A Calais, rendez-vous Quai des Clandés !

Calais dernier arrêt. Venez touristes ! Avancez vers le Beffroi  de l’Hôtel de Ville classé au patrimoine de l’Unesco. Stop ! Bienvenue dans les jardins de la Reine Maire Républicaine Natacha Bouchart !

Cascade, déambulation, et bien entendu des plantations renouvelées toutes les semaines.

Extasiez-vous sur les œuvres des Simonnet !

Des espèces de verges en plastiques multicolores dont les goélands chaque jour saluent l’indécence d’une fiente blanchâtre évocatrice… Et un joli doigt d’honneur à une population en souffrance, un !

Le touriste muni de sa joli carte touristique peut maintenant explorer les alentours du magnifique Beffroi… et « Là »commence l’effroi.

Trottoirs défoncés, réseaux électriques partiellement enterrés, façades ne respectant aucun code de l’urbanisme en Zone pourtant classée …

Mais cela n’est rien !

Oh le joli quai !

Oh le joli canal et…

Diantre ! Les Clandestins ! 

Et oui !

Dans le joli quartier touristique de l’Hôtel-de-Ville de Calais où les taxes d’habitation et foncières frisent  les 3000 euros à elles deux, les habitants ont droit chaque jour à des distributions de nourriture matin et soir encadrées  par les associations dites humanitaires et leurs suppôts de l’ultra-gauche, dite anti-fasciste, qui ont colonisé le Quai Andrieux.

L’endroit depuis est devenu charmant. Les clandestins se lavent dans le canal, font leur besoins dans les taillis ce qui ravit des riverains qui ne peuvent plus profiter d’un lieu de promenade.

Bien entendu, les pauvres migrants qui exhibent leurs portables et leurs fringues de marque laissent aux bons humanitaires le soin d’évacuer leurs déchets. Visiblement, eux ne savent pas faire.

Donc.

Les déchets restent. La merde aussi.

Et ça pue le vivre ensemble.

Dans ce quartier vit Marie-Jeanne Vincent qui a été candidate Civitas aux Législatives de 2017. Cette dernière en tant que représentante politique locale a envoyé un courrier recommandé à Philippe Mignonnet, adjoint à la Sécurité à la Ville de Calais.

Bien entendu, une copie de la lettre a été diffusée dans le quartier menacé par les humanitaires et l’ultra-gauche.

Silence radio des élus de la « République ». Ils ne répondent pas à leurs administrés et encore moins à leurs opposants politiques surtout catholiques !

« En tant que résidente, responsable local du Parti politique Civitas, j’ai interpellé l’adjoint à la Sécurité sur la situation à Calais et dans mon quartier. Je n’ai eu aucune réponse.  Le Conseil Constitutionnel a entériné le fait que les clandestins devaient  être aidés à Calais. Pour autant, les habitants n’ont pas  à supporter des nuisances, à être privés de l’accès à des lieux de promenade pour des raisons de sécurité. »

De même, la responsable politique dénonce le fait que dans l’hyper centre-ville, l’ultra-gauche dite antifa fasse régner la Loi.

« Le combat politique est un combat digne, une lutte intellectuelle.  A Calais, cela est impossible. La gauche sectaire favorable au grand remplacement prend systématiquement à partie et menace les opposants. Nous sommes face à des fanatiques, des « gardes rouges ». Je  vis cela au quotidien et rien n’est fait. Les pseudos antifascistes peuvent détériorer le domaine public, les biens de leurs opposants en toute impunité, les empêcher de s’exprimer sur les panneaux publics. L’impunité règne. Mais personne ne nous fera taire. Les boîtes aux lettres sont inviolables pour nos tractages ! »

Ce qui finalement est effrayant, ce n’est pas tant la haine de fanatiques marxistes libertaires contre un parti qui est certes catholique mais surtout « déviant ».

Ce qui est effrayant, à Calais, c’est la résignation d’une population tétanisée par des médias aux ordres et des activistes hors-contrôle avec la bénédiction d’une caste politique locale pouvant ainsi  continuer à régner sur une Ville en déroute.

Emile Maurois

image_pdf
0
0

15 Commentaires

  1. Quand on a voté pour une racaille gauchiste, peu importe la ville, on ne se plaint pas. Paris, Calais, Bordeaux, Brest, etc…Vous lécherez vos babouches et c’est tant mieux !

  2. L’Histoire se répète ! Les Bourgeois de Calais, immortalisés par Rodin, sont à nouveau persécutés. Par la racaille maintenant…
    L’Etat complice fournit la Corde !

  3. Je ne vais pas être gentil, mais si tous ces gens qui se plaignent ont voté Macron, ou n’ont pas voté du tout, c’est à dire tous ceux qui n’ont pas voté Marine Le Pen, ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Ils ont ce qu’ils ont voulu….

    • Tout à fait d’accord, c’est facile de dire  » on ne sait pas pour qui voter  » « on verra dans 5 ans  »  » moi je ne vote plus  » Lorsque vous voyez dans quel état est votre pays et que l’on vous donne le choix entre  » un psychopathe qui rampe devant Merkel et qui est pour une invasion massive  » et  » une femme de tête qui refuse d’obéir à Merkel pour notre bien et qui va fermer les frontières « , je ne vois pas où est l’hésitation. C’est de la lâcheté que de pas prendre de décision et de s’en remettre au sort quand son pays est au bord du ko. Ils sont content avec Macron ils ont 60 000 à 90 000 migrants/ mois.

  4. Ces ordures no-borders devraient prendre connaissance de la «méthode Anders Breivik»

  5. Bonjour Emile.Merci pour votre temoignage.Jai quitté une ville de la Marne pour rejoindre Calais il y a 10 ans,afin de fuire la racaille qui gangrenait et gangrene encore plus maintenant ma ville.La ville de Calais etant restée tres française, je l ai choisi.Que de regret desormais.Ne plus pouvoir faire un pas sans voir une orde de migrants,puants,crasseux et sauvages,m insupporte de plus en plus. Craindre les maladies quils ramenent,me laver les mains dés que je touche quoi que ce soit venant du dehors est devenu mon quotidien…
    Calais est une ville perdue…quoi que l on fasse, les migrants reviennent et reviendront toujours…l invasion est de nouveau la…
    Je suis ravie, cher Emile,de savoir que dans Calais, se trouve des lecteurs,redacteurs de riposte laïque.Je me sens moins seul

    • J’allais vous dire que vous n’avez pas de chance, ils vous suivent, mais malheureusement avec le psychopathe qui a pris la décision de les répandre partout, je crois que dans très peu de temps plus un coin de France ne sera vivable

  6. Mais la Bouchart serait-elle devenue maire de CALAIS par un coup de force ??? Non,elle a été élue par le conseil municipal choisit par les Calaisiens, élue en 2008 et RÉÉLUE en 2014. Les Calaisiens n’ont aucune excuse ! Elle à même été sénatrice du Pas de Calais et, depuis 2016, elle est vice présidente de la région. Ils l’adorent ? Qu’ils se démerdent !…

  7. Le BILD ( nicht pressefrei) confirme bien , que Merkel en autorisant 1 MILLION DE MIGRANTS ( Afrique ; Asie , Moyen Orient , entre autres ) , en Allemagne , a provoqué une « épidémie » de VIOLS ! AVEC DES INSTRUCTIONS STRICTES VENUES DE TRES HAUT : NE DECLARER AUCUNE EXACTION ou EFFRACTION COMMISES PAR LES  » REFUGIES  » ! Classés CONFIDENTIELS » !

  8.  » Et ça pue le vivre ensemble.  »
    Superbe expression ! A retenir !
     » d’une population tétanisée  »
    Et oui, et aussi, égoïste, indifférente,… tant que c’est pas près de chez eux

  9. Calais, dernière station avant l’Angleterre ? On devrait leur vendre canots pneumatiques et brassières pour passer de l’autre côté, ça ferait marcher le commerce local comme en Turquie ou en Libye…
    En plus, je les crois tout à fait capables de réussir là où Napoléon et Hitler ont échoué ! :-))

    • Il parait que le flamand rose gonflable est très à la mode cette été. La mosquée gonflable aussi d’ailleurs. MDR

Les commentaires sont fermés.