Sélection de quelques réactions

Publié le 27 avril 2009 - par
Share

COURRIER DES LECTEURS

Nations Unies antichambre d’Allah

Je n’en reviens pas !! Je viens de regarder le documentaire de Caroline
Fourest : alors oui c’est plus grave que ce que je pensais. Comment peut-on au sein d’une assemblée comme les Nations Unies, commencer une séance par au « nom de Dieu miséricordieux ».. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi, dans ce reportage, aucun délégué ne s’insurge contre cette chose là ?
Pourquoi les représentants n’ont-ils pas envisagé de se lever ou de réciter une autre prière, simplement pour voir. Les Nations Unies, chasse gardée de l’Islam ? C’est effrayant !

Vraiment la planète est mal partie et les Droits de l’Homme en mauvais état. C’est triste et grave.

Chantal Crabère

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Chantal,

Je ressens ce que tu ressens. Notre ami Maurice Vidal en parle lui-même dans son article sur les mosquées qui se construisent en France et en Europe. Si nous ne sommes pas capables de réagir, nous disparaîtrons. Mais la réaction salutaire viendra ! Elle viendra de chacun de nous, c’est-à-dire du peuple.

Cordialement,

Cyrano

Pourquoi Riposte Laïque est tout le contraire de l’extrême droite

Pour ceux qui auraient encore des complexes à dénoncer l’Islam et
l’islamisation de moins en moins rampante de nos sociétés occidentales, je les renvoie à ces articles de journalistes de la presse du Golfe Persique qui, je pense, valent mieux que tous les arguments que l’on pourrait opposer à ceux dont le cerveau semble définitivement atteint par des décennies de bourrage de crâne.

Un regard venant de l’extérieur, le regard de musulmans qui plus est,
peut-être ? pour rassurer les bigots de la pensée correcte ?
Il faut croire, comme dit le proverbe arabe, qu' »Allah rend fous ceux
qu’il veut perdre ». Pour ma part, je réponds comme Eric Zemmour quand on lui dit qu’il parle « comme Le Pen » : « Je m’en fous. Si Le Pen dit qu’il pleut, je vais dire qu’il fait soleil, parce que c’est Le Pen qui l’a dit ?! »

http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?article1076

Myriam Baudrillard

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Myriam,

Je vous embrasse sans attendre, car ce que vous dites est parfaitement
exact. Les paroles de Jean-Marie Le Pen ont desservi la liberté de pensée par l’usage qu’en ont fait les partisans du politiquement correct. C’est cela l’instrumentalisation, et ça ne sert que la bêtise. Oui, l’islam est en train de conquérir l’Europe, et tant pis si je suis taxé d’extrémiste pour cette affirmation-là !

Maurice Vidal

Riposte Laïque : encore de la très grande qualité

Bien Cher Cyrano,

Je viens d’achever la lecture du dernier RL. Encore, et toujours
d’excellentes informations, dans des articles de qualité.

Que celles et ceux que je vais oublier me pardonnent, mais je cite de
mémoire les noms des rédacteurs, que j’ai particulièrement appréciés pour des motifs divers :

-M. Léon Landini, dont le récit est rempli d’enseignements
historiques, et qui je dois l’avouer m’a ému. Si la gauche m’avait déçu
après 1981 (surtout les bobos illuminés, et autres tenants de l’angélisme compassionnel), des personnes comme M. Landini ont fini de me réconcilier avec ce que j’appelle « la gauche saine et lucide », dont je me sens particulièrement proche et respectueux ;

-Chantal Crabère ;

-Mireille Popelin ;

-Djamila Gérard ;

-Maurice Vidal, qui cite Montluel, l’Ain étant le berceau contemporain
familial ;

-Lucette Jean-Pierre ;

-Pierre Cassen, pour la très intéressante interview de Mireille
Vallette, de Suisse, laquelle nomme les deux « apôtres helvétiques » que sont Hani et Tariq Ramadan, que je connais que trop bien, sans oublier Hafid Ouardiri, de mes connaissances également, lequel s’efforce de véhiculer l’image de l’intégriste sympathique. Je sais de bonne source qu’il écrit des poèmes à ses heures, n’est-ce pas émouvant?

Enfin, très occupé par l’étude d’ouvrages techniques, j’ai huit
ouvrages littéraires en retard. Heureusement, j’ai enfin pris le temps hier soir, et cette nuit, d’entamer « Les dessous du voile ». Tellement bien conçu et passionnant, que j’ai lu sans désemparer 126 pages dans la foulée.

Sans oublier les autres auteurs, j’ai tout de même été ému par le
récit de M. Jean-Claude Santana, notamment lorsqu’il expose tout le courage dont il a fallu faire montre avec ses collègues, face à l’offensive du voile, tandis que sa hiérarchie était prête à se coucher (voire était déjà alitée), mais très disposée à le sanctionner. Je connais hélas très bien ce genre de situation. Aussi, je vous saurais gré de bien vouloir le féliciter pour le courage dont il a fait preuve, de l’assurer de tout mon respect et mon estime, d’autant que pour lui, je demeure un illustre inconnu.

Bonne fin de semaine à toute l’équipe de RL, avec mes très cordiales
salutations.

Jean-Claude Collet

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Claude,

Merci pour ce témoignage d’admiration et de fidélité. Nous
transmettrons vos félicitations à l’attention de Jean-Claude Santana, dont nous avons su apprécier le courage face à l’offensive du voile. Nous sommes heureux de vous compter parmi nos meilleurs lecteurs, et vous assurons de toute notre amitié.

Cordialement,

Cyrano

Vous êtes de mauvaise foi contre Caroline Fourest

Bonjour Cyrano et l’équipe

Je suis toujours scotchée par votre virulence (et parfois votre mauvaise foi?)…) à l’égard de Caroline Fourest.
Ne pourriez vous garder votre énergie pour les véritables ennemis de la Laicité?
Elle dénonce la même chose que vous, mais avec nuance, objectivité, impartialité au lieu de toujours taper sur les « bicots », ce qui est certes plus facile et populiste par les temps qui courent…

Quand on a vu le reportage sur » la bataille des droits de l’homme » , la raison nous crie: « serrez les rangs! »

Florence Ronveaux

REPONSE DE RIPOSE LAIQUE

Chère Florence,

Vous avez des propos étonnants. Vous dites qu’il faut serrer les rangs, et en employant le mot « bicots », vous laissez entendre que nous serions racistes. Ne vous en déplaise, nous avons suffisamment de respect pour Caroline Fourest pour écrire qu’elle a réalisé un bon documentaire, dire qu’elle fait partie du camp laïque, et combattre sans concession certaines de ses positions qui désarment notre camp. Quelle est cette conception curieuse de la considérer comme une icone intouchable, voire de vouloir interdire tout débat au sein du mouvement laïque ?

Cordialement,

Cyrano

Continuez vos éditos, et ne vous occupez pas des médiocres haineux !

Bonjour Cyrano,

Je viens de cliquer sur le 1er lien envoyé par Jean-François Launay
dans le « courrier des lecteurs » (1 seul lien m’a suffit !). On ne peut rien
contre la haine et la prétention si ce n’est le mépris. Vous lui avez fort
bien répondu.

Continuez vos editos que je lis toujours avec beaucoup d’intérêt. J’ai
lu « les dessous du voile » et je ne manque pas de le conseiller ou de le
faire lire autour de moi.

Bien à vous,

Emy

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher lecteur,

Merci pour ce compliment, et pour l’aide que vous apportez aux valeurs
laïques et républicaines en diffusant notre livre.

Cordialement,

Cyrano

Pétitions

Intéressant, cette histoire de Sabrina Trucmuche

J’ai été visiter son site de soutien, et en particulier la pétition : 3700
et quelques signatures.

Ca nous donne une mesure du rapport de forces.

J’avais déjà comparé plusieurs pétitions, et trouvé des chiffres assez
encourageants.

A la date X, pétition « In defense of Geert Wilders » : environ 30.000
signatures ; à la même date, « In offense of Geert Wilders », 54 signatures. 3 ou 4 autres pétitions contre Fitna, une centaine de signatures au total.

A la date Y, pétition contre les crimes du Hamas, 58.000 signatures ; même date, pétition pour traduire Israël devant la justice internationale, 26.000 ou 27.000 signatures.

Pour ce deuxième exemple, on pourra objecter que les pays arabes ont un accès réduit à l’internet, ce qui est sans doute vrai, mais quoi qu’il en
soit, la pétition contre le Hamas réunit une majorité de noms à consonance occidentale, et l’autre une majorité de noms à consonance arabe, d’où j’en conclus que les Occidentaux ont des intérêts divergents de ceux des Arabes (enfin, les Arabes qui peuvent mettre leur nom sur une pétition sans craindre pour leur vie, ce qui est le cas de celle contre Israël mais certainement pas de celle contre le Hamas).

Tout ça permet d’une part de nous compter, et d’autre part de nous donner une idée de la volonté des Occidentaux à préserver leur civilisation, en dépit de ce que nous disent les grands médias et nos gouvernants.

Amitiés.

Vincent Maunoury

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Vincent,

Votre lucidité vous honore et vos chiffres nous rassurent.

Bien à vous,

Maurice Vidal

Deux documents

Résultats de mes pérégrinations, mais vous devez les connaître…

Vraiment l’islam est supérieur à tout (extraits) :

Sur la déclaration de 1981

L’Islam a donné à l’humanité un code idéal des droits de l’Homme …

Etant donnée leur origine divine, aucun dirigeant ni gouvernement, aucune assemblée ni autorité ne peut restreindre, abroger ni violer en aucune manière les droits de l’homme conférés par Dieu. De même, nul ne peut transiger avec eux.

d) qui croyons que la rationalité en soi, sans la lumière de la révélation
de Dieu, ne peut ni constituer un guide infaillible dans les affaires de
l’humanité ni apporter une nourriture spirituelle à l’âme humaine et,
sachant que les enseignements de l’Islam représentent la quintessence du commandement divin dans sa forme définitive et parfaite

Sur celle de 1990

la Ummah islamique, dont Dieu a fait la meilleure Communauté (Ou là là, si d’autres disaient cela !)

Article 24

Tous les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration sont soumis aux dispositions de la Charria.

Article 25
La Charria est l’unique référence pour l’explication ou l’interprétation de
l’un quelconque des articles contenus dans la présente Déclaration.

La fin est claire, c’est selon la charria ! Autrement dit, les articles
précédents peuvent parfaitement être contredits…

Jean-Paul Saint-Marc

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean-Paul,

Merci beaucoup pour ce travail d’information : ces deux Déclarations sont à même de nous faire comprendre le danger qui nous guette, et devraient, de ce fait, être approfondies par tous nos politiques.

Cordialement,

Cyrano

Vous attaquez trop l’islam

Bonjour,

Henri Pena Ruiz n’est pas le seul à constater une certaine forme
d’ostracisme à l’égard de l’islam dans vos écrits, cette approche basée ,
essentiellement , sur le dénigrement partisan , à mon avis , affaiblit et
décribilise une laïcité qui se veut , certes , ferme sur ses convictions ,
mais aussi ouverte , juste et respectueuses des Personnes et de leur
croyance.

Il est inexact et injuste de laisser entendre que l’Islam est vecteur d’une
pensée unique.

Les appropriations de l’islam et les musulmans sont divers et variés ,
croyez moi, il y a, même , des musulmans laïques… qui défendent, au
quotidien, la laïcité au risque de leur vie.

Est-il envisageable sur deux ou trois de vos prochains N° de proposer
d’autres centres d’intérêts, et d’autres sujets que l’islam pour alimenter
et enrichir le débat au sujet de la laïcité……..

Bonne fin de soirée.

Larbi Nebbou

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Larbi,

C’est l’actualité de l’islam qui fait que l’islam est d’actualité dans nos
colonnes. Nous savons qu’il existe des musulmans laïques, comme Mohammed Sifaoui, Kébir Jbil ou Mohammed Pascal Hilout, et nous nous en félicitons.
Si vous êtes de ceux-là, c’est heureux ! Le problème est que les musulmans capables de séparer le politique du religieux sont minoritaires. La laïcité respecte les personnes et les croyances. Encore faut-il que les croyances respectent les personnes et la laïcité.

Bien à vous,

Maurice Vidal

L’Europe

Je comprends que certains partis de gauche veuillent profiter des
européennes pour faire entendre leur voix, parfaitement audibles, et
tout-à-fait à mon goût, mais je resterai sur mes positions. Le futur score
obtenu par les partisans du NON qui se présentent, sera probablement faible.
Mais de toute façon je m’abstiendrai. Histoire de marquer mon opposition totale à cette Europe, que je ne veux pas cautionner par mon vote, sachant que telle qu’elle est engagée depuis Maastricht, rien ni personne ne pourra la changer fondamentalement : selon la loi des systèmes, on ne peut pas changer un système de l’intérieur. J’attends donc qu’il s’enfonce, et se décompose de lui-même.

Amicalement.

Louis Peretz

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Louis,

L’Europe ne se décomposera pas d’elle-même, car le capitalisme sait renaître de ses propres dérives, seraient-elles libérales. Quant à ce que risque de devenir l’Europe eu égard à son éventuel élargissement, il semble que ce soit simple à formuler : ou bien l’ Europe clarifie ses frontières et arrête son expansion, ce qui implique le refus de la Turquie ; ou bien elle englobe la Turquie, et c’en sera fini de l’Occident tel que nous le connaissons.

Cordialement,

Maurice Vidal

Bonjour à toute l’équipe de rédaction de Riposte Laïque

J’ai eu l’occasion d’entendre Henri Pena Ruiz lors de votre réunion sur le
voile islamique dans une salle de la mairie de Paris 14e, juste avant le
vote de la loi sur l’interdiction des signes religieux.

Je ne connaissais pas ce philosophe que vous qualifiez de brillant. J’ai été particulièrement intéressée par ses paroles.

Lorsque l’association Regards de Femmes-Ile-de-France a organisé en
septembre 2008 un de ses cafés sur le thème de la laïcité, Henri Pena Ruiz a été sollicité pour intervenir. Il n’a pas souhaité participer à ce « café » car nous critiquions trop les religions.

L’émission consacré par Arte au thème de « La République qui se voile la
face », une député européenne faisait remarquer que si la République
française subissait « quelques » attaques de la part des « islamistes », le
« lobbying catholique » était beaucoup néfastes pour les lois européennes. Elle signalait que lorsqu’elle contactait des députés pour le vote d’une loi, ceux-ci répondaient favorablement à Bruxelles, mais une fois revenus de leurs circonscriptions en France, leur réponse devenait négative car ils avaient subi la pression de leurs administrés catholiques…!

Je vous fais une suggestion sans doute présomptueuse. Plutôt que de vous déchirez au travers d’articles, ne pensez-vous pas qu’il serait bon de vous réunir pour débattre des divergences et des points de consensus.

Je vous renouvelle mon intérêt pour la lettre « Riposte Laïque » et la variété de ses articles de qualité.

Bien à vous,

Aimée Toulgoat

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Bonjour Aimée,

Je pense qu’Henri a refusé l’invitation de Regards de Femmes, à cause de divergences avec Michèle Vianès, et que ce vous appelez la critique des religions était surtout celle de l’islam.

Nous ne nions pas les pressions que la hiérarchie catholique exerce à
Bruxelles, et vis-à-vis de certains élus. Nous affirmons malgré tout que l’islam est le fer de lance de la reconquête cléricale, et que les autres Eglises en sont ravies.

Concernant ce que vous appelez «se mettre autour d’une table», pourquoi pas, mais ce n’est pas incompatible, au contraire, avec ce débat public, à condition qu’il demeure fraternel, ce qui est notre objectif.

Nous n’avons pas l’impression de nous déchirer avec Henri Pena Ruiz, même si parfois les échanges peuvent être vifs. Nous l’écrivons : nous sommes dans le même camp.

Bien à toi,

Cyrano

Droits de l’Homme

Bonjour à tous,

Dans le débat qui vous oppose à Henri Pena Ruiz – Que j’apprécie par
ailleurs – je ne trouve pas matière à prendre position. En revanche, une
tendance récente et inquiétante peut apporter un élément au dossier. A
savoir que le Moyen Orient et l’Asie utilisent de plus en plus la culture
comme un argument politique avec un corollaire qui émerge par un refus
d’accepter la charte des Droits de l’Homme, LA CONSIDERANT COMME UNE DOCTRINE OCCIDENTALE et non plus comme une référence universelle d’humanisme. La dérive apparaît de toute évidence comme une volonté d’imposer les critères religieux dans ces pays comme des éléments simplement culturels et donc parfaitement respectables. Malheureusement pour Henri Pena Ruiz, il s’agit essentiellement d’islamistes extrémistes. Grave ! Très grave !!

Gérard Duvallet

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Gérard,

Ce que vous dites est malheureusement vrai ! Il aura fallu changer de siècle pour que les Droits de l’Homme se retrouvent au ban d’une partie de l’humanité, et pas n’importe laquelle, car cette humanité-là est sûre de son bon droit, qui est de droit divin ! Les Droits de l’Homme contre les Droits de Dieu : voilà le défi du XXI ème siècle !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Je vous félicite de votre détermination

Bonsoir

Je reçois régulièrement Riposte Laïque. Probablement depuis les
premiers numéros et je vous félicite pour votre détermination à poursuivre votre combat et à lutter contre le refus de notre pays à lutter contre l’envahissement de notre espace public par des tenants d’un Islam « agressif »…

Je n’ai pas toujours le temps de lire l’ensemble de vos articles mais
je vous félicite pour votre objectivité et j’ai transmis à de nombreuses
reprises des articles de vos numéros à des amis…

Bonne continuation et votre combat devrait être celui de l’ensemble
des citoyens républicains laïques de notre pays… puissent-ils se
‘réveiller » avant qu’il ne soit trop tard !

David Harari

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher David,

Oui, notre combat devrait être celui de l’ensemble des républicains
laïques de notre pays ! Comme vous le dites si bien, «puissent-ils se
réveiller avant qu’il ne soit trop tard» !

Amicalement,

Maurice Vidal

Riposte Laïque à 21 h 37, c’est le bonheur !

Merci de tout cour pour ce cadeau de m’envoyer « Riposte Laïque » à 21
heures 37. D’habitude je veille en attendant avec impatience et bonheur la nouvelle mouture de ….et pardonnez moi si j’exagère …une merveille.
Exactement ce que je crois depuis longtemps. Non, je ne fais pas partie
d’une secte, je ne suis pas non plus un illuminé. J’essaye d’être un homme raisonnable. Il se trouve simplement que pour moi vous êtes les gens qui décrivez , enfin, au plus près la réalité. C’est tout, c’est simple et c’est à la fois libérateur et énorme. Alors, merci et encore merci….et puis, j’oubliais…. Merci.

Louis Braultgrillard

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Louis,

Vos propos nous touchent profondément car ils respirent la sincérité
et l’admiration. De savoir qu’il y a, parmi nos lecteurs, des personnes
comme vous qui attendent, chaque lundi, la parution du dernier Riposte
Laïque, nous encourage à persévérer. C’est nous tous qui vous disons merci !

Maurice Vidal

La question que vous ne posez pas !

Bonsoir,

Plus d’un tiers des musulmans soufrent de la faim et de l’injustice et
vous, vous n’avez rien a leur offrir que la haine. Posez vous une question simple et vous obtiendriez une réponse
compliquée. Pourquoi on fait ça ?

Mouloud CHAHROUR

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Mouloud,

Nous n’avons aucune haine à l’encontre des musulmans : nous leur demandons simplement de respecter les lois laïques qui gèrent notre société, comme nous le demandons aux catholiques, sitôt que ces derniers tentent de déroger à la loi de 1905. C’est la raison pour laquelle nous sommes contre le statut concordataire d’Alsace-Moselle qui, en tant que statut clérical, est une atteinte à la laïcité. Quant à la deuxième partie de votre lettre, j’avoue ne pas en avoir compris le sens.

Respectueusement,

Maurice Vidal

C’est bravo comme d’hab

Au sujet du « choc des civilisations de si triste mémoire », dont parle
H.P.R., je voudrais dire ceci:

J’ai assisté en janvier dernier à l’Institut du Monde Arabe à Paris, à un
colloque sur « vivre dans une Société pluriculturelle ».

Une intervenante, distinguée universitaire dont j’ai oublié le nom (où sont mes notes ?) a parlé de ce fameux « choc » et a commencé par dire: « tout le monde en parle mais personne n’a lu Huntington; Eh bien moi, je l’ai lu ! »

Bien entendu, moi non plus je n’ai pas lu Huntington. Mais en écoutant cette dame j’ai appris que contrairement à ce que beaucoup croient, Huntington mettait l’accent sur le choc non pas de 2 mais de 8 civilisations, dont la Chine et le monde islamique. La Chine étant à son avis la plus préoccupante (à cause de son potentiel économique), le monde islamique ne venant qu’ensuite (à cause de sa démographie).

A l’écouter, on comprenait que Huntington n’était pas le « facho raciste »
qu’on croit. Disons que Bush lui a fait le baiser de la mort…

Il est donc très réducteur de ramener la pensée de Huntington à un « duel entre l’Occident et l’Islam ».

N’est-ce pas l’erreur que commet M. Pena-Ruiz dans le texte que vous
diffusez ?

Jean NEGRE

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Jean,

Dans son ouvrage intitulé «Le Choc des civilisations», Samuel Huntington donne une description géopolitique du monde fondée non plus sur des clivages idéologiques ou politiques, mais sur des oppositions culturelles floues, qu’ils appelle «civilisationnelles», dans lesquelles la religion tient une place centrale. C’est ce substrat religieux qui explique les relations conflictuelles entre ces différentes cultures. Huntington nous met donc en garde contre ce qui pourrait se produire en Europe, alors même qu’il analyse les civilisations chinoise, japonaise, hindoue, islamique, occidentale, africaine, orthodoxe, y compris la civilisation de l’Amérique latine et de l’Amérique du Nord. Il n’y a donc pas chez Huntington une focalisation sur l’islam, bien que l’Europe soit aujourd’hui confrontée essentiellement à la pensée islamique, qui conteste les Droits de l’Homme au profit des Droits d’Allah !

Bien à vous,

Maurice Vidal

Je soutiens Henri Pena Ruiz

Cher Cyrano,

Je me permets d’apporter mon entier soutien à Henri Pena Ruiz.

C’est parce que j’ai aperçu son intervention que je me suis intéressé à ce numéro de Riposte Laïque et qu’il n’est pas parti directement dans les
messages supprimés comme je suis maintenant de plus en plus tenté de le faire pour plusieurs des raisons qu’il vous reproche.

Je ne suis pas non plus d’accord avec votre hiérarchie des religions. Ce qui me rend seulement plus supportable la religion catholique, c’est qu’il n’y ait plus d’Etats pontificaux (hormis un Vatican d’une importance et d’une situation par rapport à l’Italie comparables à celles de la Principauté de Monaco par rapport à la France), qu’elle soit partout en déclin et de moins en moins en mesure de pouvoir imposer aux autres des règles que ses fidèles eux-mêmes n’observent même plus, persuadé que si elle était dominante elle redeviendrait tout aussi maléfique qu’elle l’était et que sont toutes les religions dominantes. Espérant trouver encore de temps en temps dans Riposte Laïque des articles que je pourrai lire avec plaisir,

Je vous adresse mes meilleures amitiés.

Paul Vincent

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Paul,

Si ce qui vous rend la religion catholique plus supportable est son déclin,
attendez-vous à trouver plus qu’insupportable la religion musulmane,dont l’expansion est planétaire ! C’est d’ailleurs cette frilosité face à la montée de l’islam que nous reprochons à Pena Ruiz et à quelques autres célébrités.
Cordialement,

Cyrano

Bravo pour ton edito sur l’islam raciste

Cher Cyrano

Ton edito est excellent et devrait paraître dans tous les grands journaux ; c ‘est exactement ce que je pense ; le Coran est un livre bourré d’incitations à la haine raciale, des centaines de versets incitent au meurtre des juifs et des chrétiens ; je peux te donner les références, mais ce serait trop long ; je parie que Pena Ruiz ne l’a jamais lu en entier, mais à mon avis le Pape non plus ; ce livre devrait être interdit en France et en Europe pour propos racistes, mais évidemment on crierait à la censure… On l’a bien vu hier à l’ONU avec le dictateur iranien qui veut la disparition d Israël ; qu’est-ce qu’ils attendent les anti-racistes, et la HALDE, pour crier au racisme musulman ? Comme les Iraniens ne sont pas arabes, mais des indo-européens, c’est bien du racisme religieux.

Michel Gueguen

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Michel,

Aucun racisme ne peut être religieux, parce qu’une religion ne peut être une race. Cela dit, les sourates justifiant le recours à la violence sont
incontestables, et l’on ne peut que s’interroger sur le silence dont les
entourent la plupart des intellectuels occidentaux.

Cordialement,

Cyrano

Pena Ruiz

Pourquoi s’acharner su Pena Ruiz et laisser faire le sioniste
Finkelkraut ?

Guy Verdu

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher ami,

Nous ne nous acharnons pas sur Pena Ruiz, comme vous le dites : nous avons publié le droit de réponse qu’il a demandé, et répondons à ses arguments. Qu’entendez-vous par « laisser faire le sioniste Finkielkraut » ? Quand nous partageons l’analyse d’Alain Finkielkraut, nous le disons, et quand nous sommes en désaccord avec lui, nous le faisons également savoir. Cela s’appelle la liberté d’esprit, et nous n’opposons pas l’un à l’autre.

Cordialement,

Cyrano

Henri Pena Ruiz

Bonjour Cyrano,

Je viens de lire les articles concernant la polémique autour d’Henri Pena
Ruiz.

Henri Pena Ruiz dit que nous (je me permets de dire « nous ») dissimulons très mal notre volonté de hiérarchiser les religions.

Je pense que nous ne dissimulons rien du tout !

En ce qui me concerne, et pour éviter de reprendre la religion catholique
avec l’inquisition, etc., il me semble que le bouddhisme, par exemple, n’a
pas provoqué de morts ni de violences au cours de l’histoire.

Quand à l’Islam, de nos jours et grâce à internet, il devient difficile
d’ignorer ce qui est écrit dans le Coran.

Evidemment, là où nous n’avons pas de réponse (où je n’ai pas de réponse), c’est quid des musulmans ? En tant qu’être humain je l’espère sensible et raisonnable, je ne vais pas condamner 1 milliard 300 millions de personnes sous prétexte qu’elles ont eu le malheur de naître dans une religion créée par un malade mental, d’autant plus que les musulmans que je connais personnellement sont les personnes les plus aimables qui puissent être ; je n’ai aucune envie qu’il leur arrive du mal ni même qu’ils soient renvoyés dans leurs pays d’origine.

J’ai lu récemment, dans Jihad Watch je crois, des critiques envers Geert
Wilders parce qu’il disait qu’il n’a pas de problème contre les musulmans,
mais contre l’idéologie nommée Islam.

Bien sûr si on considère que chaque musulman sur terre est un soldat de l’islam, on peut appliquer la triste solution d’Hitler ! Daniel Pipes a mis
les européens en garde contre le risque d’un massacre d’une ampleur
génocidaire, et en lisant les articles de sites comme Gates of Vienna, on
peut se demander si ce n’est pas déjà ce que souhaitent certains. Mais comme je – nous – voulons voir et respecter en chaque être humain son humanité, il y a quand même là une vraie question, et je pense que des gens comme Pena Ruiz ne font en fait que tourner autour du pot tout simplement parce que c’est plus facile d’éluder la question que d’essayer d’y trouver une réponse. Robert Redecker ou Geert Wilders n’ont pas la réponse (et moi non plus), mais au moins ça ne les empêche pas d’affronter le problème : que faire face à cette idéologie meurtrière, effectivement appliquée à la lettre par des êtres humains qui s’appellent, en français, des musulmans ?

En gros, que faire pour éviter l’apocalypse ? Il me semble que c’est ce
qu’essaient de faire des associations comme Riposte Laïque, Islamla, etc. Je crois au contraire d’Henri Pena Ruiz que si on continue de se voiler la face et de trouver des excuses à l’islam, c’est la prophétie de Daniel Pipes qui finira par se réaliser, et tous les musulmans d’Europe qui se feront massacrer.

C’est bien ça que nous cherchons à éviter, non ?

Amitiés.

Vincent Maunoury

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Vincent,

C’est précisément pour éviter toute forme d’apocalypse nationale ou encore européenne que Riposte Laïque ne cesse de rappeler le bien-fondé de la loi de 1905 comme gage de paix religieuse, et par suite de paix civile. Nous n’avons rien contre les musulmans, sans quoi Mohamed Pascal Hilout ne serait pas un de nos collaborateurs. Nous n’avons rien non plus contre les chrétiens et les juifs, vu que nous ne combattons pas les religions. Ce que nous combattons n’est jamais que la tentative de confiscation des valeurs laïques au profit d’une hégémonie religieuse, serait-elle chrétienne. L’Etat chez lui, l’Eglise chez elle : voilà le credo de la laïcité !

Amicalement,

Cyrano

Riposte Laïque 85 bis – spécial Durban II

Mesdames et Messieurs de Riposte Laïque,

Je reçois régulièrement votre lettre que je lis avec étonnement. Vous
défendez la laïcité d’une manière singulière. La laïcité est un humanisme,
c’est une philosophie qui neutralise les dérives haineuses. Or vous en
faites une arme de combat et une idéologie haineuse. Il y a un racisme
anti-musulman chez vous qui est insupportable. Et à l’occasion de Durban II, vous vous révélez du côté de ceux qui ont sauvagement bombardé des centaines de civils innocents à Gaza. Votre lutte contre l’intégrisme islamiste – qui est à mener – ne serait crédible que si vous prenez clairement position sur le sionisme qui est une forme de racisme. Autrement tout ce que vous écrivez n’est que écran de fumée pour faire passer une pilule raciste.

Lahouari Addi, Professeur

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Professeur,

La laïcité n’est pas un humanisme susceptible de neutraliser les dérives
haineuses, mais une loi qui, depuis le 9 décembre 1905, sépare le politique du religieux, pour que le politique s’occupe de politique, et le religieux de religion. Or, l’islam confond ces deux domaines, et bouscule, de ce fait, la laïcité. En conséquence, notre «arme de combat» n’est qu’une invitation à respecter la loi, et non je ne sais quel «racisme anti-musulman» : le racisme concerne la race, non la religion ! De même, le sionisme est une idéologie politique nationaliste prônant l’existence d’un Etat Juif en Palestine. Faut-il vous rappeler que le sionisme doit son nom au mont Sion, sur lequel fut bâtie Jérusalem ? Que vient faire le racisme dans cette Histoire ?

Maurice Vidal

A débilité, débilité et demie !

Hitler n’était vraiment qu’un sombre connard, en effet s’il avait été
intelligent il aurait décrété que le Nazisme était une religion.

Du coup , aujourd’hui, on pourrait crier a la Nazophobie, dés qu’un
négationniste prendrait la parole , les nostalgiques et les pratiquants
pourraient crier au blasphème et s’offusquer de ce qu’on conteste la
grandeur de l’ouvre de ce brave Adolphe!

Esprit Critique

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Merci à vous, pour cet humour lucide et noir : c’est mille fois préférable
à la langue de bois !

Amicalement,

Maurice Vidal

Drapeau tricolore

A propos du Drapeau Tricolore, qualifié de « torche-cul » par un « libre
penseur » adepte du totalitarisme marxiste.

Si le père de Léon Landini a été pourchassé à coups de fusil par les
fascistes italiens, le mien a été tabassé et laissé pour mort par les
communistes titistes.

Et tout ça pourquoi ? Parce que mon père, qui n’avait pas de carte au parti communiste, venait d’être élu par la trentaine d’ouvriers de son entreprise de peinture en bâtiment comme directeur, en remplacement de l’encarté qui faisait des détournements de fonds, et qu’en plus il avait osé dénoncer ces détournements de fonds.

Après 15 jours de coma et 3 mois d’hôpital, il a décidé de s’enfuir du
paradis socialiste en abandonnant tout ce qu’il avait, sa famille – mais pas sa femme, qui a voulu le suivre, et ses 2 filles -, et sa patrie, pour
laquelle il avait passé plusieurs années dans le maquis, à se battre contre les armées allemandes, dont on sait qu’elles étaient plus nombreuses proportionnellement que partout ailleurs, et plusieurs mois en déportation en Pologne, près de Stettin.

En raison de quoi, moi-même âgée de 7 ans, et ma petite sour, de moins de 5, nous avons été trimballées de camp de réfugiés en camp de réfugiés en Italie, jusqu’à ce que mes parents, mon père encore malade des séquelles de son agression, nous trouvions asile en France.

Je tiens à remercier à la fois l’Italie et la France pour l’asile qu’elles
nous ont accordé.

Alors, je me permets de dire à ces admirateurs du Drapeau Rouge, donc,
admirateurs de la Dictature du Prolétariat, c’est-à-dire système de
privation des droits élémentaires inscrits dans la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, Liberté, Propriété, Sûreté, et Résistance à l’oppression, que son projet de Dictature totalitaire, son projet de surveillance permanente de la population, son projet de misère économique et sociale, son projet d’intimidation, de brimades pour pensée non conforme, de déportation au Goulag, ou d’internement en asile psychiatrique, voire d’exécution à la Dzerzinsky ; « si c’est un bourgeois, tu le tues » , consignes données aux Techkistes lors de la création de la Techka, ancêtre du KGB, tout ça, je considère que ce sont des torche-cul.

Nadia Johanna Furlan

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Chère Nadia,

Je souscris sans réserve à votre texte particulièrement émouvant, et vous sais gré de votre franchise. Votre père, votre mère, votre sour et vous-même n’avez pas lutté pour rien. C’est vous quatre qui avez raison !

Je vous embrasse tous très fort.

Maurice Vidal

Bravo à Cyrano pour son édito Riposte Laïque 85 !

Continuez dans cet esprit !

Claude Massimi

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Cher Claude,

Merci de ces encouragements, nous sommes effectivement plus décidés que jamais à continuer dans cet esprit.

Amitiés,

Cyrano

Je vous quitte à cause de votre islamophobie

Pour vous dire tout simplement qu’après avoir été un fervent supporter de « Riposte Laïque » je ne suis plus du tout d’accord avec vos idées !!!! Pire, je vous accuse d’islamophobie et d’intolérance ! Comme je n’arrive pas à me désinscrire ! Je vous prie donc de ne plus m’adresser votre lettre. Merci

Boucif Hosni

REPONSE DE RIPOSTE LAIQUE

Nous ne voyons pas comment vous avez pu être un fervent supporter de Riposte Laïque, et nous quitter aujourd’hui, alors que nous disons la même chose depuis le numéro un.

Cyrano

La polygamie a remplacé l’apartheid

Arff, c’est une honte l’article ci-dessous, et en plus avec l’accord de l’église (comme quoi comme je vous l’ai déjà dit, le christianisme n’est pas une garantie face à l’islam).

Quand je pense qu’a Durban II, si j’ai bien compris ; il a été monnayé d’effacer toutes références à Israël contre toutes références à la situation des femmes dans les pays islamiques (ce qui en soit est une victoire pour les régimes qui appliquent la charia).

Pour revenir en Afrique du sud.

1) Je découvre qu’ils ont la polygamie.

2) Je découvre que c’est avec le soutien de l’église chrétienne (il n’y a même plus besoin de la charia).

3) Que l’Apartheid a été remplacé par la polygamie c’est peut être encore pire et personne ne dit rien, pas étonnant que ce pays a le plus fort taux de viol de la planète.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/04/27/suspense-en-afrique-du-sud-laquelle-des-epouses-zuma-sera-la-premiere-dame_1185964_3212.html

Bonne continuation

alte

Je viens de prendre connaissance de l’éditorial de Riposte par newsletter

Je vous écris pour vous dire que je suis entièrement d’accord avec cet éditorial, et je pense que l’amalgame du « tout est pareil » « tout se vaut » est le pire des pièges dans lesquels on veut nous entraîner.

Non, tout ne se vaut pas, et si c’est la civilisation occidentale, gréco-romaine et judéo-chrétienne, qui a vu éclore les Droits de l’Homme, et non l’islam, ce n’est pas par un hasard imprévisible, mais par une capacité structurelle. De même que l’islam n’a pas la capacité structurelle de produire des Droits de l’Homme.

L’année dernière, M. Pena Ruiz avait publié un article dans lequel il s’indignait que l’on attribuât des subsides à des écoles privées, et je lui ai adressé la lettre ci jointe, qui vous intéressera peut-être.

Les thèmes qui nous préoccupent sont déjà abordés, et ils le sont au travers de l’enseignement, om le formatage des esprits de nos enfants à la soumission d’une idéologie présentée de manière très valorisée va grand train. Très grand train.

Un élève de 4ème sortant d’un cours d’histoire m’a clamé « sans les Arabes, on serait des nuls ! ».

Je pense que vous vous souvenez de la polémique à propos du livre de Sylvain Gouguenheim, Aristote au Mont Saint Michel.

La situation est dramatique.

Et Henri Pena Ruiz a beau être un militant laïque, par son aveuglement il devient un idiot utile.

Nadia Johanna Furlan

J’ai manifesté le 16 janvier 1994, et j’ai depuis changé d’avis
A Henri Pena Ruiz

L’Etat a de l’argent pour l’école privée et non pour l’école publique

Site La luette trouvé en cherchant le site de Robert Redeker pour le soutenir .

http://luette.free.fr/spip/

Reprend libé : http://www.liberation.fr/rebonds/320095.FR.php

Justement, lorsque F. Bayrou, Ministre de l’EN, avait fait sa proposition de loi, j’avais personnellement fait le déplacement avec une dizaine de collègues, dont des cathos pratiquants, de Grenoble à Paris, pour participer à la manif de protestation.

Mais depuis, j’ai fait machine arrière.

Si j’avais fait ce déplacement, c’est que j’étais, et je suis toujours, attachée à certains principes et à certaines valeurs pédagogiques, dans lesquelles je vois non seulement une formation individuelle, mais aussi une initiation à la vie sociale et politique.

Or les principes qui prévalent aujourd’hui dans l’école formatée par MM Jospin, Allègre, Mme Royal ne sont pas du tout ceux pour lesquels je me suis battue. Si j’avais mieux compris, au lieu d’aller à Paris, je serais allée à Yssingeaux.

Pourquoi ? Parce que les principes égalitaristes jospiniens énoncés dans la loi de 1989 mettant « l’élève au centre du système », ont maintenant pris possession de toute l’EN et sont appliqués à la lettre.

« L’exclusion n’est pas une solution », « la place de l’élève est dans la classe », axiomes énoncés par Mme Royal, et auxquels il n’y a de prime abord rien à redire, sont devenus une règle incontournable.

Avec quel résultat ? Que les enseignants sont soumis au bon vouloir d’élèves perturbateurs, doivent subir leurs impolitesses, leurs refus de travailler, leurs refus d’obtempérer, leurs »incivilités », leurs provocations, voire leur avanies, et même des voies de fait, sans AUCUN moyen de riposter, de se protéger eux-mêmes et de protéger « l’égalité des chances » des autres élèves, et leur droit à une éducation digne de ce nom.

Comme le disent de plus en plus de collègues, cette loi a mis non l’élève, mais le cancre au centre du système. Rien d’étonnant que les classements internationaux de PISA enregistrent depuis le recul incessant de la France vers les dernières places, c’est parfaitement conforme aux objectifs.

Rien à voir avec des « moyens » dont l’EN serait privée. On peut parfaitement faire un cours normal dans une classe de 30 et ne pas pouvoir le faire dans une classe de 22. Il ne s’agit pas du nombre, mais de l’ambiance…

Maintenant qu’entend-on par « cours normal » ? Les adeptes du jospinisme considérant que « l’on apprend en faisant », veulent que les élèves « s’expriment » pendant les cours.

Très bien, sauf que des enfants de collège ne sont pas des doctorants et que leurs motivations et leurs centres d’intérêt ne sont que rarement dans le travail scolaire.

Sauf aussi que pour « faire », il faut avoir d’abord réfléchi à ce qu’il faut faire, qu’il faut avoir observé des modèles, et les avoir compris, si possible. Ce n’est pas parce que des élèves vont « s’exprimer » en classe sans interruption et sans discipline qu’ils deviendront Proust ou Balzac. Les meilleurs élèves, des exceptions confirmant la règle, ne sont pas ceux qui parlent le plus, mais ceux qui savent se taire et écouter. Obéir, de ob audire.

Seulement, s’occuper de faire progresser les élèves, de rendre les bons excellents et les moyens bons ou mieux, c’est « élitiste », quel gros mot… beurk.

« L’EN est un service public », m’a-t-on répondu récemment. Elle doit s’occuper de tous les élèves, (ce que je ne conteste pas), et pas seulement des bons, en délaissant les autres.

Le mot « élève » étant de la famille du verbe élever, qui signifie non seulement nourrir, mais surtout porter à un niveau plus haut, et les bons élèves étant devenus des parias, les élèves moyens, des abandonnés, puisque le prof doit s’occuper impérativement, ce qui, sur le terrain signifie « exclusivement », des élèves « en difficulté dans leurs résultats ou leurs comportements » (sic), je propose qu’on ne les appelle plus ainsi, mais « abaissés ». Et non pas à la manière de Marius de Victor Hugo.

L’école est devenue la Voie du Salut social, le moyen d’échapper à l’infamie du prolétariat. A coups de cours supplémentaires, on croit transformer le tapoteur de piano en Mozart. Mais les plus acharnés défenseurs des remises à niveau et autres soutiens en français et maths pratiquent allégrement « l’élitisme » en sport. On sélectionne « les meilleurs » à tout va, au cross du collège, au tennis, tennis de table, foot, basket etc. etc.

Et là, personnellement, je dis stop. Je retourne à la case départ.

Et cette case, c’est l’enseignement qui était celui des Hussards de la République, un enseignement « élitiste » qui a su reconnaître les mérites des méritants dans tous les domaines utiles au fonctionnement de la société et non créer des illusions et faire croire à des esprits limités qu’ils seront « ingénieurs, avocats, médecins », voire « profs » « parce qu’ils le valent bien », selon toute improbabilité.

Et pour être honnête, il faut se demander d’où venait l’enseignement des Hussards… Tout simplement de siècles d’enseignement jésuite….

Lorsque le Président de la République Nicolas Sarkozy affirme que certaines valeurs sont transmises par les curés et les pasteurs, il ne fait que reconnaître une évidence. Du passé on a fait table rase, mais, il est resté des traces dans des coins…

Et Le Président n’a pas « pondu » cela un beau matin. Avant lui, Hannah Arendt, qui ne le connaissait pas et qui ne peut être soupçonnée de faire l’apologie du jésuitisme, écrivait dans « La crise de l’éducation » in « La crise de la culture » p 230

« Or, en ce qui concerne l’éducation, il a fallu attendre notre siècle pour que l’illusion provenant du pathos de la nouveauté produise ses conséquences les plus graves. Tout d’abord, elle a permis à cet assemblage de théories modernes de l’éducation, qui viennent du centre de l’Europe et consistent en un étonnant salmigondis de choses sensées et d’absurdités, de révolutionner de fond en comble tout le système d’éducation, sous la bannière du progrès de l’éducation. Ce qui en Europe était resté une expérience tentée çà et là dans de rares écoles et dans les instituions isolées, puis étendant peu à peu son influence à certains secteurs, a, en Amérique, complètement bouleversé et pour ainsi dire du jour au lendemain, il y a de cela vingt-cinq ans, toutes les méthodes traditionnelles d’enseignement. Je n’en¬trerai pas ici dans les détails et je laisse de côté les écoles privées et en particulier les écoles paroissiales catholiques romaines. Le fait significatif est que pour ne pas aller a l’encontre de certaines théories, bonnes ou mauvaises, on a réso1ument mis à l’écart toutes les ¬règles du bon sens. Un tel procédé a toujours une signification lourde de conséquences, surtout dans un pays dont la vie politique se fonde tellement sur le sens commun. »

Encore aujourd’hui, les traditions scolaires selon lesquelles j’ai été « élevée » et qui sont conformes à ma vision de la société sont préservées dans l’enseignement catholique.

Logiquement j’ai l’intention de m’en rapprocher. Et si vous estimez que le contribuable doit subir sans broncher la bien pensance d’une idéologie égalitariste qui prend des allures totalitaires, par ailleurs totalement incapable de résister à une idéologie ouvertement inégalitaire et discriminante à laquelle on construit en contravention avec la loi de 1905 lieux de culte et d’enseignement en quantité, et bien, M. Pena Ruiz, permettez-moi de faire usage de mon droit constitutionnel de ne pas être d’accord.

Et j’ajoute pour terminer que sans cette Eglise si décriée, et sans les textes auxquels elle se réfère, nous n’aurions pas les Droits de l’Homme. Les racines des Droits de l’Homme sont dans la philosophie grecque, le droit romain, le judéo-christianisme. Coupez ces racines… Les Droits de l’Homme sont en train de mourir.

Ouvrez-les yeux, Monsieur Pena Ruiz.

Nadia Furlan

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.