Sélection de quelques réactions

Publié le 19 mars 2008 - par
Share

Bravo

Membre de la Libre Pensée depuis un demi siècle, hélas, j’étais jusqu’alors abonné à RESPUBLICA, mais votre démarche combative correspond mieux à mes convictions Républicaines,rationalistes et athées.

J’apprécie beaucoup l’édito de CYRANO ( s’il n’est pas trop long), toujours pertinent et lucide. BRAVO.
Je vous adresse un texte sur les « carrés musulmans » que vous pouvez publier.J’aimerais aussi vous créditer un petit chèque de 25 euros, je l’envoie à la Société Générale, mais le libellé n’est pas très net.

SALUT ET FRATERNITE

SIMON

Encore une fois, bravo à RL et BBB

Dommage que sa lettre ouverte aux candidats marseillais au sujet des burkas ait été publiée si tard.

Toutefois, je le leur ai moi aussi envoyé, sans illusion.

A la lettre précédente proposée comme modèle pour les interpeller sur la laïcité, seul Childéric MULLER candidat Modem du 1er secteur de Marseille m’a répondu favorablement.

Tout comme les islamiques harcèlent tous azimut, je pense que les laïcs doivent également harceler de même pour manifester leur existence.

En l’espèce, un copié-collé sur les sites des candidats ou dans un mél ne coutent vraiment rien.

C’est pourquoi, tout modèle proposé par RL, dument contrôlé par un avocat (pour éviter les poursuites judiciaires injustifiées au regard de la jurisprudence actuelle déjà bien restrictive), pourrait ainsi être expédié à des milliers d’exemplaires.

D’ailleurs, vu l’état de liberté d’expression dont on dispose, l’adaptation des fables de la Fontaine peut être remise à l’ordre du jour !

Egalement pour les grandes surfaces qui boycottent les produits danois après l’affaire des caricatures ou même les établissements de loisirs qui traitent de la même façon les laïcs respectueux de toutes les convictions par leur neutralité publique et ceux qui les offensent, voire même parfois les injurient ou les diffament pénalement directement (« fils de pute »), notamment par le port de signes et tenues manifestant ostensiblement leur appartenance à la religion islamique qui, pour ces motifs, est déjà interdit dans les écoles, collèges et lycées publics.

En cherchant bien il semble y avoir de la matière !

Salutations laïques.

Jacques Leroux

En quoi la Laïcité serait-elle mêlée aux conditions de la fin de vie humaine ?

La séparation de l’Etat et des Eglises (la « Laïcité »), s’appuie sur un système philosophique de valeurs.
La liberté absolue de conscience, l’égalité comme moyen, la fraternité comme but, la solidarité sociale et internationale, le respect des autres et de soi même, la tolérance mutuelle et l’a-dogmatisme.
A-dogmatisme : c’est être en dehors des dogmes, au-dessus des dogmes. En régime laïque, on a le droit de croire ou de ne pas croire, le droit de changer de foi, de dogme. La Laïcité est tolérante et ne choisit pas parmi les dogmes.
Alors, mourir dans la dignité, quand on sait que la maladie est irréversible, quand cela est attesté, certifié par le corps médical, est une revendication légitime du point de vue de la Laïcité.
Que cela devienne un « droit » ne veut pas dire un « devoir ».
Garantir la liberté de choix serait l’honneur de notre République laïque, serait la mise en adéquation des principes laïques et des réalités.
La République a su, en-dehors des clivages droite/gauche, permettre le choix de la conception. Après le choix pour la naissance, le choix pour la mort.

Le droit de choisir sa mort, pour mourir dans la dignité, c’est aussi cela la Laïcité.

Yves PRAS

Obsèques du dernier poilu

A l’occasion de la disparition de Lazare Ponticelli, le « dernier poilu », toutes les personnalités françaises, politiques et ministres réunis, notre cher président (sans sa Carla …) sont réunis à l’ombre du sabre et du goupillon en l’église des Invalides !!!!!!!!!!

