Sélection de quelques réactions

Publié le 13 mai 2008 - par
Share

Nous avons pour tradition de retranscrire fidèlement une sélection de textes que nous recevons, à partir du moment où ils ne comportent ni insultes ni diffamations. Il va sans dire qu’il nous arrive d’être en désaccord avec certaines réactions de nos lecteurs, ce qui ne nous empêche pas de les porter à la connaissance de tous.

Zemmour me met mal à l’aise, mais j’ai aimé « Petit frère »

Je viens d’achever « Petit Frère » acheté dès sa sortie, gardé ensuite en réserve : ce livre que j’ai aimé, m’a laissée très mal à l’aise car les engagements du narrateur furent en partie les miens et qu’aujourd’hui aussi je partage le même désenchantement, et le même pessimisme !

Zemmour comme le dit P. Cassen dans son article du n° 38 de RL, n’a lui jamais milité pour SOS Racisme (la petit main jaune !) mais il en mesure d’autant plus l’imposture, analyse avec une implacable lucidité cette immaturité confondante de 2 générations d’enfants gâtés et repus, soixanthuitards et post-soixantuihards, qui est bien à l’origine de la désagrégation de notre société.

Zemmour lorsqu’il intervient sur France2 ou ITV tient un discours parfaitement cohérent lequel n’est évidemment pas de gauche mais ne peut être qualifié de droite car il y dénonce avec virulence la mondialisation et le capitalisme fou, l’Europe totalitaire etc…J’approuve souvent ce qu’il dit et comme il le dit, avec calme et respect…
Je n’ai pas lu le « Premier sexe » qui signera sans doute un premier désaccord, quoique…car tout est affaire d’équilibre !

Bon courage à tous

Martine

Je suis content de l’article de Valentin Boudras-Chapon, il est temps de remettre les pendules à l’heure

Bonjour,

Je suis content de lire l’article de Valentin Boudras-Chapon qui a l’intention de remettre les pendules à l’heure dans un combat-débat où je ne me retrouve pas. Je viens d’assister à une conférence de Bernard Teper, Président de l’UFAL, qui effectivement affirme que la laïcité se résume à une stricte séparation des sphères publiques-privées. Bon début. Mais il dit également qu’il y a une sphère privée (civile) dans le domaine public. Pour ma part je ne crois pas qu’on se promène dans la rue avec sa liberté entière sans qu’il y ait une incidence sur le public. Certes on a sa liberté de pensée, mais si l’on pense ce qu’on veut, on ne peut pas agir vans le domaine (mais non dans la « sphère ») public comme sa pensée le voudrait. Je crois que l’individu est faussement seul, contrairement à ce que Diogène voulait nous faire croire (si c’est bien sa philosophie) car on ne vit pas dans un tonneau. Quand j’ai posé une question seul à seul, à Bernard – pour ne pas envenimer les choses publiquement, car je regrette ces querelles et divisions néfastes quoique peut-être indispensables – sur le port du voile dans la rue, il m’a répondu, par une pirouette, qu’il luttait pour que le voile soit interdit quand avait lieu des sorties de classes. Du coup je ne comprends plus. Quelles sont les limites aux manifestations des signes religieux ? Et les lieux semi-publics comme sont les commerces ? J’attends la suite de ces explications qui commencent à ressembler à des discussions sur le sexe des anges.

Louis Peretz

Bravo pour l’édito sur Livingstone

A Cyrano (édito N° 40),

Bravo pour l’éditorial de Cyrano. Pour ma part, je n’ai jamais pu comprendre comment les londoniens avaient pu élire un pareil traître à la « cause laïque » à la tête de la plus grande capitale européenne.

