« Mon père, ma mère, Allah et moi », ou l’inceste culturel en islam

Publié le 19 janvier 2021 - par - 9 commentaires - 1 090 vues
Traduire la page en :

Le nom d’Allah en arabe

Voici le descriptif que l’éditeur La Boîte de Pandore donne du livre autobiographique Mon père, ma mère, Allah et moi, de Farah Kay :

« Une famille d’origine marocaine, dans une cité populaire : le père, la mère, le fils. Et Farah, la souffre-douleur, la moins que rien, qui doit payer de toutes les manières possibles la faute originelle d’être née fille, jusqu’à l’horreur des jeux sexuels dans lesquels son père l’entraînera, de ses 4 ans à ses 15 ans, avec la bénédiction d’une mère pour qui le rôle d’une fille est de se soumettre aux désirs des hommes. Même les plus monstrueux, même s’ils doivent détruire une enfant.

Les années ont passé et Farah n’a pas été détruite. Blessée à vie, elle a trouvé la force de s’évader, de fuir le cercle pervers où elle était enfermée. Et de se reconstruire.

Pour preuve, ce témoignage puissant, souvent déchirant, mais qui sait aussi être drôle, prendre une distance salutaire avec l’horreur des faits qu’il dénonce. Devenue une femme libre, Farah Kay a acquis le courage de regarder en face, avec une colère lucide, ce père, cette mère, et cette version obscurantiste, régressive, d’un islam qui peut, parfois, rejeter les jeunes filles hors de l’humanité. »



Une petite précision…

En février 2017, quelques mois après la parution du livre – je dirigeais à l’époque une émission mensuelle sur une radio alternative, devenue au fil du temps Radio Guimauve –, j’ai invité Farah Kay à mon micro, après avoir reçu un exemplaire de son livre envoyé par son éditeur.

Les choses étaient sur les rails lorsque, peu de temps avant l’émission, je reçois un mail de Farah qui me demande : « Juste une chose. Est-ce vous qui êtes ou étiez sur une liste FN ? ». Je lui réponds qu’en effet, « j’ai été candidat FN pour [diverses élections, je passe…], et qu’aux élections municipales de 2014, j’étais sur la liste “Bleu Marine” ». Ne croyez pas que j’aie une mémoire d’éléphant : j’ai simplement gardé les mails.

Réponse de Farah : « Aïe ! Je ne peux pas le faire dans ce cas. Mais parlons-nous sur Skype si vous voulez plus d’explications ».
Ce fut notre dernier contact. Apparemment, la pression résiduelle du « cercle pervers où elle était enfermée » a été plus forte que le désir de liberté de l’auteur. Destin tragique des jeunes musulmanes…

Aucune idée si la Farah Kay dont je viens de parler est la même que celle qui en 2018 faisait cette pub un peu déjantée pour LearnyBox

Henri Dubost

PS : Lire l’interview que Farah Kay avait accordée à Riposte Laïque

La guerre que nous mène l’islam, c’est l’arriération contre la civilisation

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Rosalie

Bref, la Farah, une faux cul de plus, qui mangera à tous les râteliers. Ôte-toi de mon soleil, la paumée !

Cyprien

Pourquoi en serait-il autrement? Les préceptes de cette secte ne donnent aucun droit aux filles et encouragent même d’utiliser les filles comme des champs de labour. Malheureusement, il semblerait que l’inceste soit partagé aussi dans beaucoup de milieux. Et je parle même pas des viols commis sur les ouvrières, les filles de fermes et les employées de maison. Ce n’est pas un fait nouveau et comme l’inceste il n’est pas malheureusement le seul fait de l’islam. Qu’il soit encouragé culturellement dans ce milieu est incontestable. Mais il faut dénoncer tous les incestes et tous les viols. D’enfants, de femmes, d’hommes même et répéter à tous les enfants que leur corps leur appartient et que nul ne peut s’en octroyer des droits, même de simples attouchements sont à dénoncer immédiatement.

Truc

Sourate 65 verset 4, quand allah est un pédophile, on ne parle pas des mêmes choses. Tu es beaucoup trop prudent face à l’islam et trop prompt à cracher sur les autochtones de France. Tu es un vendu, un coALLAHbo, un collabeur, et les gens comme toi vont devoir courir très très vite, dans pas longtemps…

Truc

Tu connais beaucoup de Français de souche qui ont un dieu et un prophète pédophile, toi?
Moi je connais des milliers de marochiens qui ramènent leurs épouses de 12 ans, du bled, sous le couvert de la kafala. Il n’y a pas d’adoption en islam. En islam on devient le tuteur de la fillette, et c’est exactement le même cas lors d’un mariage. Les magistrats le savent et cautionnent, légalisent, même. Alors quand tu connaitras ton sujet, reviens en discuter. Pour l’instant, je t’invite à aller vite te mettre en levrette hallal pour le PORC phète de l’islam, celui qui prenait Aïsha en levrette, agée de 8 ans.

Et ose tenter de justifier ce fait par quoi que ce soit, et tu vas voir ta gueule.

Truc

Ce n’est pas culturel, mais cultuel.
Essaie encore de justifier l’injustifiable avec tes mensonges de batard, et je t’assure que les sous-merdes comme toi ne trouveront pas de trou assez gros pour s’y cacher.

Truc

Tu connais beaucoup de Français de souche qui ont un dieu et un prophète pédophile, toi?
Moi je connais des milliers de marochiens qui ramènent leurs épouses de 12 ans, du bled, sous le couvert de la kafala. Il n’y a pas d’adoption en islam. En islam on devient le tuteur de la fillette, et c’est exactement le même cas lors d’un mariage. Les magistrats le savent et cautionnent, légalisent, même. Alors quand tu connaitras ton sujet, reviens en discuter. Pour l’instant, je t’invite à aller vite te mettre en levrette hallal pour le PORC phète de l’islam, celui qui prenait Aïsha en levrette, agée de 8 ans.

Et ose tenter de justifier ce fait par quoi que ce soit, et tu vas voir ta gueule.

Truc

Tu connais beaucoup de Français de souche qui ont un dieu et un prophète pédophile, toi?
Moi je connais des milliers de marochiens qui ramènent leurs épouses de 12 ans, du bled, sous le couvert de la kafala. Il n’y a pas d’adoption en islam. En islam on devient le tuteur de la fillette, et c’est exactement le même cas lors d’un mariage. Les magistrats le savent et cautionnent, légalisent, même. Alors quand tu connaitras ton sujet, reviens en discuter. Pour l’instant, je t’invite à aller vite te mettre en levrette hallal pour le PORC phète de l’islam, celui qui prenait Aïsha en levrette, agée de 8 ans.

Et ose tenter de justifier ce fait par quoi que ce soit, et tu vas voir ta gueule.

Arrête ta censure, modérateur.

Truc

Tu connais beaucoup de Français de souche qui ont un dieu et un prophète pédophile, toi?
Moi je connais des milliers de marochiens qui ramènent leurs épouses de 12 ans, du bled, sous le couvert de la kafala. Il n’y a pas d’adoption en islam. En islam on devient le tuteur de la fillette, et c’est exactement le même cas lors d’un mariage. Les magistrats le savent et cautionnent, légalisent, même. Alors quand tu connaitras ton sujet, reviens en discuter. Pour l’instant, je t’invite à aller vite te mettre en levrette hallal pour le PORC phète de l’islam, celui qui prenait Aïsha en levrette, agée de 8 ans.

Et ose tenter de justifier ce fait par quoi que ce soit, et tu vas voir ta gueule.

Sourate 65 verset 4, allah est un gros pédophile. C’est cultuEL, pas culturel.

Jean

Vu sur Amazon (Hélas) “Islam’Viol”… Un récit ou monologue à ce sujet … récit dans la catégorie “théâtre”… ça m’a l’air du lourd et du bon ….

Lire Aussi