La visibilité de plus en plus grande de l’agression islamique est finalement une bonne chose

Publié le 9 novembre 2009 - par

L’actualité peut être désespérante, mais en même temps se révéler positive… positive dans le sens où elle conduit à éveiller les gens, à les sortir de l’apathie, à prêter attention, là où l’omerta médiatique et politique n’a pas encore eu le temps de “fabriquer” assez d’excuses, comme dans le cas de cet officier américain, mais religieux, musulman évidemment….

L’occupation des rues, l’affichage de belphégors nombreuses dans les rues, l’espèce d’impatience à afficher le désir de détruire la liberté, à laver le cerveau ( comme le déclarent des salafistes dans le figaro du week end ) clamé comme un futur triomphe … même la précipitation d’un maire, Gaudin, à Marseille, passant par dessus toutes les oppositions de ses électeurs, pour imposer le plus vite possible une nouvelle mosquée, qui pourra distiller sa haine et son fanatisme … au mépris de toute précaution (pourtant il est bien placé pour voir ce que l’islam fait de sa ville: un chaos fanatique et abruti)..

Tout cela, cette espèce d’urgence, d’impatience islamique à instaurer l’hyper fascisme, l’horreur islamique, fait en sorte qu’ils chauffent la marmite un peu vite et ainsi ceux qui baignent dedans sentent la chaleur, et pourraient se réveiller avant d’être ébouillantés …. laissons les faire, donnons leur peut être du grain à moudre (et donc à médiatiser), cela les conduira à donner encore plus de la voix et exiger encore plus de “concessions régressives”, comme la burqua… et réveiller même les bien pensants ….

Il est aussi des plus intéressant de mesurer l’écart énorme entre le “traitement” de l’information par les médias , d’une correction politique des plus absolue, pas la moindre ombre d’un reproche, d’une critique, juste des faits, atténués, aseptisés, quasi excusés, et les réactions des lecteurs des journaux ( français, allemands, Anglais, américains, italiens, belges, néérlandais, suisses… Russes ), bien plus lucides et assez unanimes dans leur jugement sain et direct sur l’islam et le danger absolu pour la liberté et la raison qu’il représente, les médias quant à eux ( avec les politiques) évitant au maximum toute relation à l’islam, d’établir des causes à effet (pourtant si prompts dans d’autres cas), parlant de cas isolés, en effet ils sont isolés si on les prend un par un, et par région, et que l’on oublie les autres jours …. ainsi aux Etats Unis, c’est 7 ou 8 complots déjoués à travers le pays dont un imam tué lors d’échange de tirs (religion de paix), le tout dans les 3 dernières semaines , sans compter un père qui écrase sa fille et une autre fille qui est terrorisée par ses parents et les innombrables menaces, meurtres, terreurs, fatwas, absurdités commises chaque jour au nom de l’islam par les musulmans… mais il ne s’agit donc que d’un cas isolé ( de la journée et du texas) , tout le monde sait d’ailleurs – je parle des journalistes, des bobos et des politiques – car eux et uniquement eux semblent en être convaincus – que cela ne peut pas venir de l’islam…

A se demander comment on peut être aussi aveugle ou plus précisément schizophrène car comment expliquer sinon ceci: attentats ici ou là (pratiquement tous les jours), meurtres d’honneur, menaces de mort, burquas, fatwas, lapidations, manifestation contre la liberté, meurtres d’homosexuels, vitriolage, excision, mariage forcés, émeutes, banlieues sous coupe réglée, pédophilie, polygamie, talibans, prêches de haine, esclavage, génocide, fouet, contraintes vestimentaires absurdissimes pour femmes avec punition, pogroms pour “blasphème”… Sont les informations quotidiennes sur le bureau du journaliste, et toutes sans exception du fait de l’islam, et que ce même journaliste fasse ensuite tout son possible médiatique pour parler de l’harmonie de vie avec les musulmans….de cas isolés …de “tolérance” etc…

Alors, nos journalistes et hommes politiques sont ils schizophrènes ou “aux ordres” ? question intéressante à se poser

L’affaire américaine de la base militaire (trop rapide pour fabriquer des excuses crédibles), pourrait être un déclic, que les choses vont trop loin… que l’on ne peut pas confier la sécurité d’un pays à des gens dont la base même de croyance dicte de tuer, détruire, déstabiliser tout ce qui n’est pas musulman, et qu’il faut être particulièrement inconscient et parfait imbécile voulant ignorer par bien “pensance” ce qui est visible partout et donc pour intégrer dans son armée, ses ennemis les plus féroces ( un musulman peut être relativement laïque, mais s’il fréquente une mosquée, se promène avec un coran, c’est qu’il est religieux et donc dangereux- religieux au sens musulman a un sens contraire à celui du christianisme, car il exige entre autres à imposer sans la moindre tolérance, tuer, exterminer tout ce qui n’est pas musulman, et non pas d’aimer – et il faut être d’une naïveté aberrante, pour ne pas prévoir ce qui va se passer … les autres pays, dont la France vont ils prendre enfin des mesures dans ce sens ?

