A cause son tweet anti-PS, Jean Roucas viré du Théâtre des Deux Anes !

Publié le 31 mars 2015 - par - 3 949 vues
Traduire la page en :

TchoRoucasLettre ouverte à Jacques Mailhot, Directeur du Théâtre des Deux Ânes (posté sur http://www.2anes.com/Contact_424.html).

Monsieur,

C’est avec peine et incompréhension que j’apprends votre décision de mettre fin à votre collaboration avec le citoyen Jean Roucas, chansonnier de son état, pour avoir exprimé sa libre opinion sur les agissements d’un parti politique sectaire et agressif envers ses adversaires, dont la violence verbale manifestée par ses dirigeants jusque dans les instances gouvernementales a entraîné des violences physiques et des menaces de mort contre les militants, candidats et dirigeants d’un parti démocratique et républicain.

Capture d’écran 2015-03-30 à 07.21.50La réponse de Jean Roucas dans son tweet du 30 mars est à la hauteur de cette violence et ne sort pas des limites du débat démocratique en utilisant des arguments ou expressions couramment utilisés par ceux-là mêmes qui sont des habitués de la « reductio ad hitlerum » de leur principal adversaire politique.

J’avais pour vous une grande admiration pour l’indépendance d’esprit qui vous animait jusqu’à ce jour dans vos prestations de chansonnier, et ce quels que soient les régimes en place qui avaient droit aux mêmes attentions de votre part…

Vous venez de me faire perdre toutes mes illusions, même si j’ai envie de croire que les pressions ont dû être énormes à votre encontre et ont pesé lourdement sur cette décision totalement injustifiée à mes yeux.

Je regrette de ne plus pouvoir décemment employer les termes élogieux dont j’aurais usé à votre égard pour vous saluer avant cette décision regrettable.

Bernard Campan

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi