Sélection de quelques réactions

Publié le 23 février 2009 - par
Share

COURRIER FAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE

Défense de la laïcité

Bonjour à tous,

Je reçois et diffuse à mes connaissances et amis « Riposte Laïque » depuis
pratiquement sa création et j’adhère tout à fait à vos valeurs
républicaines, citoyennes, laïques, démocratiques et humanistes.
C’est sur base de ces valeurs que s’est crée, en octobre 2008, sur
Fréjus-Saint-Raphaël, le « Cercle Condorcet Var Est » dont l’objet
officiel est de « rassembler, dans le respect d’expériences et d’opinions
diverses, tous les républicains qui perçoivent la nécessité de porter un
regard libre sur ce monde changeant et engager une réflexion commune sur les évolutions probables, souhaitables et possibles.

Notre préoccupation première est de défendre la laïcité républicaine
sérieusement malmenée par le Président de la République, le soi-disant
garant de nos institutions, et les élus (députés, sénateurs, conseillers
généraux, maires, …), de droite comme de gauche, qui financent des
lieux de culte, tolèrent les débordements religieux dans l’espace
public… etc.

Quelles que soient les options prises par nos dirigeants, il importe de
se poser la question suivante : respecte-t-on la constitution
(république laïque) et les principes de la loi de 1905 sur la séparation
de(s) l'(des) église(s) et de l’État ?

C’est la raison pour laquelle, chaque fois que c’est possible, nous
pointons du doigt et dénonçons les dérives qui mettent à mal la
République, la démocratie, la laïcité, en particulier tous les
intégrismes religieux, quelle que soit la religion, et tous les
communautarismes, religieux ou autres.

Le cercle Condorcet Var Est a organisé une première conférence en
décembre 2008, à Saint-Raphaël, sur le thème « La laïcité, un lien
universel ». Notre prochaine conférence est prévue le 14 mars à Fréjus
sur le thème « Stratégie pour un développement durable « . De plus, nous
organiserons, à partir du lundi 6 avril 2009, un rendez-vous mensuel
(chaque premier lundi du mois) dénommé « réunions mensuelles
thématiques ». Il s’agit d’un atelier de réflexion ouvert à tous ceux qui
défendent nos valeurs. Chaque réunion est prévue en deux parties :
première partie : réfléchir et débattre des problèmes d’actualité;
deuxième partie : présentation et débat sur un thème choisi par un
participant. Le thème du 6 avril est : »Libre penseur, libre pensée ».
Pour plus de renseignements, il suffit de contacter le Cercle Condorcet
à l’adresse e-mail suivante : albert.gregoire2@wanadoo.fr

Je suis personnellement en contact avec des défenseurs de la laïcité en
Belgique. Ceux-ci m’ont fait parvenir le document en pièce jointe, que
vous connaissez peut-être, et qui mérite aujourd’hui d’être diffusé le
plus largement possible. Puis-je compter sur « Riposte Laïque » pour le
publier prochainement ou au moins rappeler son existence. Merci d’avance.

J’attends avec impatience le prochain n° de Riposte Laïque, dont la
parution, chaque fois, me conforte dans mes choix.

Albert GREGOIRE

Président du Cercle Condorcet Var Est

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Bonjour Albert,

Nous avons diffusé le document (Texte de Wafa Sultan, sur l’hypocrisie de Gaza). Envoyez-nous les informations sur vos initiatives, et nous les
publierons dans notre agenda.
Si vous souhaitez nous inviter à une prochaine soirée, ce sera avec plaisir que nous nous rendrons disponibles.
Merci pour vos encouragements.

Cyrano

Je suis à votre disposition

Bonjour

Lecteur fidèle et militant laïque me reconnaissant pleinement dans vos positions et débats, je vous transmets cette information concernant les « 2èmes rencontres Laïques Internationales », info que je viens de recevoir par « laïcity.info » ( ? )

Enfin, sachant que je ne suis pas trés éloigné de Marseille (j’habite prés de Toulon) je suis à votre disposition en cas de surcroït de travail, ou même de tâches militantes ou réunions diverses ou organisations de réunions etc …..

Trés cordialement

Salut et Fraternité

Didier BLANCHERIE

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Didier,

Les organisateurs de ces 2e journées internationales ont refusé de prendre en compte les signatures venant de Riposte Laïque, lors de la venue du pape. Espérons qu’ils seront moins sectaires pour l’organisation de ces journées. Nous aurons l’occasion d’y revenir. Nous avons noté votre disponibilité.

Amicalement,

Cyrano

Merci

Encore une fois , bravo et bravo
le courage de vos articles me réconforte et me rend espoir
surtout continuez, non de dieu !

Jeannot Briday

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jeannot,
Nous continuerons, certes, car la liberté de penser et de dire ne s’use que si l’on ne l’utilise point.
Merci à vous,

Maurice Vidal

Oui, il nous faut un Pat Condell !

Quel bonheur d’entendre appeler un chat un chat et un islamiste un islamiste ! De retrouver d’un seul coup le monde à l’endroit, sans plus avoir l’impression de marcher sur la tête ! Avec l’humour british en prime. Rassurant, réconfortant, redonnant le moral à bloc, ce Pat Condel !!
Plus de rhétorique vaseuse, de langue de bois ou de coton, de slogans tordus, façon « 1984 » : « la guerre c’est la paix » et « la paix c’est la guerre ».
Orwell visait à l’époque les techniques de propagande communistes. Mais on y revient : l’Islam, religion-tolérante-et-pacifique, c’est le djihad, par exemple…

Long life to you, Pat Condell !

Myriam Baudrillard

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Myriam,

Je suis tellement d’accord avec vous que j’ai pris plaisir à écrire, dans le présent Riposte Laïque, un article en l’honneur de Pat Condell et des valeurs qu’il défend.
Bien à vous,

Maurice Vidal

Bravo, Cher Cyrano, bien envoyé

Le plus comparable à Pat Candell comme acteur de cinéma me semblerait être Jean RENO, grand ami du Président SARKOZY
Il y a aussi Michel FUGAIN, le chanteur, qui a dit publiquement à la télévision à l’heure du journal de 13H, qu’il en avoir marre des revendications musulmanes et ainsi que des calotins.
Dans le rôle je verrai bien aussi Doc Gyneco, en délicatesse avec la jeunesse musulmane à cause de ses liens avec le Président SARKOZY.
Philippe de Villiers, serait le plus percutant mais ce moment il vogue vers d’autres horizons.
Mais peut-être que Philippe de Villiers a des relations dans le show bizz
Fidèlement

