Voulez-vous savoir de quoi débattent les laïques arabes ?

Publié le 26 mars 2010 - par - 503 vues
Share

C’est à juste titre que Riposte Laïque a créé une rubrique Laïques de tous les pays unissons-nous. Force est de constater qu’à la base, les arabes et les musulmans eux-mêmes sont les premières victimes de l’islam fondamentaliste ou de l’islam dit modéré. Nous avons permis aux lecteurs de prendre connaissance de quelques articles choisis sur les sites web des laïques arabes, rédigés par des auteurs libéraux affichant clairement leurs noms et leurs courriels (1).

Le ton des articles que l’on relève sur les sites arabes dépasse, dans sa virulence et la critique de l’islam, tout ce que nos auteurs de Riposte Laïque peuvent écrire. Aucun sujet n’est tabou. L’islam est attaqué en tant que religion, en tant que système politique, en tant qu’oppresseur de la femme. On attaque Dieu, le Prophète, le Coran, les Hadiths, les Salafites, les Wahhabites et les gouvernants complices, les dignitaires religieux de toutes obédiences, les muftis, les Frères Musulmans …, tout cela sans langue de bois. Les seules armes que craint l’islam obscurantiste sont la raison, le verbe et la plume.

Cette liberté est chèrement payée du péril de leur vie ou de l’exil sous des cieux plus tolérants par ceux qui osent penser et s’exprimer. Ces auteurs sont-ils pour autant racistes, islamophobes, antisémites alors qu’ils sont eux-mêmes arabes, musulmans, chrétiens, agnostiques, sémites ? Certains ne revendiquent plus leur islamité, d’autres affichent sans détour leur abandon de l’islam. Et qui comprend le mieux le danger mondial véhiculé par le fascisme islamique que les intellectuels arabes eux-mêmes ?

Nous avons composé cet article à partir de publications en arabe et parfois en anglais du site: Secular Studies and Researches Center in Arabic World (Centre d’Etudes et de Recherches Laïques dans le monde arabe) www.ssrcaw.org. Nous nous sommes limités à un choix significatif de 59 titres sur 200 articles parus entre le 20/02/2010 et le 11/03/2010. Certains articles, publiés en plusieurs chapitres, portent le même titre. Le titre d’un article doit être percutant pour annoncer son contenu. Nous suivons le dicton arabe : L’écrit se reconnaît par son titre. Le simple survol de ces titres peut donner aux francophones de Riposte laïque une bonne connaissance des préoccupations des laïques arabes.

La ruse du voile et du niqab / Le Dieu de l’islam a un cœur de pierre / Les problèmes des sociétés islamiques sont toujours là / Le concept de la soumission à la prédestination / Des bandits de grands chemins aux bandits de l’Histoire / Pourquoi le ministre de la culture ne serait-il pas laïque ? / Construction de mosquées : je pousse un dernier cri / L’islam est contre tout / La culture de l’obéissance et de la soumission / Iran, Egypte, Turquie, Malaisie : les extrémistes s’abattent sur les fondements de l’Etat pseudo-laïque. Cela prépare-t-il à une guerre mondiale ? / Le vendeur d’opium palestinien / L’écriture n’est pas un luxe, l’écriture est un mot, le mot est un début / La critique de l’islam est la voie vers la solution / La bibliothèque de la civilisation est tombée dans l’abîme de l’islamisation / Je suis admirateur de Wilders (2) / Le libéralisme : une conviction et non un masque / L’islam sépare même les frères / Les Frères Musulmans en Algérie : perte d’un rêve / Aimons-nous passionnément la liberté ? / Les idéologies religieuses et leur impact dans le retard de la société / Des partis religieux qui ont perdu leur légitimité / Pourquoi tu me menaces de me faire sauter alors que je ne tiens qu’une plume et non un canon ou une épée ? / Un chantre parmi les voix des lumières modernes / Cette bande musulmane pourrie ne peut-elle tirer une leçon ? / Suis-je une bâtarde ? / Qui protègera l’intellectuel des fatwas d’Al-Barak ? (3) / Les razzias islamiques : une lecture morale / Islam et christianisme : une lutte idéologique ou une lutte d’intérêts / La pensée islamique entre ruse, tricherie et naïveté / C’est nous qui créons nos dieux/ La laïcité turque dans une impasse / Khaddafi et le secret de sa langue bien pendue / Le prétendu trésor, la fallacieuse religion et l’inexistence de la raison / Le danger du puritanisme chez nos enfants / La laïcité est la solution / Essai de réfutation du créationnisme / Les cheikhs de l’ignorance et de la courte vue / La critique morale de la « gouvernance du juriste » (3) / Des malheurs de notre temps : Khaddafi et Ahmadinejad / L’idéologie de la corruption entre le tribalisme et le religieux / La guerre religieuse, si elle se déclenche, ne sera qu’inter-musulmane / Entre Khomeiny, le pape et les rabbins juifs / Point de vue : définition des laïques / La croyance en Dieu est-elle héréditaire ou acquise ? / Essai pour simplifier la définition de la laïcité / Pourquoi un renouveau du discours religieux ? / Taisez-vous, taisez-vous, vous ne représentez pas la religion ni ses références/ Une laïcité réduite et un fondamentalisme envahissant / Les chrétiens d’Orient : otages ou citoyens ? / Il n’y a pas d’islam politique, il n’y a que l’islam / La problématique des fatwas religieuses / Les opposants à l’Occident ont-ils raison ? / La destruction programmée de la raison arabe/ La religion : une autre face de la fiction / Les erreurs dans le Coran / Taiwan : un exemple d’un Etat laïque multiconfessionnel / Dialogue avec un ami croyant / Les tyrans ont rarement besoin de prétextes…

Cette liberté d’expression que manifestent les laïques arabes est celle que pratiquent Riposte Laïque et le monde libre. N’en déplaise à certaines officines qui veulent museler tous les esprits libres mais laissent le champ libre aux brailleurs du fascisme religieux. Riposte Laïque poursuit son chemin pour informer la France, l’Europe et le monde libre du danger mortel du fascisme islamique : en « Eurislamie », nous serons tous des « dhimmigrés » (5) dans notre propre pays. A Riposte laïque nous ne connaissons pas la soumission, nous ne pratiquons ni génuflexions, ni courbettes ni prosternations, ni « aplatventrisme » comme le disent nos amis québécois.

Un homme libre se tient debout.

Bernard Dick

(1) C’est le Ramadan : je vide mon sac, de Hischâm Mohammad, R.L. N° 99, 31/08/2009

Les mosquées, on en a assez à Riyad, de Hischâm Mohammad, R.L. N°112, 30/09/2009

Le châtiment de l’épouse dans l’islam, de Mâlek Meselmani, R.L. N°113, 07/12/2009

Face à l’islamisme, l’impasse des tenants du juste milieu, de Hischâm Mohammad, R.L. N°130,

01/03/2010

(2) Parlementaire néerlandais, fondateur du Parti pour la liberté (Partij voor de Vrijheid ou PVV), auteur de « Fitna »

(3) Cheikh wahhabite en Arabie Saoudite, qui émet des avis juridiques très contestés

(4) Théorie mise en application par Khomeiny et qui a permis aux dignitaires religieux iraniens de gouverner le pays

(5) Néologisme de l’auteur à partir du mot immigrés et de « dhimmi » (à prononcer zimmi) qui, en arabe, définit le non-musulman « protégé » moyennant le paiement de l’impôt de la capitation sousles gouvernements islamiques où s’applique la charia.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.