Sélection de quelques réactions

Publié le 23 mars 2009 - par
Share

COURRIER DES LECTEURS

Vous défendez l’indéfendable !

Chère Riposte laïque,

Tout, tout, il faudra donc tout supporter! On connaissait déjà votre haine irrationnelle de la gauche radicale, allant de pair avec une indulgence suspecte pour le squatteur de l’Elysée. On connaissait vos positions néo-pasquaïennes sur l’immigration (Mais où est passée la sagesse et la mesure d’un Chevènement? On ne la retrouve pas dans vos propos! ). Voilà maintenant que vous défendez les indéfendables, les sans-honneur! La République des prostitués, c’est cela votre horizon?

Quoi qu’il dise, quoi qu’il fasse, Eric Besson a tort. Il fut un temps où on aurait fusillé sur place ce genre de personnage, sans lui laisser le temps d’ouvrir la bouche. Notre époque, fort heureusement, est moins sanglante. On se contentera donc de souhaiter que le traître vive dans la honte, qu’il subisse l’opprobre générale, en aie conscience, et en souffre le plus possible. Que le reste de sa vie ne soit qu’une interminable descente aux enfers. Oui, on lui souhaite « tout le malheur du monde »…

Merci tout de même à votre collaboratrice d’avoir relayé la suggestion de Stéphane Guillon, que j’ignorais. J’enverrais donc à M. Besson mon ticket de cinéma pour « Welcome », orné de la mention « Iago! », ou « Judas ». Mais je ne suis qu’à moitié d’accord avec l’excellent chroniqueur d’Inter. Le personnage de Shakespeare, tout comme celui de la bible, ne manque pas d’une certaine envergure, qu’on chercherait en vain en Eric Besson. Le Besson (Eric) rampe tout en bas, à nos pieds, sur le sol, comme un ver de terre ( mais le ver de terre est utile, là où le Besson-Eric- est nuisible ). Et il faut bien une petite polémique pour qu’on jette les yeux sur lui.

Sur le fond du problème, je ne saurais approuver la comparaison, excessive, de Philippe Lioret. Mais elle participe d’une émotion sincère, qui contraste singulièrement avec la froide inhumanité d’un Besson qui n’est que calculs égoïstes. Point besoin d’être gauchiste, ou bobo défendant l’immigration sans contrôle depuis un salon parisien, pour souhaiter l’abrogation de cette loi scélérate qui pénalise le devoir d’assistance à autrui. Il est vrai que le problème des réfugiés de Calais semble insoluble. Mais il faut bien avoir la cruauté de ce gouvernement innomable que vous osez défendre pour vouloir inquiéter des citoyens qui ne font qu’aider leur semblable en détresse.

Je ne résilierais pas mon abonnement à votre liste de diffusion. Contraint que je suis de continuer à vous lire malgré toutes les couleuvres que j’avale chaque semaine, car vous êtes bien les seuls à défendre avec cette fermeté et cette indépendance d’esprit la laïcité. Croyez bien que le regrette. Votre conservatisme ranci donne un bien triste visage à la République. Celui d’une vieille fille aigrie, dure et égoïste, au coeur desséché, agitée par des obsessions stériles. Loin, très loin, de celle que j’aime…

Bien cordialement malgré tout

Fabien Nony

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Fabien,

Vous incarnez l’esprit de Riposte Laïque, tel que je le décrivais dans mon dernier édito : un espace de libre expression. Vous commencez par nous engueuler, à dire qu’on fait vous fait avaler des couleuvres, que vous souffrez tous les mardis matin à la lecture de quelques-uns de nos papiers, et vous finissez en disant que malgré tous nos défauts, nous sommes les meilleurs pour défendre la laïcité, ce qui achève de vous désespérer !

Mais on en redemande, des contributions comme la vôtre ! Elle enrichit le débat, en des termes vifs, et le dialogue n’est pas rompu. Cela dit, vous en sortez des bonnes, quand même, mon cher Fabien !
Ecrire qu’Eric Besson a forcément tort, parce que c’est un traître, c’est quand même incroyable, et peu digne d’un esprit libre. Il est scandaleux de comparer la police de la République à celle de Vichy, il est honteux de comparer l’arrestation d’un clandestin aux rafles du Vel d’Hiv, il est criminel (j’insiste, criminel) de comparer un clandestin qu’on renvoie dans son pays avec un Juif qu’on envoyait dans les camps de la Mort. Je persiste, Eric Besson a eu raison de rappeler ces évidences, nous l’écrivons depuis le début de RL. Je conçois qu’il soit difficilement supportable de voir un homme passer d’un camp à un autre, mais Eric Besson a-t-il vraiment trahi ses idées ? N’a-t-il pas, au contraire, montré qu’entre Sarkozy et des pans entiers du PS, il n’y a aucune différence, au-delà d’une bataille de parts de marchés, à chaque élection. Est-ce Besson qui a vraiment trahi, ou bien Sarkozy, qui a été élu sur un programme d’identité nationale, et qui encourage la diversité, ou le PS, qui a fait campagne pour un référendum européen, et qui a aidé Sarkozy a faire passer le traité de Lisbonne ? Je vous soumets ces quelques réflexions, pour dépasser les jugements sur la fidélité, parfois religieuse, à son camp.

Ensuite, vous abordez le sujet, ô combien passionné, des sans-papiers. Là encore, vous êtes plein de contradictions, vous sentez bien que le discours des gauchistes nous amène à la catastrophe, mais votre bon cœur vous empêche de pouvoir aborder, sereinement, les réponses politiques à cette question, qui, en période de chômage de masse, va devenir explosive. Mais le débat doit continuer.

Enfin, vous dîtes qu’on sent le conservatisme ranci, qu’on est comme une vieille fille aigrie, et bien loin de la République que vous aimez. Nous ne sommes sans doute pas les mieux placés pour vous dire qu’au contraire, la République que nous appelons de nos vœux est à l’opposé de tout cela, que nous aimons rire, que nous sommes insolents, provocateurs, polémistes, et que nous adorons la vie !
Nous pensons que ça se voit dans nos écrits, et dans le plaisir que nous trouvons à publier, toutes les semaines, ce journal, qui vous procure des douleurs d’estomac tous les mardis matin.

Nous nous sommes régalés à écrire notre livre «Les dessous du voile», et si vous le lisiez, vous y liriez, au contraire, un message d’espoir, un appel à la résistance, pour préserver une société égalitaire, fraternelle, républicaine et laïque.

Nous vous remercions de nous discerner le diplôme de meilleurs défenseurs de la laïcité. Certes, nous ne nous livrons pas à une compétition, mais votre verdict nous fait plaisir, venant d’une personne comme vous.
Je vous souhaite une bonne journée.
Bien à vous,

Cyrano

Les dessous du voile (1)

Je reçois votre lettre depuis d’information plusieurs mois. Je suis rassurée de voir que je ne suis pas une brute épaisse d’extrême droite, à pester quand je vois de plus en plus de femmes et de filles voilées, voire en burqa.

Le communautarisme encouragé par les imbéciles de gauche est une pure folie, destructrice de notre République laïque.
On ne dit pas assez que le terreau des intégrismes est l’inculture totale et le manque d’éducation dans laquelle on laisse baigner, depuis 30 ou 40 ans les populations venues d’une part d’Afrique et du Maghreb, mais également les populations « autochtones » fragilisées. Certains s’en sortent, heureusement, mais en se faisant mettre à l’écart, par les « laissés pour compte ».

Il n’y a aucun problème de ce type avec les Asiatiques car les filles ont la même éducation que les garçons, la « dictature du zizi » n’existe pas dans cette population. Mais que n’a-t-on pas dit sur son compte…
Tout ceci a pu se développer grâce à l’aveuglement, voir la complicité, du Parti Communiste, du Parti Socialiste et de l’extrême gauche. En effet, dans une surenchère démagogique éhontée, ayant parfois plus de sympathie pour les caïds que pour ceux qui bossaient, ils traitaient de « petits blancs » ceux qui, simple militants, tiraient le signal d’alarme. Les émanations de ces partis continuent de fausser le débat en faisant feu de tout bois, Ligue des Droits de l’Homme qui ignore les droits des femmes, et d’autres…

A l’heure actuelle, certaines gamines sont obligées de vivre le week-end en pyjama, ainsi elles ne peuvent pas sortir…ceci est mentionné dans un rapport de l’Education Nationale, mais personne n’en a parlé, il a été enterré soigneusement comme toutes les questions qui fâchent. Presque tout le monde trouve normal que les jeunes filles dès l’âge de 12 ans quittent les clubs de sport pour servir de bonnes à tout faire à leurs glandeurs de frères. Glande d’ailleurs largement encouragée par les mères.

Il serait sympathique et très utile que toutes celles (et ceux) qui ont quitté leurs pays pour fuir tout cela afin de vivre normalement en dehors de la coupe religieuse, élèvent la voix et clament haut et fort qu’ils n’ont pas envie que l’histoire les rattrape en France.
Pourquoi n’hurle t on pas que sur le territoire Français et ailleurs pas une fille, pas une femme, ne doit être séquestrée, voilée, interdite de sport, de sortie scolaire et bien entendu ni vitriolée, tabassée, lapidée. Aucune femme ou fille ne doit être interdite de vivre comme un être humain, au sens où on l’entend dans un pays qui se dit évolué et qui passe son temps à donner des leçons de démocratie à la terre entière.
Nous devons dire halte à l’autocensure. Si certains musulmans se sentent stigmatisés, il faut leur dire simplement et gentiment que ce ne sont pas les Apaches, ni les Adorateurs de l’Oignon qui construisent leur image de marque.
J’attends de grandes manifs laïques, unitaires, puissantes, bruyantes avec des slogans forts. On peut toujours rêver.
Bien cordialement.

Monique Vigneau

Les dessous du voile (2)

Chers amis,

Me permettez-vous de vous appeler ainsi en raison de ma déjà longue fréquentation de votre site internet ?

Je ne partage pas toutes vos opinions, à mon humble avis excessives, sur la nuisance absolue des religions. Mon expérience personnelle (dans un pays où ce sujet est particulièrement brûlant) et mon travail d’historien (spécialisé dans l’étude des premières hérésies dans l’Occident médiéval) m’ont conduit à une appréciation plus nuancée et plus « tolérante » (si j’ose dire) que j’ai la faiblesse de croire aussi plus efficace par les temps terribles que nous traversons et qui justifient le pire pessimisme. A mon avis le pire n’est pas encore arrivé, ni en France, encore quelque peu retenue sur la pente glissante (par comparaison avec l’Angleterre, la Suède et autres sanctuaire de l’Islam fondamentaliste), ni surtout ici où vraiment rien n’est très réjouissant (ce qui ne m’empêche pas de rester fidèle à ce petit pays qui joue vraiment trop le rôle de bouc-émissaire et où il s’en faudrait de bien peu pour que les choses aillent un peu mieux- mais ce « bien peu », comme d’habitude est hors de portée et il faut donc se résigner à subir la situation au lieu de la modifier).

Les quelques réserves énoncées ci-dessus ne m’empêchent nullement de m’identifier avec votre combat courageux et intransigeant contre toutes les formes d’intégrismes religieux, sans aucune exception, mais bien sûr en tout premier lieu contre l’Islam fondamentaliste qui étouffe peu à peu la « vieille Europe » aussi bien que la « jeune Amérique », avec l’aide de toutes sortes de cinquième colonne que vous avez raison de dénoncer inlassablement.

En conséquence, je vous adresse un chèque pour une commande de deux livres et un don de soutien à votre organisation.
« Il faut écrase l’infâme » !

Avec mes salutations les plus cordiales

Jean-Pierre Eskénazi

COMME IL IMPORTE D’ETRE TRES CLAIR SOI-MEME

A l’attention de l’équipe de direction,

J’ai bien lu avec un extrême plaisir, comme à chaque fois par ailleurs, le numéro 80 de « Riposte Laïque » où vous vous positionnez avec une extrême justesse sans exclusive contre toute religion prosélyte à visée universelle, à commencer par les trois religions du « livre », dans l’ordre chronologique de leur  » apparition » : judaïsme, christianisme, islam, dans toutes leurs composantes. J’y ajouterai pour fermer le ban, la religion séculière sortie tout droit du cerveau de Karl Marx, et descendue sur terre comme on sait, dans les horrifiants avatars que l’on sait, partageant avec les religions mystiques la primauté de la foi sur la raison, le renvoi à l’avenir des promesses sans cesse différées, entre les lendemains qui chantent et les paradis divers, l’encadrement par un clergé (bureaucratie en version soviétique et consors), un tribunal gardant l’orthodoxie et les schismes préludes à d’autant de « chapelles », et un « asservissement du peuple.

Je voulais ici apporter ma contribution à la réflexion de votre journal au sujet de la dernière intervention papale sur le discrédit jeté sur le préservatif au profit de la seule trouvaille traditionnelle recuite depuis tant, l’abstinence, pour seule réponse à l’épidémie (ou l’endémie) de sida qui touche l’Afrique.

Je laisse l’indignation à d’autres, l’appel à la vigilance également. La question, à mon avis, et je vous la soumets, étant que nous n’avons pas, de notre lieu de citoyen laïque doté de raison paraît-il, à tolérer que l’individu papal se permette dans la sphère publique d’émettre un jugement d’autorité. En d’autres termes, la société laïque n’a que faire de telles assertions et se doit de le faire savoir bien haut, en signifiant à cet individu qu’il n’est en rien qualifié sur le sujet, qu’à la rigueur il en entretienne ses ouailles dans les lieux affectés à l’exercice de sa croyance, dans la limite bien sûr de la loi.

Si une position claire comme celle-ci était notifiée en relayée dans des médias, nous serions beaucoup plus à l’aise pour non seulement barrer la route du grignotage des libertés sur le territoire de la république par les fous de Dieu un peu plus exotiques du fondamentalisme islamique dont je vous rejoins pleinement dans l’analyse de la nocivité, et l’exaspération de tout esprit libre devant la mollesse des « responsables politiques » : le ventre mou de la démocratie dont se sont toujours bien arrangés les fascismes de toute couleur, du brun au rouge et au vert ».

Tout comme vous quand vous dites  » ce qui ne nous empêche nullement d’avoir le plus grand respect pour beaucoup de musulmans, croyants sincères » les démocrates n’attaquent pas des personnes comme le font toutes les pensées totalitaires, religieuses ou non, mais des idées dogmatiques. Je salue enfin votre courage, arcbouté sur une belle justesse de vue, lorsque vous écrivez : « Devrions-nous, par souci tactique, faire de la bien-pensance, et dire que l’islam est une religion de paix et d’amour, pervertie par les méchants islamistes ?  » De la même manière, je trouvais équitable qu’on se soucie tout autant, pas plus mais pas moins, de la sensibilité de qui que ce soit, musulman ou attaché à toute religion ou détaché d’elles, et que chacun se méfie de sirènes polluantes de repentances et je ne sais quel autre masochisme bien pensant : le masochisme et la contrition sont de belles inventions chrétiennes, valeurs absolument pas partagées dans d’autres aires culturelles, mais qui leur sont connues comme un cheval de Troie à introduire chez nous, c’est-à-dire en Occident.
A bon entendeur… vous connaissez la suite.
Je vous remercie d’exister. Très cordialement.

Jean-Pierre CHARLES TOULON

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Pierre,

Ni indignation, ni appel à la vigilance, mais dénonciation sans concession de tout ce qui porte atteinte à la laïcité, à l’égalité des sexes et à la liberté d’expression : telle est l’attitude de notre journal. Nous sommes ravis que vous partagiez notre point de vue, et vous en remercions très sincèrement.

Maurice Vidal

Prénoms français obligatoires !

Cher Cyrano.

Une des nombreuses raisons de la non-intégration de nos chers compatriotes musulmans vient, entre autres, du fait qu’un laxisme scélérat leur permet d’enregistrer leur nombreuses naissances avec un prénom arabe. Nous sommes nombreux à penser que si on les obligeait à porter un prénom français, l’intégration de leurs enfants, et la leur, dans une société laïque se ferait plus aisément. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Sincèrement.

Philippe Alessandri

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Nous n’avons pas eu ce débat dans notre rédaction : je vous réponds donc en mon nom personnel. Je partage vos propos, et c’est en ce sens que j’avais été la seule, avec Eric Zemmour, à critiquer le choix du prénom de la fille de Rachida Dati. Aujourd’hui, beaucoup de jeunes couples d’origine française donnent des prénoms américains à leurs enfants, tandis que les populations issues d’Afrique du Nord ne donnent plus aucun prénom français aux leurs. Je trouve cela grave.
Amitiés,

Lucette Jeanpierre

Durban, voile et capote…

Voilà ! C’est bien dit, bien écrit, c’est clair et net. Merci, Christine et Malka. Mais m—-, ça fout les jetons!!! Je suis plutôt pessimiste. Les femmes voilées sont de plus en plus nombreuses en France. N’est-il pas déjà trop tard ? Cela dit, il faut résister, bien sûr, toujours et encore, contre le voile et pour le préservatif. Quel boulot!!!

Annie Lecomte-Billard

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Annie,

Il sera trop tard quand Riposte Laïque sera interdit et que vous ne pourrez plus écrire une lettre de ce genre, qui nous encourage. Mais, comme vous le dites, il y a du boulot et j’ai l’impression qu’on n’est pas prêts à chômer à Riposte, hélas ! Et en plus nous sommes tous des bénévoles : ça ne fera même pas baisser les statistiques de l’ANPE…

Cordialement,

Christine Tasin

Pourquoi êtes-vous si féroce avec Elie Domota ?

Cher Cyrano,

Je m’étonne de la charge menée dans ce N° 80 contre Elie Domota.
Voici ce que n’a pas hésité à me publier « Le Monde », qui n’est pourtant pas un journal anarchiste, dans son « Courrier » (des lecteurs) daté de samedi dernier 14 mars. « Le Monde » l’a titré : « Des rôles inversés », moi je l’avais intitulé « Retour de bâton », allusion à l’expression : « Donner des verges pour se faire fouetter », trouvant que ce qui était arrivé au Medef de Guadeloupe, le Medef ne l’avait pas volé.

 » Je comprends que le Medef de Guadeloupe soit furieux de devoir appliquer un accord qui n’a été signé que par un groupe de patrons
minoritaires. Mais il faut rappeler que ce dispositif dit «d’extension» avait été sinon inventé, en tout cas approuvé par le Medef et que celui-ci a su très bien l’utiliser en métropole. Toutes les fois que les patrons ont voulu faire passer un texte à leur convenance, il leur a suffi en effet de le faire approuver par quelque microsyndicat plutôt orienté à droite, voire de trouver un maillon faible dans un syndicat plus représentatif, et de cette façon l’ensemble des salariés s’est toujours vu imposer les volontés du Medef. Il est bien fâcheux pour lui qu’en Guadeloupe les rôles se trouvent inversés.Certes, les patrons du Medef peuvent trouver désagréables les propos qu’Elie Domota tient sur eux. Mais l’accuser de racisme, c’est eux-mêmes reconnaître qu’ils se considèrent d’une autre race que le reste de la population guadeloupéenne. « 

Bien cordialement.

Paul Vincent

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Paul,

Nous ne reprochons absolument pas le combat contre la vie chère, et contre les injustices sociales, au contraire. Nous ne plaignons pas le Medef local, encore qu’il faudrait nuancer entre les gros entrepreneurs et de petits entrepreneurs qui seront, avec leurs salariés, les premières victimes de près de deux mois de paralysie de l’île, tandis que Domota, vice-président de l’ANPE, payé par la France, avec une majoration de 40 % de son salaire, sur laquelle il crache, n’aura aucun souci pour ses fins de mois. La vraie question, qu’aborde Alain Rubin, est : quel type de société prépare un Domota ? Et la réponse ne nous paraît pas rassurante du tout pour les Guadeloupéens.
Bien à vous,

Cyrano

A l’attention de Lucette Jeanpierre

Bonjour Lucette,

je fais suite à deux questions restées sans réponse dans l’article
intitulé « Provocation islamogauchiste, contre la société de transports
toulousaine Tisséo »
http://www.ripostelaique.com/Provocation-islamogauchiste-contre.html

« Que dire également de la télévision associative qui héberge sur son
site la video et les commentaires lamentables qui l?accompagnent ? »

N’étant pas l’auteur de ce film, je ne m’avancerai pas sur la question
du floutage/non-floutage, la gestion du forum… évoqué plus tard dans
votre article, en revanche en tant que bénévole de la dite-télé
associative, je vous donne volontiers des pistes de réflexions, issues
de notre site internet : lire le texte de présentation correspondant à
ce lien : http://tvbruits.org/spip.php?article28

Baladez-vous sur notre site, et dîtes-moi quels sont les sujets que vous n’avez jamais vu à la télé hertzienne ou TNT, le cable ou le satellite. De nombreux sujets… TV Bruits invite et incite les gens à s’approprier le media télé pour réaliser des films en tous genres. Certains des sujets sur lesquels vous écrivez sont aussi traités par TV Bruits ou d’illustres inconnus qui nous sollicitent pour une diffusion non-commerciale.

« A quand la suppression des subventions municipales pour de telles
associations ? »
C’est dommage que vous ne nous ayez pas contacté lors de la rédaction de votre article, vous auriez, entres autres, appris que l’association TV bruits fonctionne sans subvention publique.
Quand on a un pouvoir, comme le votre, de rédaction sur l’internet, il est regrettable de laisser planer autant de doutes sur une association. Quitte à la diffamer.

Enfin, je regrette de ne pas pouvoir envoyer mon message publiquement sur le site Riposte Laïque. Pourtant techniquement c’est possible vu que vous êtes sous SPIP, comme TV Bruits. Pour vous citer : « Pur hasard ? »

bien cordialement,

Alexandra, bénévole

Mél écrit en mon nom propre et sans concertation avec les autres
membres de l’association.

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Bonjour Alexandra,

Dans mon texte, je n’ai laissé aucune question sans réponse. Je n’ai jamais écrit que la télévision publiait des exclusivités, j’ai énoncé qu’elle relayait des informations qui n’étaient absolument pas neutres politiquement : mise en avant du film de Jérôme Horst, « un racisme à peine voilé », qui traite de racistes les enseignants voulant faire respecter la loi contre les signes religieux, et victimise les jeunes filles voilées, et interview complaisante d’Alain Gresh, autre relais servile de l’offensive islamiste et grand ami de Tariq Ramadan.

Vous êtes donc les relais de la politique des « Indigènes de la République », qui, eux-mêmes, relaient la politique des islamistes contre la laïcité. Le film qui a été tourné, autour de la société de transports toulousaine Tisséo, n’est que l’application, sur le terrain, du harcèlement auquel ce mouvement se livre contre la République et la laïcité, depuis des années. Nous sommes donc adversaires, et mènerons la bataille des idées contre des associations comme la vôtre. Je n’ai par ailleurs pas écrit que vous touchiez des subventions municipales : j’ai écrit qu’il fallait cesser d’en donner à des associations qui défendent les mêmes objectifs que la vôtre. Enfin, vous regrettez que votre lettre ne paraisse pas sur notre site. C’est un choix, car nous aussi nous sommes des bénévoles, et nous n’avons pas la possibilité de consacrer du temps à gérer un forum de discussion. Nous considérons que notre courrier des lecteurs remplit ce rôle.

Je vous souhaite de bien réfléchir sur la société dans laquelle vos actions nous entraînent.
Bonne journée,

Lucette Jeanpierre

Sur Galilée

Une de vos rédactrice, se présentant comme « féministe enragée », présente la mythe de l’affaire Galilée comme illustration de l’obscurantisme religieux.

Je ne peux que vous inviter à prendre connaissance des travaux de Aimé Richardt sur ce sujet, dont vous trouverez une intéressante interview sur Canal académie http://www.canalacademie.com/L-affaire-Galilee-ou-l-hypothese.html?var_recherche=galil%E9e

Je constate en outre que figure toujours sur votre site une caricature insultante envers les Chrétiens, avec cette consécration d’un verre de bière. C’est sans doute de « l’humour » hérité de votre concubinage passé avec le bigot scientiste Jocelyn Bezecourt qui, en matière d’obscurantisme, y connaît effectivement quelque chose, par ses articles d’un fanatisme, d’une bêtise et d’une vulgarité qui se passent de commentaires. Un minimum de vigilance historique devrait vous inciter à voir comment ont finit part le passé les gens qui se sont engagés sur cette voie: où ont fini les animateurs de « L’Assiette au beurre », ceux de la campagne « les curés sac au dos » (juste sur le fond) Barbé et Célor, et bien d’autres….. Le fanatisme et l’obscurantisme ne mènent qu’au fanatisme et à l’obscurantisme.

On peut, bien sûr, faire des caricatures sur tel ou tel sujet et la critique est le moteur du progrès de la connaissance. Tel n’est pas l’objet de votre caricature qui est une insulte urbi et orbi, qui dénote une méconnaissance de ce que le christianisme a apporté à la philosophie politique de la République: que l’on songe à Thomas d’Aquin, Marsile de Padoue et dans leur lignée les humanistes de la Renaissance. Le christianisme est la seule religion vivante qui progresse par la critique et l’exégèse, ce qui veut dire aussi qu’elle prend des positions qui ne nous plaisent pas et que l’on peut critiquer. Les réaction actuelles du pape et des évêques contre l’affaire Williamson et la tout aussi lamentable affaire brésilienne devraient vous inciter à plus de discernement avant de réserver au christianisme un sort encore plus radical qu’à l’Islam.

Claude ROCHET

Professeur des universités
Directeur du Master « Intelligence économique et compétitivité territoriale »
Institut de management public

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Professeur,

La bienveillance dont Aimé Richardt entoure la sentence prononcée par le Saint-Office à l’encontre de Galilée (ce dernier ayant vu sa condamnation à la prison à vie commuée en résidence à vie par Urbain VIII) balaie d’un trait de plume 23 ans de harcèlement contre ce grand génie scientifique, la première attaque ayant été lancée en juin 1610 par Martin Horky, avant de s’amplifier dans une contestation ecclésiastico-professorale qui aboutira au délibéré rendu au couvent dominicain de Santa-Maria, le 22 juin 1633. Plus grave : cette même bienveillance minimise le dogmatisme de l’Eglise dans la perception qu’elle a de la science. Jean-Paul II en personne demandait aux savants de ne pas s’occuper de l’origine de l’univers !

Sur ce point donc, je ne peux pas m’entendre avec vous, pas plus que je ne m’entends avec ceux qui voient dans le darwinisme une «supercherie de Satan» ! Vous-même écrivez que «le fanatisme et l’obscurantisme ne mènent qu’au fanatisme et à l’obscurantisme». Encore faut-il savoir qui est dans les rets du fanatisme et de l’obscurantisme !

Quant à l’image du pape consacrant une chope de bière, elle n’est pas à même de nous faire oublier que les Droits de l’Homme doivent beaucoup aux paroles du Christ, qui ne sont pas celles du catholicisme, le mot «catholique» – tout comme le mot «protestant» d’ailleurs – n’apparaissant nulle part dans la Bible. Soyez cependant rassuré : ce n’est pas le catholicisme qui, de nos jours, menace le monde libre, mais bien l’islam !
Respectueusement,

Maurice Vidal

Inch’allah

Bonjour Cyrano,

Il fallait s’y attendre, hélas !
La démocratie de l’islam :

http://www.guysen.com/articles.php?sid=9407

Amitiés,

Wendy Emy

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Wendy,

Je profite de votre mail pour faire savoir à nos lecteurs que le mercredi 11 mars 2009, le Pakistan, au nom des pays musulmans membres de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), a présenté un projet de résolution devant le 10e Conseil des droits de l’homme des Nations Unies visant à ce que tout questionnement sur le dogme islamique soit considéré comme une violation des droits de l’homme. Le texte a pour objectif de faire taire toutes les voix dissidentes et encourager l’imposition forcée de la charia, la loi islamique. En d’autres termes, ce projet de résolution vise à criminaliser toute tentative de diffamation de l’Islam.

Pour Hillel Neuer, directeur exécutif de UN WATCH (une ONG basée à Genève et mandatée pour s’assurer que l’ONU se conforme bien aux obligations qui lui incombent en matière de droits de l’homme), ce projet de résolution menace dangereusement la liberté d’expression partout dans le monde. S’il était adopté, toute offense faite aux sensibilités islamiques serait bannie au motif de «grave affront à la dignité humaine» et de violation de la liberté de religion. Les Etats-membres de l’ONU pourraient alors voir, à terme, s’éroder les garde-fous garants de la liberté d’expression présents dans leur propre «système légal et constitutionnel».

Il s’agit donc d’un texte «orwellien», qui «dénature le sens même des droits de l’homme», et «marque un retour en arrière colossal pour la liberté et la démocratie dans le monde ».

Et Hillel Neuer d’ajouter : «Les premiers à souffrir seront les musulmans modérés dans les pays qui seront sous le coup de cette résolution, à savoir l’Iran, l’Arabie Saoudite, l’Egypte et le Pakistan, où les lois de blasphème sanctionnées par l’Etat répriment la liberté religieuse et proscrivent les conversions de musulmans à une autre religion».

«Les prochains sur la liste de ce maccarthisme onusien seront les écrivains et les journalistes de l’Occident démocratique, puisque la résolution cible les médias qui selon le texte « «stéréotypent délibérément les religions, leurs adhérents et personnages sacrés».

A bon entendeur…

Cordialement,

Cyrano

Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain

Bonjour,

Je suis globalement d’accord avec vos analyses, toutefois, je me permets d’apporter un bémol à votre assimilation entre les fanatiques (pardonnez-moi de préférer ce terme à intégriste, lequel, à mon sens, est déjà une génuflexion devant ces gens) et l’Islam de tous les jours.
Certes, le message contenu dans le Coran est celui d’une conquête et de l’instauration d’un ordre dictatorial. Mais c’est le même que l’on trouve en général dans les religions monothéistes : à l’aune de l’Ancien Testament, la planète ne serait que champ de ruines, de sang et de tripes répandus. Donc, il y a un problème évident de lecture du texte, et, pour certains, d’en appliquer les préceptes au-delà même de la lettre. Par exemple, j’ai découvert dans le Coran une grande déférence envers Jésus (Issa), et Marie (Myriam); je n’y trouve nulle part qu’il faut massacrer ceux qui les révèrent. Donc, les fanatiques sont les « bons élèves » qui vont encore plus loin que le texte, en extrapolant les parties les plus détestables, seules considérées (pourquoi ne consacrent-ils pas leur énergie à appliquer les bons côtés, comme, par exemple, l’entr’aide et la charité ?). C’est un peu comme un chrétien qui, ne retenant que l’exemple de Jésus chassant les marchands du temple, passerait sa vie à casser la figure des épiciers, des pharmaciens et des pompistes.
J’ai un contre-exemple, qui est celui des Comores, où l’on pratique ce que les natifs appellent eux-même l' »Islam à la vanille ». L’Islam pratiqué par les Comoriens est un enchantement d’intelligence, de gentillesse, de tolérance et même d’humour. De quoi agacer les salafites qui, depuis quelques années, y ont fait construire force mosquées gigantesques à côté des maisonnettes en pisé et palmes, animées par des imams saoudiens fanatiques, et qui font régner la terreur. Question subsidiaire : que fait-on, dans ces cas-là, pour contrer ces individus, qui prêchent notre extermination?

En réalité, peut-être que le problème de ces gens est d’ordre médical, une espèce de dérèglement qui pousse à la violence, en s’appuyant sur un texte religieux comme d’autres sur leurs pulsions sexuelles (qui ne sont d’ailleurs pas non plus absentes ici).
Bref, tout ça pour dire qu’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain : les Evangiles ont bien été à la source des Croisades et de l’Inquisition ; quand l’homme veut faire le mal, il peut le faire même au nom d’un type qui lui a dit « aimez-vous les uns les autres ». Et le « Tu ne tueras point » est commun aux trois grandes religions monothéistes. On en voit tous les jours les effets.
Prenez les fanatiques à leur propre piège : lancez-leur au visage tout ce qui, dans les textes qu’il prétendent appliquer, les contredit…Certes, je ne demande pas aux laïques de devenir des docteurs de la foi, mais l’exercice serait, à mon avis, enrichissant pour tout le monde…

Lycurgue

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Monsieur,

On ne prend pas un fanatique à son propre piège : on le combat par la loi !Jésus chassant les marchants du Temple n’est pas fanatique : il est en colère, et ne blesse ni ne tue personne. Quant à la bienveillance du Coran à l’égard des chrétiens, elle bute sur la notion d’«associateur». Je vous invite donc à lire les sourates qui parlent des «associateurs», c’est-à-dire de ceux qui «associent» le Père, le Fils et le Saint-Esprit en une seule Personne.
Je vous concède enfin que relèvent de la psychiatrie ceux qui ne peuvent s’entendre avec leurs semblables qu’en les supprimant : tuer, c’est refuser de comprendre !
Bien à vous,

Maurice Vidal

Le CRANE

Suggestion provocatrice : que diriez-vous, pour faire comme le CRAN, de créer le CRANE, Conseil Représentatif des Associations Blanches Européennes ?
Je ne partage pas vos analyses concernant le libéralisme, mais le combat que vous menez pour la laïcité est lucide et courageux. Continuez !

Thierry Foucart

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Thierry,
Le CRANE ou le CRABE ? Quoi qu’il en soit, nous ne sommes pas pour une race – serait-elle blanche – mais pour des valeurs qui transcendent toutes les races. Nous ne sommes pas blancs, noirs, jaunes, rouges ou métis : nous sommes l’Espèce !
Respectueusement,

Maurice Vidal

Va te faire voiler

16 mars 2009 : OummaTV se fait l’avocate d’Allah
Par Ishtar le 16 mars 2009
Le procès du siècle : Allah contre la République
C’est un tout un dossier que consacre l’équipe de Hijab and the city (Oumma-TV) à l’anniversaire de la loi anti-foulard du 15 mars 2004. Du point de vue des Musulmans et pro-Musulmans évidemment.
Voici donc le programme concocté par OummaTV pour aujourd’hui :

– 1. Une contribution d’Ismahane Chouder (qui se dit militante féministe), co-auteure avec Pierre Tevanian et Malika Latrèche, du livre’’ Les filles voilées parlent.’’
La loi du 15 mars 2004 sera abrogée, insha Allah
Cette contribution intitulée ‘‘Loi du 15 mars 2004… reprendre la parole dans le silence assourdissant’’ n’est en fait qu’un énième plaidoyer pour le port libre du voile, à l’école comme dans le reste de la société. Autrement dit, il s’agit d’un réquisitoire contre la loi du 15 mars 2004, qualifiée par ‘‘les pro-foulard islamique’’ de loi scélérate qu’elles ne désespèrent pas de faire abolir : ‘‘15 mars 2009, an V de l’arbitraire, sixième année de la lutte pour l’abrogation de cette loi d’exception, raciste et sexiste, insha Allah, au-delà de nos appartenances particulières dans notre humanité commune.’’

– 2. Un micro-trottoir intitulé ‘‘ce que pensent les filles voilées’’, donnant la parole à de jeunes femmes musulmanes qui témoignent en faveur du voile.

