Tragi-comédie politique

Publié le 24 novembre 2007 - par

L’immédiateté et la star-académisation de l’actualité jetable passent sous silence des événements qui devraient pourtant interpeller tout démocrate. Citons quelques exemples. Ils sont un peu anciens, mais le recul permet de s’affranchir des réactions à chaud et de mesurer l’ampleur des dégâts.

« Théâtre antifasciste »

Le 29 septembre 2007 sur France-Culture, Lionel Jospin déclarait : « Pendant toutes les années du mitterrandisme, nous n’avons jamais été face à une menace fasciste. Et donc, tout antifascisme n’était que du théâtre. Nous avons été face à un parti, le Front National, qui était un parti d’extrême droite, un parti populiste aussi à sa façon, mais nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste et même pas face à un parti fasciste. » (1)

Donc le candidat socialiste évincé par Jean-Marie Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle de 2002 aurait joué lui aussi la comédie ? Et si le Front National n’était pas « fasciste » selon lui, que dire alors de la campagne « tout sauf Sarkozy » de 2007, menée par une bonne partie de la gauche ? Dans la même émission, Lionel Jospin l’évoque : « Le procès en fascisme à l’égard de Nicolas Sarkozy est à la fois absurde et scandaleux » (2).

Figuration parlementaire

Une autre information est passée quasiment inaperçue. Alors que la gauche s’insurge contre les franchises médicales, on apprend que « les députés français » (sic !) les « ont approuvées » le 26 octobre 2007 (3). Mais qui sont « les députés français » en question ? La dépêche AFP précise : « Cette disposition a été votée lors d’un scrutin public par 44 voix contre 27, dans le cadre du projet de finances de la sécurité sociale. »

44 + 27 = 71 députés, soit… 1/8 des 577 députés élus démocratiquement par le peuple français pour les représenter, et rémunérés par les contribuables pour cela. Où étaient alors les 506 absents, de gauche comme de droite ?

Cinéma européen

Dès le 27 octobre 2007, Christine Tasin dénonçait sur “Riposte Laïque” le revirement de Ségolène Royal et de François Bayrou sur le « traité européen simplifié » de Nicolas Sarkozy (4). Ce n’est pas tant sur le traité que les politiciens retournent leur veste, puisque :
– L’UMP, le P.S. et l’UDF avaient appelé le peuple français à voter « oui » au référendum du 29 mai 2005.
– L’initiateur du TCE de l’époque, Valéry Giscard d’Estaing, avoue sur son blog (5) et dans “Le Monde” qu’entre ce TCE et le traité simplifié de Lisbonne, « la différence porte davantage sur la méthode que sur le contenu » et que « les outils sont exactement les mêmes. Seul l’ordre a changé ».

Le revirement du Parti Socialiste et du Modem – confirmé officiellement depuis l’article de Christine Tasin – porte donc sur l’avis des Français, qui avaient majoritairement voté « non » en 2005. Ce scrutin est superbement ignoré à gauche comme à droite, et les parlementaires s’apprêtent à voter pour un texte contraire au résultat d’un référendum national. Autrement dit, nos députés et les deux grands partis se fichent bien de l’avis du peuple français.

Ciné-club privé en Afrique

Le 7 novembre 2007, l’émission de France 3 « Ce soir ou jamais » évoque l’affaire de l’Arche de Zoé (6). On commente bien entendu la déclaration du Président de la République qui avait déclaré, à propos des membres de l’association inculpés et retenus au Tchad : « J’irai chercher les autres quoi qu’ils aient fait. » Caroline Fourest dénonce dans l’émission ces propos « colonialistes », qui contrastent avec les déclarations de Yama Rade, secrétaire d’État chargée des Droits de l’Homme auprès du ministre des Affaires Etrangères ; Yama Rade avait peu avant dénoncé elle aussi la politique africaine « de papa », néo-coloniale, des gouvernements précédents.

Et sur le plateau, c’est Roland Dumas, ex-ministre des Affaires Etrangères sous la présidence de François Mitterrand, qui intervient alors sur ce propos de Nicolas Sarkozy. Surprenant ses interlocuteurs et provoquant l’étonnement de Caroline Fourest, il dénonce la « méthode » présidentielle et sa maladresse, mais approuve son intention. Il explique en gros qu’à la place de Sarkozy et Kouchner, Mitterrand et lui-même auraient fait exactement la même chose : sortir ces Français du Tchad pour les soustraire à une justice tchadienne qu’il juge peu fiable. La seule différence d’avec Nicolas Sarkozy, c’est qu’ils auraient agi « diplomatiquement », c’est à dire dans l’ombre et sans annonce publique.

On apprend donc par la bouche d’un ancien ministre des Affaires Etrangères que la politique étrangère et particulièrement africaine de la France devrait se traiter en coulisses, et ne pas faire l’objet de déclarations officielles contraires à celle-ci.

Commediante, tragediante

Ces quatre exemples – mais il y en a tant d’autres – démontrent la comédie politique française, bien loin des déclarations d’intention des uns et des autres, et surtout bien loin de la démocratie. On peut en rire, mais aussi en pleurer, car on assiste à une véritable tragédie de la République et de l’Etat, quand leurs représentants élus ou nommés considèrent le peuple comme un spectateur médiatique et non comme un acteur de son propre pays.

Roger Heurtebise

(1)
[http://www.dailymotion.com/video/x3dnbh_jospin-avoue-que-lantifascisme-neta_news->http://www.dailymotion.com/video/x3dnbh_jospin-avoue-que-lantifascisme-neta_news]

(2)
[http://www.youtube.com/watch?v=7LTBn_wLlIk->http://www.youtube.com/watch?v=7LTBn_wLlIk]

(3)
[http://www.20minutes.fr/article/190832/France-Les-deputes-approuvent-l-instauration-des-franchises-medicales.php->http://www.20minutes.fr/article/190832/France-Les-deputes-approuvent-l-instauration-des-franchises-medicales.php]

(4)
[https://www.ripostelaique.com/spip.php?article204->https://www.ripostelaique.com/spip.php?article204]

(5)
[http://vge-europe.eu/index.php?post/2007/10/26/Analyse-Comparee-du-Traite-de-Lisbonne->http://vge-europe.eu/index.php?post/2007/10/26/Analyse-Comparee-du-Traite-de-Lisbonne]

(6)
[http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/article.php?id_article=338&id_rubrique=152&video=20071107_csoj.wmv->http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/article.php?id_article=338&id_rubrique=152&video=20071107_csoj.wmv]

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi