Sélection de quelques réactions

Publié le 20 février 2008 - par

A propos de l’alliance entre Nazis et certains leaders islamistes

Bonjour et bonne année à tous vos membres

Dans le numéro 16 de votre bulletin vous avez consacré un article au sujet de l’alliance entre les Nazis et certains leaders islamistes.
(https://www.ripostelaique.com/lslamisme-et-nazisme.html )

Je viens de mettre en ligne un entretien radiophonique avec Jean Luc Aubarbier, qui a publié un roman historique au sujet des origines idéologiques de l’islamisme, et des liens entre les nazis et les islamistes tel que les frères musulmans et le grand Mufti de Jérusalem. Son ouvrage a pour titre ” Le chemin de Jérusalem “. ( http://luette.free.fr/spip/spip.php?article175 )

On y découvre la brigade Nord Africaine qui sème la terreur dans plusieurs départements français ; l’armée musulmane Bosniaque, la Handschar, qui s’entraine à Villefranche de Rouergue ; des membres de mouvements anticoloniaux et indépendantistes comme Belkacem Radjeff de l’étoile Nord Africaine, ou Mohammed el Maadi responsable du journal français “er rachid” ce qui signifie en français “le guide” en référence au Führer. De l’Algérie, au Liban, en passant par Israël, nous comprenons le rôle qu’ont joué en digne héritier du Mufti de Jérusalemn et d’Hitler des personnages comme Nasser, Sadate, Khomeiny, Izetbeovic, ainsi que tous les dignitaires nazis qui, une fois la guerre finie, trouverons refuge auprés des régimes arabes. Je pense que cet entretien peut vous intéresser, vous pouvez l’écouter à l’adresse suivante: http://luette.free.fr/spip/spip.php?article175

Merci et félicitation pour votre combat laïque.

Cordialement.

Sébastien Claret

—————–

Lettre au petit Nicolas

Sempé a écrit tes aventures au sein de l’école primaire. Depuis tu as grandi et tu veux jouer dans la cour des grands. Au mois de mai 2007, nous avons l’immense privilège de te voir aux plus hautes responsabilités.

Tu avais promis à tes électeurs la rupture et une augmentation du pouvoir d’achat. La rupture, tu as su nous montrer l’exemple. Dès le mois d’octobre, juste en plein conflit avec la SNCF (des privilégiés qui défendaient leurs petits acquis), ta rupture avec ta petite camarade a fait la une des journaux télévisés, radiophoniques et écrits. Autre exemple probant de la rupture, tu as su mettre au sein de ton équipe des hommes dits de gauche. Dieu que les hommes de droite doivent être contents.

Avoir voter pour un homme de droite et voir des hommes d’une sensibilité de gauche occuper les divers portefeuilles, cela doit être frustrant. La pilule est amère à passer, le mal de gorge ne doit pas être une simple irritation mais un sacré phlegmon.

Une autre rupture à noter et d’importance, il faut désormais parler de « laïcité positive ». Je conçois parfaitement ce terme à une seule condition.Que l’on me donne la définition la définition de laïcité négative pour que j’en prenne la mesure. Je crois que tu t’égares, la laïcité ne supporte pas d’adjectif qualificatif. Elle est ou elle n’existe pas.

L’augmentation du pouvoir d’achat. C’était ton deuxième cheval de bataille. Là aussi, tu nous as donné un bel exemple .Tu as annoncé l’augmentation de ton salaire de 160%. En juillet, tu as offert le paquet fiscal aux plus aisés, normal ce sont tes petits amis. Pour les salariés que nous sommes, notre augmentation est beaucoup plus subtile à saisir. Nous pouvons monétiser nos jours de RTT. Quelle aubaine !!! L’année prochaine, nous pourrons monétiser nos congés payés ? Pourquoi avoir 5 semaines de congés ? Cela est un gaspillage évident de notre force de travail. Autre idée lumineuse, faire des heures supplémentaires, évidemment ce sont les employés qui décident de cela, les patrons n’ont qu’à obéir. Fais attention Nico, tu rêves ! Lors d’une conférence de presse en janvier, tu as un peu dérapé, tu souhaites la disparition des 35 heures. Aie, aie, aie et sur quelle base seront payées nos heures supplémentaires ? Heureusement que tes conseillers zélés t’ont un peu tiré l’oreille et dès le lendemain tu as rectifié le tir. Tu es un peu trop fougueux mon petit, réfléchis avant de parler, surtout si tu n’as pas la réponse écrite, par tes illustres conseillers, devant les yeux.