L’objectif avoue étant de rendre l’hommage de notre République laïque à un survivant de la grande et massacrante guerre de 14-18, il est tout de même scandaleux de constater que ça se fait dans un église sous l’eil bienveillant des évèques, des curés et du Vatican.
Ceci n’a rien à voir avec les convictions de Monsieur Ponticelli puisque son inhumation aura lieu dans l’intimité et que sa famille aura tout loisir de faire venir les curés, les rabbins ou les imams de son choix. Sphère privée, liberté de culte dans la république laïque.

Sarko a passé ses vacances au large de Malte, berceau et forteresse d’un catholicisme intégriste, il est doté de plusieurs titres catholiques, il a fait allégeance au Pape, de nombreux hauts fonctionnaires sont chevaliers de l’ordre de Malte ou membres de l’Opus Dei.

Notre constitution républicaine et laïque est moins que respectée ……

A. B.

Démocratie, si tu savais…

Récemment, j’ai eu la « lumineuse » idée de quitter mon université d’origine, afin de venir effectuer ma dernière année de licence à Aix-en Provence, faculté éminemment reconnue de par la qualité de ses enseignements:Venant d’une structure beaucoup moins polyvalente, et offrant des possibilités plus restreintes quant à la pluralité des parcours et la diversité des disciplines transversales, Aix m’attirait indubitablement…

Tout comme c’était le cas pour nombre d’étudiants de tout horizons, y compris de nombreux étrangers.
Certes, la vie étudiante n’est pas toujours d’un moindre coût, mais quel bonheur de pouvoir accéder à un savoir aussi passionnant, et à des ressources si nombreuses!

Mais encore… ne faut il pas en être subitement privé pour des motifs et revendications agressifs, incessamment imposés par une minorité!
Car si la florissante université d’Aix-Marseille est emblématique de par le niveau et la variété de ses diverses filières, elle l’est hélas également de par le fourmillement de ses syndicats étudiants, véritable pandémie, qui sous prétexte de vouloir protéger leurs congénères d’une loi inique et profondément dévalorisante à leur égard, décident de bloquer l’université avec un amoncellement de tables et de chaises, empêchant par là tout accès aux cours… Le tout, accompagné par de récurrents aboiements, diffusés à l’aide d’un mégaphone. Les mêmes slogans, vociférés une bonne dizaine de fois chacun, ne sont pas d’une complexité inabordable…

Dans la veine de: « Il faut se mobiliser- terme que les syndicats affectionnent tout particulièrement…- MO-BI-LI-SONS nous contre la LRU! » et autres « Si vous soutenez nos revendications, vous devez être dans la révolte avec nous: C’est le seul moyen de faire entendre notre voix! »

AH…bon?! Mais certainement… Cette évidence n’était jamais venue frapper mon petit esprit ignorant, auparavant: La révolution est le seul moyen de s’exprimer…Il s’agit d’une évidence limpide, voyons! Surtout dans un pays où sont censés régner la démocratie, et les Droits de l’Homme- la Liberté d’Expression en constituant un des points phares- et dont ne saurait affirmer s’il compte davantage d’assemblées générales, de conseils d’administration, et autres réunions intersyndicales…

Là encore, l’arrière-plan et les affiches affirment leur « grand art », perles de raffinement en matière de mauvais goût potache. Et une petite devinette, en guise de citation de ce « poétique florilège »: « Quelle est la seule qualité d’un patron? » Réponse… « Il est biodégradable »(sic!)