Une remarque à propos du Dalaï-Lama, nommé citoyen d’honneur de la ville de Paris. Beaucoup de responsables (politiques laïques, etc.) assimilent le bouddhisme à une théocratie. Ce qui est totalement faux. Le bouddhisme, n’en déplaise au sénateur Mélenchon, n’est pas une religion, au sens occidental (chrétien, judaïque, islamique) car la doctrine du Bouddha n’est pas basée sur une mono-entité divine. Dieu ne figure nullement à son répertoire des « sutras ». Ceci explique que c’est une grave erreur que de mettre le bouddhisme en parallèle avec les trois religions monothéistes. C’est donc une erreur de suspecter le chef bouddhiste de visées prosélytes, d’être un danger pour la laïcité et d’en profiter, comme l’a fait Mélenchon, pour prendre le parti de l’expansionnisme communiste de la Chine dont l’Histoire devra juger un jour la terrible dérive fasciste sous Mao-Tsé-Toung et ses 70 millions de morts. J’estime que la petite communauté du Tibet a bien du mérite de résister à l’ogre chinois même si sa légendaire non-violence est mise en défaut de manière évidente et que la France « sarkozyste » ne s’honore guère en affichant son hypocrite attachement aux puissants de ce monde. De ce point de vue, Delanoë – le socialiste a eu raison contre Raffarin – le chiraquien en nommant le Lama suprême des bouddhistes, citoyen ‘honneur. Un pied de nez bien mérité à l’exécutif-français, toujours aussi honteux d’appartenir à la droite.

Je ne suis nullement bouddhiste. Je suis un laïque convaincu.

En entier soutien à vous pour notre cause commune.

Johann Soulas

P.S. Le prince Siddhârta, (-2500) appelé le Bouddha – qui signifie en sanscrit « Eveillé » – est à l’origine d’un enseignement qui fait simplement honneur à l’humanité entière en plaçant la souffrance psychologique et ses terribles conséquences conflictuelles au « centre » de l’homme individuel, le rendant RESPONSABLE de ses propres conflits et des malheurs du Monde. Le bouddhisme qui est résulté de cette philosophie dont beaucoup d’occidentaux feraient bien de s’imprégner, est basé sur la « recherche de SOI », en quelque sorte l’Identité profonde qui habite chacun de nous. La découverte-de-SOI (j’en témoigne) grandit la créature humaine car elle met fin aux conflits – donc souffrances – intérieures.

Et si les Eglises remplaçaient la Sécu?

Beaucoup s’interrogent, depuis quelque temps, sur l’obstination de notre Chanoine de Latran à mettre en avant la question de la laïcité, qui ne posait pas problème en France, et pas seulement dans de nombreux
discours (au Vatican, à Ryad, au dîner du CRIF), mais aussi dans les
actes (Nicolas Sarkozy a exprimé, le 18 Janvier 2008, son intention de
faire représenter les religions, es-qualités, au Conseil économique et
social).

Il ne faut pas raisonner en estimant qu’il s’agisse d’une lubie. La loi
de 1905, sur la séparation des Eglises et de l’État, n’est pas tombée du
ciel, si j’ose dire: elle est apparue dans un contexte philosophique et
politique de création d’une République solidaire.

Cette vision de la société est aujourd’hui menacée par la
mondialisation, qui nous condamne à la fois à une accentuation des
inégalités et à la dissolution de toutes les formes de solidarité,
notamment la Sécurité Sociale. Il est donc logique de tenter d’en
limiter les dégâts en adoptant le modèle américain du compassionnalisme, dans lequel la charité remplace la solidarité, et les églises prennent le relais de la Sécurité Sociale: d’où la nécessité d’officialiser leur rôle.

Si les franchises médicales et les dépassements d’honoraires non
remboursés vous posent des problèmes financiers pour vous faire soigner,
voyez ça avec votre curé (ou votre pasteur, imam, rabbin, etc.).

Elie Arié

ancien secrétaire national à la Santé du Mouvement Républicain et Citoyen, cardiologue, Enseignant-Associé à la chaire de Gestion des Systèmes de Santé du Conservatoire National des Arts et
Métiers.

Paru dans Marianne du 12 avril

Lettre de l’ADLPF à Louis Chagnon

Chers amis,

L’ADLPF souhaite faire connaître à Louis Chagnon la satisfaction que la décision du Tribunal Administratif de Paris leur a procurée.
Nous vous serions donc très reconnaissants de bien vouloir lui transmettre le texte joint, car nous ne connaissons pas son adresse.
Merci. Salutations laïques et anticléricales.

Denis Pelletier.

