A force de m’entendre traiter de raciste… je vais finir par le devenir!

 

De plus en plus en lisant chaque matin les vraies nouvelles, celles qui collent à la réalité, non aux contes à dormir debout servis H24 par les torchons, chaînes, et stations, subventionnés avec vos impôts, j’ai la nette impression que le « cri primal » celui que les psy définissent comme un cri quasi animal, généré au plus profond de nous par une immense souffrance psychique devenant insupportable au point de devoir s’extérioriser ; que ce cri donc cherche à sortir coûte que coûte, quitte à effrayer mon entourage, plutôt habitué à mes hurlements de rire ou encore à mes emportements contre l’injustice et les mensonges, mais ne dépassant jamais la bienséance.

https://psychologie.aujourdhui.com/therapies/477684/cri-primal.html

Pourtant comment expulser autrement la rage qui bouillonne chaque jour un peu plus devant la constante inversion des valeurs de la secte auto-proclamée « du bien » envers leurs adversaires… lesquels sont l’immense majorité des citoyens qui refusent la pensée unique ?

Peut-être en leur renvoyant les conséquences de leur mauvaise foi (sans jeu de mot… quoique).

Ainsi, lorsqu’on nous bassine sur tous les tons à propos d’un odieux racisme que nous autres, les « citoyens-français-de-souche-qui-ne-sont-rien » serions les seuls à pratiquer… alors qu’en réalité ce sont précisément tous les trous-du-cul, incompétents, lâches et fainéants du monde entier… qui n’hésitant pas à abandonner leurs familles dans des pays prétendus « en guerre », obtenant ainsi immédiatement aides de toutes sortes et considération… passent l’essentiel de leur temps (en attendant les mannes mensuelles) à cracher sur leurs « sauveurs » de la plus vile manière, sans l’ombre d’un début de reconnaissance, bien au contraire…

Forcément, même chez les plus civilisés d’entre nous, il arrivera un jour où le trop-plein, que l’on s’astreint à retenir au plus profond de nous, éclatera brusquement, sans préavis ni sommation ; et que la grande révolution, que beaucoup espèrent, se mettra en branle… contrairement à ce que proclament les éternels défaitistes ayant classé irrémédiablement les Français dans la case « lâches qui ne se révolteront pas » …

Certes il y a les débiles qui votent toujours pour leurs mêmes bourreaux, ainsi que ceux qui planquent leur flemme d’aller voter derrière leur affirmation que c’est inutile…

Mais il suffit parfois d’une seule goutte d’eau pour faire déborder un vase… quand celui-ci est déjà rempli à ras-bord… ce qui ne manquera pas de se produire, quand les ordures qui prétendent nous gouverner, auront officialisé leurs nouveaux diktats… dès la rentrée, qui s’annonce donc encore bien plus chaude que notre été caniculaire.

Mais en attendant ce réveil des vraies victimes, les premiers signes d’un ras-le-bol général se font sentir… à commencer chez moi, où toute allusion à l’innocence des envahisseurs étrangers (forcément pauvres, sans doute à cause de nos ancêtres esclavagistes…), lève en moi, après les grincements de dents du début, une véritable haine contre ceux qui abusent ainsi de leur pouvoir personnel pour mentir impunément, en cachant la réalité aux citoyens dont la fragilité est constamment aggravée par les lavages de cerveaux des  pubs complices.

Ainsi les moulinets de bras de nos cadors, rien que sur la tentative d’assassinat de Salman Rushdie, ne feront que du vent comme à leur détestable habitude ; les gens sensés n’en attendent pas plus de la part de ces traîtres.

Et chaque jour, cette haine grandit face aux incessantes exactions de ces étrangers (ou « français de papiers » ce qui est absolument identique !) qui « ne se sentant plus pisser » comme disait ma grand-mère, repoussent indéfiniment les limites de leur inconduite.

Ainsi, même à l’hôpital, certains n’ont même pas une once de respect face à ceux qui ont obtenu le savoir nécessaire pour soigner et sauver des vies… et sont donc capables de les agresser, pour un délai d’attente les incommodant !

Ni respect, ni reconnaissance… ce fait divers relaté par Jean-Marc Morandini n’est hélas pas rarissime, bien au contraire, puisque cela fait des décennies que « l’étranger » a toujours raison contre le « natif », aux yeux des pourris qui séquestrent le pouvoir à tous les niveaux !

Nos confères du Figaro révèlent ce matin, cette affaire qui s’est déroulée dans le service des urgences de l’hôpital Lapeyronie à Montpellier.

Tout commence dans la nuit de lundi dernier à mardi quand deux personnes majeures et une mineure de 14 ans se présentent aux urgences car la jeune fille vient de faire une réaction allergique à une piqûre d’araignée.

Mécontentes du délai d’attente, les deux personnes majeures insultent alors le personnel de santé et vont même jusqu’à frapper une infirmière. Mais ils ne s’arrêtent pas là, puisqu’ils poussent ensuite au sol une aide-soignante.

Les deux soignantes ont bénéficié de six jours d’ITT.

Les deux auteurs présumés, membres d’une famille issue de la communauté des gens du voyage, ont été interpellés et placés en garde à vue. 

