À Angoulême, Macron s'est livré à un scandaleux numéro anti-police

Jul pose avec la photo de lui et du président Emmanuel Macron, au Festival international de la bande dessinée à Angoulême, le 30 janvier.
Macron crache sur ceux qui le protègent jour et nuit, sur ceux qui lui ont évité d’être chassé de l’Élysée en décembre 2018, au plus fort de la crise des Gilets jaunes.
Traumatisé par l’épisode du Puy-en-Velay, notre Président s’était calfeutré dans son bunker élyséen, se terrant pendant huit jours, alors que 600 policiers et gendarmes protégeaient le palais.
Mais comble de l’ingratitude, le chef de l’État a visiblement oublié ce qu’il doit  aux forces de l’ordre, lesquelles, depuis plus d’un an, supportent violences, insultes, humiliations et foudres de l’IGPN, pour assurer l’ordre républicain face aux racailles de l’ultra-gauche et autres casseurs de tout poil, qui ont discrédité le paisible mouvement des Gilets jaunes des origines.
Sans nos gendarmes mobiles et nos CRS, sollicités comme jamais depuis mai 68, la France connaîtrait le chaos du Venezuela et du Liban. Beaucoup l’oublient !

En posant, tout sourire, lors du festival de la BD d’Angoulême, avec un t-shirt dénonçant les violences policières, t-shirt représentant un félin éborgné et marqué LBD 2020, Emmanuel Macron a enflammé les rangs des forces de l’ordre et les syndicats policiers.

Colère et incompréhension gagnent les unités de ceux qui sont les derniers remparts de la République face au chaos qui se généralise.
À Angoulême, Macron a fait son scandaleux show anti-police, alors que des légions de gendarmes et CRS quadrillaient la ville pour assurer sa sécurité ! Quelle hypocrisie !


Il lui est impossible de se déplacer sans un dispositif de protection colossal, et il ne trouve rien de mieux que de mépriser et d’humilier ses anges gardiens !
Il ose réclamer aux policiers un comportement exemplaire alors qu’il a soutenu jusqu’au bout les agissements hors la loi de Benalla, qui faisait du maintien de l’ordre déguisé en policier !
Elle est où l’exemplarité qu’on attend d’un chef d’État ?

Le croche-pied d’un policier contre une manifestante tourne en boucle, on dénonce les violences policières à longueur de journée, mais en 2018, ce sont plus de 11 000 policiers et gendarmes qui ont été blessés en service, soit une augmentation de 15 % !
Et 25 d’entre eux ont été tués. Mais qui en parle ?
Décidément, quand ce Président ne crache pas sur son armée, en l’accusant de pratiquer la torture, il crache sur les forces de l’ordre, les accusant de violences.
Mais je serais curieux de voir sa réaction, le jour où policiers et gendarmes poseront le casque et le bouclier, exaspérés par le manque de reconnaissance de l’exécutif et de la nation.
Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

44 Commentaires

  1. Trop sympa le macron avec les policiers. Ceux-ci se font détester par le peuple pour avoir exécuté ses ordres et pour les remercier il se paie leur tête. Cet homme a vraiment rabaissé – au plus bas niveau – la fonction présidentielle.

  2. il faut se souvenir qu a angouleme ,suite aux attentats de paris , le prix de CHARLIE HEBDO n avait pas ete decerne par crainte de designer comme cible aux muzzs degeneres le vainqueur . ce dernier , dont il faut , par prudence , taire le nom ,avait fait une bd ou l islam avait cree un monde totalitaire ! et ce n etait , bien entendu pas de la SCIENCE FICTION !

  3. Il préfère aller voir de la Bande Dessinée avant de voir sa « Bande Décimée » le 15 mars !
    Le Roi de la « Bulle » médiatique était chez lui. Le Roi de… La Gaffe !
    A Lui les invectives, à Brigitte la… Peau lisse !

  4. tant mieux !! macron finira de se mettre a dos les derniers policiers qui doutés encore a la « démocratie » de macron,je sent en 2022 a ces présidentielles une énorme surprise,beaucoup vont tomber de trés haut aux résultats,je l’ai déja dit ici meme…..macron ne sera meme pas qualifier pour le 2eme tour !

  5. La police est censée agir sous les ordres du gouvernement. En critiquant la police, Macron prétend ne rien contrôler. Dans ce cas, que fait-il à ce poste?

  6. Cet imposteur macron ne fait que dans la provocation, dans la haine, dans le dédain, dans l’arrogance, la suffisance, le nombrilisme et cela depuis toujours, même bien avant que les veaux ne l’aient élu, tout le monde savait qui était ce type, mais par veulerie, par intérêt, par inconscience, par peur de perdre leurs petits avantages, les abrutis(es), ces gens se sont détournés du bon sens et de l’intérêt de la France.
    Aujourd’hui les connards qui sont dans la rue pour manifester sont les mêmes qui ont voté, ou appelé à voter pour ce sombre crétin.
    J’ai envie de dire comme je l’ai déjà lu ici: « bien fait pour vos gueules »!.

