A 67 ans, le juge « Mur des Cons » Portelli refusera de servir Marine

Publié le 13 avril 2017 - par - 36 commentaires - 2 591 vues
Share

Il y en a qui n’ont pas peur du ridicule. Le juge Portelli, à l’image de l’ambassadeurs de France au Japon, Dana, a annoncé que si la présidente du FN était élue présidente de la République, il quitterait sur le champ la Magistrature.

Et bien évidemment, il nous fait le coup des valeurs républicaines, que selon lui Marine Le Pen n’incarnerait pas.

Remarquons plusieurs choses. Certes, la dégénérescence de la justice est telle que les magistrats se permettent tout, y compris quand en 2012, leurs syndicats majoritaires appellent sans vergogne à voter pour François Hollande. Faut-il rappeler qu’en principe, ils sont tenus à un devoir de réserve ?

Or, il suffit d’écouter Portelli, quand il évoque la mise en examen de Sarkozy, pour se rendre compte qu’on a affaire à un militant politique, et absolument pas à un juge impartial.

Ensuite, les juges ont leur héros, certes ! Sous Pétain, tous ont continué de servir loyalement le régime de Vichy, sans le moindre état d’âme. Cette fois, ils ont leur résistant, super-Portelli. Seul problème, l’homme a tout de même 67 ans. C’est bien de défendre la retraite à 60 ans, mais encore faudrait-il se l’appliquer, camarade. Donc, annoncer qu’à 67 ans, ce juge, membre du Syndicat de la Magistrature, refusera de servir Marine, c’est une imposture et une escroquerie, destinée uniquement à faire du buzz.

L’homme, qui se réclame des valeurs républicaines, a combattu vigoureusement Nicolas Sarkozy, à chaque fois qu’il a essayé d’en finir avec la culture de l’excuse qui permettait à tous les Portelli de France et de Navarre de remettre en liberté des délinquants multi-récidivistes, souvent issus de la diversité. Il n’a jamais eu le moindre mot d’excuse pour les innocentes victimes qui ont eu la malchance de croiser ceux que l’idéologie gauchiste a remis en liberté.

Il n’a jamais eu le moindre mot de regret quand son syndicat a déshonoré la profession, en insultant nombre d’hommes politiques classés à droite, y compris des parents de victimes. Et il ose parler des valeurs républicaines. Sur ce sujet, la République, c’est le respect du droit, et l’application de la loi, dans toute sa rigueur. La culture du Syndicat de la Magistrature, qui se permet des analyses de classe sociale tortueuses pour expliquer que les criminels sont des victimes d’un système injuste, c’est permettre que les plus forts écrasent les plus faibles, et c’est tout le contraire des lois républicaines, qui, faut-il le rappeler, précisent, dès 1793, que le droit à la sûreté est un des piliers des droits de l’Homme.

Article 1. – Le but de la société est le bonheur commun. – Le gouvernement est institué pour garantir à l’homme la jouissance de ses droits naturels et imprescriptibles.

Article 2. – Ces droits sont l’égalité, la liberté, la sûreté, la propriété.

C’est à cause de Portelli et de ses complices que la France est devenue un pays liberticide, où la liberté d’expression n’existe plus, suite aux lois Pleven-Gayssot-Taubira.

C’est à cause de Portelli et de ses complices que notre pays est victime d’une sur-délinquance, permise par une immigration massive d’origine majoritairement africaine, qui a transformé la France paisible des années 1970 en un pays tribalisé et tiers-mondisé.

C’est à cause des immigrationnistes comme Portelli et tous ses complices que le sang a coulé dans les rues de Toulouse, Paris, Nice et de trop de villes de France.

C’est d’autre part à cause de militants comme lui que l’Etat socialiste a pu se permettre, en s’appuyant sur des juges amis, ce véritable coup d’Etat qu’il a monté contre Fillon, sans que cela n’émeuve, là non plus, le « républicain » Portelli.

Ce n’est pas parce que ce militant déguisé en magistrat ne veut pas servir une France qui, démocratiquement, aurait élu Marine Le Pen que la République, dont il se réclame, n’aura pas de comptes à demander à ce personnage, et à tous ses complices du Syndicat de la Magistrature.

Sarkozy, que Portelli a affronté lors d’un débat télévisé, en 2006, aurait dit, à propos de ce départ annoncé : « Casse-toi, pov con ! ».

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
trividic

On s’en fout ! Je suis par ailleurs pour que tous les juges du syndicat de la magistrature soient limogés pour faute grave

antécumé

Pardonnons aux simples d’esprit.
Manifestement cet homme ne dispose pas de toutes ses facultés, hors mis, peut être, celle de Droit qu’il a si mal appliqué.
On est en droit de s’interroger sur les études qui ont poursuivies ce genre d’homme.
A t’il fait des études supérieures de Tourneur-Fraiseur avec option Droit 2eme langue.
Nul ne le sait et c’est tant mieux comme ça !

trividic

C’est un collabo comme tous les gauchistes du reste !

lucifer

Qu’il démissionne, cela fera un juge gaucho en moins. (syndicat de la magistrature,mur des cons). Un con de moins , ça compte…..mais il en reste encore beaucoup.

belge en courroux

un nuisible reste un nuisible … surtout quand, à 67 ans, il se teint les cheveux en noir comme son gourou « mou premier et coloré « 

JACOU

Serge Portelli est membre du syndicat de la magistrature, ce dernier étant marqué à gauche. C’est a dire le Syndicat du Mur des Cons.