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-508903-hopital-lapeyronie-a-montpellier-mecontents-des-delais-d-attente-deux-personnes-issues-des-gens-du-voyage-frappent-et-jettent-au-sol-une-infirmiere-et-une-aide-soignante.html

Même si tous les étrangers ne sont pas tous ainsi ; il faut bien reconnaître que les vraies infos fourmillent chaque jour, chaque heure, de nouvelles démonstrations de la rouerie de beaucoup trop d’entre eux qui, malgré toutes les « aides » dont ils bénéficient, n’en ont jamais assez, dépensant plus d’énergie pour inventer et réaliser des détournements ou traquenards en tous genres que pour travailler honnêtement !

Des enfants gâtés, conscients exclusivement de leurs droits, et donc occultant totalement la moindre allusion à de quelconques devoirs… voilà ce que la veulerie de nos élus, ne comptant plus désormais que sur leurs voix pour se maintenir… en ont fait !

Mais qu’ils prennent garde, car comment ces créatures infernales qu’ils ont enfantées pourraient leur montrer à eux une reconnaissance qui ne leur a pas été apprise ?

La conclusion est simple : un jour ce sera leur tour de payer, et quelle que soit la manière dont leurs « amis » les « remercieront », aucune, fût-elle la plus cruelle, ne sera assez douloureuse pour m’arracher une larme… la longue liste de leurs viles responsabilités dans tant de crimes d’innocents, étant imprimée dans ma mémoire en encre indélébile.

Eh oui, à force d’outrance dans les injustes accusations de toutes sortes, niant le racisme anti-blanc sur notre propre sol, tout en prétendant que nous serions racistes, je me sens devenir de plus en plus, en légitime réaction, et dans cet état d’esprit je ne peux qu’éprouver le même récent « coup de gueule » de Cédric de Valfrancisque, à l’égard de Assa Traoré et tous ceux qui se comportent le la même façon qu’elle et sa famille de trafiquants notoires, toutes catégories, poussant le vice jusqu’à toujours se prétendre victimes !

https://ripostelaique.com/ma-declaration-a-assa-t-jen-ai-marre-des-gens-comme-vous.html

L’heure des comptes approche, et même si elle sera sans doute sanglante, nous ne devons pas en faire l’économie… car, comme pour beaucoup de mes compatriotes, il est à mon sens bien préférable de mourir debout plutôt que devoir vivre à genoux… devant des parasites !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

image_pdfimage_print
17

10 Commentaires

  1. Il faudrait enfin reconnaître dans tous les débats TV, que ce n’est pas de la délinquance, ni même l’absence de reconnaissance, de respect pour les représentants de l’ordre ou quiconque, mais le djihad fait, même par de tout jeunes musulmans formatés dès le plus jeune âge au Coran et donc à ses ordres d’élimination des non musulmans.

  2. c’est pas donné à tout le monde d’assumer une telle charge en plein Kali Yuga mais elle permet de définir l’ennemi comme l’a fait sos-racisme en toute légalité à travers sa propre auto-création.

  3. tu ne sais pas si bien dire , aujourd’hui à force d’entendre tout je sens monter en moi un sentiment que jamais je n’aurais cru possible!

  4. il y a trente ans, je n’avais pas de préjugés « racistes ». Mais les « Chances pour la France » m’ont fermement convaincu que j’étais dans l’erreur… L’actualité (toujours couverte par l’omerta médiatique) le confirme quotidiennement : https://www.fdesouche.com/2022/08/17/un-influenceur-qui-avait-invite-un-groupe-dados-de-son-quartier-a-santorin-grece-se-retrouve-en-gav-les-jeunes-ont-commis-pendant-un-temps-libre-un-vol-avec-violences-dont-la-victime-est-da/

  5. Je suis sincèrement persuadé que vous n’êtes pas raciste. Pas plus que je ne le suis. Je suppose que vous méprisez autant que moi les antifas qui sont pour la majorité blanc. Je suis Ricain et mon juge favori s’appelle Clarence Thomas, mon philosophe economiste s’appelle Thomas Sowell. Cela dit je ne defends pas la racaille. J’attaque le comportement, pas l’origine de celui la. Ayant ete insulte et provoquee (meme par les instits) dans ma prime jeunesse: sale Polack, p-tain de ricain, je ne peux juger les gens sur leur couleur. Seule leurs actions prouvent ce qu’ils sont.

  6. Très bon article dénonçant le racisme des antira-antifas.
    Les associations islamo-complices et woke se reconnaitront!
    Un saisissant parallèle entre esclaves des papes et des rois, entre esclaves blancs des ottomans et esclaves noirs africains des islamistes…. et les esclaves modernes du capitalisme, si bien décrits par K Marx!
    La violence guerrière et physique contre les esclaves jusqu’au 18ème siècle, la violence consentie et « contractuelle » pour le salarié qui vend sa force de travail au capitaliste, moyennant un salaire ».
    Marx n’avait pas prévu ces 60% de franchouillards marginaux, qui ne votent pas, devenus assistés parce qu’inutiles au capitalisme: chômeurs, mal formés, des millions d’immigrés allophones, de dealers, de zadistes, de blackblocks, de zonnards… qui passent à la caisse sans rien apporter à la France, sinon la violence, l’insécurité, la pauvreté et le grand malheur de devenir des mondialisés.

  7. Cela fait soixante ans que j’attends le réveil que vous nous promettez et je ne vois aucune raison pour que les endormis se réveillent. En revanche je vois clairement la chute de la France dans les pays les plus pauvres du monde. Nous serons les « africains » de l’Europe

  8. Être traitée de raciste ? si j’en avais, ça me toucherait l’une sans faire bouger l’autre…

Les commentaires sont fermés.