Selon les trotskistes du POI, les raids israéliens se poursuivent…

Publié le 23 février 2009 - par
Share

Jamais en retard d’un métro pour jeter de l’huile dur le feu, l’hebdomadaire du ci-devant POI*, montre cette semaine encore le contenu pro-Hamas de sa politique palestinienne.

C’est ainsi qu’en quinze lignes sur une colonne il s’emploie à faire croire à ses lecteurs que, ces salauds de sionistes continuent d’agresser en bombardant Gaza.

Et si ces nouveaux raids aériens ont repris, on n’a pas la place pour dire pourquoi, et puis quelle importance ? on se contente d’écrire les choses pour sous-entendre que c’est pour affamer les habitants de Gaza ; le rédacteur anonyme écrivant : que l’aviation israélienne bombarde « des tunnels de contrebandes ».

On m’objectera que ces néos-trotskistes n’ont pas formellement accusé Israël de bombarder des tunnels de contrebande alimentaire. Certes. Mais la suite de l’article le suggère. Et surtout, ce qu’il a d’odieux dans cette manière d’informer, c’est qu’elle cache soigneusement à ses lecteurs qu’il s’est chaque fois agi d’une riposte limitée à de nouvelles violations du cesser le feu par Hamas ou par ses sous-traitants envoyant, qui une quassam, qui une fusée Grad, qui un obus de mortier.

Mais c’est bien connu, Israël doit stoïquement recevoir des projectiles sans réagir, sans quoi : il redevient « l’entité sioniste » qui mène des raids meurtriers et hautement condamnables contre d’innocents gazaoui…

Ce matin, ce n’est pas du sud, de Gaza, que sont partis des tirs de fusées, mais du Liban sud. Israël a riposté. Il ne devait pas ?
Le Hezbollah a démenti être l’auteur du tir qui a fait un blessé israélien en plus des dégâts matériels. La semaine prochaine, que va encore nous écrire le pseudo trotskisme et tous les alliés de Hamas et du Hezbollah ?

Alain RUBIN

*Parti ouvrier indépendant, issu de la dissolution du PT (parti des travailleurs, au sein duquel les « lambertistes » formaient le courant communiste internationaliste) et de sa fusion avec des groupes de militants se réclamant de la vieille tradition socialiste en France.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.