La décision du 20 février 2008 du Tribunal Administratif de Paris d’annuler le blâme prononcé à l’encontre du professeur d’histoire Louis Chagnon a provoqué, chez les Libres Penseurs de l’A.D.L.P.F. (Association Des Libres Penseurs de France, affiliée à l’Union Mondiale des Libres Penseurs), une réaction de soulagement, de satisfaction et de joie.

L’ADLPF avait, en son temps, exprimé son soutien à l’égard de cet enseignant diffamé pour avoir énoncé en classe des vérités historiques gênantes concernant le prophète Mahomet. Par sa décision, le Tribunal Administratif dispose que la vérité historique ne saurait être à géométrie variable au prétexte qu’elle écornerait l’image d’une religion.

Depuis plus d’un siècle, les Libres Penseurs organisés dénoncent les méfaits des religions, leur propension à faire obstacle à l’émancipation de la pensée, voire à dégénérer en obscurantisme et en fanatisme. Ils expriment leur respect et leur gratitude à ce professeur qui, en exerçant honnêtement sa fonction, sans autre considération que le souci d’enseigner des faits avérés, a fait honneur à sa noble mission éducatrice.

Pour le Conseil d’Administration de l’ADLPF, son président

Denis PELLETIER,

Inspecteur de l’Education Nationale honoraire,
Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques

On envoie-t-on les sous ?

Bonjour de tout coeur avec vous veuillez preciser a quel ordre doivent etre les cheques est ce a riposte laique?
MERCI

Big Gontran

Je ne veux plus de vos papiers islamophobes !

Veuillez avoir l’amabilité de ne plus encombrer ma boite aux mails avec vos « papiers » islamophobes au premier degré. Laïque oui, et toutes les religions sont au même niveau. Tenez compte de ma demande avant que je ne relève vos penchants gandhiistes et que je ne vous confonde avec une quelconque secte religio-laïque.
Salutations.

Guy SOULA

Vous aider

Editorial juste à 1000%. Peut-on envoyer un peu de soutien, même modeste?

Alain Rubin

Félicitations à Roger Heurtebise pour son article sur le CCIF

Edifiant!

Pour rebondir sur l’article d’Empédoclatès <http://www.ripostelaique.com/_Empedoclates_.html>, il est en effet temps de passer à l’offensive laïque.
Saisir le Conseil d’Etat des atteintes à la laïcité, la Halde des discriminations sexuelles, interpeller les élus, et obliger les institutions à prendre position pour provoquer un débat public.

Bien à vous,

Etienne Mignard

Cette fois, je désapprouve la tonalité de votre édito

Cher Cyrano,

Je reçois avec plaisir la newsletter et souvent je suis en phase avec son contenu.

De temps à autre cependant je fais la grimace à la lecture de prises de position et d’argumentaires qui ne me convainquent pas.

Ce n’est pas dérangeant et même, parce qu’ainsi je garde l’esprit critique en éveil, roboratif.

Votre édito N°40 provoque ma présente réaction écrite car j’en désapprouve nettement la tonalité.

Je suis un militant laïque belge. De longue date. Je n’aime pas les religions, je n’aime pas le magistère moral que leurs représentants s’arrogent et qui, du coup, soumettent leurs ouailles à des préceptes moraux, à des interdits alimentaires ou vestimentaires, à toutes sortes de contraintes qu’ils justifient généralement par de prétendues révélations.

Ceci dit, parmi les nombreux articles que j’ai écrits en tant que militant laïque et qui, pour une bonne part, ont été publiés dans le bulletin de « mon » association laïque, il en est un – écrit en 2002, il n’est donc pas tout neuf…- qui s’intitulait « Islamophobie, une faiblesse intellectuelle ».

La tentation autoritaire ne menace pas seulement ces tartufes en surplis. Je suis fort attentif, car la vertu première dans une société plurielle est la tolérance , à ne pas adopter un regard sur l’ « autre » qui m’amènerait à tomber dans ce travers. C’est dans cet état d’esprit que je réagis.

En toute amitié, vérifiez si je n’ai pas un peu raison d’être en désaccord avec vos propos.

Louis Wyckmans

Schweitzer

M.Louis Schweitzer,président de la HALDE,ancien PDG de Renault,et encore membre de divers Conseils d’Administration où il perçoit des jetons,était l’invité de France Inter,ce 6 mai 2008-

Le moins qu’on puisse dire est qu’il a une conception et une appréciation très personnelles des discriminations.

Interrogée par une auditrice qui se plaignait que ses enfants dussent partir en sortie éducative pendant le temps scolaire avec comme accompagnants des parents d’élèves,en l’occurence des femmes voilées,il a déclaré que cette tenue n’avait en rien un caractère religieux.

Il a déclaré que chacun avait le droit de s’habiller selon son goût,ce qui reste à démontrer dans ce cas précisément de tenues uniformes représentatives -de façon non équivoque- d’une tenue de propagande religieuse,le plus souvent imposée par les conjoints.

M.Schweitzer n’a pas encore compris ce qu’était une religion prosélyte,avec l’habit comme moyen de marquer sa différence et son signe de reconnaissance.

Dans ses diverses réponses,il a souvent « botté » en touche,se réfugiant derrière le droit ou invitant à écrire…

Il semble ignorer aussi que,dans la vie civile, la laïcité est régie par la loi de Séparation des églises,donc des religions,et de l’Etat.

Il ferait mieux d’abandonner son fromage et de retourner à ses Conseils d’Administration .

Jean-Claude Dubois

Je vous déteste !

Riposte laïque est bien une salopperie Ultralibérale, pour ne pas dire faschiste.

Jean-Claude Le Goff

Vous êtes trop unilatéraux

Vous m’adressez vos mail sur mon ordinateur et je vous lis avec interet mais je vous trouve notament dans votre dernier message trop unilatéraux!! Je fus de ceux,minoritaire parmi mes amis politiques qui soutins la loi sur les signes religieux ostensibles à l’école improprement appelée loi sur le voile. Son application dans les services publics a amené le licenciement d’une employée qui refusait de retirer son voile. Mais dans le même temps,dans le service hospitalier dont je fus le chef et où je travaille toujours,on vit arriver un interne « loubavitch » qui gardait en permanence une volumineuse kippa portant deux lignes de phrases en hébreu, portait une barbe sale qu’il refusait de tailler, ne serrait pas la main aux infirmières qui auraient pu être impures,et ne travaillait pas le samedi sa visite étant faite ce jour là – ça ne s’invente pas- par deux internes musulmans, un noir et une femme! J’ai tout essayé pour que la direction intervienne,sans aucun succès. J’ai écrit à des journaux (Canard enchainé, Monde, Marianne, et même Politis) en prenant la responsabilité personelle de ce que j’écrivais.
Aucun n’a osé publier l’histoire par crainte d’être taxé d’antisémitisme comme ils me l’ont avoué au téléphone (Cerise sur le gateau l’interne ne m’a pas caché qu’après les études de Médecine -quasi gratuites en France- et son diplôme obtenu, il émigrerait en Israel). Voilà un exemple dont la connaissance peut vous permettre de ne pas etre taxé de laïcisme unilatéral. Cordialement

Dr Marcel-Francis KAHN

Edito Livingstone

C’est fort, c’est bien!

Nina Sankari

Tres bon billet !!!!!

Les Belges ont le meme probleme que les Anglais !
Le hic est que c’est souvent que très tardivement que la population se rend compte qu’il y a un abus systématique des largesses des états qui pronent, a priori, une ouverture d’esprit et que se retrouvent pris au piège par l’idéologie islamiste qui par nature est fermée sur elle même !

Tous égaux.
De la part d’un juif français « pas moins égal qu’un autre » dirait Coluche.

Julien Salomon

Merci Radu

Merci à Radu Stoenescu pour son article sur Mai 68, pour ma part le plus intéressant par rapport aux autres. Est-ce à cause de sa position d’émigré roumain? Je pense, que ceci lui donne une vision plus haute et moins sectaire de cet événement.

Librement,

JFrançois Duroudier

UMP laïque, et d’accord avec vous
Quoiqu’étant un UMP laïc, je partage ce texte : la laïcité est la véritable expression de la liberté de penser. Elle permet à chacun de choisir : la seule phrase que j’ai retenu de mon cours de philo, en 65 (Math’Elème) « penser, c’est peser ; peser, c’est choisir ; choisir, c’est être libre ».