Jean-Luc Nioche

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Luc,
Par delà tel ou tel visage connu, c’est surtout une force de caractère dont la France a besoin, et cette force existe chez bien des Français. Peut-être est-elle en vous.
Cordialement,

Cyrano

A propos de Pat Condell

Des propos très intéressants et très lucides…Je viens de lire dans Le Monde du mardi 17 février en page 3,un article de Florence Beaugé sur « Barakatou, libérée par hasard » concernant la pratique de l’esclavage en Mauritanie.En bas de page, la même journaliste se penche sur le cas des « 27 millions d’esclaves dans le monde selon l’ONU » et cette article se termine avec la présentation du livre de l’anthropologue Malek Chebel intitulé L’esclavage en terre d’islam publié en 2007 aux éditions Fayard. Pour lui, les musulmans n’ont jamais vraiment milité pour l’abolition de l’esclavage et il déplore que l’esclavage soit devenu « de dynastie en dynastie, de siècle en siècle un fait musulman » qui ne soulève nulle part de « réprobation »… Cela devrait être lu par nos chers bobos altermondialistes qui considèrent l’islam comme la « religion des pauvres » face à l’occident « ploutocrate » et corrompu…

Jacqueline Duhem

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Jacqueline,
Le Coran entérine l’existence de l’esclavage (voir la sourate XVI,intitulée «Les Abeilles». Le premier muezzin désigné par le Prophète pour l’appel à la prière fut un esclave noir du nom de Bilal.
Cela explique beaucoup de choses.
Cordialement,

Maurice Vidal

A quand ?

Bonjour,

Tout d’abord merci pour votre travail qui permettra, je l’espere, d’huiler les relations sociales en France (le non respect de la laîcité étant un grain de sable dans la machine).

A quand un article sur mes impots qui vont en partie à l’entretien des lieux de culte des catholiques (que je respectent) qui pourraient le financer avec leur denier ?
A quand un article sur l’école laïque qui presse mes enfants de fêter NOEL, PAQUES, et autres fêtes catholiques ?
A quand un article sur le lobbying dans les politiques, et notamment Fenech et ses listes noires de concurrents de l’église catholique, qui omet les intégristes de cette religion, et publi(cite) au peuple Francais un courant de non-pensée

Un lecteur assidu.

Fred Fouchard

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Fred,

Si vous êtes un lecteur assidu de notre journal, nul doute que vous trouverez les articles que vous cherchez dans des précédents numéros, notamment un article de Christine Tasin sur les fêtes religieuses.

Cordialement,

Cyrano

Le voile pour mieux paraître une bonne épouse ?

Rebonjour Cyrano,

Je viens de regarder la vidéo « La perle rare », signalée sur le dernier numéro de Riposte Laïque… Hilarant ! Et en plus les minots qui jouent au bons musulmans pour se séduire sont touchants.
Mais certains commentaires… Je passe sur ceux, plutôt affligeants, mais nombreux, c’en est affolant, qui prennent cette scènette au premier degré et qui y voient une leçon de morale islamique (les deux dépravés vont enfin rentrer dans le droit chemin…).
Mais l’un des commentaires – je n’ai fait qu’en parcourir quelques-uns, ça vaut mieux – m’a fait bondir :
« …… aujourd’hui ces filles se tapent par des negros, ……… » suivent d’autres propos de la même farine au sujet des gawris (je suppose que ça veut dire les gaulois).
Et ce sont ces mêmes gaulois qu’on accuse d’être racistes ! Parce que ça, si c’est pas du racisme, du vrai, je ne sais pas ce que c’est ! Un truc que je n’oserais pas faire lire à mes amis noirs, en tout cas.
Amitiés.

Vincent Maunoury

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Vincent,
On ne peut rien contre la grossièreté des propos que vous dénoncez justement. On peut, en revanche, se réjouir du jeu de ces jeunes acteurs.
Cordialement,
Cyrano

Bonne nouvelle

Bonjour Cyrano,
J’ai reçu il y a cinq minutes un e-mail d’un ami norvégien à qui j’avais demandé quelques informations au sujet du port de tenues islamiques dans la police norvégienne.
Cet ami est bien au courant, et il m’apprend que ça a très peu de chance de passer : le ministre de la justice a tout récemment essuyé un retentissant camouflet par l’échec d’une tentative de remplacer une vieille loi contre le blasphème par un renforcement de la loi contre le racisme, visant à étendre la qualification de racisme aux « critiques graves » contre les religions, et en particulier contre les religions minoritaires (vous avez dit caricatures du prophète ?).
L’affublement islamique soulevant une levée de boucliers en Norvège (en particulier dans la police, 96% des officiers de police s’y opposent, y compris les officiers musulmans), pour la raison bien comprise que la police doit montrer une image de neutralité par son uniforme… uniforme !, il est peu probable, d’après mon ami, que le gouvernement s’expose à un deuxième désaveu massif de la population en si peu de temps.
Amitiés.

Vincent Maunoury

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Vincent,
Puissiez-vous avoir raison !
Cordialement,

Cyrano

Bienvenue chez les ch’tis
J
e viens de lire l’article de Gabrielle Desarbres sur les ch’tis. Complètement d’accord, j’ai vécu dans les Nord, j’aime beaucoup les gens de là-haut. Je pense que Dany Boon a fait ce film pour « réhabiliter » sa région, et pour ça bravo!
Il n’y a ni violence, ni scène de sexe, comme c’est sempiternellement le cas dans le cinéma depuis longtemps, je pense que cela explique en partie son succès. Seulement des gens sympathiques, heureux de vivre, des gens simples comme il y en a beaucoup.
Je suis aussi absolument d’accord quand vous parlez de la bienpensance de Télérama. A noter qu’il est édité par les éditions Bayard ou Desclée de Brouwer, je ne sais plus, mais c’est la même farine.
Je suis également choquée qu’il ne soit pas nominé pour les César. Je connais deux personnes qui m’ont dit l’an dernier avec mépris qu’elles n’iraient pas voir le film, ce n’est pas assez chic en effet.

Jacqueline Fichet – Aix-en-Provence

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Bonjour,
Merci de votre message. Je pense comme vous que des millions de Français ont apprécié ce film simple, sans prétentions, dans lequel ils se sont en partie retrouvés. Il reste que la « critique » est dominée par une minorité qui n’aime pas trop le peuple…

Cordialement,

Gabrielle Desarbres

Pat Condell est quand même excessif !

J’ai été très choquée par le refus de laisser entrer le député néerlandais en Angleterre et tout autant par le Ministre de l’intérieur portant le voile pour parler à des musulmanes. Où allons-nous?

Je trouve quand même Pat CONDELL excessif. Il y a des musulmans pacifiques. Il y a des musulmans qui disent que le port du voile n’est pas une obligation. Il y de très rares musulmans qui acceptent la liberté religieuse. Il faut aider ces musulmans, parler de leurs livres, de leurs articles, leur donner la parole.

J’ai vu sur la 2, je crois, un reportage sur l’attitude du HAMAS durant la guerre avec ISRAEL qui n’était pas tendre pour le HAMAS
Vous ne l’avez pas relevé.

Savez-vous ce qu’est devenue la propiétaire de la librairie-papeterie en banlieue parisienne. J’avais été très choquée par son témoignage. Il me semble qu’il ne faut pas l’oublier. Que peut-on faire pour elle ?

Très cordialement

Cécile Marchal

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Bonjour Cécile,

Juste une précision, par rapport à vos reproches adressés à Pat Condell. Il dit la même chose que vous : il attaque frontalement l’islam, et ceux qui en revendiquent l’application intégrale, et soutient les musulmans démocrates face aux fanatiques, mais en leur disant qu’ils sont assez intelligents pour ne pas appliquer intégralement l’islam.
Concernant Marie-Neige Sardin, elle continue sa vie, et a constitué un groupe sur facebook, qui est très lu. Elle est de moins en moins seule, sur Internet, mais ce n’est pas cela qui peut l’aider dans son quotidien, au Bourget.
Bonne journée.

Cyrano

COURRIER DEFAVORABLE A RIPOSTE LAIQUE

Vous dites que tous les musulmans sont des fachos !

Si vous croyez vraiment à ce que vous propagez, pourquoi ne pas passer à l’acte et exterminer tous ces fachos de musulmans barbares et colonisateurs, vous en avez l’expérience, ça a été efficace avec les juifs, demandez conseils à vos grands parents s’ils sont encore vivants, vous aves raison, y en a marre des musulmans. Ils sont nombreux ils font bcps d’enfants, ils sont partout dans le monde, plus d’un milliard et demi de terroristes et fachos, c’est dangereux pour la démocratie, et et quand on aura fini avec eux on y reviendra aux juifs ou au turcs ou à nos pédophyles.

Courage ne lâchez pas vos idées, c’est super

Mahmoud Said

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Monsieur,
A Riposte Laïque, «Viva la muerte !» n’est pas notre référence. Je crains, donc, de vous décevoir.
Respectueusement,

Maurice Vidal

J’ai décidé de vous consacrer du temps !

Bonjour Cyrano et l’équipe.

Depuis longtemps, j’ai renoncé à réagir, autant à vos articles qu’à certains commentaires de lecteurs. Pour plusieurs raisons :
-j’y passerais tout mon temps, y compris la nuit, et encore, ce serait loin d’être suffisant!!! Il y aurait des milliers de lignes à écrire …
-j’ai trop d’ennuis de santé, et ce serait une perte de temps, car …
-cela ne servirait à rien

Aujourd’hui, pour une fois, je vais faire exception, avec deux sujets – sujets FUTILES, et c’est bien pour cela que j’y consacre un peu de temps!

A/Je ne sais plus qui a parlé du prénom « Zohra » donné par Rachida Dati à sa fille (ni dans quel n°). La personne qui écrivait avait été « choquée », disait-elle. Pour ma part, lorsque j’avais lu la nouvelle dans un journal, j’avais pensé « Tiens, c’est assez joli ». L’argumentation de votre rédactrice m’a proprement sidérée – jamais l’idée ne me serait venue de telles considérations au sujet d’un prénom donné à un bébé (si elle avait été prénommée « Cunégonde » ou « Pélagie », j’aurais un peu ri en pensant que la pauvre risquerait des quolibets lorsqu’elle irait à l’école …). Fort heureusement, j’ai pu me rendre compte, en lisant de nombreuses réactions de lecteurs dans le(s) numéro(s) suivant(s), que bien d’autres, pourtant souvent favorables à vos positions, se sont insurgés contre cette intolérance – car à mes yeux, c’en est une! Quoi qu’on pense de madame Dati, accordons-lui tout de même la liberté de prénommer sa fille comme elle l’entend! Si l’un d’entre vous avait un enfant au cours d’un long séjour en Allemagne, vous sentiriez-vous obligé(e) de l’appeler Gretchen ?
Ne vous étonnez pas de recevoir ce que vous appelez des « Courriers défavorables à RL », d’ailleurs sur des sujets autrement graves ….

B/Pour Mme G.Desarbres, laudatrice de « Bienvenue chez les ch’tis », et qui enrage que ce film n’ait été sélectionné pour les césars que dans UN seul domaine.
Je reprends son précédent article (n°33) et le dernier (n°76).
Avant le fond, la FORME, plus exactement l’orthographe…(mélange des deux articles, je n’ai pas fait le tri)

-bien sûr (ici il faut un accent))
-porte-parole (avec tiret ,et non : porte parole)
-resucées (en un mot, et non : re-sucées)
-un zestE (et non : un zest)
-on nous a infligé (sans « s » au bout)
-au travers d’un népotisme QUI ne semble CHOQUER personne … (et non : qu’il ne semble choqué …)
-une petite caste .. s’est approprié l’apanage (et non : s’est appropriée)
-et qu’elle NE soit plus monopolisée
-la gauche caviar n’a pas étalé son fric (et non : n’a pas étalée)
-le peuple a dû (et pas : a du)
-des gens ordinaires qui ont sans doute tant effrayé …(et non : qui ont sans doute tant effrayés …!)
-la gauche qui n’est plus qu’une coquille vide QUEL QUE soit le résultat des élections (et non : QUELQUE en un seul mot)

Bon, certaines règles semblent être oubliées, (ainsi que le souci de relire avant de publier…). De mon côté, ce qui me fait défaut, c’est la facilité d’exprimer mes idées avec autant d’éloquence et de verve que je le souhaiterais! J’ai bien du mal à argumenter avec concision et pertinence, c’est pourquoi je le fais de moins en moins. UN PARTOUT ! Championne d’orthographe contre championne en argumentation (si l’on peut dire…)

Passons au fond, qui est beaucoup plus intéressant.
Madame Desarbres nous dit que le film a été vu par « 20 millions de Français », que le véritable succès est celui du nombre des entrées, que la plus belle des médailles est celle du référendum populaire …je résume : énorme succès, entrées par millions, enthousiasme des foules = valeur incontestable.

Nous avions eu le même phénomène avec : « Les choristes ». Il aurait fallu que ce film gagne le césar du meilleur film sous prétexte d’immense succès populaire!!!