Je ne te parlerai pas de la franchise médicale. Après tout c’est normal les malades n’ont qu’à pas faire exprès d’avoir besoins de soins. Je ne te parlerai pas non plus de tes frasques diplomatiques (la venue en grande pompe d’un fameux démocrate Omar Khadafi , ta visite en Arabie Saoudite pays éminemment connu pour son respect du droit des femmes !) Je sais bien que tu es joueur et que tu adores faire rire la communauté internationale. Cependant en quelques mois, tu commences à exaspérer sérieusement quelques uns de tes amis et tu vas réussir à redonner de l’énergie à tes ennemis. Tu te comportes comme un sale garnement et tes conseillers vont finir par craquer. Encore 4 ans à te supporter, cela sera dur certes, mais après tu pourras retourner à jouer dans la cour de la maternelle où là , tu domineras par ta hauteur d’âme tes petits camarades.

Circée

————-

Je suis heureux d’avoir contribué à votre travail

Chers amis, Je viens de lire le spécial Lisbonne, et je suis heureux d’avoir apporté ma contribution à votre travail. Je vous tiendrai au courant des réactions que je recevrai. Je crois que le combat pour la laïcité est à faire sur deux directions en même temps : la laïcité elle-même, et d’autre part, le milieu dans lequel elle peut vivre.

Actuellement dans la Primauté du système économique inspiré par la sélection naturelle, c’est à dire, la loi du plus fort (de son nom : le monétarisme), aucune laïcité n’est admise, car la religion fait partie des outils que les dominateurs ont mis en place pour se maintenir. La laïcité, c’est davantage de votre compétence. Pour la seconde direction, je ne demande qu’à apporter mon concours, car c’est ma recherche actuelle, et je crois que c’est nouveau. C’est ce que j’ai voulu expliquer dans mon texte “Et si 1789….” que je vous joins à nouveau. J’aurais sans doute intérêt à le réécrire. Bien cordialement Félicitations à Christine Tasin pour la mise en page.

Pierre Bellenger

————-

Une sénatrice belge proteste contre les certificats de virginité

Chaque année des centaines de filles en Belgique ont recours à leurs médecins pour obtenir un certificat de virginité et un autre nombre important de jeunes filles se soumet à une intervention chirurgicale pour la reconstruction de leur hymen. La pression familiale et religieuse énorme, spécialement dans la Communauté musulmane, force à ce comportement pour pouvoir démontrer devant la famille, le futur mari, la future famille ou l’autorité religieuse qu’on n’a pas eu de relations sexuelles avant le mariage.

De cette manière, ces filles essayent d’éviter le déshonneur, l’exclusion sociale et y compris la mort. En Belgique, et dans beaucoup d’autres pays, règne une loi du silence appliqué à ces sujets pour éviter d’admettre qu’ils existent, parce que ces pressions familiales et religieuses, qui vont jusqu’aux crimes d’honneur, violent les droits fondamentaux et les principes légaux des pays européens.

Promouvoir le débat

Pour rompre cette loi du silence, la sénatrice libérale belge Christine Defraigne vient de présenter une proposition de loi pour interdire aux médecins d’envoyer ces certificats de virginité. « On ne peut pas permettre que cette question reste en silence. Il faut promouvoir un débat et parler de ce sujet avec une transparence totale », déclare Defraigne à ce quotidien dans son étude d’avocats à Liège.

« Tous les droits et principes pour lesquels nous avons combattu sont en processus d’être défaits parce que nous acceptons ces pressions des Communautés religieuses. Il faut réaffirmer les principes et les valeurs fondamentaux de notre état », ajoute Defraigne. Chef du groupe libéral francophone dans le Sénat et parlementaire depuis 1999, Defraigne a été la promotrice pendant la dernière législature de la nouvelle loi belge sur la reproduction médicale assistée et sa tâche politique a été liée à des questions de bioéthique. « Cette initiative n’est pas un combat féministe, mais un combat humaniste », souligne la sénatrice.