De telles publicités sont même inquiétantes; au -delà de leur allure de maximes lapidaires, elles constituent littéralement un « appel au meurtre », c’est-à-dire à l’anéantissement de toute forme de gouvernement, et même d’autorité! L’instauration de l’anarchie pure et dure, en somme.
Attention…je ne veux nullement signifier par là que je suis une partisane acharnée de la LRU -dont j’ose par ailleurs avouer que je ne connais que très partiellement les fondements, contrairement aux grévistes fanatiques, dont la maladresse et la vacuité des propos, ainsi que l’extrapolation totale des raisonnements en soulignent une grande méconnaissance-…

Simplement, j’estime que quand bien même l’on considère(comme c’est le cas pour un certain nombre) qu’une loi vise à défavoriser et déconsidérer un milieu, l’attitude consistant à soi-même se dégrader au travers d’une perturbation sans limite, ne présente pas grand sens! Cela va de l’empêchement d’un accès à la culture- et par là même, un retard inéluctable quant à l’accession aux diplômes conséquents, et à une professionnalisation digne de ce nom- à la propagande politique assaisonnée de violences verbales à outrance, en passant par un franc « bourrage de crâne » et une forte hostilité envers les anti-bloqueurs…

Parce que pour être gréviste militant, la condition « Sine qua non » est évidemment de tenir des propos d’un registre profondément soutenu:
[Je cite] _ « cette loi, c’est de la merde! »
_ « Moi, j’en ai rien à foutre! »
_ « On s’en fout, si les flics y débarquent! »

Certes le mouvement est en train de s’essouffler, et il est probable que les enseignements reprendront la semaine prochaine… Mais au final, nous aurons perdu plus de trois semaines de cours, et cela nous a pour la plupart désancrés de notre contexte d’étude, et démotivés quant à notre travail.

Nous sommes- et je m’exprime au nom de la plupart des personnes avec lesquelles j’ai discuté!- écoeurés par cette situation, et par le fait qu’il y ait eu si peu d’étudiants pour oser affirmer ouvertement leur position d’anti-bloqueur, ou tenir tête aux grévistes: Une tentative de manifestation pacifique, contre le blocage, et en faveur de la reprise des cours, avait été amorcée il y a quelques jours, mais mes quelques camarades et moi avons été pour la énième fois apostrophés de manière stupide et discourtoise, lors de L’assemblée générale que nous avons rejointe après notre mouvement.

Avec en prime, des propos aussi hargneux que dépourvus de cran: « C’est le Président, qui a fait fermer l’université!! » Clame une fervente adepte de la grève, alors qu’elle contemple les inscriptions « Contre le blocage »…, inscrites sur nos t-shirt blancs.
Les syndicalistes acharnés auraient ils par hasard peur d’assumer leurs actes?
Un lâche désengagement, qui n’est pas sans rappeler la réaction d’un petit enfant désirant anticiper la réprimande de ses frasques: « C’est pas moi!… C’est lui! »
Evidemment. La faute est toujours celle ce l’autre: l’administration, le président, les membres du conseil d’administration… et le gouvernement, bien entendu! Les absents ont toujours tort… C’est un fait incontestable, non?

On pourrait penser que le recueil de réflexions débiles s’arrête ici?? Que nenni…
Certaines paroles « hautement philosophiques », ne sont toujours pas sorties de mon esprit:
_ « Madame Pécresse accepté de discuter avec des représentants étudiants par rapport à certains points de sa loi…Mais moi, j’ai pas envie de discuter avec elle! Je veux qu’elle la retire sa loi, un point c’est tout! »( le tout, suivi d’applaudissements retentissants de la masse)
Un caprice de petite fille est parfois chose émouvante…mais passé dix-huit ans, cela n’a plus tout à fait le même charme!

Néanmoins, le summum en matière de démagogie n’est pas encore atteint…
La plus belle assertion que l’on puisse retenir est celle selon laquelle il serait contraire à la démocratie de voter à bulletin secret…!
Comme le dit- le beugle, pour être plus exacte- une représentante étudiante éclairée: « Si pour vous, la démocratie, ça se résume à un petit bout de papier!! »
Très habile…
Alors on vote tous à main levée, au sein d’une assemblée de 300 personnes, peut être( nécessairement représentative de la majorité des 20 000 étudiants, à leurs yeux…)

Et on doit voter concernant tout et n’importe quoi, même lorsqu il s’agit de poser la question: « Peut-on accorder au Président de la fac le droit de parole au sein de notre assemblée? »
Mais quoi de plus naturel comme vote, voyons…? Nous sommes en démocratie, bien sûr!

