A 57 ans, Laurence Rossignol sait-elle vraiment ce qu’est une petite pipe ?

Publié le 7 mai 2015 - par - 8 133 vues
Traduire la page en :

fumeusepipePatrick Sébastien est au centre d’une de ces polémiques dont la bien-pensance française a le secret. Le malheureux a osé chanter, un samedi soir, à 22 heures, sur France 2, juste avant l’arrivée (horreur !) de Caroline Fourest sur le plateau de Laurent Ruquier, une chanson à la gloire de la pipe, dont les vertus favoriseraient, avant d’aller se coucher, le sommeil.

Ce qui, avec des gens normaux, sachant apprécier les subtilités de la langue française, et toutes ses nuances parfois coquines, aurait pu être considéré comme une gauloiserie de bon goût, est devenu une affaire d’Etat.

http://www.programme-tv.net/news/musique/65891-petite-pipe-titre-patrick-sebastien-polemique/

Laurence Rossignol, qui a son bâton de Maréchal (rien à voir avec un symbole phallique) avec un poste de secrétaire d’Etat à la famille, s’est cru obligée de tailler, non pas une pipe, mais l’auteur de la chanson.

“Je trouve ça extrêmement choquant. Je pense que ceux qui ont la responsabilité et la chance d’animer une émission de télévision doivent aussi se comporter dans le respect des familles. (…) Je trouve ça limite incestueux que de faire chanter dans une famille à 20h50. Or, la lutte contre l’inceste et la pédophilie est une de mes priorités”.

Résumé de la pensée de Laurence Rossignol, qui incarne parfaitement celle de son camp : le plug anal de la place Vendôme, c’est de l’art moderne, et sus à ceux qui pensent le contraire. Mais “Une petite pipe”, chanson populaire reprise par des gens qui ont l’air heureux de s’amuser ensemble, c’est indécent, censure immédiate ! Même une Christine Boutin au mieux de sa forme n’aurait pas été aussi loin !

C’est qu’elle y tient à son poste, la Laurence. Cette ancienne militante de la Ligue Communiste Révolutionnaire s’annonce journaliste juridique. Dans les faits, elle n’a jamais travaillé de sa vie, réussissant l’exploit d’être dix-huit ans durant administratrice de la Mnef. Elle rejoindra le Parti socialiste en 1981, et grenouillera dans les différents cabinets ministériels. Elle lâchera celui à qui elle doit tout, son mentor Julien Dray, abandonnera comme lui tous ses idéaux de jeunesse, et réussira à ce prix ce qu’on appelle, au vu des compétentes limitées de la donzelle, une belle carrière politique, qui l’amènera à être sénatrice en 2011, et secrétaire d’Etat dans les gouvernements de Jean-Marc Ayrault et de Manuel Valls.

On savait qu’elle ne connaissait rien de la vraie vie quand, le 14 juillet 2013, elle s’était fait voler son argent, devant un distributeur de billets, et avait gémi qu’aucun des témoins de l’agression ne l’avait secourue, s’attirant cette réplique foudroyante de notre ami Robert Albarèdes sur Boulevard Voltaire.

http://www.bvoltaire.fr/robertalbaredes/insecurite-la-senatrice-rossignol-agressee-ou-larroseur-arrose,33244

Elle avait été aspergée par des militants hystériques LGBT par du faux sperme, lors du débat sur le mariage homo et la PMA.

https://www.youtube.com/watch?v=PE8qZMr_Grk

C’est donc cette femme qui, quand on lui parle de « pipe », comprend donc qu’il s’agit « d’inceste » et de « pédophilie », rien de moins. On est étonné qu’à 57 ans, elle soit d’abord incapable de penser que la pipe, dont la capitale est Saint-Claude, dans le Jura, c’est aussi un fleuron de l’industrie française, rendue célèbre par George Sand ou Georges Brassens. Faut-il qu’elle ait l’esprit mal placé pour penser de suite à une fellation…

D’autre part, même si, au deuxième degré, le très Gaulois Patrick Sébastien avait eu cette idée derrière la tête, quel rapport avec la pédophilie et l’inceste ? Laurence Rossignol se rappellerait-elle cette pétition, impulsée par ses amis de gauche et d’extrême gauche, en 1979, où, on défendait le droit à la pédophilie ? Que dire de ce texte, publié dans Libération, où on voyait un gamin ou une gamine (c’était très confus), illustrer un article où l’auteur réclamait que les adultes apprennent à faire l’amour à leurs enfants ? Faut-il rappeler à Laurence Rossignol l’engagement de nombre de ses amis gauchistes et socialistes (dont Jack Lang) dans cette promotion de l’inceste et de la pédophilie, au nom de la liberté sexuelle.

pedophiliepipeOn pensait donc qu’à 57 ans, Laurence Rossignol pouvait savoir qu’une bonne pipe pouvait ne rien avoir de sexuel, comme l’illustre cette vidéo montrant la création d’un club des fumeuses de pipe.

On pensait également qu’à cet âge, elle savait qu’une fellation pouvait réunir un homme et une femme, adultes consentants, qui, sans être de la même famille, pouvaient éprouver dans cette pratique sexuelle une complicité amoureuse qui faisait partie de l’intime.

femmesucantglaceNous espérons, après cette formation accélérée, qu’à 57 ans, Laurence Rossignol aura appris qu’on peut fumer une bonne pipe avant d’aller se coucher, George Sand ne s’en privait pas, et qu’on peut tailler une bonne pipe à une autre personne qu’à son père ou à un mineur.

Et, pour l’aider à faire de beaux rêves, nous lui dédions cette chanson d’un homme à la pipe, Georges Brassens, qui parle, non pas d’une Laurence, mais d’une certaine Fernande…

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi