A force de tout accepter, on finit par tout approuver

Peut-être suis-je dans l’erreur ou  perdu dans de chimériques réflexions. N’avez-vous rien remarqué depuis quelques temps ? Rien ne vous surprend ?

On ne dit plus joyeux Noël ou joyeuses Pâques.

On ne veut plus de petits cochons sur les manèges.

Parce que cela risque de heurter certaines communautés.
On ne peut rien dire, énoncer, formuler, sans le contrôle de la censure, sans l’opprobre et les interdits proclamés par la caste des bien-pensants, s’érigeant en tribunal, du verbe, de la pensée.

Ce ne sont que protestations, contestations d’exaltés, controverses d’enragés, qui, sous le couvert d’un égalitarisme universel tout doit  passer à la « moulinette moralisatrice du peuple ». C’est de la paranoïa.

Le temps des Coluche, Desproges, Thierry Le Luron est révolu. On ne peut pas tout dire, ou plutôt tout doit être filtré.

Se dessine une tendance à peine déguisée, sournoise, d’un « formatage « de la population française, une uniformisation de la collectivité, une standardisation de la nation française. Nous ne sommes pas loin de la pensée unique, qu’une fraction du pays veut insuffler, voire imposer à l’ensemble de la collectivité, de façon sournoise.

Depuis Mai 68, des  ministres de l’Education nationale avaient déjà donné le ton d’une formation scolaire partisane, orientée vers une éducation plurielle, pluriethnique,  devant constituer un melting-pot  de coloration bobo-socialo-ecolo-progressiste-arc en ciel.

C’était déjà l’arme fatale des systèmes éducatifs de la Gauche :

On détruit l’Enseignement, on le saccage afin de mieux conditionner les esprits.
Aujourd’hui, le microcosme, (notamment parisien) sous le prétexte  ou le subterfuge d’un humanisme valorisant, nous amène à des manipulations et à des manœuvres, à peine déguisées aboutissant à une certaine forme d’endoctrinement par un matraquage quasi-permanent de postulats, de vérités abruptes, de principes à adopter comme des paraboles.

N’avez-vous pas été agacés par cette antienne « vivre ensemble » afin de couper court aux tentatives de stigmatisation ?

Nos « démocrates » instruits des écoles marxistes et fascistes ont inventé une nouvelle forme de gouvernement et d’éducation. Il s’agirait tout simplement d’appliquer un nouveau catéchisme, faute de morale et d’éthique afin d’endoctriner une population sans ressort, apathique aisément malléable.

Les faits, les exemples ne manquent pas.

Relevons au hasard une émission de TV « rendez-vous en terre inconnue » où, après un développement sur une peuplade d’Ethiopie ou du Kamchatka, un reporter et un invité finissent par arriver à l’essentiel : quels que soient les peuples, nous sommes tous identiques, partageant les mêmes problèmes et ayant les mêmes aspirations.

Il nous faut donc promouvoir le « vivre ensemble » car nous partageons les mêmes besoins, les mêmes aspirations…

Mais rien n’est plus faux, voire pernicieux.

Adieu les études de sociologie, d’ethnologie, d’anthropologie, de structuralisme.

Il y a deux siècles, Tocqueville entrevoyait une égalité parfaite entre les hommes et les femmes, de toutes races, de toutes origines, et aujourd’hui nous sommes tous conscients et ravis de cette parfaite égalité, de principe..

Tocqueville y mettait un bémol, précisant que égaux ne veut pas dire identiques. Comme le disait Coluche «  tous les hommes naissent égaux, et après ils se dé… »

On ne peut gommer les us et coutumes : on feint d’oublier les traditions, les croyances  l’éducation, et ne voir qu’une égalité parfaite entre les peuples, les races , les origines, les espèces, les ethnies.

Ce sont des jugements sans appel.

Ce ne sont que matraquages incessants de journalistes qui tentent d’inculquer de nouveaux systèmes de valeur ou de jugement.

Cela n’est pas sans rappeler les opérations « touche pas à mon pote » orchestrées par le parti socialiste, avec force slogans, matraquages médiatiques et toute « l’intelligentsia parisienne » qui reprenait à l’unisson la nouvelle parabole.

Cette lente et perfide information que nous distillent nos manipulateurs entraîne un changement dans notre perception.

C’est ainsi que le « gavage » permanent des médias finit par saturer les neurones qui n’arrivent plus à faire le tri et à tenter d’examiner la pertinence des infos.