Je ne chercherai même pas dans le domaine du cinéma – il faudrait fouiller ma mémoire et cela ne m’intéresse pas, je suis sûre que dans l’équipe beaucoup trouveront des titres de films qui ont eu un succès monstre, et qui n’étaient que de grosses productions destinées à en mettre plein la vue – je prendrai un autre exemple : des milliers (et même millions) d’individus s’agenouillent (dans les églises), se prosternent (dans les mosquées), se balancent d’avant en arrière (dans les synagogues), en hommage à une entité qu’ils appellent Dieu, ou Allah, ou … peu importe comment. C’est ce que l’on appellerait « succès populaire » à la puissance 100 000, pas vrai ??? Donc, cette entité n’est pas contestable …

J’ai revu la séquence de « C dans l’air » où M.Vievorka a « démoli » ce film, selon Mme Desarbres. M.Vievorka dit qu’il est bien fait, très drôle, mais quand même, un petit peu « franchouillard » . Où est la « démolition » ? Ne l’ayant pas vu, je ne puis dire s’il est drôle, je sais seulement que ce mot de « franchouillard » m’a été souvent répété! Et monsieur Vievorka n’a-t-il pas le droit de dire ce qu’il pense d’un film?

Madame Desarbres, le mépris et le manichéisme, c’est dans vos propos que je les trouve! Je ne fréquente pas les salons branchés, ni les gens de cinéma ni ceux du spectacle, d’ailleurs je ne sors plus tellement, sauf justement pour aller parfois au cinéma quand ce n’est pas trop loin de chez moi. J’ai profité des places à 3 euros de la semaine « Télérama » (et de la semaine UGC). Car voyez-vous, contrairement à vous, je ne fuis pas Télérama, au contraire je l’achète chaque mercredi, sans pour autant partager forcément ses positions et ses critiques. Le film « sirupeux » que vous décriez (« La graine et le mulet ») m’a enchantée, et figurez-vous que je goûte énormément les films « intimistes », ceux qui insistent sur les regards, les gestes ébauchés, les silences, les émotions, les joies et les brisures de l’âme …

Il semble que la nuance ne soit pas votre fort! C’est soit le film « populaire » (les ch’tis), soit ceux qui se délectent des états d’âme de bourgeois ou de bobos (termes méprisants pour vous, naturellement!), compassionnels ou victimaires (c’est-à-dire ??? ), avec parties de jambes en l’air dont on n’a que faire (vous peut-être! certaines séquences d’intimité sont parfois complaisantes et racoleuses, d’autres peuvent être très belles et originales) – bref, ou bien un film est épatant parce qu’il montre la « vraie » vie des « vrais » gens, ou bien il est du genre « intellectuel » (déchéance suprême!) et sans intérêt, parce que les vrais gens se moquent pas mal des états d’âme de personnages tourmentés, qui n’ont que des préoccupations frivoles – c’est à peu près ce que vous voulez dire ?

Discuter avec vous doit être passionnant …

Vous êtes tout à fait libre d’apprécier certains films et pas d’autres, cela ne vous oblige pas à dénigrer de façon péremptoire et méprisante ceux qui ont des goûts différents !!! Ceux qui entre autres recherchent autre chose que la franche rigolade …Ceux qui estiment qu’un César ne s’attribue pas sur le seul motif de « succès populaire » …

Annette Caspard

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Réponse à Madame Annette Caspard

Madame,

En réponse à votre longue lettre concernant des sujets futiles puisque vous dites êtres trop occupée pour pouvoir répondre aux sujets plus importants, je m’interroge pour savoir si vous êtes professeur ou institutrice enfin de ces professions qui se caractérisent par le fait de disqualifier l’autre en lui signifiant son manque d’éducation ou ses fautes d’orthographe, enfin quelques signes d’appartenance qui marquent qu’il n’est pas du bon côté. Faute d’aborder le fond, ils signifient ainsi tout le mépris qu’ils ont pour les autres, avec cette sorte de supériorité de castes. Dont acte pour vos aimables corrections orthographiques. Mais je dois l’avouer, je crains, d’en faire d’autres encore, honte à moi.
Pour le film, vous avouez ne pas l’avoir vu alors pourquoi en parlez- vous ?

Quant à mes goûts cinématographiques, ils sont divers et vous pourrez retrouvez plusieurs critiques de films dans Riposte laïque. De manière générale, j’apprécie souvent le cinéma étranger qui a plus de profondeur, enfin pour ce qui est des films que je vais voir. Je conseille d’ailleurs à nos amis lecteurs d’aller voir l’excellent film québécois « Frozen river ».

Ce que je dénonce avec obstination, c’est la domination de la bien pensance sur la culture, la dictature de la pensée et le mépris qu’elle affiche pour la culture populaire qui n’est pas forcément de mon goût mais que je respecte. On a parfaitement le droit d’aimer ou de ne pas aimer tel ou tel film. Le problème, c’est quand une élite autoproclamée décide de ce qui est bien et ce qui ne l’est pas et qu’elle dispose de tous les pouvoirs pour dominer l’information. Heureusement, il arrive que le bouche à oreille arrive à contourner le jugement de la bien pensance et qu’un film mis à l’index devienne par son succès un phénomène social ce qui fut le cas pour Bienvenue chez les Cht’is.

Je ne vais pas répéter ce que j’ai déjà écrit. Je trouve dans votre lettre l’essence même de ce que rejette . C’est pourquoi je ne chercherai pas à vous convaincre, d’autres lecteurs heureusement partagent mon point de vue.

Gabrielle Desarbres

Je persiste et je signe

Vous me faites remarquer le ridicule de ma protestation, sur le prénom de la fille de Rachida Dati, Zohra, et vous me dites que le fait d’avoir reçu des courriers de protestations montre que je déraille. Eh bien, je persiste et je signe, mais je serai curieuse de savoir si Nicolas Sarkozy donnait un prénom hongrois à un éventuel prochain fils comment ceux qui s’extasient sur le prénom de Zohra réagiraient. Je persiste à dire que le fait que très peu de familles d’origine arabo-musulmane ne donne un prénom français est un mauvais message au niveau de l’intégration.
Cordialement,

Lucette Jeanpierre

Bonjour,

J’ai bien reçu votre Riposte Laïque 76, source de haine contre l’Islam, tolérant et religion de paix (le musulman répète un minimum de 34 fois lors de ses prières quotidiennes le mot paix), et surtout entachée de cet amalgame ambiant et inintelligent.
Je vous remercie donc de me retirer de votre liste de destinataires.
Bien cordialement.

