A cause de Joffrin, je me désabonne du Nouvel Observateur

Ce fut avec un plaisir, non auto censuré, que j’ai découvert l’édito du sieur Joffrin lorsque je reçus le dernier numéro du Nouvel Observateur…
Il manquait en effet quelques lignes : l’édito avait été tronqué pour laisser cet espace au droit de réponse que Riposte Laïque avait demandé à la Direction du Nouvel Obs, suite aux propos diffamatoires exprimés par M. Joffrin…
J’ai donc bu du petit lait – moi qui préfère de loin notre boisson locale du type Rasteau, Visan, Gigondas, Baumes de Venise, et autres St Joseph ou Croze-Hermitage – en dégustant les quelques mots que la rédaction de Riposte Laïque a produits pour remettre les pendules à l’heure, dans un style lapidaire et bien conforme à sa ligne habituelle qui ne souhaite jamais tourner autour du pot face à des pros de la com et de la désinformation que nous subissons chaque jour…
Je ne me suis pas privé de faire circuler cette production, hors mis à M. Joffrin qui a probablement entendu sonner les cloches de la direction générale du Nouvel Obs…
Je n’adresserai donc pas de « mots » à M. Joffrin. L’essentiel est dit, et bien dit…
Merci pour ces quelques lignes qui m’ont apporté un réel réconfort…
Afin de conclure dans la bonne humeur, j’adresse, dès demain, au Nouvel Obs, une lettre recommandée pour demander d’interrompre définitivement cet abonnement qui date de trois ans en spécifiant bien que ma décision fait suite à  » l’affaire Joffrin »…et que, bien que je tente de m’informer à des sources diverses afin d’en connaître la qualité de l’eau, je ne puis accepter de la part d’un journaliste que l’on voit souvent invité dans tous les médias, un tel manquement à l’éthique de son métier… c’est aussi valable pour nombre d’autres…
A bientôt de vous lire

Jean-Bernard CHAUVIN

image_pdf
0
0