Voilà les deux passages ayant occasionné la plainte de la LDH…

Publié le 28 janvier 2011 - par
Share

Nous avons les détails des passages ayant occasionné la plainte de la LDH, pour « provocation à la haine, à la discrimination ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée… ». Nous laissons nos lecteurs juger…

PREMIER ARTICLE

« Pourra-t-on vaincre l’offensive islamique par les seuls moyens démocratiques ? »

http://www.ripostelaique.com/Pourra-t-on-vaincre-l-offensive.html

Voici le passage incriminé :

En 20 ans, le nombre de musulmans a augmenté, du fait de l’immigration, de manière impressionnante dans notre pays. Souhaitons-nous, dans deux générations, que la situation de Roubaix devienne la règle en France ? Notre pays doit-il continuer la même politique migratoire que celle menée ces trente dernières années, et accentuée depuis dix ans ? Surtout, si on veut sauver notre modèle laïque, et civilisationnel, ne doit-on pas prendre des mesures de sauvegarde contre l’islam, ce que les écologistes appellent « le principe de précaution » ?

Nous partageons, à Riposte Laïque, la phrase de Jean-Luc Mélenchon, quand il dit « Ce sera eux ou nous ». Mais c’est le « Eux » qui nous pose problème. Quelles que soient les divergences qu’on puisse avoir avec le Front national, est-ce que ce sont ses militants qui, ces derniers temps…Ont mis la France à feu et à sang, pendant trois semaines, en 2005, brûlant 300 écoles, tuant deux citoyens qui n’étaient pas là au bon moment, incendiant entreprises, bus et voitures, en faisant régner la terreur ?

Ont attaqué au faciès des lycéens manifestants, dans la meilleure tradition fasciste, et a agressé des manifestants contre le CPE, en 2006, et ont agressé de la même manière des participants de la Techno-Parade, il y a quelques jours ?

Ont tiré à l’arme lourde contre un bus, au Tremblay, pourtant protégé par les forces de l’ordre, montrant la réalité de la situation de guerre civile qui se développe en France ?

http://www.ripostelaique.com/La-France-est-en-etat-de-guerre.html

– Ont multiplié des chansons, sur Internet, qui sont de véritables appels au viol et au meurtre de concitoyens français, sur des bases racistes et ethniques ?

– Ont enchaîné les pressions religieuses sur l’ensemble de la société française, pour imposer le retour d’un ordre moral réactionnaire et sexiste ? Comment expliquer autrement qu’on n’enseigne plus Charles Martel, mais qu’on donne de plus en plus d’importance à l’islam, dans les programmes scolaires ? Comment expliquer qu’une enseignante, à Fresnes, en 5e, dans une école publique, ose donner une rédaction dont le sujet est : « Tu es un musulman qui entre dans la mosquée pour la prière. Décris ce que tu entends, ce que tu fais ». Cela s’ajoute à l’épisode de Nancy, où une autre enseignante demandait à ses élèves de mettre un foulard pour aller visiter une mosquée, lors de la journée du patrimoine !

– Ont contraint l’enseignant Robert Redeker à cesser son travail, et à vivre comme un prisonnier dans son propre pays ?

– Imposent, pendant un mois, pour des raisons religieuses, le jeûne et l’abstinence sexuelle pendant toute la journée, et veulent que la société française s’adapte à cette pratique archaïque, nuisible à la santé, et coûteuse pour notre pays ?

– Ont sifflé l’hymne français trois fois au stade de France, parlent de « Nique la France », ont imposé le halal à l’ensemble de l’équipe de France de football, vandalisent les villes françaises à chaque match de l’équipe d’Algérie, frappent des médecins hommes qui examinaient leur femme, agressent policiers, pompiers, facteurs, médecins dans les cités, imposent des drapeaux étrangers lors de mariages, interdisent de territoire quiconque ne fait pas partie de la « communauté », multiplient de fausses provocations racistes, avec la complicité de journalistes avides de débusquer le Français raciste, comme à Aix, ce vendredi, etc. ?

– Développent en France un antisémitisme effrayant, et amalgament Israël à l’Allemagne d’Hitler, et comparent le sort des musulmans de 2010 à celui des juifs en 1940 ?