Nabil Sallaly

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Nabil,
Nous allons vous désabonner. Mais si vous le permettez, juste une remarque : le mot «paix» n’a de sens que dans les actes qui l’entérinent. En dehors, ce n’est qu’un mot comme un autre.
Cordialement,

Cyrano

Voltaire

Cher Maurice,
Cela fait près de dix ans que j’étudie, quotidiennement, le dix-huitième siècle, ses archives, ses mémorialistes, ses polémistes, dont Voltaire ne fut qu’un parmi bien d’autres. J’ai confronté mes recherches avec celles de dizaines et de dizaines d’historiens dont certains furent mes maîtres à l’Université. Et aucun ne m’a jugée sur autre chose que sur la valeur de mes recherches et ma capacité à lire les auteurs qui m’ont précédée.
Aussi je considère que venir me reprocher ma haine supposée envers l’une ou l’autre de ces sources est totalement hors sujet, et ne mérite pas de faire l’objet de quelque débat que ce soit.
Pour ce qui est de Voltaire, à votre disposition.
Marion Sigaut
« Enfin je vois des hommes qui me paraissent supérieurs à ces nègres, comme ces nègres le sont aux singes, et comme les singes le sont aux huîtres et aux autres animaux de cette espèce. »
Voltaire, Traité de métaphysique.

Marion Sigaut

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Marion,

Je ne doute pas de la qualité de vos travaux sur Voltaire, et ne demande qu’à apprendre. Que l’envers de la tapisserie voltairienne soit ce qu’est l’envers de toute tapisserie est une évidence. Après tout, Platon, Aristote et même Saint Augustin trouvaient normal qu’il y ait des esclaves (le premier à dénoncer l’esclavage fut Jésus) ; Rousseau mit ses cinq enfants à l’assistance publique, et rédigea l’Emile, ou De l’éducation ! Dans les Lettres sur la Montagne, le même Rousseau dénonce Voltaire comme l’auteur de l’irréligieux Sermon des Cinquante, l’exposant ainsi à des représailles. Furieux, Voltaire lance le Sentiment des Citoyens, dans lequel il réclame une peine capitale contre ce «vil séditieux» ! Nietzsche voulait en finir avec les personnes âgées, en les poussant dans la tombe, et faisait l’apologie de la guerre, tout comme Joseph de Maistre ou encore Proudhon. Marx appelait à la violence révolutionnaire ; Wagner était antisémite au point de justifier l’incendie de villages juifs ; Heidegger, qui militait dans le parti nazi tout en étant recteur de l’université de Fribourg, signifia à Husserl, qui était juif, son arrêté d’exclusion… L’on n’en finirait pas de soulever la toile d’ombres qui recouvre de grands noms. Ces faits n’amoindrissent pas pour autant les propos racialistes, sinon racistes, que vous citez concernant Voltaire, et c’est bien que vous les citiez, pour peu qu’ils soient situés dans leur contexte historico-politique. Cela dit, j’espère que nous sommes d’accord pour reconnaître en Voltaire un défenseur de la liberté de conscience et de la liberté d’expression.
Respectueusement,

Maurice Vidal

Amalgamer islam et violence ce n’est pas bien !

Je ne sais pas si ça sert à qq chose mais dans l’islam, il y a différentes branches. Chez les sunnites la plus dure est la « wahabites »(d’Arabie saoudite) et la plus douce qui prône l’amour, la paix et le pardon c’est la « hanafite ».
Cet amalgamme d’islam et de violence n’est pas académique. C’est effectivement l’Angleterre qui avait permis à l’islam des pays du golfe de s’installer et de proliférer.
Vous ne parlez plus ou pas des assassinats de Gaza,des populations civiles avec un super terrorisme d’Etat.
Bizarre.
Mais je ne sais pas si ça sert à quelque chose d’écrire cela
Ramdja

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Monsieur,
Nous avons parlé, en son temps, des bombardements israéliens dans la bande de Gaza. Ce qui serait «bizarre», c’est que nous continuions d’en parler. Quant à l’amalgame entre islam et violence, s’il n’est pas dans la bouche de tous les Occidentaux – et heureusement ! – il l’est cependant dans celle des islamistes ! L’Occident n’attend qu’une chose : que l’islam soit, dans les faits, une religion «douce, qui prône l’amour, la paix et le pardon» ! Ce que vous nous avez écrit peut donc être très utile.
Cordialement,

Maurice Vidal

VOUS ËTES DES LAÎQUARDS REACTIONNAIRES!!!!

VOUS CONFONDEZ LE RELIGION MUSULMANE ET LES ISLAMISTES.

Guillaume Nader

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Guilllaume,
Je vous invite à lire la réponse que je viens d’adresser à monsieur Ramdja. Peut-être vous sera-t-elle de quelque secours.
Respectueusement,

Maurice Vidal

L’école assassinée

Vos exemples doivent rester des exemples et non pas des modèles dont lagénéralisation à l’éducation nationale est une dérive « démoralisatrice ». Si je comprends votre « coup de sang » il ne saurait à lui seul permettre quelques transformations. Mais bon sang que celà doit
faire du bien. Etonné je le suis par cette enseignante qui va déposer plainte sans que soit dit ce qui à l’intérieur de son établissement est « fait », « construit » pour de sauvageons en faire des êtres pensant. Et nous percevons que la main courante est légitime tandis que le silence du règlement intérieur, ignoré. Quant au deuxième exemple, l’enseignant pour avancer dispose d’un instrument irremplaçable appelé « liberté pédagogique » qui lui permet d’ouvrir à la conscience des textes, à la sensibilité littéraire, « ses » élèves par le chemin qu’il choisit. Et vous savez bien qu’aucun inspecteur ne prendra une décision défavorable envers un enseignant qui a fait rationnellement des choix didactiques et pédagogiques « pertinents ». Votre réaction face à ces deux exemples surprend par son illogisme. C’est, de mon point de vue, parce que l’enseignant doit faire face à des attitudes de plus en plus « décalées » de la part des élèves et des « autorités », qu’il est nécessaire à des consciences telles que la vôtre de rester sur le champ de faire front et demeurer le passeur de culture et de civilisation. Il faut l’enthousiasme garder. Souvent. Toujours. Même s’il n’est pas apprécié à sa juste valeur, il est parfois si désarmant qu’il renverse l’inhumanité de certains décideurs.

Très sincèrement.