– 3. Une vidéo, avec le 8ème épisode de la série Oumma pour elle, sous le titre ‘‘ Va te faire voiler’’ où la chroniqueuse Mariame, plaide la cause du hidjab. Pour elle, la loi du 15 mars 2004 est ‘‘funeste, scélérate et liberticide ’’ et il faut donc à tout prix la combattre et la faire abolir. Notons encore une fois la récupération des symboles républicains détournés sans vergogne au profit de la propagande islamiste.
La vidéo
à voir sur http://www.bivouac-id.com/2009/03/16/16-mars-2009-oummatv-se-fait-l%e2%80%99avocate-d%e2%80%99allah/Source pour la rédaction de ce billet :
– Hijab & the city

D Greiner

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher lecteur,
Les documents que vous nous avez transmis méritent d’être approfondis, alors même que leur message est clair : ceux qui veulent islamiser l’Europe utilisent tout pour parvenir à leur fin, y compris le détournement de nos libertés et de nos valeurs. C’est à chacun de nous de savoir dire «non» à cette offensive. Cela commence par un «oui» sans faille à la laïcité !
Bien à vous,

Maurice Vidal

La journée de la jupe

Bonjour,

Hier soir j’ai vu « la journée de la jupe » avec Isabelle Adjani.
J’espère que Brigitte Bré-Bayle l’aura vu ou qu’elle le verra. C’est
autrement plus fort que « Entre les murs » que je n’ai pas du tout aimé!

Si l’on retrouve certains points communs avec ce dernier film,
notamment dans la scène avec la mère qui défend son fils qui fait tout
si bien à la maison, la comparaison s’arrête là. On est loin du regard
baba cool soixante-huitard compassionnel (finalement tous ces gamins,
il suffit de savoir les prendre, Coran et Bible à la main en faisant
du foot ! Tout finit bien, tout ne va pas si mal madame la
marquise…!) pour rendre vraiment compte des « territoires perdus de
la république ». Et si notre Sarko de malheur découvre qu’il faut
« sanctuariser » l’école, encore un terme qui a trait à la religion!,
tous feraient bien déjà de faire respecter la laïcité partout et en
particulier à l’école. Il y a longtemps que cela aurait dû être fait
et on n’en serait peut-être pas là ! Merci Jospin et toute la gauche
bien pensante qui ne s’améliore pas de ce point de vue.
Maintenant la pente est dure à remonter et elle n’en finit pas de
monter alors qu’on est tout en bas… Est-il déjà trop tard?

Cordialement

Jenny Ecoiffier

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Jenny,

S’il était trop tard, ce film courageux n’aurait pas vu le jour, car il montre à la fois ce qui se passe et ce qui ne doit plus se passer dans les établissements scolaires dits «sensibles». En d’autres termes, cela ne passe plus ! Il y en a plus qu’assez, en effet, de cet abandon des valeurs laïques et républicaines qui, à terme, nous conduit tout droit à la guerre civile !
Bien à vous,

Maurice Vidal

« Droit de réponse »

Bonjour

Je réagis à l’article de Jérémie Ménerlach, sur « Les défenseurs compulsifs de l’islam ».
http://www.ripostelaique.com/Les-defenseurs-compulsifs-de-l.htmlJe suis toujours étonné de la vision que vous avez de nos familles et de la place de la femme dans nos familles. Vous brillez par vos stéréotypes (…), Vos médias font d’un fait divers une généralité. Simple exemple, pourquoi vos médias n’interviennent pas lorsque des femmes sont battues à Neuilly ? Pourquoi vos médias n’interviennent pas lorsque qu’un retraité abat sa femme dans le Nord Pas de Calais ?

Les musulmans (+quartiers) auraient le monopole de la maltraitance faite aux femmes ?
Laissez-moi rire, ce fléau touche toutes les classes sociales et les personnes de toutes origines. Seulement lorsque c’est « Mohamed » qui tape sa femme on crie au scandale en essayant d’interpréter son acte par rapport à ses coutumes. Quand « François » abat sa femme et ses enfants c’est juste  » un drame familial » relayé aux faits divers. Cherchez l’erreur ! J’appelle cela l’hypocrisie occidentale.
Pour ce qui concerne la relation entre la violence et l’islam, je vous invite à lire le document en pièce jointe
Bien cordialement

« homme libre »

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Bonsoir,

Jérémie Ménerlach n’a jamais écrit que la seule violence contre les femmes ne venait que de l’islam. Ne misez donc pas sur une polémique qui n’a pas lieu d’être dans ces colonnes.
Inutile, par ailleurs, de jouer de la victimisation, et d’évoquer Neuilly ou le Nord-Pas-de-Calais pour masquer une réalité : l’islam n’est pas une religion où la femme est l’égale de l’homme, et dans le Coran l’homme est encouragé à battre sa femme.
Inutile également d’utiliser le coup de l’hypocrisie occidentale : on connaît ce refrain par cœur.
Quant à votre pièce jointe, qui nous parle de l’islam comme religion de paix, nous ne l’avons pas remarquée dans les théocraties musulmanes, et c’est sans doute un hasard si la grande majorité des attentats se commet au nom du prophète !
Merci de continuer à nous lire.
Cordialement,

Cyrano

Votre laïcité doit disparaître !

Bonjour en ce Dimanche 15 Mars 2009.

J’ai lu avec beaucoup d’attention votre article sur l’Ecole laïque , il est certain que vous pouvez vous inquieter pour votre ecole laïque ,elle est en danger , vos anciens qui avaient poser les fondements du laïcisme
ou de la laïcité ont peu ménager les catholiques (plein de haine pour
la foi) payent aujourdhui et vont encore payer demain leur hostilité aux
faits religieux, il n’éxiste pas de neutralité dans une éducation et votre prétendu morale laïque s’épuise et se change en fanatisme , vous ne pouvez pas demander a une personne dont la vie est orientée par une
démarche religieuse ,de laisser a la porte de votre école la plus belle
part de sa personne et toute son espérance pour assister a vos cours, es musulmans vont progréssivemment créer leurs établissemments ou ils pourront s’épanouir et étudier, avec la liberté vestimentaire et les prescriptions alimentaires qui forment leur differénce. Vous pensiez leur otez leur libre choix de porter le foulard que vous appellez islamique , ils formeront leur futur cadre qui réformeront la laïcité , c’est mon voeux le plus cher . Beaucoup de gens ne veulent plus votre laïcité, le fait religieux revient aujourdhui plus fort que hier ou avant hier pour en découdre avec ceux qui jadis ce moquer d’eux ou les rejeter , n’oublier pas la troisième république sur les catholiques , les massacres de la Vendée par la révolution, massacrée en haine de la foi n’oubliez pas !!!

