Sélection de quelques réactions

Publié le 19 décembre 2007 - par
Share

Le voile, c’est l’obscénité consacrée

Le débat avec Caroline Fourest, qui est une femme brillante, est intéressant. Cela me rappelle ce qui me mettait en pétard contre mes parents quand j’étais ado : sous prétexte « d’être en commerce », il était interdit de manifester la moindre opinion. La loi du commerce est-elle celle de l’absolue compromission ? (Je pense à l’exemple du FN donné par Caroline Fourest.) Dans mon quartier bourgeois, je commence à rencontrer quelques nounous voilées. Le voile, dans ce cas, est signe de servilité professionnelle.
Les boniches voilées.
Si un couple refuse de faire garder ses enfants par une personne marquée par une religion ou une secte, dans un souci d’éducation laïque légitime, est-il susceptible d’être poursuivi pour discrimination en voulant protéger ses enfants d’ influences et de modèles qu’ils ne jugent pas souhaitables pour eux ?

Imaginons, pour rire. Si, sous prétexte qu’elle était nudiste et qu’elle voulait exprimer sa croyance en l’innocence du corps, une personne se baladait à poils dans un gîte rural, style peace and love, au mépris de la gêne des autres pensionnaires, vers où pencherait la balance de la justice ?
Le voile, c’est l’obscénité consacrée.
Amitiés,

Marie Collins

Moi, les fachos, je les fous dehors !

Bon, ça s’améliore pas ! En réponse à Fourest je dis que moi, j’aurais laissé entrer les nanas voilées et qu’en revanche, des militants FN, affichant ou non des signes, je les aurais foutus dehors. Et que ça n’empêche pas qu’on ne doit aucunement condamner F. Truchelut pour ce qu’elle a fait, effectivement un gîte tenu par une femme seule n’est pas vraiment un hôtel et une femme a le droit d’être plus « physiquement féministe » qu’un gars comme moi, de ressentir plus les problèmes de ségrégation sexuelle. Tout simplement évident.

Mais je n’oublie pas ce que j’ai dit sur le Danemark, où l’extrême droite parle de laïcité (pas croyable…) juste pour sa cuisine ; alors que la croisade islamo-gaucho m’avait fait marrer, aujourd’hui les rebeus s’en prennent tant dans la gu… (NDLR pour toi : faudra qu’on parle mieux) que finalement l’interdiction du voile à la fac, je suis contre, ça deviendrait, malgré toute évidence, contre toute évidence, une attaque « mêlée aux autres ». Merci Sarko. Mais interdiction totale de la burka (grille) ou voile avec fente mini même dans la rue pour raison de police républicaine.

François Ledru

Caroline, réveille toi !

C’est parce que nous avons en France de nombreuses Caroline Fourest que l’islam se sent de plus en plus légitimé dans son installation de fait – qui n’est autre que celle de son droit, car il s’installe chez nous contre notre droit ! Il suffit d’ouvrir les yeux pour constater l’évidence : plus les intellectuels versent en arabesques théoriques, plus l’islam s’occupe de la France en occupant la France. « Affirmation scandaleusement outrancière ! » – diront les champions de la tolérance… et ils auront raison, pour peu que nous gardions les yeux fermés, ou que nous détournions notre regard du réel, comme nous y invitent les arguties idéologiques selon lesquelles le respect de l’autre implique la sacralisation de ses convictions, surtout si elles sont religieuses. La belle affaire ! Une religion n’est jamais qu’un ensemble de valeurs. Elle ne vaut donc que ce que valent ces valeurs : si ces dernières libèrent, c’est-à-dire assurent l’égalité des droits de chacun par delà les différences – notamment de sexe et de race – elles sont bienvenues, quel que soit, au demeurant, le Dieu qui les fondent. Dans le cas contraire, elles sont malvenues, car elles interdisent la réciprocité, ce qui revient à discriminer. Il semble que Caroline Fourest n’ait pas compris cela, et c’est bien triste ! Caroline, réveille-toi ! Si tu me demandes pourquoi j’en appelle à ton réveil, c’est parce que tu as tort, et tu as tort parce que le rapport Islam /République est un rapport de forces. Et si tu me demandes comment te réveiller, je n’ai qu’une réponse à te donner : suis, si tu le peux, l’attitude libre et courageuse de Fanny Truchelut !

Maurice Vidal

Le Caire avant les islamistes…

Chers amis laïques.