Jean- Paul Lièvre

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher lecteur,

Mes exemples ne sont que des exemples, mais hélas représentatifs de milliers d’autres vécus depuis des années dans les établissements scolaires français. Lisez ou relisez les livres de Brighelli pour comprendre ce qui se passe. Je ne cherche pas à démoraliser mais à alerter, avant qu’il ne soit trop tard. Parce que nous traversons une ère de turbulences, l’école doit demeurer un sanctuaire et un endroit propre à faire émerger les élites que Jules Ferry appelait en rendant l’école obligatoire grâce à l’ascenseur social, pas un double d’une société malade.
Vous regrettez que mon « coup de sang » (qui fait effectivement du bien) ne fasse pas la part du pédagogique. En fait vous me demandez de prouver que les professeurs font bien leur travail, font ce qu’il faut pour que les sauvageons n’explosent pas… bref vous voudriez que je participe à la curée, à la mise en accusation des enseignants, toujours coupables ??? Hors de question ! Ras-le-bol de la soupçonnite aiguë, ras-le-bol de ces parents et sociologues qui font du prof le bouc émissaire de tous les dysfonctionnements de leurs enfants !
Par ailleurs, je ne sais pas si un Inspecteur sanctionnerait une lecture faite par un professeur : j’ose espérer que non. Je dénonce le fait qu’une formatrice puisse donner ce genre de consignes, avec ou sans la caution de l’Inspection !

Cordialement,

Christine Tasin

A QUI RIPOSTEZ-VOUS AU JUSTE ?

CHERS AMIS,

ETES-VOUS AU COURANT QUE BENOÎT XVI A LEVE L’EXCOMMUNICATION DE QUATRE INTEGRISTES CATHOLIQUES, DONT UN NEGATIONNISTE NOTOIRE ?
A MOINS QUE LES STATUTS DE VOTRE ASSOCIATION NE VOUS AUTORISE A VOUS EN PRENDRE QU’AUX INTEGRISTES MUSULMANS ? MAIS DANS CE CAS, QUEL RAPPORT AVEC LA VRAIE LAÏCITE ?

Vincent Flament, militant laïque et antifasciste

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher ami,
Ce n’est pas beau de faire des procès d’intention à un journal laïque, quand on ne le lit pas régulièrement. Pour vous rassurer, je vous fais suivre un article paru dans le numéro 73, lors de la décision du pape de réintégrer les disciples de monseigneur Lefebvre, et le numéro spécial consacré à la venue de Benoit XVI, en France.
Bonne journée, Cyrano
http://www.ripostelaique.com/Benoit-XVI-se-montre-tres.htmlhttp://www.ripostelaique.com/-Numero-56-.html

Votre journal est un outil de propagande anti-arabe

Messieurs,

J’ai lu vos nombreux numéros Edito Newsletter. Les derniers numéros m’ont convaincu sur le côté caché de votre journal. Sans aucun doute, votre journal est un outil de propagande anti-arabes, plus généralement de propagande raciste. Sous la couverture de deux mots »Riposte laïque »,votre journal oeuvre à propager la haîne raciale. C’est une honte d’être contre le multiculturalisme alors que le monde vit au rythme de la mondialisation.
Le concept »laïcité » prone la tolérance, la fraternité, le respect de la sphère publique et de la sphère privée. Les hommes et les femmes sont libres de vivre leurs vies ou leurs religions comme ils ou comme elles veulent. Votre journal n’est pas un journal des esprits libres…C’est un journal des esprits aliénés,prisoniers de la haïne raciale, esprits des lâches,je dirais, esprits pires que les esprits qui animent les lepennistes…. Je termine par vous demander de ne plus m’envoyer vos numéros de newsletter. J’exige que je sois imméditament désabonné.

Placide Tshilenge, professeur, retraité, certifié de lettres, diplômé de master II(DEA) de sociologie de l’Eduucation, Université Lille III

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Professeur,

Votre exigence étant un ordre, nous allons obtempérer ! Pourtant, votre lettre mérite quelques remarques : si notre journal est «un outil de propagande raciste», alors le pape n’est pas de couleur blanche, et tous les islamistes – y compris les intellectuels et politiques français qui les défendent – sont noirs, ou jaunes, ou rouges ! Le multiculturalisme est une bonne chose, certes, à condition toutefois que les valeurs soient miscibles. Dans le cas contraire, c’est le conflit qui nous attend, car il nous sera difficile d’harmoniser l’égalité des sexes avec le principe d’inégalité coranique en la matière. Voilà pourquoi la tolérance mérite une bonne fessée, si elle tolère le pire : y aurait-il d’ailleurs un sens à tolérer le meilleur ? Quant à la liberté qu’auraient les hommes et les femmes de vivre leur religion comme ils l’entendent, évidemment que nous y sommes favorables, mais dans le strict respect de la laïcité, sans quoi la cité ne manquera pas d’être à feu et à sang ! Est-ce être «lâche» ou «lepéniste» que de dire cela ?
Respectueusement,

Maurice Vidal

TEXTES AUXQUELS NOUS N’AVONS PAS EU LE TEMPS DE REPONDRE

Je vous reproche votre méconnaissance du sionisme
Dans votre article du 9 février : France, te rends-tu compte de la vague de haine anti-juive qui t’a submergée ?
Vous vous scandalisez (à raison) de la montée de l’antisémitisme en France, liés en partie aux évenements qui secouent la Palestine (au sens géographique).
J’ai trouvé cet article assez peu constructif; en effet à aucun moment, l’ennemi n’est pointé du doigt : le communeautarisme (tant souhaité par nos classes dirigeantes). Grâce/à cause des politiques sarkoziennes, la France devient/est un patchwork de peuples et conflits. Pour ne pas souligner que le conflit Israelo-Palestinien; quelles seraient les implications, en France, d’un hypothétique conflit opposant les janissaires hindus et musulmans? Un conflit à l’étranger peut provoquer une guerre civile; le communeautarisme, c’est la division du peuple français.

Alors, connaissant le site, je connais votre attachement à la République; je ne vous en tient donc pas rigueur.
Par contre je vous reproche votre méconnaissance du sionnisme.

Vous assimilez l’antisionnisme à l’antisémitisme. On reconnais la naïveté de cette assimilation, quand on sait que nombre d’antisémites sont sionnistes.
Personnellement, je ne suis pas judéophobe (terme plus approprié je trouve), et pourtant, sans remettre en cause le droit du peuple juif à une nation, je suis antisionniste.
Le sionnisme, c’est le droit du peuple juif à sa nation. Mais il faut savoir que le sionnisme n’est pas un courant politique homogène.