– Tirent vers le bas la France de la liberté d’expression, de la liberté entre les hommes et les femmes, de la séparation du religieux et du politique, de la liberté de conscience ?

Oskar Freysinger, sans cacher son antipathie pour Jean-Marie Le Pen, qu’il suspecte d’être davantage antisémite qu’hostile à l’islamisation de la France, évoquait la réalité de la démographie, dans la stratégie de conquête de l’islam. « Si vous les laissez atteindre 50 % de la population, c’est foutu ! », disait-il. Nous pourrions ajouter qu’avec seulement 10 %, ils exercent déjà une telle pression que les autorités politiques reculent !

oskar-freysinger-en-france-vous-avez-besoin-dun-nouveau-charles-martel

Il faut vraiment être dans sa bulle, comme l’ensemble des bobos bien-pensants de gauche, la majorité des journalistes, et beaucoup de leaders de l’UMP, pour croire qu’aujourd’hui, en France, le danger numéro un serait un péril fasciste de type Front national. Oui, Mélenchon a raison, « ce sera eux ou nous », mais il se trompe de « Eux ». « Eux », ce sont les islamistes, qui, d’ailleurs ne s’en cachent pas. Rappelons-nous les paroles de Boumedienne, à l’Onu, en 1974 : « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »N’oublions pas les propos récents du « musulman modéré » Erdogan, tenus à Paris : « Personne ne peut vous demander d’être assimilés. (…) Chacun d’entre vous êtes les diplomates de la Turquie, chacun, s’il vous plaît, apprenez la langue du pays dans lequel vous vivez, soyez actifs dans la vie culturelle, sociale du pays où vous vivez. La France vous a donné le droit à la double nationalité : pourquoi vous ne la demandez pas ? Ne soyez pas réticents, ne soyez pas timides, utilisez le droit que la France vous donne. Prendre un passeport français ne vous fait pas perdre votre identité turque ». Le même Erdogan avait eu cette célèbre phrase : « Nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques et nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes ». D’où une question incontournable : une démocratie doit-elle se suicider, en laissant des fascistes utiliser ses moyens pour la détruire ?Ou bien peut-elle se défendre par tous les moyens ? Le gouvernement algérien a répondu, en 1992. Les « antifascistes » Val et Mélenchon avaient leurs propres réponses, en 1995. Alors, en 2010, que faire ? Faut-il laisser l’islam nous grignoter petit à petit, ou interdire tous ses aspects racistes, sexistes et guerriers – donc en clair l’apologie du Coran et de Mahomet – sur le territoire français, au nom de la légitime défiance, comme le disait la socialiste suisse Mireille Vallette, ou au nom du principe de précaution cher aux Verts, grands amis du fascisme vert, n’est-ce pas, MM. Cohn-Bendit et Mamère ? Et on le pourrait en toute légalité parce que, si notre constitution garantit la liberté de culte et la liberté religieuse, il ne faut pas perdre de vue un seul instant que l’islam n’est pas une religion, mais un système qui régit toute la vie privée et publique de ses adeptes et de ceux qui les côtoient, nonobstant les lois démocratiques. Comme le reconnaissait Hassan II, fin connaisseur du monde musulman et du monde occidental, « un musulman ne peut pas être laïque »…

http://www.wikio.fr/video/hassan-ii-musulman-laic-3860041

Alors, faut-il continuer à laisser les islamistes utiliser notre démocratie pour mieux la tuer, ou bien faut-il, comme le suggérait Jean-Marie Blanc, faire des entorses à notre démocratie pour mieux sauver nos libertés ?

Débat incontournable, que nous sommes prêts à mener…

————–

DEUXIEME ARTICLE

« Bien sûr que les prières musulmanes dans la rue, les voiles, les mosquées et le halal sont des symboles d’occupation et de conquête »

http://www.ripostelaique.com/Bien-sur-que-les-prieres-dans-la,5936.html

Passage incriminé :

Nous affirmons que l’islam n’est pas une religion, mais un projet politico-religieux totalitaire, et qu’il ne sait exister que par la conquête. Il faut aujourd’hui être aveugle, sot ou complice pour ne pas voir, dans le quotidien, cet esprit de conquête, en France et dans nombre de pays européens.

