Yvelines : la construction de mosquées encourage d’autres revendications communautaristes

Publié le 25 novembre 2008 - par - 550 vues
Share

Dans les Yvelines, deux villes voisines vont avoir chacune leur mosquée. L’une, Chanteloup-les-Vignes, est dirigée par le député de la septième circonscription, Pierre Cardo, passé à l’UMP après avoir été un proche d’Alain Madelin. Ce député, souvent iconoclaste dans son propre camp, a combattu le projet de loi contre les signes religieux à l’école, en 2003, et a refusé de la voter, expliquant qu’elle stigmatiserait les musulmans. Sa ville, Chanteloup-les-Vignes, est coupée en deux, entre le vieux Chanteloup, situé dans les hauteurs, et la cité, construite quelques centaines de mètres plus bas. Située à cinq kilomètres de l’usine Peugeot, cette commune a été choisie, dans les années 1970, par le gouvernement de l’époque, pour accueillir les immigrés, que le constructeur automobile allait chercher souvent dans les pays d’Afrique du Nord. Malgré des tentatives de rénovation urbaine, et de rééquilibrage social de la population, la commune est encore fréquemment l’objet de violences, de la part d’une frange de la jeunesse. Récemment, une policière qui quittait son service a failli être lynchée par une trentaine de courageux jeunes garçons qui l’ont agressée, et grièvement blessée, alors qu’elle montait dans sa voiture. Régulièrement, les policiers, comme aux Mureaux, ville voisine, sont victimes de guet-apens de la part de « djeunes » qui considèrent que la cité est leur territoire, et que la République n’a pas à y mettre les pieds (1).

Cette situation délicate vaut au maire de Chanteloup de nombreuses subventions, avec lesquelles il essaie tant bien que mal d’acheter la paix sociale, en arrosant largement le tissu associatif, aux objectifs souvent plus communautaristes que républicains. Sans doute le maire de Chanteloup a-t-il entendu les discours de Nicolas Sarkozy, et pense-t-il que les imams dans les quartiers sont facteurs de paix sociale. Toujours est-il que, dans quelques mois sera inaugurée, dans cette commune située à trente kilomètres à l’ouest de Paris, une mosquée qui, par sa dimension, permettra à l’islam de marquer durablement le paysage cette commune (2). Remarquons que dans cette cité, où cohabitent de nombreuses communautés étrangères, tout le monde, loin de là, ne se réclame de cette religion. Pourtant, c’est elle seule qui aura droit à un marquage aussi spectaculaire de l’espace public.

Dans une commune limitrophe de Chanteloup, Carrières-sous-Poissy, il vient d’y avoir un changement de maire. Le nouvel élu est le responsable départemental du Parti Radical de Gauche (PRG), Eddie Ait, qui présidait par ailleurs l’Union des Familles Laïques (Ufal) de Carrières-sous-Poissy. Cela n’empêche pas ce jeune maire d’avoir parfois une conception assez étonnante de la laïcité, et d’utiliser même les orientations de Nicolas Sarkozy, pourtant bien éloignées de la séparation du religieux et du politique, pour justifier que la commune élabore, en partenariat avec les l’association musulmane locale, l’UMC, un contrat pour construire une salle de prière, terme moins effrayant pour la population que « mosquée » (3).

On peut s’interroger sur l’utilité de construire deux mosquées, sur deux communes limitrophes. Mais il faut savoir que lors de la fin du ramadan, ces braves gens avaient menacé de prier sur les trottoirs de la ville, montrant ainsi leur détermination à obtenir coûte que coûte leur lieu de culte, qui leur avait peut-être été promis lors de la campagne municipale… Manifestement, c’est l’objectif des associations musulmanes, très actives, et qui multiplient les pressions sur les élus : faire en sorte que l’islam soit le plus visible, et marque de son empreinte sa présence sur l’ensemble de la société. Bien sûr, dans certains quartiers de Carrières comme à Chanteloup, les voiles se multiplient, et les voiles intégraux apparaissent.

Encouragés par cette première avancée, l’UMC réclame même la communautarisation des cimetières, avec les carrés musulmans. Le moins qu’on puisse dire, à la lecture de site municipal, est que la réponse de la municipalité ne paraît pas bien claire. Il faut savoir que, dans les Yvelines, la municipalité de Mantes-la-Jolie vient de voter, en conseil municipal, cette disposition, qui a suscité les légitimes protestations des Libres Penseurs locaux. (4)

Et comme cela ne suffit pas, certains musulmans essaient d’aller encore plus loin, et, à Carrières, font le coup de la viande hallal à l’école (5). Ils ont déjà une solution de repli. Si cela ne marche, utiliser le précédent lyonnais, et demander des menus sans viande. Bien sûr, chacun se répartit habilement les rôles. Dans le rôle du jésuite, un imam du coin ose dire que c’est moins grave pour les non-musulmans de manger de la viande hallal, que pour les musulmans de manger de la viande pas hallal ! Mais, en même temps, il dit que cela ne doit pas diviser les gens !

Ils ont raison, à Limay, près de Mantes, le maire communiste, pour ne pas les heurter, a retiré le porc des cantines scolaires.

Nous savons les pressions très fortes que subissent les élus, même les plus laïques, comme c’est le cas du maire de Carrières. Mais si eux reculent, qui défendra la laïcité ? Quand donc un maire aura-t-il le courage de dire clairement que la laïcité, ce n’est pas la multiplication de salles de prières dans les communes, pas davantage la communautarisation des cimetières, et encore moins le communautarisme à la cantine.

Quand donc dira-t-on aux parents que la cantine n’est pas obligatoire, et que s’ils ne sont pas contents des menus, ils peuvent accueillir leurs gamins à la maison, et les nourrir comme bon leur semble !

Quand surtout un grand débat national évoquera-t-il sans tabou les pressions que subissent les élus, et les réponses qu’ils doivent amener aux demandes de constructions de mosquées dans leur ville ?

Lucette Jeanpierre

(1) http://www.leparisien.fr/yvelines-78/incidents-entre-jeunes-et-policiers-a-chanteloup-les-vignes-14-09-2008-223981.php

(2) http://mosquee.blogspot.com/2006/11/mosque-de-chanteloup-les-vignes.html

http://www.dailymotion.com/video/x516z1_mosquee-de-chanteloup-les-vignes_news

(3) http://www.carrieres-sous-poissy.fr/actualites/381-implantation-dune-salle-de-priere-pour-la-communaute-musulmane-a-carrieres-sous-poissy?c7f3d31211c582732aa828b728409830=fc2b613919644ceed08286b4dfb4aa78

(4) http://www.ripostelaique.com/Carres-confessionnels-au-cimetiere.html

(5) http://www.leparisien.fr/yvelines-78/la-cantine-scolaire-veut-rester-laique-24-11-2008-320076.php

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.