsieur Huet a-t-il lu l’article de Radu Stoenescu décrivant de manière magistrale ce qu’est l’insulte aux hommes le voile ? L’a-t-il compris ?

Monsieur Huet sait-il à quel point le soi disant Islam des lumières et l’Andalousie heureuse sont des impostures ?

Décidément , non je ne peux pas souscrire à cet article et si je comprends que RL ait choisi de le publier dans une tentative d’exposer un autre avis laïc, je ne peux en toute conscience y adhérer, je gage donc que vous avez choisi de le publier afin de susciter le débat et si c’est le cas alors je vous en sais gré et suis même près à répondre de manière plus détaillée et plus argumentée à Monsieur Huet.

Je reste votre fidèle lecteur

François Lallemand

PS Je vous invite bien entendu à faire suive ce commentaire à Monsieur Huet

J’ai des craintes sur la proposition de loi Myard

Je vous adresse par courrier un chèque de 50 € afin que vous soyez à même d’aider Fanny. En outre, j’ai lu la proposition de loi et j’espère qu’elle passera. Cependant, j’avoue avoir plusieurs craintes.

1 – la croix est un signe religieux alors que le foulard, au fond, ne l’est pas puisque le coran n’en fait pas état

2 – dans le cas où la proposition de loi serait votée et que le décret d’application paraîtrait, peut-on être certain que les dites croix seront traitées de la même manière

3 – la télévision étant un spectacle public, peut-on supporter que des artistes se présentent parés de croix monumentales ?

Je suis quand même convaincu que les musulmans tentent par l’intermédiaire de leurs femmes un coup de force contre la laïcité.

Merci d’être ce que vous êtes, continuez en ce sens.

Jacques PETEAUX

Précision sur la langue d’oc

J’ai lu avec intérêt votre article
http://www.ripostelaique.com/La-realite-des-langues-regionales.html qui donne une information problématisée et nuancée, ce qui est rare sur cette question, comme nous lé déplorons souvent entre chercheurs spécialistes.

Une nuance de plus, à votre endroit, néanmoins: il est faut de dire que les langues d’oc (sauf le béarnais) ou d’oïl ne sont plus parlées que par des personnes âgées et jamais comme langue maternelle. Certes le plus grand nombre de leurs usagers a plus de 50 ans pour certaines (langues d’oc en général) ou de 70 ans pour les autres (langues d’oïl à l’exception du picard-chtimi), mais il y a partout des locuteurs naturels plus jeunes (y compris des enfants, les plus rares), et la plupart des locuteurs l’ont comme langue première, soit unique (avant l’apprentissage scolaire du français) soit conjointement avec le français. Les usagers les ayant réapprises constituent de petites minorités, visibles car militantes, mais proprtionnellement très réduites. Toutes les enquêtes donnent au moins 15% des Français ayant comme langue 1 une langue régionale, soit beaucoup plus dans les régions concernées.

Cordialement,

Philippe Blanchet

Professeur de sociolinguistique et de didactique des langues

Directeur du laboratoire « Plurilinguismes, Représentations, Expressions Francophones – information, communication, sociolinguistique »

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.