Principes piétinés

« L’exigence du certificat de virginité ridiculise les principes fondamentaux de notre société européenne. Il est contraire au principe de liberté individuelle et au principe de libre disposition du corps lui-même », fait valoir Defraigne. « Il est aussi contraire au principe d’égalité entre les hommes et les femmes, parce que seulement les femmes sont obligées d’être vierges avant le mariage. Des hommes on n’exige rien », ajoute-t-elle. Cette exigence, continue-t-elle, est contraire aussi « aux principes de respect de l’intégrité physique et de respect à la vie privée ».

Les médecins belges sont peu favorables sinon hostiles à cette proposition de loi. L’Association de Gynécologues belges estime que ces certificats de virginité servent avant tout à protéger les femmes, à leur éviter la répudiation et jusqu’à leur sauver la vie. Saida, un jeune belge d’origine pakistanaise de 20 ans, a été la dernière victime connue des crimes d’honneur dans le pays. Elle a été assassinée le 22 octobre dernier par son frère Mudusar pour avoir refusé d’accepter un mariage arrangé par sa famille. Son père, Tarik Mahmud Cheij, est emprisonné accusé d’incitation au meurtre, tandis que la police n’a pas encore pu arrêter le frère fugitif.

Retour à l’obscurantisme

Defraigne rejette les argumentations des médecins. « Est que nous devons accepter de vivre sous un régime de terreur ? Si nous acceptons ces pressions, ces impositions religieuses, nous accepterons une régression vers l’obscurantisme », répond-t-elle. « Au lieu de se plier aux exigences de ce régime de terreur, il faut protéger ces jeunes avec notre système légal et d’ordre public », recommande Defraigne. La sénatrice soutient que, au lieu de céder à la pression des autorités religieuses, l’état doit faire pression sur le Conseil de la Communauté musulmane pour qu’il respecte les droits et les libertés garantis par la législation belge. Defraigne considère que « si les certificats de virginité sont déclarés illégaux cette demande n’existera plus ». « Ce qui est en jeu sont nos valeurs et libertés. Nous ne pouvons pas accepter qu’au nom d’une religion on prétende fouler des droits fondamentaux », insiste-t-elle.

Traduction de Suzy Candido 22/1/2008 El Periódico de Catalunya

————–

Déjà en octobre 1985…

En octobre 1985, un principal de collège de l’Académie de Créteil adressait un courrier à l’Inspecteur d’académie ; objet : tenue vestimentaire des élèves. « Des petites filles de 6ème et 4ème viennent en classe vêtues de costume type musulman intégriste ; la tête couverte d’un voile. Un professeur a demandé à l’une d’entre elles de retirer son voile et l’enfant a refusé. Dans l’après-midi, le beau- frère de cette enfant accompagné de son propre frère ont demandé à être reçus immédiatement par le professeur. L’entretien demandé a eu lieu à la fin de la classe. ll ressort de l’entretien que le voile est un symbole religieux ainsi que le costume. Le fait de le porter marque le refus de notre civilisation. » Suit une liste de situations où le port du voile peut présenter des inconvénients voire même se révéler dangereux : travaux pratiques en sciences , EPS, atteinte au principe de laïcité, refus de se plier à la règle commune, risque de voir ce phénomène s’étendre !. Le principal propose donc de préciser le paragraphe du règlement intérieur relatif à la tenue des élèves et demande l’avis de son chef hiérarchique en se référant au décret 85 924 du 30 08 85, article 3. Le recteur de l’académie a répondu, 5 semaines plus tard (pour les accompagnatrices voilées cela fait des années que nous attendons !!!). « Eu égard au caractère particulièrement délicat de cette affaire, j’ai soumis votre analyse de la situation à M . le Ministre de l’Education Nationale et lui ai demandé si votre proposition de modification du règlement intérieur pouvait être approuvée. J’ai l’honneur de vous faire savoir que la réponse de M. le Ministre est positive. » Le ministre en question était Jean -Pierre Chevènement ! Dommage que Lionel Jospin en 1989 n’ait pas été aussi clair !