    • Ou qui se sont abstenus ou qui ont voté blanc. Mais en plus, ils sont prêts à recommencer.

  7. oui, bien sûr….mais les syndicats de policiers, les policiers en tant que citoyens, les familles des policiers et autres forces de l’ordre, ils ont réagi comment devant ce mépris de leur fonction et de leurs personnes? On peut espérer qu’ils vont le pousser dehors en 2022?

  8. N’accablons pas choupinette, il est clair qu »il n’était pas dans un état « normal » …si tant est qu’il puisse l’etre. Voyez ses pupilles dilatées, il roule des yeux dans toutes les directions, se frotte le nez trois fois en une minute, a un débit de parole saccadé , prononce des mots , qui forment des phrases hors sujet , automatiques,exegèse de lieux communs, à son habitude . La  » C….du boss  » devait etre forte !

    • @ VORONNE
      En somme, il a l’excuse des déséquilibrés toxicos en tout genre… On n’a pas pas besoin d’un tel mec qui ne sait rien maîtriser du tout à la tête de l’État.

  9. « Sans nos gendarmes mobiles et nos CRS, sollicités comme jamais depuis mai 68, la France connaîtrait le chaos du Venezuela et du Liban. »
    Sans ces gendarmes et ces CRS, létron aurait peut-être été déboulonné et chassé de l’Elysée par les Gilets Jaunes.
    Sans ces gendarmes et ces CRS, les Patriotes qui ne seraient plus surveillés, traqués et perquisitionnés à 06h00 du matin mais pourraient se regrouper, s’organiser, s’équiper et ils auraient peut-être déjà commencer à reconquérir leur pays.
    Mais monsieur Guillemain, comme monsieur Jourdain, continue à faire de la prose…

    • JONATHAN oui mais fait pas oublier les quartiers islamique qui pauvre attaque la France même sans les CRS.

  10. Aucune empathie pour la police du régime qui a estropié plusieurs de nos compatriotes.
    Tel maître, tels chiens…
    Macron traite les policiers comme des chiens…
    Peut-être le méritent-ils par leur servilité envers leur maître?

    • Et le jour où vous ferez agresser, vous irez pleurer chez qui ?
      Les policiers, comme l’armée, exécutent les ordres. On ne leur demande pas leur avis. Prenez-vous en aux donneurs d’ordre.

        • Il faut en finir avec la ritournelle :  » ils ont des ordres  » Non . désolé Lorsque des flics « assistent » à une agression en pleine rue , ils n’ont pas besoin d’attendre un quelconque ordre pour intervenir . S’ils ne le font pas , c’est de la trahison envers le peuple autochtone (qui les paye par ses impôts) Or ce genre de passivité collaborationiste se généralise.

        • Moi pas bien comprendre ce que vous dire. Je ne parle que le Français, désolé.! Je crois comprendre que vous appelez à la désobéissance. En 1914, la désobéissance c’était la cour martiale et fusillé.
          Aujourd’hui, ils vont chercher un boulot ailleurs. Allez donc intégrer leurs rangs et montrez nous l’exemple. Si c’est comme dans l’Éducation Nationale, on met les bleus en Seine-Saint-Denis.
          Bon courage !

          • @coverre ; Pour votre gouverne sachez que les FDO ont l’obligation de désobeir à un ordre absurde et/ou illégal . ((le devoir de désobéissance , dans ce cas, est inscrit dans leurs statuts). Quand on ignore de quoi on parle , on s’abstient d’intervenir .

      • Les flics ne protègent plus les FDS face aux agressions des islamo-racailles pour lesquels ils prennent fait et cause désormais ( non pas parce qu’ils auraient des « ordres » mais par adhésion personnelle . Moi-même et des membres de ma famille avons pu le constater à notre détriment .
        (Ci-dessous un extrait édifiant du blog d’un fonctionnaire ex membre du Medef (donc pas un gauchiste anti-flic) qui illustre ce qu’est devenue la police (pourtant encore composée de 80% de FDS) en quelques années : une milice de dhimmis-collabos anti-FDS .
        http://eric-verhaeghe.entreprise.news/2016/07/07/fille-de-3-ans-victime-dune-agression-a-paris-police-ne-bronche/#comment-117446

        • J’ai lu votre lien. Rien à voir avec les pompiers.
          Les policiers étaient-ils suffisamment nombreux pour interpeller 10 gamins et leurs mères ? Que pensez-vous qu’ils se serait passé s’ils l’avaient fait ?
          Ils auraient été libérés sur la champ par les juges issu du syndicat de la magistrature et seraient rentrés chez eux avant les policiers en les narguant.
          Encore une fois, intégrez donc les rangs de la police et montrez-nous l’exemple.
          Une seule bavure et la banlieue s’embrase. Bon courage !

          • @coverre . Où avez-vous lu qu’il était question des pompiers sur ce fil ?
            Quant à la question de savoir si les flics (des adultes , armés (bombe lacrymo, matraques, flingues qu’ils n’hésiteraient pas à sortir contre des FDS) sont suffisemment nombreux pour défendre une gamine de 3 ans attaquée par des racailles en bas âge et leurs mouquères de pondeuses , est-ce que vous êtes sérieux ?

  11. c’est un déséquilibré ,le même mot que les lèches babouches utilisent pour leurs copains ,pour disculper leurs actes , que nous avons à la tête du pays Moi, j’espère que nous allons éradiquer ce déchet de notre vie politique

  12. C’est parce que Traoré est devenu son amant qu’il est devenu anti policiers.
    Traoré savait par où attaquer le problème et Macron avec son expérience comment l’attaquer

  13. Ce petit fumier ne se rend il pas compte de ce qu’il fait ou le fait il exprès ?
    Je crois que l’on a à faire à une espèce de Néron , complètement inconscient de ce que c’est d’être à la tête d’un état
    On est plus dans le domaine du cas social psychotique qu’autre chose

    • Le plus triste et le plus dramatique n’est pas que nous ayons à la tête de l’état un malade mental, non, le plus triste et le plus inquiétant sont les millions de décérébrés et d’abrutis(es) qui sont capables de voter pour ces malades.

  14. Liberté d’expression ? Avec les lois liberticides qu’il fait voter à tour de bras ? Décidément ce pauvre type dégénère de jour en jour, voire d’instant en instant.

    • Pétition contre la loi Avia,liberticide et scélérate,sur le site de Boulevard Voltaire.Patriotes,amoureux de la Liberté,montrons au pouvoir que nous ne sommes pas d’accord.

  15. Que ceux sur qui macron crache lui rendent la pareille ! Et comme il crache aussi bien sur les policiers que les pompiers et même sur les militaires… Et s’ils ne veulent pas bouger et se vengent sur les civils, qu’ils assument d’être humiliés !

  16. Il semblerait que ce soit Macron, et non le dessinateur qui lui aurait fait remarquer les risques, qui a insisté pour tourner ce sketch.

  17. Choupinet se comporte comme la petite frappe qu’il est en réalité… Il y a des mandales qui se perdent !

    • L’arrogance et le mépris dont fait preuve le parvenu de l’Elysee sont des attitudes dangereuses que le peuple ne pardonne jamais.

  18. Le jour où policiers et gendarmes poseront le casque et le bouclier, on se fera tous trucider par la cinquième colonne djihadiste implantée chez nous.

    • @ Tyrolus
      Le jour où ces policiers et gendarmes poseront le casque et le bouclier ce sera pour se mettre au service de la population et laisseront macron et ses sbires face à la meute mohamétante. On peut envisager aussi ce cas de figure. Dans l’hypothèse.

      • Ca serait le rêve, mais la Police, Gendarmerie, etc .. ont le devoir d’obéir au pouvoir, il ne nous reste plus qu’à changer de pouvoir !!!!!

  19. Autre situation toute aussi fictive qu’une grève de policiers, celle d’un missile A2SM, tiré d’un Rafale, volant à haute altitude, à quelques 50km de sa cible et venant se perdre comme par hasard, à 2 heures du matin, avec fracas, dans les appartements privés du 55 rue Faubourg Saint Honoré. Fiction certes pouvant devenir anxiogène est obliger le locataire du 55 à dormir dans son bunker.

    • L’extrême dangerosité de l’imprévisible locataire du 55 rue Faubourg Saint Honoré, c’est qu’il est capable « en même temps », de verser sa petite larme pour la Shoah et de génocider la France par le « Grand remplacement ».
      En 2 ans et demi de règne, cet individu a manifesté par son comportement, un certain nombre de signes cliniques alarmants. Le malheur c’est qu’il continue, avec théâtralité, d’hypnotiser les bobos par sa faconde, sa gestuelle et ses frasques ! Qu’on y prenne garde, l’homme est un Hitler en puissance. Qui va pouvoir, pour le salut de la France, nous en débarrasser avant l’irréparable ?

      • @victor . Il ne séduit pas que les bobos mais aussi , hélas, l’électorat de la droite bourgeoise traditionaliste, patrimoniale , la France des  » manifs pour tous » , dont on sait ,par des études , qu’elle a voté massivement pour Macron et pour LREM . Ils continuent à voter par réflexe de classe , se sentant beaucoup plus proche sociologiquement de Macron que de la France périphérique déclassée (qui vote majoritairement pour le RN) qu’ils ont tendance à considérer avec un mépris condescendant comme des « beaufs » et des « ploucs » populistes .

  20. En 2021, il remplacera la garde républicaine par la garde islamique qui le décapitera et mettra un islamo à la tête de l’Etat français. Il en est capable, ce taré.

    • Monsieur Cassen l’image des policiers triquant des pompiers c’est Hollywood elle a été commandée il fallait frapper l’opinion la CGT très bien implantée chez les SP volontaires s’est chargée de la mise en scène c’est un truquage les SP manifestants ont été chapitres pour qu’il y ait des violences faisant la joie des journalistes Martinez est derrière tout ça

Les commentaires sont fermés.