À Arzano, le maire préfère s’occuper des autres que des nôtres…

Publié le 7 décembre 2019 - par - 12 commentaires - 1 207 vues


Une politique calamiteuse… les gendarmes partis en septembre 2018, la fermeture du bureau de poste, des commerces fermés, deux garages, un salon de coiffure, une boulangerie- épicerie, enfin des commerçants qui se plaignent et qui pâtissent du manque d’activité commerciale dans la rue principale… Qu’arrivera-t-il à la pharmacie ?

Que faire des projets de grands travaux et de revitalisation dans le bourg demandant à plusieurs cabinets des esquisses ?
La quantité ne fait pas la qualité !

Une gestion des employés catastrophique…
En effet les arrêts maladie sont récurrents, que ce soit en mairie, aux services techniques, à la cantine… La communication étant impossible les employés n’ont que ce recours pour se faire entendre sans doute…

Les finances mal gérées…
Le transfert du dossier eau et assainissement, les communautés avec une ardoise de 275 000 €, ça fait du bruit dans les chaumières !

Des impôts trop élevés… quand on sait que les communes alentours sont à 12/15 pour cent et que la commune d’Arzano est à 20 pour cent, cela fait rêver…

Des séances de conseils municipaux staliniennes où tous les élus votent à 100 % les décisions municipales d’une soi-disant liste plurielle…

Une épicerie soutenue par la mairie, qui fait de la cuisine sans labo et qui installe une caméra pour surveiller la rue, cela fait désordre…

Une cérémonie de 11 novembre sans maire et sans élu portant écharpe en pleine campagne des élections municipales ?

Un spectacle-lecture d’une lettre de Charb adressée aux “escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes” présentée le 22 novembre dans la salle municipale sous haute surveillance des forces de l’ordre…

Tout cela se passe dans cette commune du Finistère où l’édile élue en liste unique à 30 % en 2014 ose se représenter…

Oui ! Il s’agit bien d’Arzano dont Mme Borry est maire et où une famille de Géorgiens menacés d’OQTF a été installée dans une maison appartenant à la mairie et où une autre famille vient de prendre demeure dans la rue principale, aidée par une association…

Jusqu’où iront-ils dans l’abandon, le dénigrement de la population ?

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Frédo la coupure

A force de décapsuler la bière avec les dents et de fumer des cigarillos…

Michel

Au moins, ces gens font toutes les traîtrises. C’est un bien car ça permet de les identifier clairement pour le jour où les comptes seront à rendre. On ne peut que regretter que ces gens aient choisi de faire le contraire de ce qu’ils auraient dû faire. Mais ils ont choisi librement. Aui moins, c’est net et on ne risque pas de se tromper, le moment venu.

mac gyver

Il n’y aura pas de “moment venu” ! La soumission est la règle ! Les réformes dont on connait la finalité…. du “toujours moins”, ont le soutien de la populace ! Car le peuple français n’existe plus !

Gillic

Elle est belle la Bretagne avec des tâches rouges comme celle là !!!

meulien

les villageois qui rachetent des commerces,en communaute ne se rendent pas compte qu’ils reviennent au communisme

geronimo

personne n’a de fusil de chasse dans cette commune ????

joel (1)

Le gauchisme est une maladie mentale! En Finistère les dégénérés punks à chiens pouilleux et autres vieux cons de 65 ans à queue de cheval couplés avec de vieilles peaux arborant des signes de 68 portant fièrement cheveux grisâtre long dégueulasse est fréquent! Il y a aussi les rosbeef (nos bougnoules européens) qui mondialisent avec leur langue de merde et leur religion de chiotte fuyant le Pakistan de sa majesté d’Angleterre… Nous avons cependant le chant majestueux du hibou, les renards espiègles, les sangliers et chevreuils capricieux. Les traîtres sont de gauche principalement et dès que faire se peut cette engeance de félons donne des gages à l’ennemi muzz avant que ce dernier ne le revendique. Et pour fluidifier sa soumission chronique le gauchiasse se pare de l’anti-guerre!

patphil

les électeurs ont les élus qu’ils méritent!
attendons quelques mois encore et on verra bien si cet adage fonctionne encore

joel (1)

Hé oui, il faut arriver au fond de la piscine en espérant le coup de pied et de rein salvateur afin de remonter pour de nouveau respirer!

Marche à Terre

La Tartine d’Arzano avec modération
Bien sûr c’est un naufrage mais ça s’explique
Petite elle l’était déjà élevée au cidre et puis prenant de la bouteille elle decapsulait les bières avec les dents bien sûr (nous eûmes des orages) ça laisse des traces même Yves Rocher qui est un régional de l’étape n’y peut rien

BERNARD

Question : Le RN aura t il une liste aux prochaines munies de ses poils ? Ça pourrait être un challenge intéressant.

.Dupond1

Ils n’ont pas vu qu’ils avaient en face d’eux une irresponsable venue d’on ne sais ou . La confiance qu’accordent les gens de la campagne me fait mettre en boule . J’ai une goutte de sang breton par une arrierre grand mere venue du finistere mettre des sardines en boite en Vendée a une époque ou pour manger il n’y avait pas de RSA ni d’allocs a donner a ceux qui sont traités actuellement de boomers ayant vécu les trente glorieuses et que je dénome les trente laborieuses….de par mes racines je ne parlerais pas mal des gens d’Arzano mais je les incite avec les moyens modernes a bien s’informer avant de voter …..idem pour toute la ruralité de notre belle France

Lire Aussi