Mireille Kukawka

————-

La Suisse est une vraie démocratie

Je vous invite à observer le fonctionnement de la Suisse: c’est une confédération de 23 “Republique et Canton” indépendantes. Par exemple la République du Tessin ne compte que 300 000 habitants. Quand le citoyen n’est pas d’accord avec une loi imposée par l’autorité il suffit qu’il rassemble un certain nombre de signatures (qui prouvent qu’il n’est pas un farfelu mais avance des idées valables ) on organise un référendum. De même si quelqu’un a une idée ( et recueille le nombre suffisant de signatures à prouver qu’il n’est pas un farfelu) on organise une votation. Ca c’est de la démocratie! Par contre, en Belgique une fois que le peuple a voté ses représentants, il n’a plus aucun moyen d’intervenir : Les politiciens font ce qu’ils veulent , même contre la volonté du peuple! et là ce n’est plus de la démocratie.

Le gros problème de l’Europe c’est que le citoyen n’a rien à dire ! On veut faire l’Europe même contre la volonté du citoyen et cela ne sait pas fonctionner ! D’ailleurs pourquoi ne pas faire l’Europe sur le modèle Suisse? pourquoi les Basques, les Corses, les Flamands, les Ecossais etc ne pourraient-ils pas être des républiques indépendantes fédérées dans l’Europe? Les peuples n’ont-ils pas droit à l’autodétermination? La décolonisation de l’Afrique ne s’est-elle pas faite au nom du droit des peuples à l’autodétermination ? et pourquoi les européens n’y auraient-ils pas droit? Si les citoyens disposaient du droit au référendum et à la votation, le problème Wallons-Flamands, Basque, Corse, etc. serait résolu depuis des décennies ! Le premier combat à mener est celui de la démocratie, c. à. d. le droit de tous à la votation et au référendum!

Anne Lauwaert

———

Le dernier numéro s’égare

Laïque, oui ! Féministe (au sens égalité de l’homme et de la femme dans un respect mutuel), oui ! Malheureusement, ce numéro s’égare en reservant, ad nauséum, la propagande d’un PCF qui croit encore que la CEE se construit contre le COMECON …. Si le traité de Lisbonne ne renforce pas la laïcité en France, il modère par contre sérieusement les dérives Irlandaise, Polonaise, Lituanienne, etc …. Sinon j’admire l’un de vos arguments : les politiciens aurait dit “les français sont des imbéciles qui ne comprennent rien” … Et je le confirme : A.Montebourg est venu dans notre commune, il m’a dit, en face, en chair et en os, que le traité était illisible, que nous ne l’avions pas lu, qu’il fallait voter non… Moi, en bon militant, j’avais lu le traité AVANT ce meeting, j’ai bien écouté ses arguments, à 95% étaient contraire à ce que j’avais LU dans le texte !!!!

Du coup, j’ai voté oui, au référendu interne du PS, 70% de oui, (comment les “socialiste du non” peuvent-il parler de démocratie vu le peu de cas qu’il font du vote des adhérents …), puis oui lors du référendum national, malgrès ma farouche envie de dire M… à Chirac, chose inutile car à 54% de non, Chirac est resté et bien resté !!!! Attendu le plan B de monsieur Fabius, après tout je me serais réjouis de voir apparaitre un meilleur traité, le chemin est long vers la perfections, j’attends toujours, la commission europe du PS, laissée à un tenant du non en signe d’ouverture par Hollande au congrès du Man, n’a jamais été réunie, bel aveu d’incohérence des noniste !!! ….

Aujourdhui je suis toujours pour le oui, j’aurais préféré un référendum, mais sachant qu’il faudrait y faire campagne pour le oui à coté d’un Sarkozy qui se fera un malin plaisir d’indiquer au Français le coût d’une campagne pour le référendum du évidemment dans ce cas au seul PS … Que cela sera encore le moyen pour les mauvais de se démarquer en interne du PS en faisant campagne pour le non contre leur propre adhérent … Sachant en plus que le traité risque d’être victime de l’impopularité de Sarko, ou alors de voir Sarko tirer les marrons du feu en cas de victoire. Je suis résigné à ce mode de ratification. Au moins, je peux garder toute ma force militante, et celle de mon parti, contre Sarkozy. Et je suis sur que d’abattre Sarkozy et l’UMP, c’est progresser vers plus de laïcité, voir plus de féminisme (surtout si l’on pense respect mutuel …) Votre numéro d’aujourdhuis, me semble vu sous cet angle, à coté de la plaque.

Dans une nation dépolitisé, où 50% des tracts finissent dans les poubelles sous les boites aux lettres du hall, sans être lus, se tromper de priorité politique, c’est offrir un boulevard à l’ennemi de la laïcité et de la république. J’ai nommé Nicolas Sarkozy de Naggy-Bocsa …. Fraternellement,

Samuel Yclon

————-

Mettre islam et catholicisme sur le même plan est scandaleux

Bonjour, Merci pour votre bulletin Riposte laïque , toujours interessant.

Je suis catholique et pour une république laîque sans problème , comme la plupart des catholiques . Et je suis triste quand je vois que certains mettent sur le même plan christianisme (et notamment catholicisme en France , avec une fort accent anti-papiste) et Islam.

Depuis Vatican II, le catholicisme reconnaît officiellement la liberté de conscience etc … Je ne suis pas un spécialiste de l’Islam, mais je doute fortement qu’elle soit conciliable avec la laïcité . Les ‘islamistes radicaux’ ont autant de raisons de faire leur lecture du Coran que les ‘modérés’. Les radicaux ‘abrogent’ les sourates tolérantes ; les modérés font l’inverse ; ils tentent de passer sous silence les sourates de guerre . Mais au nom de quoi ? d’un point de vue proprement religieux ce n’est pas décisif . La sourate 9 , 29 par exemple institutionalise la supériorité des musulmans sur les juifs et les chrétiens (ne parlons pas des polythéistes … comme pour les athées d’aujourd’hui , le Coran prône la conversion ou la mort). Vous savez celà aussi bien que moi . Il y aurait beaucoup de choses à dire.

En aucun cas l’Evangile ne propose la mort ou la soumission pour obtenir la conversion, comme dans le cas du Jihâd . Si certains pouvoirs ont pratiqué la contrainte c’est en contradiction avec l’Evangile et ‘la civilisation de l’amour'(Jean-Paul II) . Au contraire dans le cas de l’Islam , la contrainte est en conformité avec la doctrine . Il est donc tout à fait scandaleux à mon sens, de mettre les deux doctrines sur le même plan.

Alain Bousseau

———-

J’ai voté Sarkozy, mais il me déçoit

Si vous saviez le nombre de personnes à qui je transfère votre site et qui l’apprécient et s’y sont abonnées ! Ce qui m’importe est qu’il reste apolitique, car j’ai voté pour Nicolas Sarkozy et je n’aimerais pas que comme dans les médias, il y ait une véritable “curée” contre lui, d’autant que ce serait anti-laïque ! Toutefois, il me déçoit vraiment concernant certains domaines dont celui ci, alors encore merci à vous et à toute votre équipe ! A bientôt

Katy Sterenberg

————–

Françoise de PANAFIEU…

A Riposte, Hier, déclarait que ce n’est pas normal que des musulmans prient dans sur les trottoirs faute de lace dans la mosquée et de conclure qu’il serait normal qu’ils puissent disposer de lieux de cultes plus nombreux. Cela sous entend, m’avait-il semblé, que Paris au lieu de poursuivre sa politique de développement de crèches et autres éléments urbains, si elle devenait Maire, consacrerait une partie du budget de la ville au financement de Mosquées. C’est le but recherché par une majorité de pratiquants (minoritaires parmi les musulmans) de se faire passer pour des victimes en priant sur les trottoirs au lieu de faire non pas un mais plusieurs services. Sans compter qu’un musulman peut se rendre à tout moment dans sa mosquée.

Se faire passer pour victime, c’est une méthode, une politique mise en pratique par les plus extrémistes qui refusent d’adapter leur religion.

Crab.

———

Bon courage et merci pour vos prises de position

Il y a quelques années, seuls les sites “sionistes” tenaient votre langage et passaient pour d’abominables fachos… Je suis tellement convaincu de l’incompatibilité existentielle entre l’Islam et la démocratie, que j’ai préféré quitté l’Europe dans laquelle se profile une guerre civile pour l’Amérique du nord où il y a plus de vigilance . Le pire vient des marxistes recyclés, toujours aussi aveugles face aux utopies , mais qui maintenant forment nos politiques , nos journalistes et nos juges…

Bon courage et merci pour vos prises de positions

Victor

—————–

La justice belge se réveille

Alors que ces dernières années on avait vu se multiplier des verdicts d’une inadmissible mansuétude, voire des acquittements, dans des cas de “crimes d’honneur”, il semble que la raison revienne au prétoire. La vague d’indignation et de colère qui n’en finit pas de se manifester dans la Société civile, par le biais tant des sites Internet que des forums et des mails privés, a-t-elle enfin été entendue ? On peut l’espérer. Toujours est-il que la Cour d’assises de Liège (Belgique) vient d’envoyer un message clair aux intégristes musulmans : la Loi est la Loi et c’est valable pour tout le monde. Bravo ! Et Proficiat ! Il était temps que la Justice se remette à rendre Justice.

Avec mes compliments,

Jean Thirion

———

Je suis de tout coeur avec vous

Camarades laïques je pense qu’il ne faut pas avoir peur de ces polichinelles d’intégristes qui sont dans le fond des coquilles vides. Ces monstres et leurs commanditaires utilisent dieu pour faire peur à tous ces gueux qui peuplent le monde islamique en leur promettant le paradis dans l’au-delà pour leur faire oublier l’enfer qu’ils vivent sur terre. Cette situation arrange beaucoup de monde (pouvoirs dictatoriaux, mafias locales et même quelque part les puissances occidentales). Il faut aider les pays du tiers-monde et particulièrement les pays dits musulmans à se démocratiser ce qui favorisera leur développement et coupera l’herbe sous les pieds des sirènes intégristes qui aujourd’hui ont le champs dans leur entreprise macabre.

Cordialement et je suis de tout cœur avec vous.

Samy Foura

———–

Pas de liberté pour les ennemis de la liberté

Mais il me semble paradoxal de revendiquer le droit à la non-discrimination ( la Halde) quand dans le même temps, l’on affiche par son costume, non pas une simple différence anodine de goûts ou de modes, mais le symbole même de l’oppression, la manifestation de valeurs contraires à la République. ” Pas de liberté pour les ennemis de la liberté” (St Just). Vieux souvenir scolaire! Il s’agit d’une véritable perversion, cynique, des principes qui fondent notre société, d’un détournement desdits principes au profit d’une idéologie de la soumission des femmes.

Soumettre dans une société une moitié de ses membres à une injonction dite divine, donc “supérieure” à toute loi, permet, en fait , de détruire toute velleité démocratique. Je ne suis pas juriste, c’est dommage, car il y là une nécessité d’approfondissement juridique.

Edith Levy

———-

C’est trop facile d’attaquer l’Europe

Madame, Monsieur, Permettez-moi de vous signaler mon étonnement quant à la teneur du commentaire sur le traité constitutionnel que vous venez de diffuser. Vous semblez vouloir y construire un antagonisme entre la laïcité et une attitude favorable au traité. Pire même, vous rendez l’Europe responsable de tous les maux de la France.

Pourquoi ne posez-vous pas la question de savoir quelles sont les vraies raisons du fait que la France ne profiterait pas au même titre que les autres pays de l’UE des conditions économiques créées par celle-ci (encore faudrait-il démontrer que ce soit le cas ; pour rappel : Qui profite plus de la politique agricole – drainant toujours près de 50 % des moyens de l’Union! – que la France?)?

C’est trop facile de dire que la politique européenne est responsable du désordre interne lorsqu’on refuse de faire soi-même son ménage ! N’y a-t-il pas, dans votre attitude, des relents de ce nationalisme dont Mitterrand a dit que c’est la guerre?

Une analyse moins polémique, tenant compte de tous les paramètres de notre Union, qui est compliquée, mais qui fonctionne malgré toutes les difficultés, m’aurait fait plaisir. Meilleures salutations.

Peter Thomas

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi