À Callac, Mediapart avoue : il ne reste que 2 élus à soutenir Horizon

Plenelcollabo.jpg

Cet article de Mediapart, qui vise clairement à discréditer ceux qui combattent contre les projets Horizon et Viltaïs organisant l’arrivée de centaines de migrants à Callac, se retourne en fait contre son auteur et tous les immigrationnistes de Callac.

Après avoir longuement cherché à salir ceux qui combattent contre l’arrivée des migrants à Callac, le journaliste nous en apprend de belles.

On apprend ensuite que les plus enragés des immigrationnistes locaux sont le couple Lagrue et le sieur Joncour. Tous deux anciens vétérinaires à Callac et ses environs.
Quant à Mme Lagrue, c’est elle qui a des contacts en Afrique et est à l’origine de la venue de plusieurs migrants déjà installés.
Le sieur Lagrue est d’ailleurs très fier de présenter dans l’article une famille africaine déjà arrivée, composée du couple et de ses 6 enfants.
On apprend à cette occasion que le père fait beaucoup d’efforts pour apprendre le français.
Mais par contre, il ne travaille pas (et sa famille est donc totalement à la charge de la société).
Normal, s’il n’y a pas de travail pour les Callacois, pourquoi y en aurait-il pour des migrants ? Malgré les déclarations fantaisistes du maire sur ce plan au début du projet, la réalité apparaît aujourd’hui au grand jour.

Est-ce ainsi que les Joncour-Lagrue pensent « revitaliser » le bourg ? En ayant amené des gens qui ne peuvent qu’être à la charge de la collectivité ?
Et faire venir plus de migrants, cela va-t-il résoudre le problème ou l’aggraver ?

Vient ensuite un passage sur Michel Riou, un ancien adjoint au maire de Callac, à l’époque chargé de l’urbanisme. Il déclare :

« Moi, c’est pas une ou deux familles qui me dérange, faut rester humain. Mais faut pas qu’on nous les envoie en nombre. Vous savez comment ça se passe dans les grandes villes, il y a des ghettos à cause des réfugiés, on le voit tous les jours à la télé. On ne veut pas que ça arrive à Callac. »

Il ajoute :

« Je suis contre l’afflux des réfugiés. Pourquoi ils ne règlent pas leurs problèmes chez eux ? »

À l’appui de son propos, il cite une lettre reçue. Il en a reçu beaucoup d’autres…

« Je suis bretonne et je connais Callac. Résistez. Nous sommes envahis en ville et maintenant c’est la campagne ! »

Puis vient son jugement sur l’équipe municipale. L’article indique :

« Les menaces que subit Laure-Line Inderbitzin, il estime qu’elle les a « bien cherchées ». En politique, il faut s’attendre à des coups durs. C’est de sa faute, elle aurait dû calmer le jeu », ose-t-il. Puis ajoute : « Moi, c’est pas écrit fasciste sur mon front. » Michel Riou est un ancien communiste. Désormais sans parti, il vote « comme [il] veut ». Reconquête ou RN ? « Et pourquoi pas ? C’est peut-être ce qu’il faut pour remettre un peu d’ordre en France ».

Puis vient la perle de cet article : l’interview de l’ineffable Patrick Morcet. Cet homme est adjoint au maire dans l’équipe actuelle. Vous savez, c’est celui qui était très agressif contre le citoyen qui reprochait à Laure-Line de siéger alors qu’elle était en arrêt maladie, lors du conseil du 5 décembre.
Un brave homme donc.
Mais le pauvre, il est un peu limité, alors il ne se rend pas bien compte de ce qu’il raconte.
Et ce qu’il raconte, c’est du lourd !

Rappelons que ledit conseil s’était passé à huis clos afin que la population n’entende pas ce qui se disait. En clair, après avoir refusé que les Callacois soient consultés, le conseil municipal ne veut même plus qu’ils sachent ce que leurs élus se disent.

Eh bien, lui, nous informe de certains faits (merci Mediapart de l’écrire, pour une fois c’est du journalisme utile et objectif !) qui se passent en coulisse et méritent d’être connus.

Ainsi Mediapart écrit :

« Fin novembre le maire de Callac aurait organisé un vote informel pour demander à sa majorité si elle souhaitait poursuivre le projet. « Il y a eu huit “contre”, quatre demandes de suspension et deux “pour” », révèlent plusieurs sources. »

Fabuleux… !

Donc, dans la majorité municipale, il n’y a plus que 2 « pour la continuation du projet » !

En résumé, à Callac 80 % de la population est contre.
Et dans l’équipe municipale, il n’y a plus que 2 personnes pour la continuation du projet.
En clair, plus personne ne soutient ce projet de « revitalisation de Callac » sauf le couple Lagrue, le sieur Joncour et deux élus dont M. Patrick Morcet.
Comme le maire est, paraît-il, en complète déprime, on peut raisonnablement penser que l’autre membre du conseil à être pour est la célèbre Laure-Line.

Cela ne fait pas beaucoup de monde… !

Pour que le calme revienne dans le bourg, le plus sage serait que le conseil décide l’arrêt de ce projet dont personne ne veut. Non… ?

Quant à Laure-Line, immigrationniste enragée, elle est aussi une personne agressive et venimeuse.
Elle l’avait déjà montré en « chauffant » les deux contre-manifestations qu’elle avait organisées avec d’autres élus. Des antifas ultra-violents avaient alors attaqué les forces de l’ordre en essayant d’arriver jusqu’à la mairie où se déroulait la manifestation contre le projet.
Non contente d’être une adepte de la violence, la Laure-Line est aussi une adepte de la « délation ».
Elle a vraiment tout pour plaire, celle-là.
Refusant de renoncer à ce projet Horizon-Viltaïs dont personne ne veut, elle recourt à de méprisables méthodes : l’intimidation et la dénonciation.

Ainsi, elle ose se présenter comme « victime » de « harcèlement » et a déjà déposé plusieurs plaintes à la gendarmerie.
Récemment, elle aurait fait un « signalement » à la gendarmerie de Callac pour « harcèlement ».
Résultat : la présidente et la vice-présidente de l’association « Les amis de Callac et ses environs » sont convoquées jeudi 22 décembre à ladite gendarmerie.
Il paraît que la vice-présidente aurait été prise en photo distribuant un tract…
Waouh… là c’est grave !

En fait cette chère Laure-Line, avec son palmarès, ferait mieux de raser les murs et de se faire discrète.
Elle qui veut l’arrivée massive de migrants qui seront entièrement à la charge de la société…
Elle qui refuse d’aider ses concitoyens dans le besoin mais veut aider des migrants…
Elle qui soutient ouvertement la violence des antifas…
Elle qui refuse de consulter les Callacois pour leur demander leur avis…
Elle qui siège au conseil et chante dans les bars le soir alors qu’elle est en arrêt maladie…
Elle qui se prononce pour des conseils à huis clos pour cacher les débats du conseil aux Callacois…

Dans sa formation d’élue, Laure-Line a dû louper le cours sur la manière de prendre en compte ceux qui l’ont élue.

En tout cas, la présidente et la vice-présidente de l’association « les amis de Callac et ses environs » ne se laisseront pas impressionner par ces misérables « signalements » et autres plaintes.
La victime, ce n’est pas Laure-Line.
Ce sont tous les Callacois et leur association « Les amis de Callac et ses environs ».
Et que Laure-Line, Lagrue, Joncour et Morcet le comprennent bien.

Les habitants de Callac et leur association ne lâcheront rien.
C’est le projet Horizon-Viltaïs qui sera retiré.

Martine Chapouton

image_pdfimage_print
35

26 Commentaires

  1. Elus ou pas la Loi nous oblige à avoir 30 % de « social » dans les villages…merci qui ???lol

  2. qui voudrait comme voisin des buveurs de pisses de chameaux pédophiles zoophiles et sodomites ?

  3. contre l’envahissement des rats a 2 ou 4 pattes utilisez du témik ,,,efficace a 100% facile d’utilisation ,,,,

  4. Mon message est on ne peut plus clair ! Je n’ai jamais souhaité de mal à personne. Mais, au point catastrophique où nous en sommes, je pense que pour faire réfléchir toutes ces personnes hors sol qui détruisent MA FRANCE, il serait de bonne augure que certains de leurs proches subissent les foudres DES FOUS D’UN DIEU QUI N’EST PAS LE NOTRE ! Pour que cela « marque » il faudrait que ce soit des personnes bien « en vue », dans le camp « destructeurs ». Là ça aurait de la gueule….