Alors, sans prétention, et sans engagement politique aucun- je n’appartiens à aucune bord précis, ni à aucun parti, pas plus qu’à un syndicat-, je le clame haut et fort: Arrêtez de nous prendre pour des demeurés! Il est impératif que cette dictature imposée par une minorité cesse!

V.P, étudiante aixoise écoeurée

Un site suédois intéressant

Bonjour,

Ayant lu le compte-rendu de la rencontre de Göteborg, j’ai cherché le site de Maria Hagberg, car il se trouve que je parle suédois. J’y ai trouvé un lien vers le « Réseau contre les crimes d’honneur », qui a une version en français. Je vous envoie la page d’accueil, mais apparamment vous connaissez, car vous y êtes mentionnés.

Sinon, si vous avez à l’occasion besoin d’une traduction (bénévole, naturellement, dans la mesure où il ne s’agit pas d’un pavé de 1000 pages !), d’un article ou d’un texte du suédois au français, faites-moi signe, ce sera avec plaisir.

En attendant, j’ai mis le site de Maria Hagberg dans mes favoris, je lirai les articles à mes moments de loisirs, et si j’y trouve quelque chose de très intéressant qui mérite d’être publié dans Riposte Laïque, je vous le traduirai ; enfin, je suppose que tout doit être intéressant, mais les journées n’ayant que 24 heures, je serai obligé de faire une sélection de ce que je peux traduire ! De toutes façons, avant de traduire un article, je vous dirai ce qu’il y a dedans pour savoir si ça vous intéresse.

Amicalement.

Vincent Manoury

http://www.minheder.nu/

La Hollande courageuse

Effectivement le problème est délicat. On se trouve en porte-à-faux, nous Français qui avons dans notre histoire, connu un catholicisme violent, malgré le message chrétien d’origine qui ne l’était pas. Comment se fait-il qu’il y ait des dérives dans les religions ? Le fanatisme religieux ou autre est une déviation mentale qui s’appuie sur des dogmes pour pouvoir dominer les populations faibles.

L’obscurantisme de la religion musulmane est reconnu. Dans nos pays occidentaux, où il essaie de pénétrer, il rencontre des musulmans adaptés à une vie sociale issue des droits de l’homme, donc éloignée de cet obscurantisme. L’idéal serait qu’il y ait une scission parmi les musulmans comme l’a été le protestantisme vis-à-vis du catholicisme. Il serait bon pour cela qu’il y ait des discussions entre islamistes, entre imans de préférences.

Certains parmi les musulmans qui sont laïques, connaissant bien le coran, peuvent provoquer des débats dans ce sens. Malheureusement, à ma connaissance, aucun iman représentatif n’a osé s’élever ouvertement contre le terrorisme et les fatwas insensées. Auraient-ils peur pour leur peau ou sont-ils d’accord ?

Ce que je veux dire c’est que c’est aux musulmans de faire eux-mêmes leur propre aggiornamento. Je crains que venant de « mécréants » une critique même justifiée, (ce n’est pas le problème), soit contre-productive. La haine va s’accentuer devant la provocation, les positions vont s’exacerber. Ceci dit, je pense que les Hollandais, de droite dans ce cas, peu importe, sont plus que courageux, car ils ne craignent pas des représailles. Toute vérité n’est pas bonne à dire certes, mais, l’occasion de vider l’abcès est bonne. Prendre de front une religion qui mérite, peut-être, d’être reconnue comme les autres, alors qu’elle est encore dans un état second, me paraît indispensable si l’on veut faire bouger les choses. Droit d’expression à maintenir coûte que coûte, sans quoi la démocratie n’existe pas.

A usage interne, il me semble indispensable qu’elle soit préservée dans tous les cas. En ce qui concerne les caricatures, aussi bien que cette vidéo, même s’il s’agit de provocation, il faut en assumer indirectement les conséquences et les accepter, sachant qu’on ne peut obliger tout le monde à instaurer la démocratie dans tous les pays, mais au moins donner l’exemple, et dire que si elle a des défauts, elle évite la violence, elle. Quelle que soit la méthode, faire entrer dans une religion des principes humanitaires qui ne nous ont été transmis que depuis quelque deux cents ans, risque de prendre pas mal de temps. Des décennies, des siècles ?

Louis Peretz

Je suis heureux de vous connaître

Bonjour,
en fait je ne sais pas très bien comment il se fait que je reçoive votre lettre-info depuis quelques temps.
Ceci dit j’en suis très heureux car votre façon de penser la laïcité et vos analyses correspondent entièrement à mes préoccupations.
Je pense que c’est aujourd’hui un des combats primordiaux pour la sauvegarde de notre dignité et de la démocratie.
Bravo encore pour votre dernier éditorial (no 32), très clair, qui arrive à se frayer un chemin au milieu des écueils – racisme, alliance avec l’extrême droite etc…
La position qui est la notre demande une très grande vigilance car elle risque à tout moment d’être réduite et caricaturée.
Cordialement

Laurent Vercelletto

Les résultats du premier tour de quelques listes communautaristes

bonjour,

je pense qu’il faut remarquer les résultats suivants:

– à Nanterre, madame Faouzia ZEBDI GHORAB, sur la liste islamiste et communautariste « résistance citoyenne », a fait 3,79% !

Extrait de leur profession de foi : « nos préoccupations : (…) le mépris et la violation des droits des populations de référence afro maghrébine dans les administrations et les services publics (…) les propos et discours arabophobes, islamophobes et négrophobes banalisés, même dans les manuels scolaires »
http://www.resistance-citoyenne.org/mediac/400_0/media/municipales_2008.jpg

http://www.resistance-citoyenne.org/index2.html

A Argenteuil, Chanai, candidat du PMF a fait 1,79%.
A Strasbourg, mohammed latreche a fait 1,40% au scrutin municipal, et 4,79% (!) aux cantonales.

Bien à vous,

Etienne Mignard

Merci à toutes les personnes éclairées et courageuses, qui écrivent dans le RL n° 32

Une fois encore, la plupart des articles sont enrichissants. Une mention particulière qui n’engage que moi, à Mesdames : Jean-Pierre, Popelin, Sugier, Valentini, ainsi qu’à Messieurs : Akli, Cassen, Hilout, et Jbil.

Bonne fin de semaines à Toutes et à Tous, et bien amicalement.

J-C C.

On aimerait pouvoir en rire…

A la lecture de votre dernière lettre-info, dites-vous que le lecteur ne vous rit pas au nez. On aimerait pouvoir en rire…Hélas, cette réalité obscure, diffuse, qui prend doucement corps dans notre société comme une gangue mortifére est bien réelle. Je me demande pourquoi ce silence, pourquoi cette hypnose collective, pourquoi ce blocage devant cette terrible évidence. Jamais nous ne serons « récompensés » de cette lâcheté qu’on nomme tolérance. Dans l’intimité de nos consciences, nous savons le danger qui nous guette, alors pourquoi cette incapacité à assumer nos valeurs fondamentales, pourquoi ce doute sur nous-même? Est-ce parce que nous constatons que nos élus et les différents corps de la société fuient leurs responsabilités que nous nous taisons de peur d’être lynchés en place publique? L’islam est finalement aussi terrifiant que le nazisme. Peut-être est-ce pour cela que l’on se tait. Quand et comment s’organiser pour défendre ce en quoi nous croyons?
Je veux encore être humain, humaniste, apolitique et croire en la liberté, l’égalité et la démocratie,
Merci pour la franchise de vos positions,
Amicalement,

Didier Reis

Excellent numéro

…au risque de me répéter mais vous m’avez répondu précédemment que vous n’étiez pas insensibles aux compliments…

Après avoir lu l’article de Lucette Jeanpierre http://www.ripostelaique.com/Au-lendemain-des-municipales-la.html, au sujet des municipales et de notre gauche décevante et falote, ne pensez-vous pas que riposte laïque pourrait alors prendre une place dans notre terne paysage politique et ainsi occuper un espace plein, entier et « lumineux » des batailles qui sont les vôtres, les nôtres, porteur de l’espoir que semble avoir perdu tant de nos concitoyens ?

Que dites-vous d’un parti politique se nommant par exemple « Riposte laïque sociale équitable et républicaine » ?? Un petit peu trop long sans doute, mais c’est un début…;-))

Salutations

Martine d’Hostel

Nantes

Wilders n’est pas innocent

Je vous remercie de votre réponse courageuse à l’annonce du film de Wilders

Le problème est effectivement que le personnage n’est pas innocent.

Il faudrait donc bien distinguer entre l’idéologie ,vraiment très primaire , que prône M. Wilders et le film qui va nous montrer. Entre temps, on en est toujours aux rumeurs : le film n’est pas encore fini. Et on ne sait même pas si film il y aura….

La société néerlandais vit des moments difficiles : devant une montée islamiste très radicale, elle a perdu sa tolérance légendaire et ses repères. Et on vit, dans toutes les couches de la population, un retour aux mouvements sécuritaires. C’est assez inquiétant.

Je le vis de près et de loin : étant d’origine hollandaise et ayant encore de la famille et des amis aux Pays-Bas, mais vivant en Belgique.

Je vous souhaite bonne continuation et bon courage pour votre travail

Bien à vous,

Henny-Annie Bijleveld,

Mme prof. H. Bijleveld

Dépt. De Langues et Littératures modernes,

Linguistique néerlandaise

Neurolinguistique

ULB

J’ai piégé l’évêque

Merci pour ce très bon article sur le député Néerlandais et sa dénonciation de l’intégrisme religieux musulman. Il est d’autant plus dangereux, que c’est lui, cet intégrisme musulman, qui permet au Chanoine Sarkosy de revigorer l’intégrisme catholique. J’ai assisté ce matin, à l’occasion de la tournée pastorale de l’évêque de Rouen, à la distribution d’images pieuses aux paroissiens venus le saluer, et cela comme au bon vieus temps de l’église institution d’état. J’étais chargé en tant qu’historien local et voisin de la chapelle de faire un exposé sur l’histoire du lieu. J’ai accepté, pour piéger l’évêque. Deux minutes de discours pour lui refiler des documents à lire, avec plaisir, au calme, ce soir. Le dernier document concerne la restauration parfaitement concomitante de la religion et de la politique de l’époque féodale, sous l’impulsion de Jacques Delors, ce membre du lobby catho de France, qui a infiltré le parti socialiste pour restaurer la primauté de la finance par le traité de Maastricht. Avec le concours de Mitterrand et des énarques, il a totalement réussi. C’est dire combien les socialistes sont ignares de leurs valeurs. Se faire blouser pareillement !
Ce soir, je vais donc me régaler des surprises de cet évêque en me lisant au coin du feu.

Derrière cette anecdote, il y a quelque chose de très grave, car notre laïcité est totalement fourguée. Nous n’aurions pas été assez vigilants.
Je crois que nous aurions dû nous acharner sur l’éthique a apporter à notre vie en société, cette oubliée de la Déclaration des Droits de l’Homme. En deux siècles, nous sommes passés de l’économie rurale simple et locale, à l’économie industrielle ultra complexe et mondialisée.
Apparemment, tous les politiciens sont dépassés et ne savent plus que faire. C’est à nous les héritiers des Lumières, de nous réveiller en premiers, et de reprendre le combat.
Que penses-tu de cette piste ?

