Castiglioncello (I) : des clandestins séquestrent des employés de l’hôtel

Publié le 13 juin 2016 - par - 16 commentaires - 1 656 vues
Share

clandestiniCi-dessus, quelques uns des 44 clandestins accueillis dans l^hôtel Saint Vincent (photo da lanazione.it)

La Ligue du Nord dénonce : « C’est une situation insoutenable »

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’hôtel Saint Vincent à Castiglioncello a vécu des moments sous haute tension.

L’endroit accueille, depuis un an et demi, 44 clandestins de différentes nationalités, ethnies et religions. Cette nuit là, peu avant minuit, un médiateur culturel libyen a fait une inspection de routine dans cette structure d’accueil.

Dans une chambre de l’hôtel où logent 3 Nigérians, se trouvait un réchaud dont l’utilisation est interdite dans les chambres. Les immigrés doivent manger au moment où la nourriture arrive de l’hôtel Mediterraneo di Cecina Mare qui héberge d’autres étrangers. Mais ils voulaient se cuisiner un repas plus adapté au ramadan.

Le médiateur, d’entente avec un autre employé, n’a pas accepté ce comportement. Ils ont alors été molestés et séquestrés à l’intérieur de la chambre. Les carabiniers en tenue anti-émeute qui avaient été appelés par d’autres employés de l’hôtel, les ont finalement libérés. Les responsable de l’agression ont été dénoncés pour résistance, violence et lésions corporelles.

Cet épisode a permis de mettre en lumière une situation difficile dans la structure d’accueil où des faits similaires sont fréquents.

Un voisin raconte : « Le problème est que, outre le coût qu’ils génèrent pour la collectivité, ces personnes ne veulent pas s’intégrer. En plus, nous sommes dans une zone touristique et de nombreuses villas situées près de cet hôtel ont été mise en vente »

La Lega Nord dénonce depuis longtemps cette situation insoutenable et l’autre jour, son leader, Matteo Salvini, a mis en évidence sur sa page Facebook cet évènement (ainsi que d’autres faits similaires) :  « Dans un hôtel accueillant des présumés réfugiés, les immigrés ont séquestré les propriétaires après s’être révoltés. Les carabiniers ont dû intervenir en force. Mais, pour Renzi, il n’y a absolument pas d’invasion. Il est menteur et complice ».

Outre le leader du Carrochio, des représentants locaux ont aussi réagi sur ce qui s’est passé. Manfredi Potenti, responsable de la section Val di Cecina de la Lega Nord:  » Notre préoccupation est compréhensible face à cet épisode qui doit nous faire réfléchir sur ce type d’accueil que la Lega critique depuis 2014, à l’époque où les premiers migrants étaient accueillis. Nous sommes dans une zone touristique et ce genre d' »incident » n’est certainement pas positif. Et puis, le gouvernement se trompe en continuant à promouvoir ce type d’accueil. J’ignore quel type de demande d’asile ces personnes ont fait. Mais il est certain que les réponses tardent trop à arriver; donc ce système ne fonctionne pas. De toute façon, ces immigrés sont ici depuis deux ans sans rien faire, une situation insoutenable. De plus, plusieurs d’entre ne viennent pas de pays en guerre et occupent donc des places qui pourraient revenir à des gens reconnus comme véritables réfugiés.

Pour conclure, le respect des règles devrait la base mais ces personnes nous ont montré qu’ils ne veulent pas se soumettre aux plus élémentaires normes de coexistence civile ».

Source en italien, traduction Danielle Borer

 

P. S. Pendant la même période, des « migrants » saccagèrent tout dans un centre d’accueil près de Messine estimant qu’ils étaient trop éloignés du centre ville.

Que pensez vous qu’il arriva ? Et bien, ils obtinrent gain de cause et furent installés dans un hôtel 4 étoiles au centre de Messine !

Voir la vidéo du saccage sur la page Facebook de Salvini ICI

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Romanin

Sacrés italiens, s’apercevoir au bout de deux longues années qu’ils ont accueilli des sangsues!!?? Va-t-il leur falloir encore vingt-quatre mois pour commencer à peut-être envisager de prendre les bonnes décisions. La suite au prochain numéro pour 2018????
Nous attendrons avec impatience le déroulé de l’affaire et l’élection au poste de Président de la République italienne d’un Nigérian.

