1

À cause de Benzema, j’ai fait une crise d’eczéma !

Ça y est je viens de faire une crise d’eczéma, pardon de Benzema.

Vous avez vu avec quel enthousiasme la collabocratie a annoncé la nouvelle de son retour en équipe de si peu France.

Quand vous regardez sa compo, vous vous demandez s’il n’y a pas eu une faille spatio-temporelle qui vous a expédié dans un monde parallèle ou alors c’est que le Grand Remplacement qui n’est qu’un fantasme d’estrême droate est une réalité.

Eczéma l’Algérien est donc de retour.

Comme Aladin, c’est un tripoteur du ballon et sa présence sur le terrain est indispensable, enfin c’est ce que la presse mondialisées aux ordres nous dit. Parce que si on regarde ses performances à l’époque de sa présence dans cette équipe, elles n’ont jamais été très brillantes.

Il n’a jamais caché qu’il était plus algérien que français, ce qui est son droit mais dans ce cas faut assumer jusqu’au bout. En plus c’est salaud pour l’Algérie qui est privée d’un joueur de top niveau, c’est du néocolonialisme.

À l’annonce de cette nouvelle, ça a dû être la fantasia dans les cités, certains mauvais esprits diront que Deschamps a capitulé sous la pression de Narcissius pour complaire à la diversité.

DD qui avant cet épisode était le patron de l’équipe de Fwance en est devenu le poltron.

On ne va pas revenir sur les épisodes connus de l’attachement de Karim à sa patrie couscoussière, ses crachats lors de La Marseillaise, on va juste rappeler qu’il est prévenu dans une affaire de chantage contre un coéquipier…

Il doit passer en octobre au tribunal pour « complicité de tentative de chantage »… pourtant Karim c’est un gentil garçon, toujours serviable ; bon il a quelques fréquentions douteuses mais ce sont des potes du bled, pardon de la cité. Et puis c’est un authentique Lyonnais, un grand amateur de la gastronomie locale, kebab, Quick Halal et Fanta citron.

Il risque au maxi, 5 ans de taule et 75 000€, il ne les aura pas, soyez rassurés.

Intéressante, la conjonction de deux événements, la tribune des bidasses et la renaissance internationale de Karim.

D’un côté nous avons eu droit au défilé des ministres, sous-ministres pour exiger des sanctions contre les factieux retraités qui ont exercé leur liberté de parole et de l’autre on ouvre la porte à une personne accusée de complicité dans une minable affaire pénale de chantage sur un collègue.

Dans n’importe quelle boîte, tu fais ça, t’es viré, au minimum t’es mis au rencart, on n’attend pas le jugement…

En Macronie t’es promu ! Et la victime est tricarde, c’est ce qui est arrivé à Valbuena qui est passé aux oubliettes.

En fait cet épisode footballistique est représentatif de l’état du pays, déculturation, désidentification,  racaillisation, islamisation de la société avec la complicité, la lâcheté des élites mondialisées et d’une bonne partie de la population.

Paul Le Poulpe