Séparation des couples, obsèques civiles… quelques réflexions

Publié le 27 avril 2009 - par
Share

Les prochaines générations d’historiens suivront dans ce livre, la progression de l’Islam dans la conquête de l’occident au jour le jour.

Nous y trouvons également avec Madame Anne Zelensky qui prend sa part dans ce remarquable livre, l’évocation de problèmes sociétaux : le mariage/ démariage, la religion, la mort.

Ces thèmes sont revisités en tenant compte de l’évolution de notre société.

Pour la séparation des couples, elle préconise une rupture dans la joie et la bonne humeur.

Une pratique est en train de se mettre en place ; le divorce civil, ou cérémonie de démariage;

C’est l’occasion d’une fête entre ami(e)s pour entériner la séparation. Elle n’est plus vécue comme la faillite du couple, mais comme le début d’une nouvelle vie.

L’idée est révolutionnaire et amusante à la fois, pour un vieil homme qui en est resté au mariage à l’ancienne il y a de quoi être déboussolé.

Imaginer après la fête de séparation, une dernière danse endiablée, le coup de l’étrier avant le départ, et en route pour de nouvelles aventures, c’est sympa, mais ça surprend.

Il reste à peaufiner le projet pour le rendre opérationnel.

On observe souvent des couples qui se bouffent le nez au moment de la séparation, les sujets de chamailleries ne manquent pas ; les enfants en premier lieu, les actifs du ménage à se partager, etc.

Si l’on ne veut pas choisir l’amour libre, formaliser son union et faire la fête, il faudra réfléchir à un accommodement raisonnable. (C’est à la mode)

Pourquoi ne pas emprunter des formules qui on fait leurs preuves dans le vie professionnelle ?

Des pacs à durée déterminée (PDD) par exemple.

La date est fixée dès le départ, avec possibilités en cours d’exécution du contrat d’établir des avenants signés par les deux parties, pour en allonger ou réduire la durée d’origine.

Il est rare que l’idée de séparation mûrisse simultanément chez les deux partenaires, ce qui entraîne parfois du ressentiment chez celui des deux compagnons qui n’a rien vu venir.

Avec une échéance fixée à l’avance, pas de surprise, chacun a le temps de s’y préparer, et comme on dit à la campagne : c’est dit, c’est dit, cochon qui s’en dédit.

En somme en revenir au bon vieux contrat de mariage des familles bourgeoise, ils se méfiaient de la volatilité des sentiments.

Cela permettait à chacun de reprendre ses billes à tout moment sans affecter le patrimoine.

Ils sauvaient ainsi le principal à leurs yeux: les sous.

Je crains, qu’il faille encore effectuer un travail dans les esprits pour arriver à des vies de couples et des séparations harmonieuses.

L’éthique laïque

La réflexion personnelle et le libre arbitre sont à la base de l’éthique laïque. C’est une affaire entre lui et sa conscience. L’éthique laïque fait confiance à l’homme, qu’elle croit capable de faire face à l’angoisse existentielle sans les adjuvants simplistes des fables religieuses.

De la difficulté à s’échapper de la croyance en Dieu, DARWIN écrivait :

Ne sous-estimons-nous pas la probabilité que l’éducation, inculquant aux enfants la croyance en Dieu, puisse produire un effet puissant et peut-être héréditaire sur le cerveau encore malléable, et que se débarrasser de la croyance en Dieu leur serait aussi difficile que, pour un singe, se débarrasser de la peur instinctive du serpent ?

L’éthique laïque trouve devant elle des millénaires de croyance qu’il ne sera pas aisé d’apaiser.

L’enjeu n’est rien moins que le développement de la société, de la connaissance, et de la conquête de la liberté.

Promouvoir les obsèques civiles : l’entreprise est à portée de main.

L’idée de rendre dignité et honneurs à ceux qui souhaitent des obsèques civiles dépend exclusivement de notre volonté de l’obtenir.

On peut s’étonner que dans une république laïque cette disposition de simple égalité entre concitoyens soit encore à conquérir.

Grâce aux animateurs de R.L. dès maintenant des démarches ont débuté dans quelques départements où elles étaient inexistantes.

Ces thèmes passionnants nécessiteront encore beaucoup de réflexions, merci de les proposer aux lecteurs de « Riposte Laïque », la seule voix laïque de gauche.

Guy Beaupin

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.