Claude Leroy

Trotskiste d’Allah, et fier de l’être

Bonjour
Livingstone a perdu parce qu’il n’a pas réussi à donner envie aux gens ordinaires de sortir de chez eux pour aller voter. Il mettait en avant les intérêts des spéculateurs immobiliers et autres milliardaires, il promettait de faire arrêter ceux qui « crachaient dans la rue » dans un esprit de « zéro tolérance pour les incivilités », bref il s’éloignait chaque année un peu plus de ses origines de gauche.

Un de ses peu nombreuses qualités a été de s’opposer fermement à l’islamophobie! Les croyants musulmans à Londres sont (presque) traités comme les autres londoniens. Et le foulard, signe du diable pour certains, peut être vu un peu partout et tout le monde s’en fiche.

John Mullen

http://www.johncmullen.net

Sans papiers

Je pense que le gouvernement Français doit etudier le cas des sans papiers car je suis moi aussi un sans papiers apres trois de service dans une société privée dans la securité incendie je me retrouve sans travail et sans papier or pourtant je suivie une formation pour être integré dans cette societé française que j’aime bien .
C’est malheureux et difficile à comprendre la position de la grande republique qui est la France.
J’ai même mon dossier a la CGT de PARIS 03

Antoine Konan

L’humanisme, dernier recours

Cher ami,
Il est de plus en plus évident que les ciels (de Vénus, de Jupiter, de Mars, de Saturne, etc…) balayés par des satellites (explorateurs, entre autre chose) sont vides de toute présence divine.
Il faut donc bien convenir (de ce) que la seule vraie Religion (chose qui relie), celle qui relierait vraiment par delà les « religions » qui sont des clans qui s’opposent, souvent très (trop) violemment entre eux, serait l’ Humanisme.
Chacun pourrait alors penser qu’il a, en lui, une parcelle de divinité l’incitant à se respecter, à s’estimer, à respecter les autres, tous les autres, à les estimer et à constituer un ensemble de gens unis pour prendre en commun des décisions pour l’avenir, un avenir qui nous menace par l’expansion démographique (6 milliards et demi, c’est déjà bien assez) qui continue et… qui continue à polluer de plus en plus l’air et l’eau, éléments essentiels pour la vie (la survie).
Se prendre en charge, comme de vrais responsables qui ne comptent pas sur des miracles, être de vrais gérants à l’écoute des mutations qui réclament des projets sages, conséquents : voilà, me semble-t-il, le comportement qui s’impose.
Il n’y aura(it) plus, alors, ces conflits à propos de mosquées, de synagogues, d’église, etc…
La lutte pour la vie doit s’organiser par delà les communautés dites religieuses.
Avec espoir, je vous salue très amicalement,

Jean Revet

Lettre à Alain Juppé, maire de Bordeaux

Monsieur le maire,

Vous avez reçu mon courriel et je pense que vous étudiez cette question de quête sur la voie publique pour une construction de mosquée à Toulouse .
J’ai interrogé des juristes qui m’ont éclairée sur plusieurs points:

savoir QUI a donné l’autorisation est un droit et savoir A QUI (association cultuelle, pas à des citoyens).

La quête (hors des lieues du culte) ne peut être autorisée que pour UNE seule journée (ce groupe est à St Michel de façon récurrente donc en infraction et la police qui me dit les avoir contrôlés devrait être vigilante au LIBELLE de l’autorisation IDENTIFIANTE).

Le projet doit être LOCAL (Toulouse n’est pas BX) donc le maire de Bordeaux ne peut autoriser à quêter pour une mosquée toulousaine.

Par contre rien à dire sur les indulgences promises, ce n’est pas répréhensible !!!! Encore qu’une dame au 19° siècle ait été condamnée pour avoir promis une place au ciel !!!!

Forte de ces informations je persiste à vous soumettre ce problème .

Dans l’attente de vous lire je vous adresse l’expression de ma veille citoyenne POUR UNE SOCIETE LAIQUE.

Evelyne Brouzeng

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.