Dany

Pourquoi on ne les renvoie pas chez eux de suite !! Après de tels actes ce serait la seule chose à faire!! tous les clandestins délinquants doivent être expulsés!

CARLO MARTELLI

qui c’est on ? nos gvnments ne sont pas a la hauteur pourquoi ? socialocommunistes allies avec les MUZ

GAVIVA

ils ont commencé a Mayotte, y’a toujours des crétins pour y cller « les heures les plus sombres » en comparant les comoriennes qui viennent y pondre pour les allocs aux juifs deportés fallait oser mais justement les cons ca ose tout

Kader Oussel

Pourquoi les italiens ne se révoltent-ils pas ? Pas étonnant que les occidentaux passent pour des sous-hommes : personne ne bouge !

La Mécréante !

@Kader Oussel
-ils ne se révoltent pas parce qu’ils n’ont pas faim.
-la populace occidentale n’a pas faim.
-la testostérone des mec occidentaux est devenu du pipi de chat.
– « sous-hommes » ? peut-être ou sûrement.
-c’est une femelle teutonne qui tient l’europe à la jugulaire.
-c’est un mahométan qui tient la 1ère puissance du monde.

comme dirait le Capitaine du navire en perdition : « sauve-qui peut ! »

CARLO MARTELLI

NON ce qu’il nous faut en Europe c’est un chef, un vrai, qui soit CHRETIEN-ANTI MUZ suivi par le peuple.

CARLO MARTELLI

A force de bouffer des nouilles, ils n’ont plus de couilles ( me voila a faire des vers)

angora

chez nous on bouffe moins de nouilles mais les français n’ont pas plus de couilles.

catalan

Je ne dirai pas ça car c’est insulter un peuple ami qui subit , de plus est ce que nous Français nous nous révoltons ? Dans toutes les villes de FRANCE il y a les memes choses les immigres ..migrants ..clandestins sont loges mieux que les Français dont beaucoup vivent dans les rues et meurent de froid l’hiver alors que  » les autres  » sont au chaud

Dominique

Les Français ne sont guère plus courageux et ils donnent une image de patriotism encore plus nauséabonde.

GAVIVA

avant de prendre un congé parental pour m’occuper de mes triplés je me levais a 5h du mat pour dès 6h45 commencer ma dure journée d’aide soignante en maison de retraite. Un travail souvent ingrat, parfois répugnant, ou on est mal traité par certains residents, leurs familles tout en étant constament soupconnés ou accusés de maltratance, mal payé de surcroit ou on y perd son dos son moral… en 2013 j’ai du payer 1068 euros d’impots sur le revenu, de l’argent que j’ai sué!!! et je penses, je vois tous ces parasites aussi inutiles que nuisibles se gorberger a rien foutre que la merde je pourrais pisser le sang par… lire la suite

CARLO MARTELLI

reponse utile VOTEZ FRONT NATIONAL MARINE LE PEN

Marie35

Et encore le pire est à venir, dans quelques années tous ces inadaptés à notre société seront en âge d’aller dans les maisons de retraite et là je vous plains, entre leurs revendications constantes, leur agressivité et leur crasse…. Malgré la difficulté de votre métier on peut dire que pour l’instant vous avez encore de gentils petits vieux, certes qui dérapent (souvent parce qu’ils perdent un peu la boule, mais qui n’avaient pas la méchanceté et la haine dans leurs gènes au depart).
En attendant ces jours sombres qui ne manqueront pas d’arriver si on ne bouge pas, profitez bien de ces instants privilégiés avec vos petits bouts.

GAVIVA

j’en profite eh oui il n’y a pas que du mauvais dans ce metier, mais il n’empeche quand je vois ces trouducs là…. tous ceux qui travaillent dur avec la peur de perdre leur job et vois ou part leurs impots ( csg aussi, le comble se faire imposer sur de l’argent jamais recu) eh oui je vois mal l’avenir, mais j’ai tjrs voté front national, et j’aurais commencé dès 11 ans si j’avais pu, en 1995, quand je suis allée dans ce collège pourri plein de racailles

Dominique

Oui, Gaviva, les Français sains d’esprit ont le même état d’esprit que vous…. Colère, rage, fureur montent en ce moment chez les FDS et bientôt, je pense que certains patriotes, un peu plus motivés que d’autres (familles de victimes impunies) risquent de passer à l’action