Richard Unrein

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Richard,

Il est possible que vous ayez raison quant à ce que risque de devenir la France, mais c’est précisément pour cette raison que notre journal existe. Ce qui semble vous échapper, c’est que nous n’avons aucune haine contre le fait religieux. Nous savons simplement que la laïcité permet le politique et le religieux, alors que le retour du religieux tel que vous le souhaitez correspondrait à la disparition du politique par l’instauration d’un ordre transcendant sur lequel il faudrait d’abord que les religieux eux-mêmes s’entendent, car le Christ n’est pas Allah. Réformer la laïcité selon votre vision des choses, c’est l’abolir et, par la-même, déclencher la guerre civile !
Respectueusement,

Maurice Vidal

C’est honteux de manifester aux côtés des barbus qui crient « Allah akbar »

BONSOIR

Je prends connaissance d’une réponse au sujet des manifs contre les bombardements israéliens et j’avoue ne pas comprendre votre réaction contre les communistes. S un jour vous appelez à manifester pour une quelconque cause, êtes-vous sur à 100% SUR DE POUVOIR filtrer les personnes qui répondront à votre appel et l’utiliseront à leur bon vouloir? JE PENSE que c’est ce qui s’est passé avec les manifs pour défendre GAZA, dans ma ville, nous avions encadré la manif et donné des consignes et pourtant , des religieux ont lancé quelques mots dans le style de ceux que vous dénoncés, personne n’a repris et nous avons mis les choses au point mais la liberté de s’exprimer est à ce point, on nous répète à longueur de journée que nous sommes en démocratie !!!!!!!!!
Si vous avez une solution, un remède faites en profiter les autres.
Cordialement

une lectrice de votre journal

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère lectrice,

Il y a une différence entre se retrouver dans une manifestation avec des personnes que personne ne souhaite rencontrer, et signer des textes avec des organisations telles que l’UOIF ou le Collectif des Musulmans de France (CMF), comme l’ont fait les organisations de gauche, dont le Parti communiste.
Quand on signe un appel avec de pareilles organisations, on sait avec qui on va manifester.
Quand cela se reproduit trois week-ends de suite, cela devient un choix politique.
Cordialement,

Cyrano

Commentaire Gaza

Bonjour et un salut amical à l’équipe de Riposte Laïque
Je suis un lecteur assidu de votre journal, que j’apprécie énormément, et je voudrais revenir sur un aspect particulier de Gaza, et de ses conséquences.

1 – En regardant CNN pendant la riposte israélienne, CNN explique sans le moindre commentaire que la population de Gaza, zone surpeuplée, comporte 45% de jeunes de moins de 14 ans

2 – Une information explique qu’un important responsable du Hamas a été tué avec ses 4 épouses et 15 de ses 16 enfants (15 futurs fanatiques… )

3 – des reportages nous montrent la difficulté de vivre de Palestiniens et de leur 8, 12 ou 9 enfants, selon les reportages.
Etc…

A l’évidence, tant les responsables que la population, abreuvée d’islam à haute dose n’a aucune notion de contrôle des naissances, et d’adéquation des ressources… la politique de l’enfant unique n’est pas pour demain…

A l’évidence, aucun journaliste ne relève le problème, qui est pourtant fondamental dans tout conflit : car il se base sur les ressources possibles d’un territoire, pour subvenir aux besoins essentiels des habitants.

A l’évidence, aucun journaliste ne relève que Gaza a un taux de doublement de population inférieur à 15 ans, et que, comme une « cocotte » minute, tendra à exploser par surpopulation permanente.
La stratégie de victimisation joue à plein, sans que à un seul moment ne sont pointés du doigt par un quelconque journaliste moins bien pensant que les autres : la folie absolue que constitue la bande de Gaza en termes de fanatisation, de lavage de cerveau, d’explosion démographique poussée et voulue, d’inadéquation de ressources, du fait des immenses aides reçues par la Palestine, toutes converties en fanatisme sous une forme ou une autre… et non en activité, commerce, recherche, intelligence (tout le contraire d’Israël).

Gaza comptera plus de 3 millions d’habitants dans moins de 12 ans, à ce rythme, et les chantres de la victimisation à outrance, continueront à pleurer les souffrances du peuple de Gaza, qui se nourrit d’islam et donc ne pense pas, ne se contrôle pas, n’évolue pas (mentalement) avec des « responsables » qui font 15 ou 30 gamins (à fanatiser) et appliquent les préceptes mahométans d’explosion démographique incontrôlée.
En ce sens, Israël verra cette « bombe » grossir en permanence et je ne vois aucune solution à ce problème, car il est inhérent à ce mélange politico-religieux (que l’on retrouve dans l’explosion démographique et l’abrutissement religieux de l’Egypte, par exemple, ou encore de ce qui arrive en Turquie).

C’est peut-être mal écrit, mais cela résume le vide de pensée, le refus de voir ou la peur de nos médias, élites, qui ne veulent pas faire face à ce qui pend au nez de tout un chacun, car le problème se retrouve (déjà d’ailleurs) de la même manière dans toutes les banlieues musulmanes de la planète, musulmanes uniquement, pas dans les communautés asiatiques ou des pays de l’Est, ce pour préciser face aux politiques et journalistes qui veulent noyer le poisson, dans le vague de l’immigration !

Jack Lucent

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jack,

Votre analyse ne peut que déplaire à tous ceux qui ne veulent pas ouvrir les yeux, tant est vrai ce que vous dites sur l’explosion démographique et l’endoctrinement politico-religieux des habitants de la bande de Gaza. Votre lucidité vous honore.
Avec mes remerciements,

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.