Oui, il est stupide de lier sionnisme et nazisme; mais il est incontestable, que le sionnisme tel qu’il est voulu (aujourd’hui) par la majorité de la population en Israel est nazi. Nazi dans le sens où la majorité du peuple juif est favorables à des transferts de populations et de territoires entre arabes et juifs et qu’une frange de la population et des partis d’extrême droite sont favorable au retrait du droit de vote pour les arabes.
Le sionnisme tel qu’il est appliqué aujourd’hui en Israel est profondément raciste; on aura pour preuve les conditions d’immigrations: être juif, un musulmans peut il obtenir la nationalité Israelienne ?
Le sionnisme est raciste, la plupart des mesures qu’ils pronent sont elaborée dans une optique judaique (dans le sens où Israel appartient au peuple juif et a aucun autre peuples); si le gouvernement israelien était réelement démocratique et laique, dans peu de temps un arabe serait premier ministre, la demographie arabe israelienne etant favorable à ce schéma.

Israel est une nation conquérente et guerrière. Le Hamas tant décrié est né avec Israel. Je sais que durant la deuxième guerre mondiale (et avant) il y a eu des pogroms jusqu’en terres saintes. Mais Israel, aujourd’hui, dans sa toute puissance continue à se poser en victime, victime du terrorisme. A chaque fois qu’Israel bombarde un combattant du Hamas elle détruit une famille, et ce sont tous les membres qui la composent qui se radicalisent et deviennent de potentielles bombes humaines.

Ce que j’essaie de dire c’est que la responsabilité des atrocités qui se déroulent en Canaan est partagée entre dirigeant palestiniens et dirigeants israeliens.
Je citerai (de mémoire) rabbin ou perez(desole pour ma memoire defaillante): On ne doit pas detester les arabes parce qu’ils tuent nos enfants, mais parce qu’ils nous forcent à tuer les leurs. »

Je pense que la paix n’est possibles que par l’etablissement d’une unique republique laique israelienne en Palestine, ou tous les citoyens arabes juifs druzes ou chretiens auraient meme droit et devoir; et ou le droit au retour serait accorder aussi bien aux juifs qu’aux palestiniens.
En fait il faudrait etablir une france au moyen orient; France que nous perdons chaque jour un peu plus submergée par les coups assener par les politiciens et le communeautarisme qu’ils souhaitent tant.

Zehri Zakarya

Mon testament politique

Cher Cyrano,

Pour sauver la société actuelle, totalement monétariste, tous les dirigeants ont besoin des religions, car elles ont été inventées à cette fin : être un adjuvant du système politique pour soumettre le peuple à une oligarchie dominante. Pourquoi ne pas se servir d’un outil aussi efficace.
La religion ne se détruira que par la mise en place d’une société plus éthique, celle que nous avions commencé à inventer avec la Déclaration des Droits de l’Homme. Or nous n’avons pas poursuivi ce travail, et maintenant nous sommes rattrapé par les événements. Nous laïques avons donc une grosse responsabilité en cette affaire. Je te propose de lire mon cahier n° 3 que je te mets en pièce jointe. Je serais heureux d’en discuter avec toi.

Bien cordialement.

Pierre Bellenger

Vous êtes quand même gonflé !

Bonjour,
Je viens de lire avec attention votre article mettant en cause le prosélytisme de Ribéry lors de ses prières d’avant-match. En tant que laïc convaincu,je préférerais – vivement – moi aussi qu’il effectue ce qu’il estime être son devoir religieux en privé, dans un coin des vestiaires, comme beaucoup de joueurs musulmans le font d’ailleurs.
Je ne suis cependant pas certain que franck Ribéry poursuive un but prosélyte en agissant comme il le fait. On ne peut pas non plus taxer sérieusement Anelka, Abidal, Nasri, Sagna, les 2 Diarra, Benzéma ou Ben Arfa de propagateurs d’idées islamistes… Et ils ont le droit d’être ce qu’ils sont.
Deux autres choses me gênent dans votre brûlot. D’une part, vous suggérez que Ribéry s’est converti de force à l’islam pour épouser sa femme, c’est une double accusation assez lourde puisque’elle fait de Ribéry un faible et un hypocrite et de sa femme une sorte de maître-chanteur, c’est gonflé!
D’autre part, et c’est malheureusement ce qui intrigue les laïcs sincères de confession musulmane comme moi, vos sorties sont systématiquement dirigées contre l’islam et les musulmans. Vous auriez pu, par souci d’objectivité minimum, évoquer également tous ces joueurs brésiliens, latins, sud-américains qui se signent en permanence après chaque action ou coup franc un peu loupés. Observez Juninho, qui par ailleurs est certainement un chic type et un footballeur talentueux, et vous verrez que ce « prosélytisme »
n’est pas l’apanage des musulmans. Ecoutez Kaka (Milan AC)parler à Bible ouverte…
Enfin, le fait d’être laïc n’immunise pas contre l’intolérance et le racisme. La crédibilité et l’efficacité de votre discours (à mon endroit en tout cas) passent par un vrai souci d’objectivité ainsi que par une réelle volonté de ne pas devenir aussi intolérant et obtus que ceux que nous dénonçons.
Merci et bonne continuation.

Kabyle Félon

A propos de votre éditorial du n° 75.

Encore une fois de plus, je vous rappelle qu’il n’y a pas que la seule nationalité française mais toutes celles de l’Union Européenne qui permettent d’être recruté dans la fonction publique française. Il ne s’agit donc pas de préférence nationale mais communautaire (si on peut dire).

Par ailleurs, ça fait longtemps (presque 30 ans) que les anciens postes de fonctionnaires ont été remplacés par des salariés de droit privé, notamment étrangers, en principe avec papiers, par le truchement des Marchés Publics (techniciens de surface, jardiniers, ouvriers, cuisiniers, serveurs, comptables, secrétaires, rédacteurs, chargés d’études, gestionnaires de ressources humaines, auditeurs, formateurs-enseignants, gardiens voire policiers militaires sinon civils avec les divers vigiles, ou même magistrats comme vous le dénoncez régulièrement avec LA HALDE qui n’appartient pas à une fonction publique et autres médiateurs comme les « grands frères » qui bien souvent ne sont pas ressortissants de « sous chiens », en attendant sans doute le retour au mercenariat pour remplacer les militaires.

Ensuite, outre les pratiques sinon raciales du moins ethniques, leur légalisation ne me semble dans certaines circonscriptions françaises ne jamais avoir posé problème, même à RL, mais sans doute par ignorance.