Christine Lagarde veut absolument intégrer la finance islamique en France, pensez donc, plus 100 milliards de dollars pour l’économie Française, tout en minimisant ses inconvénients majeurs : favoriser l’islam et les musulmans, financer les mosquées, imposer une régression de toutes nos valeurs et libertés, progressivement … faut il que la France et l’occident soient aux abois, bien plus que ce qui peut être dit ici ou là, pour en arriver à forcer la main et vendre sa liberté au pire fascisme qui ai jamais existé… j’ai écouté un court débat sur ce sujet sur BFM, l’argumentation de certains financiers était proprement aberrante, un peu comme vanter les mérites d’Hitler et du Nazisme en 1938 et de sa grande nation… il y avait quelques opposants, mais bien timorés ….

Faut il voir aussi des liens, entre aveuglement ou plus précisément complaisance médiatique (jusqu’à nier l’évidence) envers l’islam et les musulmans, c’est à dire devant un fascisme qui ne se cache pas ( l’on ne laisse pas passer un millième de ce que se permet l’islam à un évêque, au Pape, à la scientologie, ou à n’importe quel personnage politique ) et la dépendance financière ?

Prières: En lisant riposte laïque, j’ai failli ne pas vous croire: comment, vous parlez de faits évidents et graves, mais aucun journal n’en dit mot, à croire que les journalistes de tous les journaux, évitent depuis un certain temps le nord de Paris, eux pourtant si prompts à dénoncer toute forme de scandale … que vous aviez montés cela de toutes pièces … Mais je dois le reconnaître, finalement Yvan Roufiol en a parlé sur son blog ces derniers jours ( mais c’est un homme lucide) et même le Figaro du week-end, mais sur un ton feutré sans la moindre polémique … presque normal, quant aux autres journaux: c’est un non évènement… pas le moindre entrefilet… (surtout ne rien dire, cela pourrait réveiller le bon peuple)

En Angleterre des manifestations sont organisées contre l’islamisation et la charia, manifestants qualifiés d’extrême droite par les journaux Anglais et Français, manifestations qui s’en prennent donc aux gentils musulmans qui ne méritent pas cela (?) , ces même journalistes reportant à longueur de journée la litanie infinie des horreurs perpétrés au nom de l’islam et par les musulmans ( mais leur cerveau ne doit pas être capable de faire le lien de cause à effet et les menaces de cette idéologie dans leur propre pays) … Et le fait de défendre la liberté est maintenant automatiquement d’extrême droite (idem à Marseille pour les opposants à la mosquée), cette “diabolisation automatique” évite de se poser des question (dormez bonne gens) … mais vous connaissez ce genre d’attaque chez RL…

Alors question: comment qualifier les gentilles manifestations musulmanes très humanistes avec des slogans du style: tuez tous les infidèles, convertissez vous ou mourrez, mort à x ou y… c’est gentillet et pas digne de la moindre critique de la part des journalistes et politiques, n’est il pas?, seuls les méchants qui s’en prennent (verbalement) à l’islam mériteront d’ailleurs leur sort (!)

Débat sur l’identité nationale : je ne vais pas m’éterniser, mais s’il y a débat sur l’identité c’est que celle-ci est en danger, si elle est en danger c’est logiquement dû à un corps étranger que l’identité ne peut pas assimiler, alors que cette identité n’a jamais été menacée avant… mais la plupart des médias, et la gauche, préfèrent d’abord ignorer, puis dénigrer et surtout ne pas poser les bonnes questions, et plus grave, font en sorte de détourner le débat , qui est pourtant simple : veut on vivre dans un pays libre et progressiste ou se faire phagocyter par l’islam et son moyen-âge fasciste, ce qui est déjà patent dans les banlieues… constat évident, mais pas à la portée ( ou trop évident et direct ) du cerveau d’un journaliste ou d’un politique de gauche?

Pour en revenir aux 13 morts sur la base texane, comme vous avez pu le remarquez les américains n’ont brûlés aucune mosquée, tués aucun musulman aux Etats unis, insultés personne … à comparer aux délires de haine et de mort, aux foules vociférantes, si l’on touche à un seul poil de barbe musulmane ou dit un seul mot critique sur leur idole et son bouquin… et déjà une campagne de “victimisation” des musulmans aux Etats unis se profile … ( vite, ré-endormir les gens …)

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi