Votre apéro géant vu de Belgique

Publié le 28 juin 2010 - par
Share

Monsieur Cyrano,

Bien que vivant en Belgique, je me suis inscrite à votre lettre de « Riposte Laïque ». J’ai suivi l’affaire de l’apéro géant organisé à Paris. Nous vivons le problème de l’immigration de masse comme celui qui sévit en France depuis des années. Malheureusement, depuis mai 1968 le politiquement correct a été instauré et a augmenté un peu plus chaque année. Je constate que La France et la Belgique ne sont pas les seuls pays à souffrir de cette gangrène qu’est l’islam. On peut voir quand ce sont des journalistes comme vous qui relatent les évènements, combien l’Europe est malade de « l’islam ».

Je suis triste de constater que nos dirigeants et politiciens ont signé un pacte avec le diable en autorisant les musulmans à envahir nos villes et à nous imposer leurs visions de la vie. Dans nos écoles celles où les enfants d’immigrants sont majoritaires, l’enseignement n’a plus la moindre valeur. A bruxelles et dans beaucoup de nos grandes villes, les musulmans occupent des quartiers entiers où ils font la loi, leur loi !!! Les écoles servent maintenant des repas hallal et nos enfants sont obligés de s’en accommoder.

Ils exigent maintenant que soient mis à leur disposition des locaux pour leurs prières dans les institutions scolaires. Il exigent que nos piscines leur soient réservées une journée par semaine pour que leurs femmes puissent aller nager. Ils refusent que les filles participent aux cours de gymnastique, d’éducation sexuelle dans le secondaire.

Chaque jour de nouvelles revendications sous soumises à nos autorités. Nous ne sommes plus chez nous dans notre propre pays et devons nous mettre de côté pour eux. Nos dirigeants et politiciens leur accordent tout ce qu’ils revendiquent sans la moindre réticence puisque la loi contre la burqa n’a pas encore été votée et, ne le sera probablement jamais. Les me(r)dias et les journal(eux) gauchistes n’écrivent jamais la réalité de ce qui se passe réellement dans les quartiers qui sont devenus des lieux de non droit.

J’admire le courage avec lequel vous continuez à tenir tête à tous ces bobos car, ce sont des gens tels que vous qui nous aident à tenir bon et à lutter contre ce fléau.

Cordialement,

Anne Ghys

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.