Pierre Bellanger

A « Cyrano »,

J’ai pris connaissance par le « Figaro » du « Fitna » du Député néerladais Geert Wilders. Mon frère Roger Soulas m’a transmis votre message « Riposte laïque ». Je ne suis pas « à gauche » et récuse l’idéologie gauchiste. Mais, je crie « BRAVO » pour vos prises de position de soutien pour que le film « Fitna « puisse être diffusé sur Internet. J’ai lu le Coran, j’ai soutenu publiquement Robert Redeker avec qui je reste en relation.

Je dis, avec tous ceux qui n’ont pas peur d’affronter le faschislamisme, que si nous ne montrons pas qu’il existe des hommes et des femmes suffisamment vaillants pour barrer la route à la barbarie pour sauvegarder notre civilisation millénaire en péril, nous sommes et serons voués à la dhimmitude et à l’esclavage. Ce ne sont pas nos pleutres politiciens qui nous en protègeront. C’est au Courage face à l’imposture, que nous avons à ancrer notre avenir dans le Monde incertain qui est à nos portes. Oui au dialogue, évidemment, mais pas au marché de dupes. Car le Coran ignore le dialogue que récusent les islamistes. Le Coran est incompatible avec toute démocratie. Et les populations musulmanes, leurs brillantes cultures soufies quasi oubliées, sont devenues, à cause du fanatisme religieux, des sous-développés culturels (où sont leurs « prix nobels » de mathématiques, de physique, de chimie, de médecine, de littérature, capables de poser un esprit critique sur le monde dans lequel nous vivons ?).

C’est cette incompatibilité qu’il est important de prendre en compte. Une religion capable d’engendrer des milliers de kamikazes potentiels, prouve, sur le plan de la psychologie collective, qu’un « ressort » majeur de la Raison souveraine a quitté ces populations, abruties par un seul texte débile qui a commencé à ébranler notre Occident fatigué qui n’a jamais vraiment compris la valeur d’une la laïcité laquelle n’a pas toujours été bien appliquée.

Tenez-moi au courant, je vous prie, lorsque « Fitna » paraîtra sur Internet.
Cordialement et bravo encore pour votre action,
Johann et Judith Soulas

L’Humanisme

Cher ami,
Vos propos sont très pertinents et méritent tout à fait d’être lus attentivement par ceux qui prennent les décisions.
Plus que jamais les hommes et les femmes de tous les pays doivent s’approcher de cette grande religion (quelque chose qui relie) qu’on appelle l’Humanisme.
Ils doivent élaborer en commun des projets qui fassent vivre chacun le mieux possible sur cette terre où, visiblement, l’ « homme » se trouve de plus en plus sans « dieu ».
C’est donc bien à lui (à eux : l’homme et la femme) de trouver (et il n’est pas nécessaire de chercher longtemps pour cela) une manière toute simple de vivre en collaboration en s’écartant de plus en plus et le plus vite possible de ce qu’on appelle « les idées reçues ».
Bonne chance à ceux qui pensent comme vous, comme nous !
Sincèrement,

Jean REVET

Il y va de votre honneur !

Bonjour !
Dans le but de défendre votre site des accusations d’islamophobie que me font certains de mes correspondants, j’aimerais retrouver
L’interview de la grand-mère quebecoise, que je trouve particulièrement convaincante.
J’ai fouillé vos archives, en vain.
Il y va de votre honneur !
Merci d’avance.

Jean-Luc Mercier

professeur, Aubagne.

RESF, FSU, ATTAC, Ballon Rouge, Amnesty International.

Excellent édito !

Bravo ! De coeur et d’esprit avec vous.
Cordialement.

Pierre Lance

Bonjour,

Et Ayaan ?

Merci de vos très bons articles (finance islamique…) . mais que devient Ayaan Hirsi Ali ? J’ai tendance à m’inquiéter qu’on ne parle plus ni d’elle ni de Redeker. Si vous avez des nouvelles merci de m’en donner.

Cordialement,

Nadia Lamm

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.