Le Caire de mon enfance était une ville tolérante. Les femmes égyptiennes, elles étaient libres de mettre un foulard sur la tête, de s’habiller à  » l’européenne », de choisir les signes extérieurs de leur foi. L’Université du Caire n’était pas très loin de mon lycée. Nous avions côtoyés des étudiants et étudiantes dont certains étaient communistes, d’autres wafdistes, d’autres aussi membres des Frères musulmans, presque tous animés de convictions anti-britanniques – contre la présence des troupes anglaises sur le sol égyptien. L’Egypte respirait un air de modernité…

En 2000: la Grande bibliothèque d’Alexandrie, l’Université…je ne rencontrais que des filles voilées, séparées des étudiants. Quelle régression…Les connaissances, le savoir dispensés se ressentaient de ces contraintes d’un autre temps.

Mme Fourest, prototype de « bobotte » parisienne, dogmatique à souhait… ignorant la régression du monde arabo et irano islamique peut se permettre de faire des amalgames boiteux entre FN et les deux femmes voilées…( voir son texte d’un niveau discutable intellectuellement … Mais cela fait si « chic », si original dans les dîners en ville.

Ilios Yannakakis

Coup de gueule : le voile commence à me taper sur le système !

Cette affaire des Vosges commence à nous taper sur le système ! le port du voile n’est pas une appartenance politique, c’est une appartenance religieuse et les musulmans en question sont avant tout des religieux avant d’être homme ou femme et si loin d’être français, pays où pourtant ils résident et qu’ils ont choisi (on ne les a tout de même pas amenés de force) ! lorsqu’on choisit un pays qui a l’extrême gentillesse de vous accueillir et vous fait bénéficier des mêmes droits (civiques et financiers !) que ses citoyens qui eux ont cotisés depuis des années pour que ces derniers bénéficient de tout sans avoir jamais rien donné, la moindre des choses est d’accepter les règles et coutumes de ce pays et non pas de venir imposer les siennes (que ce soit coutumes, lois ou religion). Mais toujours les mêmes vont bientôt nous sortir « et si elle avait eu à faire à des bonnes soeurs bien catho, leur aurait-elle demandé d’enlever leur voile ? » !!! la différence est que chez les catho, seules les bonnes soeurs portent un voile parce qu’elles vouent leur vie à la religion, ce qui n’est pas le cas des femmes musulmanes qui veulent imposer ce voile à tout le monde, bientôt l’heure de la prière ! ce que je ne comprends pas c’est que nous, français, nous n’insistons pas pour nous insérer dans leurs divers milieux en réclamant des croix partout, nous n’envahissons pas la mosquée dès qu’on a une expulsion dans l’entourage, nous ne demandons pas aux épiceries hallal et aux kebab de consacrer une partie de leurs ventes ou de leurs étals à de la charcuterie bien française !!! pourtant nous sommes chez nous non ? pourquoi ces gens insistent-ils pour nous imposer partout leurs propres références ??? personnellement, je n’ai jamais cherché a envahir leurs espaces, leurs lieux de réunions religieux ou politiques, leurs quartiers mêmes ! nous en arrivons à un « apartheid » nouvelle génération ! sans compter que ces « belfégor » font peur aux enfants, tout de noir vêtues jusque sur les yeux ! c’est ça se voiler la face !!! et quoiqu’il en soit, en tant que femme, il est inadmissible que quelques connasses qui sont manipulées pour provoquer et imposer des lois dans lesquelles elles-mêmes se prennent dans les filets, finissent par avoir gain de cause car c’est une atteinte à l’image de la femme, à son intégrité, à son respect, à sa liberté ! qu’on porte un voile quand on prie, d’accord, qu’on le vive 24H/24H et qu’on l’impose démontrant ainsi une totale soumission et un total irrespect pour soi-même, non ! si Allah leur demandait de se mettre une plume au Q, elles le feraient ??? s’il fallait se couper une main ? on est en 2008, faudrait le leur rappeler… Nous avons donné lors de l’Inquisition, ce n’est pas pour subir maintenant celle des autres et de leur retard culturel.

Véronique Guillaud

Je vous soutiens, mais je vous fais quelques reproches

Cher Cyrano,

Soutenant Riposte Laïque depuis les premières lettres d’information que j’ai reçues, je voudrais toutefois vous faire part de quelques reproches, ou critiques, comme vous voudrez les appeler.

Il me semble qu’en dehors du lien commun exprimé par votre nom, vous défendiez, non au titre personnel des auteurs des articles, mais en tant que ligne éditoriale, certains points de vue qui s’écartent de la défense de la laïcité, en particulier un profond refus du libéralisme économique et une ligne de gauche.

Il me semblerait plus approprié de présenter ces points de vue comme ceux de leurs auteurs, et non comme ceux de la rédaction de Riposte Laïque, tels qu’ils semblent apparaître actuellement.