Ainsi, en Kanaky-Nouvelle-Calédonie, le Premier Ministre socialiste Michel Rocard a bien instauré légalement il y a vingt ans avec ses accords de Matignon non plus une simple préférence nationale, pourtant tant honnie par l’UMPS en métropole, mais raciale ou ethnique par la « priorité à l’emploi local » en faveur en fait du « peuple d’origine » -jusqu’aux postes pourtant fort peu nombreux de la fonction publique de l’état français (comme si dans les ambassades françaises n’étaient recrutés que les étrangers du pays pour défendre les intérêts de la France !!!)-, en en excluant non seulement les étrangers illégaux sans papiers et les légaux avec papiers de l’Union Européenne et donc de France, et non seulement les ressortissants légaux de l’Union européenne et les nationaux légaux non kanaks, mais aussi les ressortissants néo-calédoniens de naissance n’appartenant pas au « peuple d’origine » dont pourtant l’état civil ne peut être rapatrié en métropole parce qu’ils restent toujours juridiquement néo-calédoniens (tout en devant justifier de leur nationalité française en s’y adressant en payant par mandat international d’une autre devise leurs papiers d’identité dans un délai bien plus long que gratuitement au service des Français nés à l’étranger de Nantes !!!) et tout en ayant perdu tous leurs droits locaux jusqu’à se voir refusé par Air France la vente d’un billet aérien pour un aller simple, se substituant ainsi illégalement aux service de police.

Après tout, c’est ce qui s’est passé dans tous les anciens territoires français d’outre mer à la satisfaction générale des métropolitains…

Et il n’y a que ceux qui ont refusé d’être français ou d’appartenir à la Communauté Française pour être totalement indépendants qui, après avoir préféré en totale contradiction redevenir français par immigration, exigent que les Français ne bénéficient pas de ce qu’ils ont obtenu, à savoir la préférence nationale.

Ainsi, même dans la fonction publique française d’état, il est préférable d’être maintenant un immigré islamique ou noir pour être nommé préfet que « sous chiens » et a fortiori dans leur pays d’origine, fut-il celui de naissance du « sous chien »…

Abencalimero

Les notables marseillais défendent la mixité sociale… sauf pour leurs enfants

En tant que résident marseillais, je ne peux que me réjouir de votre article intitulé « Les notables marseillais défendent la mixité sociale… sauf pour leurs enfants ! » de votre n°74.
Vous supposez perfidement que les « âmes simples » marseillaises se demanderaient, quand même, si le même engagement et la même efficacité des services judiciaires laïcs auraient été constatés pour le vol du portable du fils de cheminot de Saint-Louis ou du petit neveu du plombier de Saint-Just…que pour les enfants de juges, magistrats, policiers et députés alors que la loi est la même pour tous et que la police et la Justice sont au service de tous et égales pour tous.
Je peux lever leurs doutes encore une fois.

En effet, les autorités judiciaires marseillaises me répondent invariablement depuis 15 ans que leurs enquêtes ne permettent pas d’identifier les coupables d’infractions pénales, dont même celles qui sont publiques, flagrantes, permanentes et facilement identifiables (comme par exemple celles de stationnement de véhicule mettant en danger la vie des piétons), mais aussi ceux au profit desquels elles diligentent des procédures judiciaires sous contrainte de la force publique des plus douloureuses à mon encontre, ainsi encore plus identifiables, et qui sont souvent les mêmes.

Par contre, j’attends toujours depuis 1998, malgré de nombreuses recours auprès des plus hautes autorités publiques nationales, de bénéficier de l’article préliminaire du code de procédure pénale et de l’article 6 de la Convention européenne de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales pour mes droits à être informé légalement lors des convocations judiciaires pénales des charges et accusations portées contre moi par ces mêmes coupables, afin de pouvoir exercer ensuite mes droits de défense et d’appel.

(En effet, le comble est que comme les autorités judiciaires ne font généralement pas respecter l’état de droit, c’est moi qui fait valoir mes droits contre les coupables, qui, ainsi contrariés, portent plainte contre moi (par des dénonciations calomnieuses) et au profit desquels les premières diligentent immédiatement des poursuites judicaires pénales contre une desquelles je ne peux même pas faire appel parce qu’elle se limite à un entretien quasi clandestin, bien que des plus judiciaires, non transcriptible sur une main courante ou un procès verbal d’audition réglementaires ou quelqu’autre document que ce soit alors que les autres sont inéluctablement classées sans suite)

Il est à noter que contrairement aux précédents Préfets de Police Roger Marion et Bernard Squarcini, l’actuel, Marx, semble bien moins au service des victimes anonymes que de sa famille et relations car il ne prend même pas la peine de leur répondre, ne serait-ce que pour préciser que mes procédures judiciaires « relèvent de l’autorité du Procureur de la République de Marseille, seul compétent sur la suite à leur réserver ».

Pourtant, j’appartiens à une catégorie socio-professionnelle supérieure, à l’instar des enseignants, et vis dans un quartier comparé –abusivement- par notre maire de secteur, socialiste, à Neuilly.

Au départ sceptique sur les accusations de discriminations vraisemblablement pénales portées régulièrement contre les autorités judiciaires par les « âmes simples », je me demande maintenant si, comme toutes les statistiques et rapports officiels, elles ne sont pas très sous évaluées.

Il est à noter par ailleurs que ce n’est pas la censure qui sévit sur tous les sites Internet de Marseille à financements peu ou prou publics, dont celle de « La Provence.com » n’en est même pas cependant la pire illustration comparée par exemple à celle de Marseille-forum, y compris judiciairement, qui va permettre la transparence et l’apparition de la vérité !

Car en matière de délation censitaire contre la « mauvaise pensance », bon nombre de « provençaunautes » doivent se targuer d’être les indignes héritiers des collaborationnistes des occupants nazis.

(Je reste anonyme, tout en étant un inconnu bien connu des services de police marseillais ( je ne suis jamais dans leurs fichiers officiels mais ils finissent toujours par retrouver mon dossier je ne sais où !), tant que les autorités judiciaires ne renonceront pas à poursuivre avec la même diligence que pour leur famille mes coupables qu’elles laissent ainsi m’agresser physiquement jusque dans mon domicile dont la révélation de mon patronyme permettrait encore plus l’identification…

Il n’y a malheureusement pas qu’au Bourget, et bien d’autres villes, que les intimidations physiques, éventuellement judiciaires, à caractère mafieux, existent, y compris contre les enfants innocents…

J’en profite pour encourager M-N Sardin dans son héroïque combat).

Abencalimero

NON REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Nous sommes désolés auprès de ces contributeurs, mais la sortie de notre livre nous a pris beaucoup de temps, et nous ne pouvons répondre à leurs réactions. Merci de leur compréhension.

Cyrano

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.