  5. On ne connaît pas trop le dossier mais j’ai ouïe dire que les futurs migrants ne veulent pas rester à Callac ! Callac c’est le pays du cochon et un ramadan ne peut pas bien se faire dans un pays de mécréants ! Tariq Ramadan dit le suisse dont on n’entend plus parler l’a dit ? Quel bonheur pour les suisses d’avoir un type aussi intelligent et pervers ?

    • Les Callacois sont des ploucs qu’ils se démerdent,après tout les breizous sont des gros cons il est trop facile de se plaindre qu’ils apprennent à veauter avant bandes de sales cons .

  6. Plenel une belle tronche de vicelard mou et retors . Me demande ce qu’il a subi dans l’enfance

    • @peripathos

      De là à ce qu’il y ait une histoire à la Duhamel à son sujet qui sorte des fagots, je ne serai pas étonné…
      Il porte le vice sur sa gueule.

  7. Encore un qui se voit émir d’un califat français ! Pauvre type qui n’aura que ce qu’il mérite de la part de ses amis !….A moins qu’il ne change de religion mais sans doute n’en a-t-il pas ? Alors il lui faudra devenir musulman sinon….

  8. Ce gros fayot de Plenel, qui se prend pour quelqu’un de très indépendant, courageux, et prétentieux en plus, comme tous les gauchos. Dire oui à l’islam, ça c’est pas du courage. En plus il est musulman. J’en suis sûr à 95%. Il ne l’a jamais vraiment dit. Il faut voir son visage se décomposer, quand on critique l’islam devant lui.

  9. Bonjour , il a un grain celui là et ce n’est pas un pois chiche qu’il a dans la tête , pauvre type

  10. Laure-Line ou plutôt Laure-Naphtaline, car elle est toxique comme un pesticide dangereux pour la santé humaine, va bientôt devoir renoncer à ses activités professionnelles. Cette tricheuse qui se porte malade, afin de se la couler douce mérite un châtiment. J’ai planté quelques aiguilles dans une poupée, on verra le résultat.

  11.  » Moi, c’est pas une ou deux familles qui me dérange, faut rester humain  »
    NON !, quand on défend son territoire on n’a pas à être humain, on le défend c’est tout
    Ce genre d’argument fait partie de la caisse à pleurniches des mondialistes, comme ils fuient les guerres, la faim, les violences….. mais surtout le travail en fait !
    Notre pays est notre première maison, trop de gens l’oublient, contrairement aux colorés qui ont 2 pays celui d’origine et le notre, nous nous en avons qu’un et c’est notre devoir de le défendre
    Les gens comme macron n’ont pas de pays, ils sont à l’aise partout dans le monde, ce n’est pas notre cas

    • Il est bien là le problème : que Macron ne se sente pas français n’ayant ni culture ni identité française, il se comporte comme un citoyen du monde, bien dilué, sans racines, sans rien, sauf son pognon. Ben tiens ! Mais il n’est pas le seul, y en a plein comme lui…

  12. les salopiauds qui ont fait pleurer le maire de callac devront affronter l(histoire!!! car à mon avis leur tentative va faire plouf, ils ne réussiront pas à loger ces migrants

  13. Si un jour en France sa pète les français de souche se procureront des armes au marché noir et moi ou d’autres demanderont des comptes à tous les collabos . Un collabo c’est une balle .

  14. Comment voulez-vous que dans un tel contexte on ne se « radicalise » pas ?!… Quand on a en face de soi des gens de cette espèce, des traîtres à leur pays, complices et soutiens inconditionnels des envahisseurs, menteurs, délateurs, qui sont prêts à tout pour imposer leurs idées et les intrus qui vont avec, même quand ils sont ultra-minoritaires là où ils vivent, on se dit que le temps n’est pas loin où il va falloir ressortir les fourches !… à la campagne il doit bien en rester quelques-unes encore, et des faux, des binettes, bref, des instruments contondants, à défaut des vieux fusils, tromblons et autres arbalètes qui ont été déposés en gendarmerie suivant les consignes du ministre de l’intérieur et de la collaboration avec l’ennemi…

  15. Laure-Line, Lagrue, Joncour et Morcet. Des noms qu’on n’oublie pas comme disait la publicité de parfum avec Fanny Ardant.

Les commentaires sont fermés.