Je me sens personnellement plutôt à gauche et partisan d’une justice sociale minimale, mais je pense qu’une certaine dose de libéralisme économique est utile à l’économie, et, partant, à l’ensemble de la communauté. Si un partisan de l’ultra-libéralisme arrivait à me convaincre de ses thèses (ce dont je doute) avec des arguments cohérents et convaincants, pourquoi pas ? Quand à la droite, si des personnes ayant une sensibilité de droite (d’ailleurs, où est la limite en sensibilité de droite et sensibilité de gauche sur de nombreuses questions de société, de nos jours ?) partagent le souhait de défendre la laïcité, pourquoi ne pas leur donner la parole ?

Ce que je veux dire, c’est que quelles que soient les opinions exprimées, je pense qu’il devrait être souligné, lorsqu’elles s’écartent de l’objectif premier de la défense de la laïcité, qu’elles n’engagent que leurs auteurs.

Certains auteurs semblent par ailleurs obsédés par le « danger » des langues régionales, et je vous ai déjà écrit à ce sujet, mais dans la mesure où il apparaît nettement qu’ils ou elles expriment leurs opinions personnelles, cela me dérange moins. Toutefois, malgré la réponse argumentée que m’a adressé Madame Bollman, ce dont je la remercie, je ne vois toujours pas ce que les langues régionales ont a voir avec la défense de la laïcité.

Enfin, et en cela je me sens parfaitement en accord avec Maurice Vidal, il faut garder à l’esprit que la laïcité n’est pas vraiment menacée, de nos jours, par une hypothétique tentative de reconquista chrétienne, qu’elle soit d’origine catholique ou évangélique, mais par la violence et la terreur MUSULMANES, appelons un chat un chat. Et que la laïcité consiste aussi à prendre la défense de la sécurité physique des chrétiens ou des boudhistes là où l’islamisme les menace physiquement : un peu partout dans le monde pour les chrétiens, en Thaïlande et ailleurs pour les boudhistes. Je dois oublier les juifs, les baha’is et d’autres, mais pour moi, il s’agit de personnes humaines, dont, en tant que laïques, nous devons clairement prendre la défense contre les persécutions physiques dont elles font l’objet de la part d’UNE religion. Certes, restons vigilants face aux évangéliques et à l’église qui ne fait peut-être que dormir après sa défaite mal digérée devant la raison laïque des siècle derniers, mais ne nous trompons tout de même pas d’ennemi !

En espérant que ces quelques lignes fourniront matière à débat à la rédaction de Riposte Laïque.

Amicalement.

Vincent Maunoury

On soutient toutes les femmes à travers Fanny

C’est clairement un pas en avant de l’islam (isme ?) en France si Fanny doit être condamnée, car les bonnes âmes n’ont pas compris que c’est un vaste plan destiné à réduire d’ABORD les femmes musulmanes à la honte d’être femmes .
Et ensuite ?

Il faut être solidaires de ces femmes qu’on disait il n’y a guère  » ni putes ni soumises « , sinon ce sera le tour des nos compagnes , car si la France accepte cette ignominie des imams (et pas seulement ! curés – avortement , anticonceptifs , etc – rabbins – les femmes ne sont qu’une moitié d’humain répudiables si stériles – se tiennent prêts ! ) qu’est-ce qui garantit que ça ne sera pas comme ça pour elles ? Après tout , ce sont des … »femmes  » , non ?
Allez , Fanny , on soutient TOUTES les femmes à travers toi .

PS : Détestez les opinions de Varault si vous le souhaitez , mais respectez l’avocat , car l’Avocat est un des piliers de la démocratie et de la République .En plus , il est le seul recours de Fanny !
Il sera toujours temps de le combattre s’il veut instrumentaliser son action , mais ce sera démocratiquement et dans un cadre démocratique qui ne mettra en danger aucune loi ni principe français.

Ric

La Mosquée de Paris a mis quatre jours pour s’exprimer après les attentats d’Alger !

La mosquée de Paris aura mis quatre jours pour s »exprimer sur les derniers attentats d’Alger. (Attentats suicides)

Et elle le fait en citant une phrase extraite du coran totalement a double sens qui glorifie les attentas suicide :

Elle ne condamne pas les meurtres si les auteurs si les personnes visées sont coupables « de corruption sur la Terre »

Elle magnifie les poseurs de bombes « quiconque fait don de la vie, c’est comme s’il en avait fait don à tous les hommes. »

Merci donc et le paradis pour les deux qui ont commis les attentats.

La phrase du coran citée et la même que celle utilisée par les terroriste pour former les Kamikazes :

Justification de la peine de mort pour les infidèles (coupable de corruption sur la terre) , encouragement a faire don de sa vie pour l’islam.

A creuser et a faire savoir, ce n’est pas par hasard que l’on choisit cette phrase aprés quatre jour de reflexion !!!!

Dominique LAGET

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.