Propagande et embrigadement des esprits constituent les dogmes de nos pseudo intellectuels, dont le QI est équivalent à celui des gastéropodes.

Ces manœuvres trompeuses et sournoises, distillées à longueur d’année par tous les moyens médiatiques,  et reprises en chœur par un public amorphe, ne sont-elles pas une forme de mithridatisation que nos « informateurs » ont remis à la mode ?

S’agit-il d’une stratégie mûrement réfléchie et applicable sans limite de temps ?

Qui serait à l’origine de cette politique ?  Et dans quel but ?

Depuis peu, les chaines TV diffusent des reportages de bénévoles accueillant et invitant des migrants. L’ aspect charitable de ces manifestations charitables n’est pas anodin.C’est une incitation à peine déguisée à plus de solidarité.

Qu’importe nos vieux, les SDF, et vive les migrants. Voici le nouvel évangile.

N’oublions pas ce que disait Saint Augustin en 430 ap.JC

« A force de tout voir, on finit par tout supporter.

A force de tout supporter, on finit par tout tolérer.

A force de tout tolérer, on finit par tout accepter.

A force de tout accepter, on finit par tout approuver.  

Nous sommes à l’aube d’une mutation sans précédent de notre civilisation, car il nous faudra ou se soumettre aux nouvelles règles, dogmes, principes, ou disparaître… Mais le peuple s’en fout, il reste la bière, le foot, le tiercé et la télé.

Yves Rectenwald

image_pdfimage_print

28 Commentaires

  1. Venant d’un site qui pratique la censure simplement parce qu’il est incapable de contrer vos arguments, voilà qui ne manque pas de sel.

    • Et du poivre !
      vous voulez la salière en plus ? !
      Bref le sel, l’argent du sel et la salière !!
      Ca manque pas d ‘sel !!
      Vous êtes encore là ? !!!

    • Tiens revoilà PR1 (alias ducon le défenseur de l’islam) au lieu d’essayer de défendre vos thèses sur l’islam, vous devriez faire votre baluchon et aller par exemple défendre les afghans qui sont en très grand danger à cause de l’islam (intégriste), sachant que de l’islam intégriste à l’islam il n’y a qu’un pas, AFGHANISTAN ou il ne se passe pas un jour ou il y a des morts à cause des attentats, je peux aussi vous parler des 57 fils de putes (en prison actuellement) qui sont partis faire le djihad et qui seront libérés en 2020, vous devriez faire acte de candidature pour les déradicaliser, ce dont je doute.

        • Votre religion (parait-il) , je la conchie , çà fait jamais que 1400 qu’elle fout la merde dans le monde entier à cause d’un pédophile,assassin,meurtrier, enculeur de chèvres à ses heures, en fait, elle a été créée pour les bas du front dans votre genre, quand à mon QI, il va bien, merci, le votre n’est jamais que de 1, j’ai de la marge.

          • Vu que ce n’est pas ma religion vos commentaires çà m’en touche sans faire bouger l’autre.

  2. La réponse à la question de l’article est dans la citation :

    « A force de tout voir on finit par tout supporter… A force de tout supporter on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer on finit par tout accepter… A force de tout accepter on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin)

  3. tant que le vieux principe « du pain et des jeux » fonctionnera le peuple sera pris pour un con, et comme souvent l’humain composante du peuple est plutot fainéant coté neurones, le prêt a penser a de beaux jours devant lui…
    seuls quelques éveillés désignés comme « racistes, réfractaires, mal pensants, ou vilains extrêmes droitistes », pourront peut être nous sortir de ce merdier organisé par nos « zélites »….
    ce n’est pas un coup de pied dans la fourmilière qui nous sortira de la, mais un bâton de dynamite dans cette même fourmilière….

  4. Non, nous ne sommes plus à l’aube … nous sommes entrés dans cette mutation diabolique de la pensée unique et de la désinformation. Il y a attaque constante des esprits éclairés et de ceux qui font de la réinformation.

  5. Monsieur Yves oublie de dire que tout ce « formatage » est issu de la Révolution française et de sa déclaration des droits de l’homme qu’applique la République. Nous arrivons à l’exaspération du phénomène et au retour de bâton de cette théorie qui va entraîner la ruine de toute civilisation et le retour de la « barbarie », ce que nous constatons tous chaque jour.

    • désolé de vous contredire mais le formatage a commencé bien avant dans les églises, rappelez vous la sainte inquisition et autres joyeusetés, le formatage a aussi lieu dans les catéchismes, au moyen age on expliquait au paysan ou au serf qu’ils étaient la a leur place et qu’il devaient y rester pour ne pas fâcher leur seigneur et leur dieu, ca aussi c’est du formatage….

      • Réponse fourre-tout; L’inquisition était un tribunal, elle ne formatait pas , elle jugeait. L’église n’expliquait pas aux serfs que se révolter contrarierait Dieu.
        Le catéchisme enseigne les préceptes de la religion et peut formater.

  6. Il n’y a qu’à écouter la chanson choisie par les Français et qui représentera la France à l’eurovision et qui est la parfaite démonstration de cet endoctrinement…

  7. les occidentaux, même ceux qui n’ont pas fait la révolution en sont au même point! les zélites , même catholiques n’ont pas lu st augustin (ni le coran d’ailleurs)
    il reste quand même quelques astérix qui refusent de se laisser suicider d’une balle dans la nuque

  8. Bravo pour votre article, mais permettez moi d’y rajouter quelque précision qui vaut son pesanr de couscous, c’est a dire qu’Augustin était né à HYPONE ( pas encore Algérie mais Berbère convertis par les Romains…..) et sa Mère Monique -Sainte Monique- le suivi et mourut à Rome où elle est enterrée. Voilà cela enfonce un peu plus le clou, ce qui me vaut d’être fâché avec mes mômes (5 entre 40 et 60 ans) pourtant instruits mais formatés à mon insu. Salutations Résistantes à vous lire. Michel PELISSIER;( 7éme du nom, descendant de d’ouvriers paysans et autres. DE plus athée mais cela n’empêche !

  9. « Dubito ergo cogito, cogito ergo sum »… Mais quels sont les français qui connaissent encore René Descartes ? D’ailleurs, y-a-t-il encore un français dans la salle ? :-((

  10. la télé c’est l’auge a moutons ,ah oui si c’est a la télé c’est que c’est vrai ! des moutons !!!!!!!!

  11. Le vivre ensemble …une religion quin n’est évidemment pas pratiquée par ceux qui la prônent .
    L’islam,religion de paix,d’amour et de tolérance …quel niveau de stupidité ou d’hypocrisie faut il avoir atteint pour admettre,même semblant d’admettre cette ânerie ?

  12. Vous avez parfaitement raison. C’est le nivellement par le bas. On n’apprend pas aux gens à vivre, on leur apprend à survivre.

  13. parfait ce texte, rien à changer,il faudrait l’éditer au niveau national

  14. @Yves Rectenwald On vous a pas attendu pour faire ce constat. Si vous n’avez que la soumission ou l’extermination à proposer, vous êtes un défaitiste ou un traître. Si le peuple s’en fout c’est de votre faute. Alors cessez de geindre, redressez-vous ! dénoncez et crachez sur l’ennemi ! C’est cela qu’attendent les jeunes des anciens, pas qu’ils fassent dans leur pantalon !

  15. Votre dernière ligne résume tout !
    L’individualisme tue la Société.
    Le smartphone, la Communication.
    Les Médias, la Pensée,
    L’islam, la Raison,
    Le Sport achève le tout !
    J.O. et Rugby, contre Expo Universelle ?
    Tout est dit !

  16. Bien vu et bien écrit M. Rectenwald, enfin un Français qui a compris qu’on nous mentait, qu’on nous formatait l’esprit, qu’on nous empoisonnait l’esprit à petites doses pour mieux nous tromper, nous endormir, nous manipuler, nous robotiser, nous rendre inconscients, nous rendre idiots, nous rendre malades, nous rendre fous, nous amener à nous suicider, dans le but de nous remplacer. Et ça marche. Et qui sont nos remplaçants? Des étrangers venant principalement d’Afrique du Nord, du Sud, de l’Est, de l’Ouest. Et beaucoup parmi eux sont des musulmans, c’est-à-dire des hommes et des femmes qui croient en Allah et à qui on a enseigné le coran.

  17. La France va être le premier pays occidental athée/païen à en prendre plein la gueule. Les petits Français athées/païens vont y goûter: humiliation, harcèlement, provocations, agressions. D’ores et déjà, beaucoup quittent leur pays pour trouver un abri ailleurs. Vous-même, M. Rectenwald, n’êtes pas à l’abri. Et ce n’est pas en dégainant du St-Augustin qui vous protégera de la bête immonde aux multiples têtes qui crache du feu.

  18. Avec Macron, le candidat ni groite ni drauche, c’est Noël à Pâques pour les cadeaux à la milliardisation heureuse…

Les commentaires sont fermés.