Ecoutons René Marchand, écrivain, journaliste, auteur de « La France en danger d’islam », qui interviendra le 18 décembre prochain, aux assises internationales sur l’islamisation de l’Europe, décrire cette réalité, dans un article publié récemment par Riposte Laïque.

« Dans une première phase, les opérations s’articulent sur trois axes :

– D’abord, faire venir en Europe le maximum de musulmans (ou de migrants susceptibles d’être islamisés, comme les Noirs d’Afrique).

– Les réislamiser, ce qui ne veut pas tant dire leur apprendre ou réapprendre les dogmes et lois de l’islam, les inciter à fréquenter la mosquée… Non, les réislamiser, c’est d’abord les doter de signes et de comportements marquant leur qualité de membres de la umma et, donc, de rendre impossible leur intégration dans le pays d’accueil. Comment ?

– les prénoms des enfants. Donner à un enfant un prénom musulman, c’est le tatouer à jamais comme musulman, ainsi que toute sa descendance, car un musulman ou un enfant de musulman ne peut quitter l’islam : c’est le crime d’apostasie, punissable de mort. Aujourd’hui, dans toute l’Europe, la pression sur les immigrés est telle qu’aucun d’eux ne peut appeler son rejeton Marcel, Alain ou Isabelle.

– le voile des femmes, qui signifie non seulement un statut diminué, mais aussi l’interdiction du mariage avec un non-musulman ; le voile, c’est le fanion d’une armée.

– le ramadan : le mois lunaire de jeûne a une fonction policière de premier plan : il permet de détecter les « mauvais musulmans », qui seront châtiés en conséquence et ramenés par la pression de la communauté dans le droit chemin.

– les mosquées, évidemment, qui sont bien autre chose que des « lieux de prière », à la fois mairies, lieux de réunions pour la politique et la propagande (c’est dans les mosquées que sont nés tous les mouvements d’opposition au « modernisme »), écoles, centres de formation continue, éventuellement casernes…

– les mœurs, les habitudes alimentaires (la viande halâl, licite…), qui, comme les prénoms et les vêtements, sont des marqueurs au quotidien, permanents, de l’identité et des rappels à ne pas se laisser entraîner vers l’assimilation à la société d’accueil.

– Habituer les Européens au « fait musulman », les amener à considérer la présence de l’islam comme « normale », non dérangeante et définitive, ce qui conduit à laisser aux envahisseurs toute latitude pour mener à son terme leur projet de conquête. Les prénoms, les voiles, les mosquées, le ramadan, la viande halâl… doivent être banalisés peu à peu sur notre territoire. La revendication pour des « arrangements raisonnables », au nom de notre tolérance, des droits de l’homme, du respect dû aux religions…sera méthodique, incessante, portant ici sur la séparation des hommes et des femmes dans les piscines, là sur tel ou tel chapitre de l’enseignement non conforme à la doctrine islamique. Il s’agit, on le voit, d’une conquête par petits bouts, portant à la fois sur les lois, les mœurs, les paysages…, « en peau de panthère », pour arriver à la reconnaissance par la loi d’une communauté identitaire – qu’on pourra qualifier de « religieuse » par ethnocentrisme – à l’intérieur de chaque pays, autrement dit : la libanisation.

L’étape suivante – tout aussi programmée – est la conquête du territoire lui-même. »

René Marchand, et Riposte Laique, vont bien plus loin que Marine Le Pen, qui, par ailleurs, refuse de demander pardon à la bien-pensance et aux musulmans pour ses propos : « Je réitère qu’un certain nombre de territoires, de plus en plus nombreux, sont soumis à des lois religieuses qui se substituent aux lois de la République. Oui il y a occupation et il y a occupation illégale. J’entends de plus en plus de témoignages sur le fait que dans certains quartiers, il ne fait pas bon être femme, ni homosexuel, ni juif, ni même français ou blanc ».

Que d’ignorance, que d’aveuglement dans notre pays ! Et quand, en plus, on découvre l’énorme travail accompli par les Etats-Unis pour nous imposer l’islam et la diversité pour mieux nous faire disparaître et mieux nous imposer leur ordre mondial, c’est le silence total à gauche.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.