DEGAGES !!!!

aria

OUAIS !! Encore un qui n’a toujours pas compris que LES CIMETIERES SONT PLEINS D’INDIVIDUS QUI SE CROYAIENT I N D I S P E N SA B L E S ! En face , Bourdin , le bouffon , l’imposteur (« le pseudo journaliste qui n’a jamais mis les pieds dans une école de journalisme)  » que l’on aperçoit prenant un air inspiré ! DEGAGEZ !

Patriote

Mais qu’il se casse et loin de la France!

Honore

Qui est Portelli il est pied noir (plutôt pied rouge) de Constantine comme nombre de pied rouge : benjamin stora, Georges Morin…ils sont très nombreux et exercent une sale influence sur la société française. Ne soyons pas surpris. Tout fout le camps des juges font de la politique au lieu de servir l’État.

JILL

Quel faux cul,à 67 ans,il a largement l’âge de la retraite .

Pierre ESCLAFIT

Une seule solution pour ce type : muté sur l’ïle Tromelin pour y compter les crabes d’où il sort.

Themis

Pétard, il a pas une gueule de porte bonheur celui-là ! Et fielleux à souhait comme on les aime dans les hautes sphères.

belge en courroux

like !

spartac

« …;Portelli refusera de servir Marine  » …… je veux bien l’entendre, sauf que , un juge est sensé servir l’Etat.
Maintenant, si ce gauchiste veut partir , je lui dit bon vent.
Et il s’en tirerait bien en regard du mal qu’il a fait à la France.

Résistant

Il a raison mieux vaut ne pas la servir que la servir de travers comme beaucoup de ceux qui ont fait du droit.

mille

Une Honte pour la France, qu’il parte, bon débarras et bon vent !
Il a surtout peur des révélations qui pourront être faites autour de ce prétentieux personnage

inconnue

pas de problèmes, ouvrons lui la porte en grand, il n’est pas indispensable, bien au contraire

Pascal31

Un de perdu, dix de retrouvés andouille, bon vent !

François P

Le bougre ne fait pas acte d’héroïsme il a l’âge de prendre la retraite.

Dunois

Inutile d’en parler plus que cela. Il doit être jugé d’abord puis mis en prison. Ensuite, bon débarras quand il sera expédié chez ceux qu’il défend avec tant de passion. Ils lui couperont la tête et cela nous évitera de le faire.

Joss

Qu’il se casse ! Veut il une pétition pour le lui dire ?

henri

Avec la gueule qu’il a cela va epurer et assainir cet egout puant de la magistrature, en plus avec sa gueule on devrait meme l’interdire de sortit en public,

de BELEN

Bon débarras ça va faire de la place. Ils ont tous le caca au cul

Eozen

Preuve que les juges sont partisans!

Nemesis

On se demande vraiment ce que MLP a fait pour mériter ça. Tout ce monde de vrais cons devrait être poursuivi pour diffamation.

Dandelorraine

Ils ont tous peur que la vérité sorte en plein jour et que le peuple découvre toutes les magouilles qu’ils ont fait pendant toutes ces années soi disant au service de la France la preuve a 67 ans ne pas être á la retraite ça veut bien dire qu’il y a anguille sous roche

gillic

Les cons cela ose tout, c’ est à cela qu’ on les reconnaît ( M Audiard) !! Ce gugusse, il faut le lettre à la retraite d’ office et avec le minimum vieillesse pas plus !!!!!!

angel

Mais qu’il parte et tous ses copains avec !on a besoin d vrais Français pas des collabos

patrice kalicki

ce cretin de juge?67 ans il est tant de le viree des merdes de ce genre les francais en ont marres/ce ne sera pas une grande perte/ que le contraire/ ce genre de bobo ne merite pas une retraite /puisqu il a dejas prevues sa fuite certainement a l etranger dans un paradi fiscal/degage pov con?

Olive

A 67 ans qu’il profite de sa retraite cet andouille

Noli

Et bien casse toi pov’con

trafapa

Je pense pour lui au traitement « attalie » . Non ?

andrea

Vous m’enlevez les mots de la bouche :  » Casses -toi pauv’ con ! « 

montecristo

Rappelez vous : « La République le rattrapera » …. a dit Hollande !

Haggar Dunor

À 67 ans, il devrait déjà être à la retraite… ce doit être le prétexte qu’il cherche !

Verdammt

Encore un pauvre type qui se couve de pipi.
La France est en train de crever avec ces malades d’idéologie de gauche.
On a que ça en ce moment. que de la crevure.